• Les RODS, une réalité ?

     

    LES SERPENTS DU CIEL

     

    Depuis 1994, les témoignages se multiplient attestant de la présence de mystérieuses créatures serpentines dans nos cieux. Ces « barres » ou rods sont-elles d’'essence extraterrestres ou s’'agit-il d’'une nouvelle espèce terrestre ?

     

     

    rod1

     

    19 mars 1994, Santiago Ytturia installe en toute hâte son caméscope sur un pied dans le jardin de sa maison de Monterrey, au Mexique. Au cours des semaines précédentes, cette zone a été le théâtre d’un cortège d’'apparitions inconnues et Santiago est déterminé à saisir sur cassette le passage de l'’un de ces mystérieux objets non identifiés. Lorsque tout est prêt, il se met patiemment à scruter le ciel. Après un moment d’attente, il commence à perdre espoir et, alors qu’il est sur le point de renoncer à sa surveillance attentive, un éclair illumine soudain le ciel mais disparaît aussi vite qu’il était apparu, le laissant abasourdi.

     

     

    rod2

     

    Après avoir attendu en vain d’autres manifestations, notre homme en proie à une vive excitation finit par défaire sa caméra du pied afin de visionner la vidéocassette pour s’'assurer qu’'il n’'a pas eu la berlue. En repassant le film image par image, il voit distinctement un ovni briller dans le ciel. Mais ce qui l’'étonnera encore plus, c’'est ce qu’il découvre un peu plus loin. Peu après l’'éphémère apparition de l’'objet volant, Ytturia observe une image très brève, mais parfaitement nette, d’'un objet allongé et pointu à ses extrémités, qui traverse l’'écran à une vitesse incroyable. Il repasse plusieurs fois la séquence : cet objet se déplace bien trop vite pour qu’'il s’'agisse d’'un oiseau ou d'’un insecte et on ne peut le voir qu’'en déroulant la bande image par image. Il comprend immédiatement qu’'il a enregistré un phénomène unique. En revanche, la nature du phénomène et ses rapports éventuels avec l’'activité extraterrestre qui l’a précédé restent un mystère.

     

     

    *** Des « rods » sur tout les continents ! ***

     

     

     rod3

     

     

    Depuis ce premier film, des objets inconnus du même genre, baptisés « barres », ont été filmés en vidéo. L’'américain José Escamilla, producteur de films vidéos et réalisateur, est le premier à avoir enquêté de façon approfondie sur cet étrange phénomène. Aujourd'’hui, il a mis en place une équipe d’'enquêteurs indépendants et, grâce à la démocratisation du caméscope, il a pu se procurer des séquences filmées spectaculaires dans le monde entier, du Royaume-Uni jusqu'’au Mexique en passant par le Canada, la Norvège et les Etats-Unis. Escamilla possède même des séquences de « barres » évoluant sous l’'eau. Malgré la prolifération de ces documents, le phénomène n'’a pas encore livré ses secrets.

     

     

    *** Scepticisme ***

     

     

    rod4 

     

     

    Les avis sur l’'origine de ces étranges objets sont partagés. Selon certains spécialistes, il s'’agirait d’'un phénomène extraterrestres, puisqu’'il a été observé pendant des périodes de forte activité ovni. Pour d’'autres, en revanche, il faut y chercher la manifestation d’'une nouvelle forme de vie terrestre. Les sceptiques, quant à eux, renvoient ces théoriciens dos à dos, en estimant qu'’il s'’agit peut-être tout simplement du vol d’'oiseaux ou d’insectes, voire de trucages au moment de la prise de vue. Malgré cette diversité d’'opinions, l'’examen détaillé du stock important de vidéos témoignant de ce phénomène a révélé un certain nombre de caractéristiques communes. Ainsi, la « créature », de forme cylindrique, mesure entre 10 cm et 3 mètres de long, peut voler jusqu’à 300 km/h et semble se déplacer grâce à une membrane solide et ondulante qui vibre à grande vitesse de chaque côté de son « corps ».

     

     

    rod5

     

    Selon Jim Peterson, directeur-adjoint de l’'association MUFON du Colorado, « il est très difficile d'’observer des « barres » à l’œ'oeil nu. En règle générale, elles apparaissent de façon si éphémère et se déplacent si rapidement que le cerveau humain ne parvient même pas à capter leur passage. Par conséquent, elles sont passées pratiquement inaperçues jusqu’à l’'invention du caméscope, qui a permis de les filmer et de les découvrir par hasard grâce à la décomposition de l'’image. » Pourtant, malgré une vitesse de prise de vue pouvant aller jusqu’'à 30 images par secondes ( elle était jusqu’'à présent de 25 images/s ), même les bonnes caméras vidéos professionnelles ne permettent toujours pas d’obtenir une image nette de ces fameuses « barres » qui se déplacent à des vitesses beaucoup trop élevées. Il est en effet techniquement impossible de filmer un petit objet qui se déplace à 200 km/h à très haute altitude sur plus de quelques images. Pour les mêmes raisons, on obtient généralement une image floue qui n’a pas encore permis de déterminer précisément certains aspects de leur morphologie, comme par exemple la présence d’'une tête ou d’'yeux.

     

     

    rod6

     

    José Escamilla attend beaucoup de l'’évolution rapide des technologies : « Nous voudrions disposer d’une caméra capable d’enregistrer 500 images par seconde ! A cette vitesse, il devient possible, par exemple, d'’immobiliser le déplacement d’une balle de revolver et nous pourrions alors en savoir plus sur la structure de cette créature. » Car c'’est justement cette absence de détails qui a suscité de nombreuses critiques. Ces objets cylindriques auraient une origine bien plus simple que ne veulent le croire certains : il pourrait par exemple s'’agir simplement de reflets sur l’'objectif, ou encore d'’oiseaux ou d’'insectes. Escamilla a pourtant une explication technique pour réfuter ces objections. Un reflet dans l'’objectif ne peut se déplacer lorsque l'’appareil est dans une position statique. Il dispose également de séquences où des oiseaux et des insectes ont été filmés en même temps que ces mystérieux objets : « A une vitesse d’obturation de 1/10 000ème de seconde, vous pouvez immobiliser le vol d'’un oiseau ou d’un insecte, afin de l’'identifier. En revanche, le vol de ces objets est tellement rapide que dans la plupart des cas, on n’'obtient qu’'une forme indistincte. De plus, des détails tels que ces membranes ondulante montrent que ces créatures, quelle que soit leur nature, ne sont pas des organismes biologiques connus. Il reste à découvrir de quoi il s'’agit vraiment. »

     

     

    *** Habitat terrestre ***

     

     

     rod7

     

     

    Une vidéo tournée en 1996 a donné un élément de réponse. La séquence, filmée pour la télévision américaine par le caméraman professionnel Mark Lichtle montre des parachutistes en chute libre près de San Luis Potosi, au Mexique.

     

     

    rod8

     

     Comme souvent, les nombreux spécimens de « barres » n’ont été repérés que lors du visionnage de la cassette. Ainsi, en faisant défiler l’image au ralenti, Mark a remarqué que les « barres » se précipitaient à l'’intérieur et à l’'extérieur du champ, et volaient autour des parachutistes. Sur l'’une des séquences, l’'un de ces mystérieux objets faillit même entrer en collision avec l'’un des parachutistes et il modifia sa trajectoire à la dernière seconde. Cette remarquable séquence a été notamment étudiée par Bruce Maccabee, un physicien de la Marine américaine, expert en optique et réputé dans les milieux ufologiques pour ses analyses de films d’'ovnis. Il a confirmé que l’'objet mesurait entre 2 et 4 mètres de long et qu’il ne pouvait donc s’'agir ni d’un oiseau, ni d’'un insecte. Selon José Escamilla, leur abondance dans le ciel du Mexique pourrait signifier que ces créatures ont élu domicile à cet endroit : « C'’est donc là qu’il faut les filmer et les étudier ! »

     

    voir la vidéo de 1996 dans la rubrique " vidéos orbs & rods ".

     

    *** Des images déconcertantes ***

     

     

     rod10

     

     

    En 1997, José Escamilla dispose d'’un stock suffisamment conséquent d'’enregistrements de « barres » pour faire connaître l’'existence de ces créatures aux milieux scientifiques. Il présente donc une sélection de séquences à des zoologistes et des entomologistes de l’'université du Colorado. « Ils n’'en croyaient pas leurs yeux », se souvient-il. « Ils disaient que cela ne ressemblait à rien de ce qu'’ils connaissaient et que cela méritait d’'être étudié de façon plus approfondie. » C’est ce qu’'a fait le biologiste Ken Swartz puisqu'’il étudie le phénomène depuis 1998 : «  Il pourrait s’agir d’entités biologiques, mais il m’est vraiment difficile d’avancer des hypothèses sans spécimen à examiner. Ce sont peut-être des êtres amphibies, puisque l'’on en a vu entrer et sortir de l'’eau. Peut-être même naissent-ils dans l’eau et vivent-ils ensuite dans l’'air ? »

     

    *** Calamar atmosphérique ***

     

     

     rod9

     

     

    S’'appuyant sur le témoignage de personnes qui assurent en avoir vu sur la terre ferme, Swartz avance l'’hypothèse selon laquelle ces créatures présenteraient des similitudes avec la famille des céphalopodes, à laquelle appartiennent notamment la seiche et le calamar. « Certaines personnes m'’ont dit que ces créatures se gonflaient comme un ballon pour se dégonfler rapidement. C’'est donc qu’elles utilisent peut-être le même mécanisme de siphon que le calmar pour se déplacer. » Ken Swartz est surtout intrigué par le phénoménal métabolisme de ces créatures : « Le métabolisme d’'un oiseau-mouche, pourtant incroyablement élevé, est certainement très inférieure à celui que l'’on peut supposer à ces créatures ; à mon avis, pour disposer continuellement de leur fabuleuse énergie, elles doivent absorber chaque jour l’'équivalent de leur poids en nourriture. » Dans ce cas, quelle pourrait être cette nourriture ? Par ailleurs, s'’il s'’agit d’'êtres vivants, pourquoi n’'a-t-on encore découvert aucun cadavre de ces entités ? D’'après Ken Swartz, si on continue le parallèle avec le calmar, « ces créatures n’'ont pas de squelettes et elles pourraient donc se décomposer sans laisser aucune trace ».

     

    *** Réponses dans l’'évolution des espèces ***

     

     

     rod11

     

     

    Compte tenu de cette absence de traces matérielles, Ken a cherché une corrélation en étudiant l’'évolution des espèces : « Si l’'on étudie les espèces fossiles, un seul animal présente le même mode de locomotion que ces « rods » ( barres ). Il s’'agit d’'Anamalocaris, le prédateur marin dominant du Cambrien, qui a vécu il y a 400 millions d’années. » Selon le scientifique, cet animal se propulsait grâce à une série de plaques ou de nageoires vibrant à la façon des membranes également vues sur les « rods ». Ken Swartz n’'hésite donc pas à envisager qu’'Anamalocaris ait été l’'ancêtre de ces « rods ». les récents travaux menés par l’entomologiste britannique Steven Wooten pourraient peut-être lever le voile sur le mystère de ces étranges « rods » : en collaboration avec des biologistes spécialistes de paléontologie, ce dernier a en effet élaboré un modèle théorique permettant de savoir à quoi ressemblait l’'ancêtre des insectes actuels, qu’'il a baptisé protopterygote. « Cette créature ressemble à s'’y méprendre à l’'une de ces « barres ». Par conséquent, on ne peut pas écarter l’hypothèse selon laquelle les « barres » sont issues d’'Anamalocaris en passant par les protopterygotes, puis ont évolué de façon distincte. »

     

     

    rod12

     

    Autant d’'hypothèses qui ne font que rendre ces créatures encore plus énigmatiques car pour l’instant, rien n'’est sûr. Qu’elles aient inspiré les mythes sur les « monstres volants » ou qu’'elles représentent l’'évolution d’un insecte préhistorique, elles conservent toute leur magie : soit il s'’agirait d’une forme de vie extraterrestres, soit d’'un phénomène biologique qui a échappé jusqu’'à présent à l'’observation scientifique. Pour sa part, José Escamilla ne se fait pas d'’illusions. Il sait que la capture d'’une de ces créatures sera extrêmement difficile. « Au début, je pensais que cela serait facile, mais après avoir étudié ces entités pendant des années, je pense aujourd’'hui qu’'il est pratiquement impossible de les capturer », affirme-t-il. Et tant que l’'on ne disposera pas d’'un spécimen que l’'on puisse étudier, la question de l’'origine et de la vie de ces étranges créatures demeurera un mystère….

     

     

    *

    http://www.opendb.com/sol/seq.htm

    http://home.flash.net/~storyink/hotrods/hotrods.htm

    http://www.newanimal.org/air-rods.htm

     

    La taverne de l’'étrange- 23 février 2007

     


     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    visiteur_trez
    Vendredi 23 Février 2007 à 19:48
    Mais es qu'ils ont reussit a chopper des cadavres
    2
    visiteur_l'amiedesbe
    Vendredi 23 Février 2007 à 21:23
    entre le chupacabras et ces petits animaux tout mignons la pauvre bb vat devoir relan? une campagne d'adoption pour les betes abbandon? m? chez les extraterrestres il y a des laches qui s'en vont sans leurs animaux de compagnie c'est honteusement lache!!! ceci dit c'est un super reportage merci tyron y en a au moins un qui parle de choses serieuxes
    3
    visiteur_VincentGuér
    Vendredi 23 Février 2007 à 21:52
    Vraiment super cet article Tyron
    Que les gens sachent que l'on est au d?t d'immenses d?uvertes! D'autres cr?ures existent ! Et nous allons en avoir de plus en plus les preuves...
    Vincent Gu?ne
    expert de Porto Rico et les ufos
    dans Top Secret magazine
    4
    visiteur_Nikko94
    Samedi 17 Mars 2007 à 18:14
    Excellent cet articles ! J'ai sur mon blog deux vid? qui pourront t'int?esser : nikko94.blog4ever.com

    Pour moi, passionn?e cryptozoologie, la d?uverte d'une esp? d'insecte encore inconnue est tr?exitant !

    Je ne connaissais pas ton blog il va maintenant faire partie de mes favoris !

    Longue vie au myst?...
    5
    visiteur_Top
    Vendredi 8 Juin 2007 à 21:35
    Pour moi il s'agit d'une esp? d'insecte d'apr?ce qu'on voit. Elle a peut-?e developper son mode de vie bas?sur la vitesse pour pouvoir ?apper ?es pr?teurs. Et on n'a pas pu la d?uvrir plut?ar impossible ?oir ?'oeil nu.
    6
    visiteur_Olieks
    Samedi 2 Février 2008 à 04:07
    Bonjour je suis microbiologiste et pour ma part je dirais que dans cette affaire on peu quand m? supposer un brin de cr?bilit?i on s?accorde ?enser que les « rods » sont d?origines naturelles et non extraterrestres :
    Il y a du pour et du contre, et c?est sur un peu de mercantilisme quand on voit des gens peu scrupuleux vendre des cassettes o?s filets pour attraper les rods.

    Mais habitu? voir sous les yeux des bact?es, des Archeaes et microsporidies d?loppant des talents d?adaptation ?nnant ( Archeaes r?stant aux radiations, au vide et au froid spatiale ; ou bact?e poss?nt des syst?s tr?complexes d?invasion (micro harpons, seringue mol?laire) ) ET ce malgr?eur taille, d?ailleurs les microsporidies tr?complexes et pourtant que de quelques microns.
    TOUT CELA POUR DIRE qu?avant l?invention des microscopes de pointes on ne pouvait imaginer la complexit?t la diversit?t surtout l?abondance d?organismes ?luant AUTOUR, SUR et DANS nous (un homme adulte porte en moyenne 4 kilogrammes de bact?es (essentiellement dans le tube digestif), actuellement nul ne peu nier leurs existences mais sans science sans outils et sans leurs d?uvertes je pense que vous auriez ? incapables de croire que vous abritiez tous ceci sans comptez m? les parasites intracellulaires !!
    Donc ON PEUT SUPPOSER ICI que l??lution des techniques photographiques est un peu ?otre rods ce que le microscope (MET, MEB) est ?a bact?e.

    L?id?de l?insecte flout?st s?isante et tr?rationnelle (pour ceux ne croyant pas ?eurs existence) et c?est ce que l?on vient ?enser en premier mais pour certaines raisons techniques :
    -photo prise avec un temps d'ouverture extr?ment court.
    -ombrage contre-indiqu?ar rapport ?n hypoth?que insecte proche de l?objectif.
    - pr?nce du rods sous les pales d?un h?copt?, au niveau de tornade.
    - trajectoire de vols pas « insecto?s » du tout (nuance tout de m? certains papillons de nuit volent comme des colibris)

    La multiplication du ph?m?s serait donc d?ordre technique 

    Cependant si telle cr?ure existait :

    -il lui faudrait le m?bolisme 100 fois sup?eur ?elui d?un colibri qui se nourrit de nectar et dont la fr?ence cardiaque est impressionnante (j?ai plus les chiffres en t?), ?a limite le Rod devrait se nourrir de photons ;) et vivre en symbiose avec des bact?es ou des microalgues.
    -son enveloppe externe devrait ?e ?a fois rigide mais pas trop pour ?ter des ?auffements du ?a vitesse, si c?est un insecte une enveloppe habituelle de chitine n?y r?sterais pas. D?ailleurs les Rods s?ils sont mortels (comme on doit le supposer ;)) doivent donc laisser des cadavres hors personne n??amais trouv?n cadavre de rods ni m? rep??si l?animal est marin) ni m? retrouv?ans une toile d?araign?

    DONC PAS DE CADAVRES = PAS DE RODS en faite pas si sur (une bulle de savon avant d??ater est physiquement r?) donc notre rods est s?il provient de notre bestiaire terrestre constitu?e couche tr?r?stantes et tr?tr?fines en ?isseurs non pas de chitine mais peut ?e d??derme souple mais dure du type r?ne humaine. Et comme la m?se qui s?erait et r?irait et dispara?ait au soleil sur une gr? notre cadavre rod serait un fant? mais c?est difficilement envisageable au alors le rods dans son cycle de vie va mourir dans les grands fonds en compagnie des calmars g?ts (eux aussi on ?u mal ?es apercevoir et pourtant!!!!! ) ou m? au fond de grottes (puisqu?on ??impression qu?ils affectionnent cet environnement).

    Ensuite il ne faut pas nier que certaine personne voulant ?out pris avoir un rods sur pellicule est utilis?oit le mod? de l?insecte en le corrigeant et en retouchant ?pour avoir un beau et faux rods !!! Et cela fait beaucoup de mal ?a cr?bilit?C?est comme les crop circles, y?a tellement de canulars que c?est devenue difficiles de croire ne serait-ce ?es essais de types militaires via des satellites).

    ET LA CAPTURE ? (Des petits sp?mens, ceux de 15m on verra apr?!!)

    - Dresser au dessus de la grotte du Mexique des toiles g?tes d?araign?de la m? esp? que celle utilis? pour fabriquer des gilets en kevlar (arr?nt sans probl? des balles toutes aussi rapides que nos rods enfin les petits sp?mens).
    - les filets semblent cependant inad?at car m? si c?est un organisme sans r? intellect (comme on l?attribuera au rats, dauphins o?tre mammif?s o?phalopodes (d?ailleurs des chercheurs pensent rattacher les rods a ces derniers)) il se pourrait que pour pouvoir ?luer ?es vitesses vertigineuses notre rod doivent poss?r les r?exes qui vont avec et (donc avoir des fibres nerveuse de types rapides), ?a mani? du colibri, ?ter de se pendre un arbre.
    - dresser des sph?s en plexi pare-balle au dessus de la grotte et gazer le tout avec un bloquant des cha?s respiratoire mitochondriales (du cyanure par exemple). Mais sans doute notre rods parviendrait-il ?chapper ?e pi? durant sa mise en place ? Faudrait agir en un ?air ;)

    BREF difficile ?irer les vrais du faux, on aimerait croire et apercevoir un jour qu?une de ces organisme existe r?lement, laissons la science op?r et progresser.
    EN FIN DE COMPTE C?est qu?une question de temps?.
    ?.arnaque, particule physique inconnue ou r?lution biologique ??
    7
    visiteur_guisdar
    Jeudi 24 Juillet 2008 à 15:14
    les orbs ne sont rien d'autre que des grains de poussi? qui se refletent avec le flash.j'ai decouvert ?en prenant des photo dans un champ de bl?a nuit en secouant le bl?je me retrouvait avec des centaines d'orbs sur mes photo.
    8
    visiteur_sarko
    Jeudi 31 Juillet 2008 à 15:04
    bande de nazes !
    9
    visiteur_Dada
    Jeudi 9 Octobre 2008 à 21:07
    D?l?e casser le mythe les gens, mais il s'agit d'artefact du ?n insecte passant tr?pr?de l'objectif, c'est le fait qu'une cam? soit a 25 images secondes qui donne cet aspect de b?n ?iles... Jamais vous ne verrez de rods sur ces nouvelles cam? permettant des prises de vue avec une cadence gigantesque.
    Voil?es d?ils de l'explication (en anglais) http://en.wikipedia.org/wiki/Rod_(cryptozoology)
    10
    visiteur_c.isme M6.C
    Jeudi 23 Octobre 2008 à 21:32
    img100.imageshack.us/my.php?image=rodsdansdautresmondesvotx8.png

    img179.imageshack.us/my.php?image=rodsdansdautresmondesvoxp5.png

    celle l?ont dans le reportage de Jan Kounen d'autres mondes images les plus net que j'ai vu d'un rods si s'en est bien un .A voir les images originales du film voir les cam?s utilis? vitesse objectifs etc...bye
    11
    visiteur_c.isme M6.C
    Jeudi 23 Octobre 2008 à 21:49
    video.google.fr/videoplay?docid=8524267568796529301

    et ?c gratuit

    http://www.dailymotion.com/psartekonish
    ma zone
    http://jankounenforum.free.fr/viewtopic.php?id=10136
    12
    Benji
    Lundi 8 Décembre 2008 à 20:14
    Les "rods" ont été baptisés "fulgures" en français, en raison de leur très vive allure.

    Cf article wikipédia en français sur le sujet : fr.wikipedia.org/wiki/Fulgure_(Cryptozoologie)
    13
    david
    Jeudi 22 Janvier 2009 à 14:42
    La r?nse ?et IMMENSE secret :
    http://www.youtube.com/watch?v=_SUIHfhEn-w
    C'est fou ce que les gens sont pr? ?nventer pour rendre cr?ble les choses qu'ils veulent croire ...
    14
    patcann
    Mardi 10 Février 2009 à 21:41
    j ai la photo d un rods prise lors d un saut a l elastique en normandie si cela vous dit elle est pas tres nette pat.cann@free.fr
    15
    sylvainufoetscience
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 10:14
    Un sujet interessant ,sur monsite ufoetscience j'ai coll?ette page en lien qui am? directement mes visiteurs sur votre site,car il parle bien du ph?m?.
    16
    jfk
    Samedi 3 Octobre 2009 à 08:47
    bonjour.moi pour ma part,j,ai pour ainsi dire ma recherche sur les orbs et je puis certifier avec certitude ,photos et videos a l,appuie qu,ils sont d,origine extra-terrestre.je suis en pleine ville et ils sont tous les jours là.il suffit que je les appelent pour qu,ils vienent.ils sont accompagnèès par de petites soucoupes volantes,et pleins d,autres choses.je pense qu,il vaut mieux voire les photos et les videos.
    17
    KIRK
    Vendredi 18 Février 2011 à 22:24
    Mdrrrrrrr ça n'existe pas !! ce sont des artefacts sujet clos..
    18
    BoB
    Lundi 7 Mars 2011 à 08:59
    salut, voici qques photos prises en IR, avec détecteur de mouvement. Qu'on arrête de dire que ces "êtres" n'existent pas.
    http://img194.imageshack.us/i/2011030600h3634.jpg/
    http://img143.imageshack.us/i/2011030520h4156.jpg/
    http://img191.imageshack.us/i/2011030519h0452.jpg/
    Pour info j'habite à la Réunion.
    19
    vik
    Samedi 18 Juin 2011 à 08:53
    20
    Maxine
    Mercredi 29 Février 2012 à 20:03
    C'est un sujet passionnant, je sais çà va pas faire très scientifique mais çà me fait penser à un épisode de stargate sg1 (où il y avait bcp de choses sensées), dans cet épisode ils avaient à faire à des "insectes" que tout le monde ne voyait pas, ils provenaient d'une autre dimension, pourquoi pas?
      • Tyron29 Profil de Tyron29
        Mercredi 29 Février 2012 à 20:21
        Oui tout est possible ! D'ailleurs, parfois, la réalité dépasse la fiction tel est la loi...
    21
    jahck
    Samedi 30 Juillet 2016 à 11:23

    Bonjour, 

    Pour ma part, j'ai du mal à ne pas y croire, j'ai mis des heure à trouver une explication à ce que j'ai vu sur une vidéo de ma caméra à gibier. Filmer la nuit, un groupe de "rods", très nettement visible pendant plusieurs secondes et différents du papillon de nuit qui vole pas loin.

    Ils n'on pas déclenché la caméra, la vidéo tournais déjà.

    22
    Melisandre
    Lundi 7 Novembre 2016 à 23:35

    Je possède des photos capturés sur une vidéo que je regardais.

    Au premier visionnement, j'ai cru avoir rêvé mais c'est incroyable la ressemblance...donc si vous me dites comment fournir les images (car j'ai essayer mais n'y suis pas parvenu), je poste les photos ici même. 

    Merci

    23
    Mardi 8 Novembre 2016 à 19:25

    Bonsoir Melisandre,

    vous pouvez me les envoyer via email (taverne.etrange@gmail.com) en fichiers-joint a votre mail.

    Je pourrai par la suite les publier dans la rubrique "vos témoignages-saison 3" avec votre commentaire joint expliquant dans quelle condition vous avez prise cette vidéo. Voilà en vous remerciant par avance !

    Cordialement

    Tyron

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :