• Quizz 125

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Sibérie- un jeune rhinocéros découvert dans le permafrost

    Un jeune rhinocéros laineux a été découvert pratiquement intact dans le sol gelé aux abords d’une rivière en Yakutie, une région située dans le nord-est de la Sibérie et considérée comme l’une des plus froides du monde.

     

    Les températures y caracolent en hiver à -50°. Il peut y neiger dès fin août. Pas étonnant, dès lors qu’une carcasse, intacte à environ 80%, ait pu y être retrouvée. Elle n’a pas encore été étudiée par les scientifiques, mais il semble qu’une partie de ses organes internes n’ait pas disparu. Les dents, une partie de l’intestin encore plein et des morceaux de tissus ont pu être identifiés.

    La datation radiocarbone n’a pas encore été faite, mais Valery Plotnikov, un chercheur de l’Académie des sciences de Russie présent sur le lieu de la trouvaille, estime qu’il aurait vécu il y a plusieurs milliers d’années, entre 20.000 et 50.000 ans. Selon les observations, le jeune rhinocéros laineux, qui n’a pas plus de 4 ans, est mort de noyade alors qu’il était séparé de sa mère.

    La découverte a été réalisée non loin du site où Sasha, le seul bébé rhinocéros laineux découvert à ce jour, a été exhumé en 2014.

     

    Les loups et les chiens originaires de Sibérie

    Mietje Germonpré, paléontologue à l’Institut fédéral des sciences naturelles de Belgique n’est pas du tout surprise par cette découverte : "Avec le réchauffement climatique, le permafrost se dégèle de plus en plus et les découvertes de carcasses presque complètes d’animaux préhistoriques se multiplient. Tout est complet : les poils, les peaux, les os, les ongles ou les griffes, le contenu stomacal et même les yeux. On peut analyser en détail des animaux totalement disparus depuis des milliers d’années. Ce sont de véritables trésors scientifiques. "

    Des mammouths, des rhinocéros laineux, des lions des neiges et des loups, un véritable bestiaire sort progressivement de la glace, offrant aux scientifiques un instantané de la vie dans la toundra sibérienne, 20.000 à 50.000 ans plus tôt. A deux reprises, Mietje Germonpré s’est rendue dans la capitale de la Yakutie, Yakutsk au musée du mammouth pour y étudier deux spécimens de jeunes loups. L’état de conservation de leurs carcasses est tout aussi remarquable. Une identification ADN a permis de déterminer qu’il s’agit d’une branche éteinte de loups sauvages. Elle nous explique : "Beaucoup de branches de canidés se sont éteintes et il y a eu beaucoup de migrations de loups à travers le continent asiatique et l’Europe. L’origine des loups et des canidés peut être considérée comme étant en Sibérie."

     

    Espoirs de clonage

    En 2012, la carcasse miraculeusement préservée d’un jeune mammouth laineux a été retrouvée dans la toundra sibérienne. Du sang gelé a même pu en être prélevé. Jenya, du nom dont il a été baptisé, soulève beaucoup d’espoirs auprès des chercheurs russes. Ils tentent depuis sa découverte de lui redonner vie par clonage. L’idée étant d’inséminer une mère éléphante avec un fœtus cloné de Jenya. Mais entre les désirs et la réalité, il y a une marge qui n’a pas encore été franchie.

     

    Une grosse partie des fossiles retrouvés en Yakutie restent dans les frigos du musée du Mammouth de Yakutsk. D’autres ont leur peau et leurs poils imprégnées de produits conservateurs pour pouvoir être exposés. Le musée dispose également de vitrines frigo pour les présenter au public.

    Aucun hominidé n’a encore été retrouvé dans cette région de Sibérie. C’est, selon les spécialistes, une question de temps et de chance. Nul doute que le permafrost de Yakutie n’a pas encore révélé tous ses secrets.

     

    Sibérie- un jeune rhinocéros découvert dans le permafrost 

     

    source de l'info

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • PS5- une édition en or a 1,5 millions d'€uros

    Pour les gamers millionnaires qui ne savent plus comment dépenser leur argent, la société Caviar se prépare à lancer une PlayStation 5 recouverte d'or 18 carats. Son prix (exorbitant) attendrait le million et demi d'euros.

     

    Il s'agira d'un modèle unique au monde, qui pèsera 20 kilos. Il nécessitera pas moins de 30 kilos d'or pur travaillé, qui couvre ses parois latérales, et une partie des deux manettes DualSense, habillées aussi de peau de crocodile sur leurs tranches, annonce la société russe. 

    Il n'y aura toutefois pas de traitement de faveur pour le joueur qui s'y essaiera puisque la machine fera tourner les mêmes jeux qu'une PS5 classique. 

    Son tarif estimé à 1,5 million d'euros (mais encore non définitif) est donc purement lié à ses ornements, dignes d'accompagner un pharaon dans son tombeau. Baptisée Golden Rock (le rocher d'or), cette PS5 grand luxe doit apporter «une dimension particulière du design, un mélange de rationalité et de luminosité, de lignes fines et de luxe délibéré», explique Caviar sur son site ici !

    De quoi reléguer les cinq versions de la PS5 proposées notamment en or 24 carats et en platine par la marque britannique Truly Exquisite au rang de «console du pauvre». Ces versions ne dépassant pas les 9.000 euros environ.

    Caviar s'est fait connaître pour ses versions extravagantes de nombreux objets commun qu'elle transforme en produits de luxe. En 2021, elle compte notamment commercialiser des casques AirPods Max d'Apple à plus de 100.000 euros ou encore une paire de basket de Nike Air Jordan 1 cousue de fils d'or à environ 15.000 euros.

     

    PS5- une édition en or a 1,5 millions d'€uros

     

    source de l'info

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Arizona- crash d’un OVNI à Dreamy Draw

    Certains des récits d’OVNIs les plus sensationnels sont ceux qui tournent autour de ces étranges engins qui descendent sur Terre. 

     

    L’Espace de loisirs Dreamy Draw, dans l’État américain de l’Arizona, est un parc désertique et accidenté situé à côté du Piestewa Peak, anciennement appelé Squaw Peak Mountain. La région est connue pour sa beauté pittoresque, ses sentiers de randonnée et d’équitation, et ses possibilités d’activités de plein air de toutes sortes. La vue de ces paysages est peut-être la chose la plus éloignée de l’esprit, mais si l’on en croit la tradition locale, c’est le site d’un cas très inhabituel où un OVNI s’est écrasé sur terre, avec des corps extraterrestres et qui, selon certains, est toujours là quelque part.

    L’histoire commence en 1947, en fait peu de temps après le prétendu crash d’OVNI à Roswell, qui est plus connu.

    Bien que l’histoire ait connu des variations légèrement différentes au fil des ans, la tradition veut qu’en octobre de cette année-là, deux hommes du nom de Silas Newton et de « Dr Gee » aient été témoins de l’écrasement d’un objet étrange sur terre, près de la montagne, et que les deux curieux soient allés enquêter.

    Ils seraient arrivés pour trouver une étrange épave et la zone était jonchée de plusieurs corps de créatures humanoïdes de 1,35 mètre de haut avec des têtes surdimensionnées, tous morts. Les hommes auraient ensuite ramassé ces corps et les auraient entreposés dans un congélateur à viande jusqu’à ce qu’ils sachent quoi en faire et à qui le dire.


    Espace de loisirs Dreamy Draw

    Apparemment, ils n’auraient pas eu la chance de le dire à qui que ce soit, car les hommes ont reçu peu après la visite d’hommes mystérieux en costume noir, qui ont emporté les corps et ont dit aux témoins en termes très clairs qu’ils ne doivent dire un mot à personne sur ce qu’ils ont vu et trouvé.

    Après cela, l’histoire raconte que le gouvernement s’est installé dans la région avec du personnel de l’armée américaine, et non seulement cela, mais le Corps des ingénieurs de l’armée s’était alors mis à construire le barrage de Dreamy Draw juste au-dessus des restes du vaisseau spatial tombé.

    On dit que l’endroit n’avait pas besoin de barrage du tout, et la seule raison pour laquelle il a été construit était de dissimuler les preuves de l’accident, du moins selon le récit.

    L’affaire est surtout connue grâce au livre Behind the Flying Saucers, de Frank Scully, publié en 1950, mais depuis lors, de nombreuses personnes ont fourni des informations complémentaires sur les événements de l’autre monde. 

    Arizona- crash d’un OVNI à Dreamy Draw

    Une lettre envoyée au magazine Legends provient d’un expéditeur anonyme qui a beaucoup à dire sur le site, et la lettre se lit comme suit : 

     

    "J’ai d’autres choses à ajouter sur le crash de Dreamy Draw. J’y fais de la randonnée depuis des années et j’ai remarqué les caractéristiques bizarres du site de rétention d’eau – construit par le corps de l’armée américaine, – la zone du barrage – qui est interdite à tous, a une quantité « excessive » de panneaux de signalisation – menaçant d’une amende de 5 ans/10 000 dollars tous les 15 mètres, il y a aussi une surveillance électronique de la « voûte » – qui ressemble plus à un « bunker » en béton – datant de la Seconde Guerre mondiale, ce bunker est situé au point bas à l’intérieur de la « fausse » zone de rétention. Tout d’abord, je n’ai jamais vu d’eau à cet endroit, car son emplacement n’est pas celui où le bassin versant du mont squaw-peak pourrait être piégé. Pourquoi se trouve-t-elle à cet endroit ? Derrière une énorme porte en fer à l’intérieur du bunker, [je crois] permet d’entrer dans la chambre forte pour surveiller / sécuriser ce qui est enterré dans la structure même du barrage. Il y a un déversoir de crues à l’extérieur du barrage – on ne peut pas l’approcher – mais il est factice, fait pour avoir l’air fonctionnel. Surtout, je sais à quel point le gouvernement n’a pas nettoyé le site de l’accident, peut-être qu’il n’a pas pu tout obtenir – juste à l’ouest de la zone sécurisée, il y a une colline avec une excroissance rocheuse et en dessous dans les zones ombragées, de la moisissure se développe – anormalement diverse et épaisse, elle ne devrait même pas être là, j’ai compté 5 types/couleurs, c’est bizarre – nulle part sur cette montagne/cette piste, n’ai-je vu de la moisissure/des champignons aussi prononcés.

    En regardant de plus près autour de l’affleurement, j’ai remarqué que les roches par endroits ressemblaient plus à du métal qu’à des roches, argentées – une sorte de liquide avait fait contact et s’était écoulé à l’intérieur des fissures, j’ai retiré certaines des roches des fissures et j’en avais trouvé en quantité car il avait adhéré à certains endroits. Cela avait l’air organique, mais on ne pouvait pas l’identifier, cette substance maintenant séchée était évidemment un liquide à un moment donné, elle devait être comme une soupe, plus épaisse que l’eau – dans la façon dont elle s’est accumulée dans les fissures de la roche. Le liquide séché était opaque/vert perle et j’ai remarqué qu’il avait réagi différemment selon les types de roches, le schiste de grès tendre avec lequel il se liait/séchait sur le dessus, le quartz plus dur ressemblait à un produit corrosif qui avait été en contact et qui avait piqué/dissous des zones comme l’acide, cela n’avait pas beaucoup de sens.

     

    J’ai sélectionné certains des échantillons les plus « typiques » et j’ai décidé de les ramener avec moi dans le camion . Je les tenais cachés dans mon avant-bras droit. Je les ai placés sur un tapis de sol dans la couchette du camion et je suis rentré chez moi. En descendant l’autoroute, j’ai commencé à me frotter le bras – sans y penser comme à une chatouille ou à une démangeaison. Après avoir fait cela pendant un certain temps, je me suis dit : « qu’est-ce que c’est », comme une piqûre d’insecte ou autre chose, en réalisant que ces rochers étaient restés là pendant environ 10 minutes de randonnée, c’était comme nettoyer les bords d’une batterie et entrer en contact avec l’acide sur le coude ou autre chose – il y avait une marque et je l’ai donc lavée dans l’évier de la cuisine, mais j’ai ensuite décidé de prendre une douche, elle a disparu rapidement. Quelques jours plus tard, « les rochers » – ont disparu sur le côté de ma maison, j’ai découvert plus tard que ma copine les avait mis dans la cour comme décoration de jardin – en ajoutant qu’ils avaient l’air cool là, et qu’ils aimaient les « couleurs bizarres ». Je ne fais de la randonnée que le week-end, mais je n’y suis pas allé depuis quelques semaines – il fait chaud ! J’ai été quatre fois à l’extérieur pour les récoltes et chaque fois que j’y retourne, j’ai remarqué quelque chose de plus à ajouter à l’histoire."

    Qu’est-ce qui se passe ici et cette personne est-elle réelle ? On a également rapporté que des personnes se trouvant dans la zone du barrage ont fait état de phénomènes étranges tels que des étourdissements soudains ou des crises de panique inexplicables, ainsi que des personnes qui prétendent entendre un bourdonnement inexplicable dans la zone.

    Un témoin se faisant appeler Trevor Freeman a fait part de sa propre expérience à Weird Arizona :

     

    "Je suis donc allé voir cet endroit après l’école. C’est lundi après-midi, il n’y a presque personne. Je pédale sur mon vélo et je trouve le barrage. C’est assez bien clôturé et il y a BEAUCOUP de panneaux « Défense d’entrer » partout.

    Une sécurité assez élevée pour un barrage en terre sans eau derrière lui ! Je prends quelques photos, je regarde autour de moi et je vois l’exutoire du barrage enterré dans les buissons. Je passe de l’autre côté et je descends dans la zone basse. Il y a une grande boîte en béton avec une clôture sur 3 côtés. En descendant vers le fond, j’entends ce bourdonnement régulier et grave.

    Je n’arrive pas à comprendre ce que c’est !

    Y a-t-il vraiment un OVNI enterré sous cette chose ?

    Alors que je regarde autour de moi pour voir si quelqu’un regarde, un avion traverse le ciel. L’endroit n’est pas TROP éloigné de l’aéroport, mais il est quand même assez proche pour entendre des jets décoller. C’est probablement ce que j’ai entendu. La leçon est que vous ne réaliserez jamais à quel point il y a des choses bizarres là-bas avant de commencer à fouiller !"

    Tout cela est très intriguant, et l’idée qu’un OVNI se soit écrasé ici et ait été recouvert par un barrage stimule vraiment l’imagination, mais il y a certainement des failles dans le récit. 

     

    L’une d’entre elles est que le prétendu crash de l’OVNI ne semble avoir jamais été couvert par aucune agence de presse à l’époque. Tout ce que nous savons à ce sujet provient de récits invérifiables, de rapports de seconde main, et de rumeurs, ainsi que de brèves mentions dans le livre de Scully, Beyond Flying Saucers, ainsi que dans le livre de Timothy Good, Above Top Secret, publié en 1987, et bien d’autres choses encore.

    Il y a également un trou assez flagrant dans l’histoire : il semble que le barrage n’ait en fait pas été construit avant 1973, ce qui semble mettre un terme aux allégations selon lesquelles il aurait été construit pour dissimuler un crash d’OVNI en 1947.

    Alejandro Rojas, chercheur et journaliste spécialisé dans les OVNI, a creusé l’affaire en visitant la région et en fouinant, et il en est ressorti frustré, en disant :

    Arizona- crash d’un OVNI à Dreamy Draw

    "Ce que j’ai cherché à faire, c’est de comprendre ce qui s’est passé à Dreamy Draw… tout ce que j’ai pu trouver, c’est qu’il y avait des rumeurs, qu’il y avait un témoin qui prétendait avoir vu quelque chose se passer soit à Cave Creek, soit à Paradise Valley, soit à Dreamy Draw. Malheureusement, avant que je puisse parler directement à ce témoin, il est décédé."

    Pourtant, les théories et les rapports de conspiration demeurent, et certains insistent même sur le fait que le barrage n’a pas été construit en 1973, mais bien avant, la date de construction elle-même ayant été modifiée pour faciliter la dissimulation.

    Il en va de même pour les rapports des journaux, qui suggèrent que les mêmes hommes mystérieux en noir qui ont rendu visite aux premiers témoins ont également fait taire les nouvelles qui pourraient apparaître. Il a également été souligné que toute la zone du barrage de Dreamy Draw est très fermée et plâtrée, sans aucun signe d’intrusion au-delà de ce à quoi on pourrait s’attendre pour un barrage.

     

    Cette histoire a-t-elle un sens, ou s’agit-il simplement d’un fragment de légende urbaine sur les OVNIs?

    Nous ne le saurons peut-être jamais avec certitude, et bien qu’il s’agisse très probablement d’un conte de fées, il a quand même réussi à entrer dans la légende des crashs d’OVNIs.

    Arizona- crash d’un OVNI à Dreamy Draw

     source de l'info

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • HAPPY NEW YEAR 2021 !

    En ce dernier jour de l'année 2020 je voulais vous souhaiter une bonne année 2021. Que celle-ci vous apporte la réussite, le succès dans vos projets et l'accomplissement de vos rêves! Que le bonheur soit au rendez-vous dans votre cœur et dans ceux de vos proches à l'aube de l'an nouveau ! Gardez l'oeil ouvert et le bon si possible...

    HAPPY NEW YEAR 2021 !

    HAPPY NEW YEAR 2021 !

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires