• Quizz 46

      

    Quizz 46

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La rappeuse Iggy Azalea hantée par un fantôme

     

    La jeune des rappeuse australienne Iggy Azalea a affirmé avoir dormi dans un hôtel hanté, la nuit du lundi 18 au mardi 19 avril 2016. Elle a raconté son expérience à la presse …

     

    Ce soir-là, la chanteuse de hip-hop se trouvait au « The Pfister Hotel », établissement situé à Milwaukee, dans l’État de Wisconsin, au Nord des États-Unis. Ce bâtiment est connu pour abriter une ou plusieurs entités fantomatiques.

     

    Iggy, âgée de 25 ans, a certifié avoir senti une présence paranormale tout au long de sa nuit, mais elle a fait de son mieux pour ignorer ses phénomènes effrayants. Le lendemain matin, elle a alors demandé à son amie si elle-aussi avait senti ce spectre menaçant.

    Le témoin a alors utilisé son compte Twitter afin de partager son expérience. Voici ce qu'elle a posté :

     

    « Les gars, je savais que mon hôtel était hanté la nuit dernière je l'ai senti, mais j'ai essayé de l'ignorer et j'ai dormi avec la lumière allumée. Alors j'en ai parlé à mon amie et elle m'a dit qu'elle avait senti la même chose et avait fait de mauvais rêves ! »

    Ce célèbre hôtel dans lequel la compagne du joueur de Basket Nick Young a dormi a été construit en 1893 pour un coût d'un million de dollars. Il fut rapidement surnommé le « Grand Hôtel de l'Occident ».

    Au fil des années, de nombreuses observations de fantômes ont été rapportées. Ainsi, plusieurs clients ont indiqué avoir vu un homme âgé marchant dans les couloirs. Selon les légendes, il s'agirait du fantôme du fondateur de l'hôtel, un certain Charles Pfister.

     

    Bryce Harper, joueur de baseball professionnel évoluant dans l'équipe des Nationals de Washington, a lui-aussi vécu une expérience surnaturelle alors qu'il était à l'hôtel.

     

    Il a raconté son histoire au magazine ESPN :

     

    « Une fois, avant d'aller dormir, j'ai posé un pantalon et une chemise sur une table placée au pied du lit. »

     

    « Quand je me suis réveillé le lendemain matin, je peux vous le jurer, les vêtements étaient sur le sol et la table était dans le côté opposé de la pièce, contre le mur, j'étais troublé. Honnêtement, j'ai pensé qu'il y avait peut-être quelqu'un dans ma chambre. Je ne savais pas ce qu'il s'était passé. Alors j'ai réellement regardé autour, et puis j'ai vérifié si la porte était toujours verrouillée, et elle l'était. »

     

    Carlos Gomez, un autre joueur de base-ball qui jouait alors au Twins du Minnesota, a affirmé qu'à la veille d'un match, il avait dormi dans cet hôtel et avait entendu des « voix désincarnées ». De plus, il affirme que son iPod s'était allumé tout seul avant de commencer à vibrer violemment.

    La rappeuse Iggy Azalea hantée par un fantôme

    source de l'article

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Il a enregistré des grillons puis a ralenti l’enregistrement...

    Il a enregistré des grillons puis a ralenti l’enregistrement, et cela ressemble à des chants d’êtres humains

    Un compositeur, Jim Wilson, a fait des prises de son de chant des grillons et ensuite , il a ralenti l’enregistrement, révélant quelque chose de phénoménal. Les grillons ont l’air de chanter en chœur en parfaite harmonie et d’une manière presque angélique. On dirait des voix d’hommes, cependant tout ce que vous écouterez dans l’enregistrement vient uniquement des grillons .

     

    Il a enregistré des grillons puis a ralenti l’enregistrement :

     

    « J’ai découvert que lorsque je ralentissais cet enregistrement à différents tempos, cette sonorité simple et familière a commencé à se transformer en quelque chose de très mystique et complexe…….presque humain. »

    Invraisemblable…

    *

    source de l'article

    autre lien sur cette histoire

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • "L'Exorciste" n'est pas une fiction: les confidences terrifiantes du réalisateur

    Le cinéaste américain William Friedkin, qui réalisa en 1973 le film culte "L'Exorciste", a révélé à Cannes avoir récemment "filmé et photographié" un exorcisme au Vatican, ce que "personne n'avait fait auparavant".

     

    "C'est la première fois que je le dis publiquement, j'ai été invité par l'exorciste du Vatican à filmer et à photographier un véritable exorcisme, chose que peu de gens ont vu, et que personne n'avait jamais fait auparavant", a déclaré mercredi soir William Friedkin, 80 ans, venu animer une leçon de cinéma au Festival de Cannes. "Je vous parle d'un exorcisme de l'église catholique à Rome et, ce qui étonnant, c'est de voir à quel point cela ressemble à mon film. J'ai été stupéfié et je pense que je ne serai jamais plus le même après cette expérience", a ajouté le cinéaste. 

     

    Contacté par l'AFP, le Vatican n'avait pas fait de commentaire en milieu d'après-midi jeudi. William Friedkin a aussi évoqué le cas d'exorcisme dont il s'était inspiré pour réaliser son film "L'Exorciste". Adapté d'un roman de William Blatty, il est basé sur le cas d'un jeune homme dont l'écrivain avait entendu parler, en 1950, alors qu'il était étudiant. Dans le film, c'est une jeune fille, Regan McNeil, qui est possédée par un démon, et que deux prêtres tentent d'exorciser.

    "J'ai fait de nombreuses recherches sur ce cas, c'était en 1949 et je suis convaincu qu'il est authentique", a affirmé William Friedkin. "Il s'agissait d'un jeune garçon de 14 ans et non d'une fille. L'archevêché de Washington DC avait demandé à l'auteur, William Blatty, de parler d'une fille pour ne pas attirer l'attention sur le jeune homme", a-t-il précisé. 

    "L'Exorciste" n'est pas une fiction: les confidences terrifiantes du réalisateur

    "J'ai lu les notes prises non seulement par le prêtre chargé de cette affaire, mais aussi par les infirmières, les médecins et les patients de l'Alexian Brothers Hospital de Saint Louis (Missouri) où s'est déclaré ce cas et je suis convaincu qu'il n'y a pas d'autre explication" que celle d'une possession démoniaque. "Tout ce que la science pouvait faire, ou la psychiatrie, avait été tenté. Ce jeune homme souffrait de troubles semblables à ceux que je décris dans le film, aussi incroyable que cela puisse paraître", a dit William Friedkin, en précisant qu'il n'était pas croyant.

     

    "Lorsque j'ai commencé à faire ce film, je pensais que j'allais faire un film d'horreur mais quand le prêtre, qui présidait l'Université de Georgetown, m'a fait lire ses notes, j'ai su que ce n'était pas un film d'horreur et qu'il s'agissait d'un véritable cas d'exorcisme", a conclu le réalisateur de "French Connection".

    "L'Exorciste" n'est pas une fiction: les confidences terrifiantes du réalisateur

    source de l'article

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak

    Située dans la commune française de Saint-Jean-de-Boiseau en Loire-Atlantique, cette chapelle datant du XVe siècle n’est pas tout à fait un lieu de culte comme les autres. Restaurée dans les années 90, cette curieuse église possède en effet des gargouilles et des pinacles s’inspirant de la culture populaire où se rejoignent Goldorak, les Gremlins ou encore Alien. S'il vous arrive un jourde vous balader du côté de Saint-Jean-de-Boiseau en Loire-Atlantique, surtout ne manquez pas de rendre une petite visite à la chapelle de Bethléem - une très belle église érigée là depuis le XVe siècle.

    Car outre son style Gothique flamboyant, cette chapelle possède aussi et avant tout des pinacles et chimères qui n’ont plus vraiment grand chose à voir avec le style du Moyen Âge ! Alien, Gremlins et Goldorak pour remplacer les pinacles d’origine Restaurée entre 1993 à 1995, cette chapelle pas comme les autres, qui se trouve nichée au cœur d’une forêt située à 20 kilomètres de Nantes, a bénéficié d’une restauration inédite qui a permis de transformer ses pinacles d’origine en sculptures inspirées par la culture du XXe siècle.

    Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak    Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak

     

    Alien, Mogwai, Gremlins ou encore personnages issus de la culture manga ornent depuis la restauration les murs de cette bâtisse, les ouvriers de la chapelle ayant fait preuve de toutes les audaces pour restaurer ce lieu de culte de Loire-Atlantique. Ne possédant pas d’indications précises sur la conception d'origine de la chapelle au moment de sa restauration, l'architecte des bâtiments de France, Gwénolé Congard, a fait appel au sculpteur Jean-Louis Boistel afin de recréer des pinacles incluant les 28 chimères qui en ornent désormais les angles.

    Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak   Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak

    Une véritable attraction touristique  S’inspirant des codes de la mythologie et du christianisme, le sculpteur a ainsi créé 28 petites sculptures à l'effigie de personnages inspirés de la culture contemporaine et populaire. Goldorak s’occupe ainsi de représenter la droiture, le chevalier des temps modernes. Gizmo le gentil Mogwai, le bon monstre qu'est l'homme. Tandis que le terrifiant Alien sera le léviathan: le néant absolu, celui qu'il ne faut surtout pas réveiller.

    Véritable attraction touristique à elle toute seule, cette église restaurée attire depuis de nombreux curieux qui s’étonnent par ailleurs de découvrir que les nouvelles figurines s’accordent étonnamment bien avec l’imagerie religieuse classique.

    Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak

     source de l'article

     

    Yahoo! Pin It

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires