• L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    L'abbé Saunière devant l'entrée de l'église en 1905

     

    Alors que Rennes-le-Château (Aude) tiens sa popularité des mystères qui l’entoure, le dimanche 23 avril 2017, le petit village subit une « attaque » dans la célèbre église transformée de Bérenger Saunière et plus particulièrement sur l’impressionnant bénitier du diable Asmodée.

     

    En effet ce dimanche-là, une femme d’une vingtaine d’années, habillée en noir, qui par les témoins semblait tout à fait « normale » se présenta un peu partout dans le village pour demander des infos, notamment sur les horaires d’ouverture de l’église.

    L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme  L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    Asmodée avant puis après

    Un peu moins d’une heure précédente midi, elle fit à nouveau son apparition avec une nouvelle tenue dotée d’une cape blanche, d’un masque dit de vénitien et un voile. Elle ne mit que très peu de temps pour se faire remarquer par les villageois et elle décida de se rendre rapidement dans la grotte se trouvant près de l’église. Selon les témoins, elle aurait passé plusieurs minutes au téléphone ou elle aurait parlé en arabe. Dans la foulée, cette jeune femme rentra dans l’église, et immédiatement commença à détériorer son intérieur…

    L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    C’est la statue d’Asmodée présente à proximité de l’entrée qui va être le plus touché ainsi que le discret bas-relief de l’autel de Marie-Madeleine (bourré de symbolisme). La femme a en effet attaqué à la hache ses deux œuvres brutalement, assez pour que le célèbre diable se retrouve sans tête et bras.

    Dans cette histoire, la femme avait clairement un message à faire passer, et aussi choquant que ce soi pour le choix du lieu, cela n’a « visiblement » rien à voir avec les mystères de Rennes-le-Château, puisqu’elle dit ;

    «Aujourd’hui, ici, c’est un jour d’élection présidentielle (1er tour), pendant qu’en Syrie l’Occident bombarde et tue des enfants. Vous êtes tous des mécréants! Mon mari est là-bas» Juste après avoir dit cela, elle se fit emmener par les gendarmes qui avaient été alertés quelques minutes plus tôt par les témoins de la scène…

    L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    Que dirait l’abbé Saunière aujourd’hui, et pourquoi avoir choisi ce lieu précis ?…

    *

    source de l'article

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Histoire de NAIA by Tyron on Scribd


    votre commentaire
  • Quizz 62

      

    Quizz 62

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Une mystérieuse carcasse suscite la stupéfaction en Indonésie

    Des images d’une énorme carcasse en décomposition, échouée le long des côtes indonésiennes, sont récemment apparues sur la toile. Interloqués, des experts vont en analyser des morceaux pour découvrir de quelle créature il s’agit.

    S’agit-il d’un calamar géant, d’une baleine ou d’un étrange monstre des abysses ? C’est la question que se posent de nombreux badauds venus voir de leurs propres yeux une gigantesque carcasse longue de 22 mètres, qui s’est échouée à Huamual, en Indonésie.

     

    Le mystérieux cadavre, en état de décomposition, a également attiré la curiosité des scientifiques. «Nous allons prendre des échantillons de chair pour les faire tester en laboratoire, afin de nous assurer [de savoir] de quel type d’animal il s’agit», a déclaré Nasrul Latulanit, du Bureau des ressources maritimes et côtières, au journal indonésien Kompas.

    En attendant les résultats, diverses images de la carcasse ont circulé sur les réseaux sociaux.

    *

    source de l'article

    Pin It

    4 commentaires
  • Le «plus vieil homme du monde» est décédé à 146 ans

    Saparman Sodimejo, un indonésien qui affirmait avoir 146 ans, et qui aurait ainsi été le plus vieil homme de la planète, est décédé le 30 avril dans son village de la province de Java central.

    Surnommé Mbah Gotho (grand-père Gotho), il avait été hospitalisé le 12 avril dernier à cause de son état de santé, qui se détériorait. Six jours après, le vieil homme a insisté pour rentrer chez lui. «Depuis son retour de l’hôpital, il n’a mangé que quelques cuillérées de porridge, et il a très peu bu», a déclaré son petit-fils Suyanto à la BBC. «Cela n’a duré que quelques jours. Depuis ce jour, et jusqu’à sa mort, il a refusé de manger et de boire», a-t-il ajouté.

    Mbah Gotho a été enterré le lundi 1er mai au cimetière local. Une pierre tombale, qui trônait depuis plusieurs années à l’arrière de sa maison, a été placée sur sa sépulture. «Il n’a pas demandé grand-chose. Avant de mourir, il voulait simplement que nous, sa famille, le laissions partir», a commenté son petit-fils.

    Un record de longévité

    Interrogé par la BBC l’an dernier sur les secrets de sa longévité, Mbah Gotho a affirmé que la patience était un facteur essentiel, ajoutant qu’il a eu «une longue vie parce que les personnes qui s’occupent de moi m’aiment». Fumeur invétéré jusqu’à son décès, il a survécu à ses quatre épouses, ses dix frères et sœurs, ainsi qu’à la totalité de ses enfants.

    Considéré comme un véritable héros dans son village javanais, le doyen était connu pour ses histoires à propos de l’occupation japonaise (de 1942 à 1945), et des colons néerlandais, qui contrôlaient l’Indonésie de 1800 à 1949. Selon ses documents d’identité, Mbah Gotho serait né le 31 décembre 1870. Si l’Indonésie n’a commencé à enregistrer les naissances qu’en 1900, des fonctionnaires ont attesté à la BBC que les papiers du vieil homme étaient valides.

    Si sa date de naissance s’avérait être correcte, il détiendrait le record de longévité, devant la française Jeanne Calment, décédée à l’âge de 122 ans en 1997. Violet Brown, une jamaïcaine âgée de 117 ans, est la dernière doyenne de l’humanité depuis le 15 avril 2017, date du décès de l’italienne Emma Morano à 117 ans.

    Le «plus vieil homme du monde» est décédé à 146 ans

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires