•  

    1 - Le Spiritisme, l'histoire des soeurs Fox...

    La croyance en la survie de l’esprit humain remonte à la plus haute antiquité ; toutes les cultures, tout les continents ont leurs récits mythiques relatifs à l’au-delà. La fantastique aventure du Spiritisme débuta pendant l’année 1847. C’est au cours du siècle dernier, en plein essor industriel, que naquit le mouvement spirite. Tout commença avec la famille Fox, qui s’installèrent dans l’état de New-York, dans une maison en bois qui avait la réputation d’être hantée, avec leurs deux filles, Margareth et Kate, âgée de 14 et 12 ans à l’époque des faits. A peine furent-ils installés que des bruits bizarres se firent entendrent : craquements de meubles, bruits dans les serrures, coups dans les murs, pas invisibles, etc… Une année passa dans cette ambiance surréaliste. Avril 1848, les filles, qui s’étaient accommodées de ces bruits, s’amusèrent a imitées les bruits par des claquements de doigts !!! Etonnamment, ces bruits semblaient leurs répondrent, l’ainée claqua 4 fois dans ses mains et de suite, les bruits résonnèrent quatre fois…

     

    Très vite, par la suite, un code fut ainsi établi : un coup pour oui, deux coups pour non, et même un alphabet fut créer où chaque lettres correspondait à un nombre de coup précis. Ce dernier permit au dialogue d’être beaucoup plus riche et l’esprit contacté put faire connaître son identité et raconter ainsi son histoire, ce qu’il fit par la suite, ont appris qu’il avait été volé puis assassiné par l’ancien locataire de la maison où ils avaient élus domicile. Par la suite, les sœurs Fox décidèrent de parcourir le pays afin d’y faire démonstration de leurs étranges facultées.

    1 - Le Spiritisme, l'histoire des soeurs Fox...

    C’est dans notre pays que le Spiritisme acquit sa notoriété grâce a un auteur dont le nom est aujourd’hui encore très populaire : Allan Kardec. De son vrai nom « Hippolyte-Léon Rivail ( 1804-1869) » est sans conteste le père du Spiritisme, pourtant, ce n’est qu’à 50 ans que ce philosophe et docteur en médecine entendit parler pour la 1ère fois d’esprit et de tables tournantes ; son pseudo lui fut révélé par un esprit protecteur qui l’avait connu, du temps des druides, sous le nom d’Allan Kardec. Son livre le plus célèbre publié en 1857 est considéré de nos jours encore comme la bible du Spiritisme s’intitule « le livre des esprit » contenant les principes de la doctrine spirite selon l’enseignement donné par les esprits supérieurs à l’aide de médiums. Aujourd’hui, au cimetierre du père Lachaise à Paris, sa tombe est la plus visitée, toujours fleuries par des centaines de fans, sa devise inscripte sur sa tombe était : « Naitre, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la loi » En 1957, pour le centenaire du Spiritisme, l’état Brésilien publia 5 millions de timbres à son effigie, la fédération spirite du pays a édité à ce jour, plus de 3 millions d’exemplaires du livre des esprits et presque autant du livre des médiums. Au Brésil, le spiritisme est d’ailleurs une religion d’état et nul ne s’aviserait de remettre en cause son bien fondé, c’est la même chose en Angleterre, au Japon, au Usa, en Australie et en Amérique Latine, la religion des Esprits " peut revendiquer plus de 100 millions de fidèles dans le monde ". A suivre… 

    Partager via Gmail Pin It

    4 commentaires
  • Les Crops Circles sont des dessins dans les champs de blés...
    Voir la galerie
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • 1917-belgium-westernbelgium-wwn1

     

    Bonn, Allemagne: Le flamboyant pilote de chasse connu comme le Baron Rouge n'a pas seulement descendu 80 avions ennemis durant la Première Guerre Mondiale mais il a aussi été le 1er humain a descendre un vaisseau extraterrestre. C'est ce que déclare un ancien pilote de l'armée de l'air Allemande, Peter Waitzrik, qui dit qu'il a vu, avec surprise, le pilote de chasse tirer sur un ovni, qui avait des lumières oranges ondulantes, au dessus de la Belgique en 1917. Ensuite, deux des occupants de l'ovni abattu, sont sortis de leur vaisseau spatial et ont couru dans les bois, apparemment sans être plus jamais revus. " Le Baron et moi avons fait un rapport complet sur l'incident de retour au Quartier Général et ils nous ont dit de ne jamais mentionner ceci ". L'ancien pilote, âgé de 105 ans, a récemment parlé a un reporter. "…Et excepté a ma femme et a mes grands enfants, je n'ai jamais dit un mot. Mais cela fait maintenant 80 ans, donc quel serait la différence maintenant ? ". Il raconte que lui et le baron Manfred Von Richtoffen, surnommé le Baron Rouge, volaient lors d'une mission matinale au dessus de l'ouest de la Belgique durant l'été 1917 quand un ovni est soudainement apparu dans le ciel bleu, directement au dessus de leur triplan Fokker. " Nous étions terrifiés parce que nous n'avions jamais vu quelque chose comme ceci auparavant, " ce rappelle t'il . " Les Etats-Unis venaient d'entrer en guerre, donc nous avons présumé que c'était quelque chose qu'ils avaient envoyé. Le baron a immédiatement ouvert le feu et la chose est tombée comme un rock, cisaillant la cime des arbres alors qu'elle s'écrasait dans les bois. Alors deux petits gars a tête chauve, sont sortis et ont couru au loin; " Waitzrik dit qu'il a supposé que le vaisseau spatial, argenté et scintillant, était une sorte d'invention ennemi jusqu'a la panique " soucoupe volante " qui a commencé dans les années 40 et qui l'a convaincu que son collègue avait descendu un ovni. " Cette chose devait faire dans les 40 mètres de diamètre et ressemblait exactement a ces vaisseaux spatials en forme de soucoupe volante que tout le monde a vu durant ces 50 dernières années. " dit il, "donc, il n'y a aucun doute dans mon esprit que c'était une sorte de vaisseau spatial d'une autre planète, et ces petits gars courants dans les bois n'étaient pas des américains mais des sortes d'extraterrestres " "Vous savez, quelques fois je me demande ce que sont devenus ces types " ...

    baronrouge
     
    Proverbe Narn « un bon Alien est un Alien mort ».

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Kabwe_skull_or_Broken_Hill_Skull__Replica__4

    Avant tout je signale que j'ai trouvé cet article il y a quelques années dans une revue qui n'existe plus, et récemment on en reparlait dans un bouquin écrit par un Ufologue réputé, donc je me permets d'en parler ici, bien sur, c'est un sujet qui déconcerte par sa tenue, chacun doit juger par lui-même !!! 

     ...de nombreux crânes présentant des trous circulaires sur leur superficie font penser à certains chercheurs que quelqu'un, quelques milliers d'années auparavant, utilisait une sorte de projectile pour abattre ses victimes. Mais qui ? Ce crâne est vieux de 40.000 ans !!! Visible au musée d'Histoire Naturelle de Londres, ce crâne est de l'époque Néanderthale et fut découvert à Brooken Hill en Rhodésie. D'après P. Kolosimo, cette trace n'est pas du à une quelconque trépanation et les hommes de cette période ne connaissait rien en opération chirurgicale, le côté droit du crâne est complétement déchiqueté et rappelle ainsi les crânes de soldats morts par un tir de fusil où autre arme similaire. Au musée de paléontologie de Moscou, est visible encore aujourd'hui, un crâne de bison d'une ancienneté incroyable qui a lui aussi, un impact comme le crâne du malheureux néanderthalien, il ne présente pas de ligne radiale, ce qui écarte l'hypothèse de l'impact d'une pierre où d'une masse. L'écrivain et paléontologue russe Ivan Efremov affirme avoir vu en Chine, des crânes de dinosaures percés par balles, et qu'en 1948, on a découvert en Asie centrale soviétique, un immense cimetière de dizaines de milliers de dinosaures abattus semble-t-il de la même manière. Ce qui le conduisait à envisager un massacre systématique des dinosaures par des êtres venus de l'espace comme étant à l'origine de leur brusque disparition il y a 65 millions d'années... Ces crânes sont d'une énigme déconcertante et 2 théories peuvent expliquer ces trous bizarres : Où bien il a existé une civilisation technologiquement avancée dans un passé lointain, ou notre planète a jadis été visitée par des êtres provenant de mondes éloignés. 

    *

    La taverne de l'étrange - 26/11/05 

    Partager via Gmail Pin It

    15 commentaires
  •  

    Etat de New-York, un adolescent de 24 ans assassine 6 membres de sa famille à 3h15 du matin pendant qu'ils dormaient. Pendant son procès, 1 ans plus tard, il racontera à ses juges qu'il a exécuté des ordres formulés par des voix surnaturelles qu'il entendait depuis des mois.

    18 Déc. 1975, la famille Lutz emménage dans des lieux connaissant l'affaire, ils feront appel a un prêtre pour bénir la maison, mais ce dernier à peine a t'il franchit l'entrée, qu'il est prit de malaise, aussitôt il projettera l'eau bénite sur les murs qu'une voix surgit de nulle part lui dit " Va t'en..!! "... il repartit illico au volant de sa voiture et eu beaucoup de difficulté a rentré, car il ne controlait plus son véhicule. Par la suite, la famille Lutz connurent beaucoup de problème surnaturels au alentour de 3h15 du matin... Finalement, ils quitteront la maison " maudite " en laissant tout derrière eux, aujourd'hui ils vivent dans un autre état... Mais voici l'histoire détaillée des faits :

     

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p> 

    Toutes les croyances surnaturelles ont leur symbole. On ne saurait parler des Ovni sans évoquer l’affaire Roswell et on ne saurait parler des maisons hantées sans évoquer Amityville.

     

    Petite bourgade de Long Island, dans l’état de New-York, dont l’histoire remonte à plusieurs siècles. Elle existait avant même la révolution américaine ; ce qui est aujourd’hui une cité résidentielle un peu rustique appartient au folklore officiel des indiens d’amérique, et la proximité d’un cimetière indien a souvent été soulignée dans les comptes rendus sur la fameuse maison hantée. Il faudrait aussi parler de la maison qui occupait jadis le même site que celle-ci et qui fut habitée par l’une des sorcières de Salem, la seule qui échappa aux procès. George et Kathleen Lutz savaient, en s’installant avec leurs enfants dans la demeure qui domine la baie, qu’une série de meurtres avaient eu lieu l’année précédente à l’intérieur de ces murs, mais son prix extraordinairement peu élevé avait triomphé de toutes leurs réticences. Ils ne tardèrent cependant pas à comprendre pourquoi personne n’avait voulu emménager là avant eux.

    En 1974, la famille DeFeo occupait la maison d’Amityville et, un soir de Novembre, Ronnie DeFeo, âgé de 23 ans, assassina à coup de fusil son père, sa mère, ses frères et ses sœurs, sans qu’on sache très bien pourquoi. Les Lutz pendirent la crémaillère quelques mois plus tard. Les quatre semaines qui suivirent leur installation furent marquées par toute une série d’incidents étranges. Courants d’air inexplicable dans certaines chambres, portes se bloquant comme si elles étaient fermées à double tour alors qu’elles n’avaient même pas de serrure… Puis le fantôme d’un des enfants DeFeo entra en contact avec Kathy, la cadette des Lutz, pour lui expliquer que la maison n’aimait pas son père, George Lutz. Vrai ou Faux ? Toujours est-il que la personnalité de George s’altéra rapidement : il se fit si agressif qu’il perdit ses amis et son travail, et ses relations avec sa propre femme et ses enfants devinrent impossibles. Le plus étrange, c’était la modification de son apparence physique. Petit à petit, George Lutz ressemblait à Ronnie DeFeo. La chose était évidente pour les habitants d’Amityville qui avaient connu l’assassin. Kathleen Lutz n’avait qu’à regarder d’anciennes coupures de presse pour vérifier qu’on ne lui mentait pas : son mari, sous l’influence de la maison, était entrain de vivre réellement une « aventure » assez proche de celle de Jack Torrence dans le roman de S. King « Shining » avec Jack Nicholson. L’histoire de la famille Lutz donna lieu à un film après avoir d’abord donné lieu à un livre « the amityville horror » qui fut très vite un best seller. Cette affaire Amityville intéressa le journaliste Jay Anson, mais avant de se lancer dans des travaux de recherche et dans la rédaction d’un ouvrage, il voulut d’abord avoir l’assurance qu’on ne se moquait pas de lui, et il alla voir le prêtre des Lutz. Curieusement, ce dernier, le révérend John Nicola, se trouvait être l’un de ses amis et avait servi de conseiller technique pour le film l’Exorciste ; il confirma tous les dires de la famille Lutz. Le journaliste interviewa alors les Lutz pendant des heures et des heures, et il tira donc de la transcription de 35 bandes magnétiques le livre intitulé The Amityville Horror. Visiblement les Lutz croyaient en leur histoire, mais lui-même croyait-il les Lutz ? Il a laissé planer, semble-t-il, un silence ambigu chaque fois que la question lui a été posé. En tout cas, le livre allait rester plus d’un an en tête des best seller du New-York Time et atteindre un tirage de plus de 4 millions d’exemplaires.

     

    La taverne de l'étrange- 26 Déc.2005

    La maison est habitée de nos jours, et a changée d'aspect extérieur...
    Partager via Gmail Pin It

    10 commentaires