• Le défunt s'invite au baptême !

    Une quinquagénaire britannique affirme que son défunt mari a assisté au baptême de sa petite fille. Celle-ci dévoile une photo sur laquelle le fantôme aurait été aperçu.

     

    Heather Sewell, une grand-mère de 50 ans, a fait ces étranges confidences à la presse britannique. Selon elle, Terry, son époux qui s'était suicidé 17 ans plus tôt, était présent au baptême de sa petite-fille Mia Bella-Kennett.

    Après avoir visionné les photos de la cérémonie prises par son fils Jamie, un DJ de 29 ans, et aperçu une étrange forme sur le devant de l'autel, Heather est certaine qu'il s'agit du fantôme de son défunt mari.

    *

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Notre Dame de Paris- incendie criminel ?

    Une autre thèse déjà suggérée...

     

    La terrifiante vérité tenue secrète est très probablement bien connue de quelques scientifiques, politiques, ou spécialistes du renseignement de haut niveau.

    On saura un jour... Mais dans combien de temps ? 

     

     Ce qui suit est un peu "technique", mais même en survolant, on comprend l'essentiel qui ne sera, bien sûr, jamais dévoilé officiellement...

     

    Bien sûr , les gens sensés ne croient pas à un accident. Tout a été organisé, préparé et suis certain que des personnes savent ! Je lisais sur un article qu'il ne fallait rien divulguer “à chaud”... ça pourrait déclencher une guerre civile; tout est clair, mais ce n’est pas net…

     

    UN JOUR  ON SAURA LA VERITE !

     

    Ce qui est étrange c'est que ND de Paris dont la toiture de 140 mètres sur 40, flambe en 1 heure chrono !

    Dans la nature, c'est impossible…!

     

    Voici une explication sérieuse :

     

    > > > Pourquoi Notre Dame a brûlé si vite ? Il y a deux mois, une entreprise est venue, autorisée pour pulvériser sur toute la charpente du produit contre les insectes du bois. Or ce n’est pas ce qui a été employé, mais une solution hautement inflammable qui a fait une pellicule autour des poutres !  

    Ce produit de type « thermite » est composé d’oxyde de fer et d’oxyde d’aluminium, ce qui donne la couleur acajou obtenue après la pulvérisation et la couleur des flammes jaunes-orangées de l’incendie.

    Depuis février le produit, sans doute associé à une colle, a séché et s’est solidifié sur les poutres comme une pâte devenue très fine, une sorte de vernis, sauf que ce n’était pas du vernis. Le 15 avril, il ne suffisait plus que d’un vrai « pot thermique » générant une chaleur intense de 2 200 degrés pour percer la toiture par sa très forte température et allumer ainsi toute la charpente pré-imbibée située nécessairement juste en dessous du toit. « Le pot thermique c’est la personne vue sur le toit avec des flammes jaunes-orangées qui met le feu. » Après l’amorçage sur le toit le feu a gagné toutes les parties pulvérisées pendant la fausse désinsectisation. Sous l’action des lances incendies le feu augmente dans un 1er temps, car l’eau active ce type de pyrotechnie avec des crépitements intenses et même de petites explosions.

     

    > > > Si l’eau active ce genre de feu c’est en raison de l’extrême chaleur produite. En effet l’eau se catalyse au-dessus de 1 100 degrés libérant ainsi ses deux gaz : l’hydrogène et de l’oxygène d’où les flammes sur un bois qui d’ordinaire n’en fait pas, flammes dues à l’hydrogène et à l’oxygène. Ces deux gaz : H² et O s’additionnent à l’oxyde de fer et à l’oxyde d’aluminium augmentant la combustion.

     

    > > > Un pot thermique est capable de détruire un char, c’est pour ça qu’il a été inventé. En produisant une chaleur de 2 200 degrés il place au double de la valeur de sa catalyse (séparation en gaz) l’eau, dont la catalyse est à 1 100 degrés, c’est pourquoi la charpente a fait comme un feu de paille sous les lances à incendie, les pompiers ne sachant pas à quel genre de feu ils avaient à faire.

     

    > > > Il s’agit donc d’un attentat grandiose, soigneusement calculé et qui ne peut être l’œuvre que d’esprits pervers de la pire espèce venant d’un État et non pas d’un simple quidam ou terroriste primaire, et sans doute tout cela est-il au profit d’intérêts commerciaux voulus par des salopards ignobles. 

     

    > > > Comment imaginer que des millions de gens croient au court-circuit ou étincelles pour allumer l’incendie de Notre Dame de Paris ? 

     

    > > > Qui réfléchit encore par lui-même ? Pourtant on l’a vue flamber en une heure chrono !

     

    > > > Il a fallu 1 300 chênes pour la charpente soit 2 000 à 2 600 m3 !

     

    C’est impossible qu’une telle masse de bois très dur de plus de 800 ans, des poutres de 40/40 de côté brûlent en 1 heure, sans comburant additionné .

     

    C'est quand même étrange !

     

    > > > Dommage que tout le monde ne se pose pas les bonnes questions !

     

     > > > En 10 mois, ce sont 11 édifices chrétiens qui ont été brûlés en France...

     

    Notre Dame de Grâce d'Eyguières le 21 avril 2019

    Notre Dame de Paris le 15 avril 2019

    Saint Sulpice à Paris en mars 2019

    Cathédrale Saint Alain de Lavaur en février 2019

    Saint Jacques à Grenoble en janvier 2019

    Eglise du Sacré Coeur à Angoulême en Janvier 2019

    Saint Jean du Bruel en octobre 2018

    Eglise de Villeneuve d'Amont en août 2018

    Sainte Thérèse à Rennes en juillet 2018

    Saint Paul du Bas Caraquet en juin 2018

    Notre Dame de Grace à Revel en juin 2018

     

    Notre Dame de Paris- un "mystère" de plus !

    source de l'article

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Google Street View : un utilisateur "figé de peur" !

    En naviguant sur Google Street View, un quadragénaire anglais s’est “figé de peur.” Sur plusieurs clichés de la Summer Row à Birmingham, un étrange personnage, à la peau verte, à l’air grincheux...

     

    Un extraterrestre ? Un homme déguisé pour Halloween ? Le Grinch ? Stevie Hall, 47 ans n’en croit pas ses yeux : alors qu’il cherchait sur Google Street View une place de parking adaptée pour se rendre sur le marché de Noël allemand de Birmingham, il s’est retrouvé face à une créature.

    Un homme, brun et barbu, droit dans ses bottes, à la peau verte et au visage effrayant. 

    "Je me suis figé de peur lorsque je l’ai vu. Mes cheveux se sont dressés sur ma tête," a expliqué Stevie Hall au Sun. "Avec mon ami, nous avons pensé que nous avions des hallucinations. Nous avons vérifié une nouvelle fois les photos en indiquant l’adresse," ajoute-t-il.

    Google Street View : un utilisateur "figé de peur" !

    Pour lui, il ne s’agit pas d’un masque pour Halloween : d'après Google, les clichés ont été pris en avril, pas en octobre. "J’ai aussi cherché s’il y avait des conventions à proximité mais il n’y avait rien," Stevie Hall en est également persuadé : les images ne peuvent pas être truquées car "il y a des reflets sur la voiture."

    Troublé, le Britannique qui "ne croit pas aux théories du complot " a également recherché sur des sites marchands comme Amazon ou e-Bay si un masque ressemblant au visage de l’homme, existait… Mais il n’a rien trouvé. Alors : homme masqué ou monstre vert grincheux ? Une idée ?

    Google Street View : un utilisateur "figé de peur" !

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Quizz 106

    Quizz 106

    Pin It

    votre commentaire
  • Le Mothman observé plusieurs fois à Chicago depuis 2017

    En 2017, un Mothman, ou une créature semblable au Mothman, est apparue à Chicago, aux États-Unis. Depuis, elle paraît être constamment présente dans l’ensemble des États qui entourent le lac Michigan.

     

    Les témoignages contemporains du Mothman ont lentement et régulièrement fait leur apparition. Il n’y a pas eu de pic d’observations. En octobre 2019 (il s’agirait du mois idéal pour apercevoir cette insaisissable créature), un grand humanoïde ailé a été observé à deux reprises à Rosemont, dans l’Illinois, dans la banlieue de Chicago.

     

    La première observation s’est produite le 5 octobre 2019, près de l’aéroport international O’Hare de Chicago. Le témoin anonyme a rapporté son récit des événements à Lon Strickler, membre de Phantoms and Monsters. Le témoin avait initialement contacté le MUFON, mais il avait refusé de donner suite à l'enquêteur de cette organisation. En effet, il était inquiet que son anonymat ne soit pas respecté. Le témoin travaille probablement en tant que chauffer Uber ou pour une entreprise similaire. Il était stationné devant l’aéroport O’Hare lorsqu’il a vu la créature. Il a raconté :

     

    « La rencontre a été très brève, mais j'ai réussi à bien regarder la créature. J'étais garé près d’un lampadaire. Cela me permet de me garer un peu mieux sur le bas-côté. Je cherchais des câbles de charge menant à la banquette arrière de la voiture, que mes passagers pouvaient utiliser lorsqu'ils sont dans la voiture. J'avais les vitres côté passager baissées pour reposer mon climatiseur. C'est alors que j'ai vu un mouvement. J’ai levé les yeux et j’ai vu la créature émerger des arbres. Elle était grande et mesurait environ six à sept pieds de haut. Elle avait un aspect humain, mais était presque entièrement noir. [Il] n'y avait pas de vraies caractéristiques sur cette chose. Elle semblait être juste de couleur noir et d’aspect solide. Elle a tourné la tête, a regardé et a balayé du regards les alentours.C'est là que j’ai vu ses yeux rouges brillants. Le reste de son corps était mince. Je me souviens avoir remarqué qu’elle ressemblait à une personne maigre et qu’elle était en quelque sorte replié sur elle-même, car ses bras étaient au niveau de ses genoux. Ses ailes étaient à peu près aussi larges [que] grandes, soit six à sept pieds de large. Celles-ci ressemblaient à des ailes de chauve-souris. Quand elle marchait, elle semblait étrangement se dandiner, pas tellement comme un pingouin, mais comme le genre de foulée qu'un gros oiseau (comme un émeu) pourrait avoir. »

     

    Le témoin a continué à dire qu'il y avait d'autres chauffeurs dans le coin. De ce fait, quelqu'un d'autre aurait pu l'avoir également vu. Le témoin a dit que la créature s'était envolée vers le sud et avait laissé, derrière elle, une forte odeur d'ammoniac.

    Le deuxième rapport a gracieusement été publié par Manuel Navarette de l’organisation « UFO Clearinghouse ». Il avait reçu le témoignage d'un homme qui avait vu la créature alors qu'il assistait à un mariage à l'hôtel Edward de Rosemont, dans l'Illinois, le 19 octobre 2019. Cet hôtel est à environ trois miles au nord de l'aéroport O'Hare. L’homme dit qu’il était sorti pour aller fumer une cigarette. Il avait traversé le parking quand il a entendu un cri qui ressemblait à la voix d’une femme. Il a allumé la lampe de son téléphone et a commencé à regarder autour de lui. Puis, à cet instant, la créature, a-t-il indiqué, a volé directement au-dessus de sa tête. Il a raconté :

     

    « Cette chose mesurait au moins six pieds de haut et était noire et solide avec de grandes ailes. On aurait dit une chauve-souris de taille gigantesque volant au-dessus de moi. Elle était toute noire et elle est passée devant les lumières du parking et les lumières des alentours, y compris celles de la station-service de l'autre côté de la rue. Trois autres personnes l'ont vu également, dont un couple qui traversait le parking alors que je les entendais s'exclamer à ce sujet. Elle s'est envolé vers l'autoroute et la station-service BP. Pendant tout ce temps, elle hurlait fort et battait des ailes comme si elle essayait de prendre de la hauteur. Quand je l'ai perdu de vue, elle était à peu près à la hauteur du panneau d'affichage dans la rue. Elle continuait à hurler encore alors qu’elle s’éloignait. Maintenant, je sais que j'avais bu pendant le mariage et que j'étais un peu sous l’effet de l’alcool quand je suis sortie. Toutefois, j'étais aussi sobre qu'un chameau après avoir vu cette chose. Ce n'était pas naturel et c'était à peu près la chose la plus effrayante que j'ai jamais vue, mais je sais pertinemment que je l'ai vue et que d'autres personnes l'ont vue. »

    Le témoin dit qu'il n'a pas remarqué les yeux rouges ou d'autres caractéristiques distinctives. Il souligne également que pendant qu'il buvait, il n'a pas été affecté d'aucune façon.

     

    Le deuxième témoignage semble indiquer qu’il pourrait s'agir d’une fausse identification d’un grand oiseau ou de quelque chose d’autre de ce genre, mais dans le contexte du premier rapport et des nombreuses observations du Mothman survenues dans cette région depuis 2017, cela devient un peu plus intéressant. À ce stade, qu’il soit réel ou non, le Mothman a suffisamment pénétré dans l’inconscient collectif pour que nous puissions nous intéresser à cette affaire pendant encore très longtemps.

    Le Mothman observé plusieurs fois à Chicago depuis 2017

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires