• Le Pentagone développe des robots-insectes depuis... 70 ans !

    Des documents récemment déclassifiés montrent comment la Darpa, l’agence en charge de nouvelles technologies pour l’armée américaine, est passée maitre dans l’élaboration d’insectes cyborgs.

     

    RÉVÉLATIONS. En juin 2016, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), lors d'Eurosatory, le salon international pour l'armement et la sécurité, le laboratoire de recherche de l'armée américaine (Darpa) a présenté son projet d'hélicoptère-insecte (photo dessus): un drone équipé de plusieurs pattes mécanisées, sur le modèle des arthropodes, capable de décoller ou d'atterrir sur des surfaces inclinées, accidentées ou en mouvement, tel le pont d'un bateau voguant sur des eaux agitées ! Pour le Pentagone, ce n'est pas un coup d'essai. Une série de documents récemment déclassifiés montrent, en effet, que des scientifiques de l'armée américaine s'inspirent des papillons, libellules et autres bestioles à des fins d'espionnage… depuis au moins 70 ans !

    Des engins quasiment indétectables et peu coûteux

    Cette somme de 88 pages vient d'être déclassifiée dans le cadre du Freedom of Information Act, loi américaine obligeant les agences fédérales à rendre publiques des informations qui ne compromettent pas la sécurité nationale si un citoyen en fait la demande. La procédure a été initiée par Susan Maret, professeure à l'université d'Etat de San José (Etats-Unis) qui tient un blog très suivi sur les activités secrètes du gouvernement. Ces documents décrivent plusieurs engins mécaniques imitant des insectes (des mouches, par exemple) ou de petits mammifères (comme des chauves-souris), capables d'effectuer des vols de reconnaissance derrière les lignes ennemies ou en zones urbaines. L'intérêt de telles machines est qu'elles sont " difficiles à détecter ", " relativement peu coûteuses ", " remplaçables ", et " faciles contrôler ", précise un rapport de la Darpa. Un autre document fait référence à des " expériences clés conduites dans les années 1940 ", avant la création de la Darpa (en 1958), qui bénéficie aujourd'hui d'un budget annuel de 3,2 milliards de dollars.

    Le document le plus récent date de 2008. Il fait état de recherches menées par la Darpa et l'université Cornell, au nord-est des Etats-Unis, et montre que l'agence américaine ne s'attache plus seulement à imiter des animaux pour des missions d'espionnage mais à intégrer aussi des systèmes bioélectroniques dans des organismes vivants ! On apprend ainsi que des puces reproduisant des jonctions neuromusculaires ont été implantées sur des chrysalides de papillons de nuit, avant leur métamorphose, afin de contrôler leurs mouvements ! Aucun mot, bien sûr, sur le succès de ces expériences, ni sur leur éventuelle utilisation…

    Le Pentagone développe des robots-insectes depuis... 70 ans !

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Angleterre- Le manoir S. K. Pierce

    Le manoir S.K. Pierce

    Personne n'en veut. Et pour cause : la demeure a un passé terrifiant...

    Le manoir S. K. Pierce est l'un des moins chers du Royaume-Uni, alors que ce bâtiment est absolument magnifique. Il a un peu vieilli certes, mais son style victorien aurait normalement dû en attirer plus d'un ! Seul problème : personne n'en veut pour le moment ! Pourtant, la bâtisse n'est qu'à 315 000 euros ! Et pour cause, la demeure a un passé terrifiant...

    Cette maison surnommée "la Victorienne " est construite par l'homme d'affaires Sylvester Knowlton Pierce en 1875.  Personne n'a encore osé l'acheter ! Pour comprendre pourquoi, il faut remonter le temps... Celui qui l'a faite construire, Pierce, se met à y habiter avec sa femme. La tragédie finit cependant par frapper ! Son épouse meurt d'une maladie infectieuse.

    Angleterre- Le manoir S. K. Pierce  

    Pierce se remarie bien assez vite, avec une femme de 20 ans de moins. Leur enfant hérite du manoir, mais le perd à un jeu de carte. Il est tout de même autorisé à vivre à la cave. Il devient l'un des fantômes qui hantent ces murs...

    Depuis, les tragédies se succèdent ! Une jeune femme est retrouvée morte, noyée dans l'étang derrière le manoir. Après quoi, la maison est utilisée comme bordel ! L'une des filles de joies est alors assassinée par un client dans l'une des chambres !

     Angleterre- Le manoir S. K. Pierce Angleterre- Le manoir S. K. Pierce

    Un autre résident de ce manoir meurtrier est un immigrant finnois. Il fume tranquillement sur le canapé et s'endort. Sa cigarette tombe, et met le feu à ses vêtements. Il meurt carbonisé ! Comme quoi, fumer tue bel et bien...

    Plus tard, le manoir doit être détruit : inoccupé depuis 20 ans, il serait moins cher de tout démolir que de rénover ! La ville n'a toutefois même pas les moyens de procéder à la démolition.

    La demeure est finalement rachetée par Gonzales et Lilian, un jeune couple. Ils prévoient de tout retaper.

    C'est là que les phénomènes étranges commencent : des objets se déplacent, des bruits de pas se font entendre, Gonzales voit un homme pâle aux yeux noirs le fixer !

    Angleterre- Le manoir S. K. Pierce  Angleterre- Le manoir S. K. Pierce

    Des voisins leur demande si leur enfant peut jouer avec le fils du jeune couple. Un problème : ils n'en ont pas ! Les voisins ont pourtant aperçu un jeune garçon à la fenêtre...

    Aujourd'hui, la maison est en vente à un prix dérisoire par rapport à ce qu'elle vaut réellement ! Mais maintenant que vous connaissez l'histoire, vous risqueriez-vous à habiter avec des morts pour voisins de chambrée... ?

    Angleterre- Le manoir S. K. Pierce

     

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • OVNI cylindrique photographié près d'Orion

     

    Orion est une constellation située dans la Voie Lactée presque sur l'équateur céleste. Il y a quelques jours, un OVNI a été photographié par la NASA près de cette nébuleuse.

    Sur une vidéo prise par le télescope Hubble, on peut observer un immense objet volant non identifié de forme cylindrique. Cette engin sombre ne semble pas émettre de lumière ou de fumée.

    L'agence spatiale Américaine n'a donné aucun commentaire quant à cette anomalie. Mais ces images nous font nous poser la question suivante : combien d'images d'OVNI les puissants appareils de la NASA ont-elles déjà prises ? Et combien d'entre elles sont gardées secrètes ?

    Orion, qui est considéré comme étant la constellation la plus ancienne, est parfaitement visible à l'aide de jumelles ou d'un télescope à la nuit tombée lorsque la pollution lumineuse ne vient pas perturber les astronomes amateurs.

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Un livre rendu a la bibliothèque plus de 120 ans après !

    La bibliothèque de la Hereford Cathedral School en Angleterre, a vu réapparaître un ouvrage qui avait été emprunté en 1896 par un certain Arthur Boycott.

     

    Selon The Guardian, le livre en retard, The Microscope and its Revelations, écrit par le docteur William B. Carpenter, a été rapporté par Alice Gillet, la petite-fille de l’emprunteur.

    Dans le livre, elle a glissé une petite note à l’attention du personnel de la bibliothèque : «Je suis désolée de vous apprendre qu’un de vos anciens élèves, le professeur Arthur Boycott, semble avoir volé le livre suivant. Je ne sais pas comment l’école a pu fonctionner sans ça.»

     

    Un retard estimé à 11.149 euros

     

    Alice Gillett a découvert le fameux livre en triant, après le décès de son mari, sa collection de 6.000 ouvrages, détaille le journal britannique. Un emprunt de très longue durée qui semble avoir été utile à l’étudiant. Arthur Boycott a connu une brillante carrière dans le domaine des sciences naturelles.

    Il a même rédigé son premier article scientifique à l’âge de 15 ans alors qu’il fréquentait toujours la Hereford Catholic School. Par chance, l’établissement n’exige pas de frais de retard pour les étudiants, précise l’United Press Internatonal. Le site estime en revanche que si cela avait été le cas, ils seraient d’environ 9.351 livres, soit 11.149 euros. 

    *

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Quizz 60

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires