• Tous ces conférenciers et médiums invités par l’'association « La voix des dauphins », nous ont donné non seulement de leur temps et de leur grande humanité, mais également savent, pendant ces conférences, nous transmettre leurs connaissances, leurs témoignages.

    C'’est un véritable échange, un moment de partage intense. Leurs témoignages et les expériences publiques de médiumnités nous font toucher du doigt la vie de nos chers disparus de l'’autre côté du voile et tous concourent à nous faire savoir que la vie après la vie est, bien plus qu’un simple espoir, mais une réalité de plus en plus authentifiée et avérée.

    Claudine Claves-Contet

    Site de l'association "La Voix des Dauphins"

     

    CONFERENCES 2007 et 2008'

    Association « La voie des Dauphins »'

    17 rue Léon Guignard 39100 Dole'

    Téléphone : 03 81 86 61 41 ou 03 84 72 12 84'

    (lieu : salle MIKADO 6 rue Sombardier à Dole à partir de 14H.)'

    8 septembre 2007 : Docteur Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste-réanimateur à Toulouse ; écrivain et conférencier sur le thème : « NDE ou expérience de mort imminente : la révolution du monde scientifique ». Expériences publiques avec Josiane Vincent.'

    13 octobre 2007 : Serge Busi, géobiologue et conférencier sur le thème : « Vers une redécouverte de notre environnement vibratoire ».'

    10 novembre 2007 : Léo Rosemblum, conférencier sur le thème : « Causerie spirituelle », suivie d’expériences publiques.'

    8 décembre 2007 : Jean-Pierre Girard, sujet psy, écrivain et conférencier sur le thème : « Guérisons spontanées, miracles : nouvelles découvertes sur les auto-guérisons ». Expériences publiques avec André Gilet.<o:p></o:p>

    12 janvier 2008 : Tony Leprêtre et Claudine Claves-Contet, conférenciers sur le thème : « Histoires vécues avec nos amis de l’au-delà », suivie d’expériences publiques.

    9 février 2008 : Florence Hubert, conférencière sur le thème : « les différents plans vibratoires, ce qui se passe après notre mort », suivie d’expériences publiques.'

    8 mars 2008 : Louisa, conférencière sur le thème : « La synchronicité dans la médiumnité », suivie d’expériences publiques.'

    12 avril 2008 : Michèle Lazes, écrivain et conférencière sur le thème : « Les enfants éveillés, nouvelle génération ». Expériences publiques.'

    31 mai 2008 : Pascale Lafargue, astrologue, écrivain, présidente de l’association Epsilon « pour la recherche et le développement en parapsychologie » et conférencière sur le thème : « Les vies antérieures- les nœuds karmiques » avec Léo Rosemblum, médium.'

    21 juin 2008 : Michel Moché, écrivain, président de l’association « Le Cœur des Signes » et conférencier sur le thème : « Le deuil est à construire » (suite de la conférence sur l’accompagnement, du 03 février 2007). Expériences publiques avec André Gilet.'

    13 septembre 2008 : Jean Pernin, conférencier et écrivain, accompagné de Marie-Madeleine Jacob, sur le thème : « Spiritualité et Vécu (la cause animale) ». Expériences publiques avec Lydiana.'

    11 octobre 2008 : Hélène Seconde, conférencière et écrivain, sur le thème : « A l’écoute des Anges ». Expériences publiques avec Hélène Seconde.'

    8 novembre 2008 : Mauricette Deconinck, conférencière sur le thème : « Le magnétisme ». Expériences publiques avec Fabienne.'

    20 décembre 2008 : Florence Hubert, conférencière sur le thème : « Ma collaboration avec les guides quand je travaille ». Expériences publiques avec Florence Hubert.'

    ***'

     


    2 commentaires
  •  

    Le dernier signe reçu en direct par un guide ( 9 avril 2008 )

     

    Jeudi dernier nous devions dire au revoir à une amie - 55 ans seulement - le coeur lâche et pfffuit partie vers les anges notre belle Christine...

     

    Mon age est proche du sien. Son mari était vraiment ami avec le mien. Nous avons eu nos petits enfants presqu'ensemble; nous avions dansé tous à des soirées festives organisées par elle et son mari, président d'association... ça choque ces départs de personnes encore jeunes... Et puis voilà vendredi - avis de décès... au revoir chère Christine...enterrement samedi 11 heures mais moi le samedi à 11 heures je m'étais engagée il y a longtemps sur une action où je me devais de ne pas faire faux bond (avec un papa qui a perdu sa fille). Le vendredi on lit vite fait l'heure de l'inhumation dans le journal (samedi 11 heures) - Il fut décidé que j'irai le vendredi au funérarium lui dire au revoir et mon mari se rendrait à 11 h samedi à l'Eglise; là je monte dans mes chambres faire les lits... geste tout bête de chaque matin... Et là, tres clairement, j'entends comme une voix (plutot masculine) me percuter le cerveau "mais voyons pas d'Eglise pour Christine, ce sont des laiques, jamais un de cette famille dans une Eglise ! vous vous trompez : c'est un enterrement civil." Sans réflechir je dévale les escaliers pour choper mon mari :


    "mais dis donc tu ne m'as pas dit que c'était un enterrement civil !"


    Il n'avait pas fait attention non plus... et nous deux de reprendre le journal avec l'avis de décès. En tout petit - à la fin, oui c'était bien précisé que le rendez-vous d'adieu et la cérémonie étaient prévus au cimetière pour obsèques civils... Un signe c'est ça - c'est très subtil - Si je n'y avais porté attention, j'aurais pu aussi bien croire que cette "petite voix" ne provenait que de mon imagination dans ce cas, quelle tête aurait fait alors mon mari devant une porte d'église fermée à double tour ....

     

    Aussi Merci à cette entité, à ce Guide, qui m'a choisi pour que l'on rende vraiment hommage sur place à : amour : notre amie

    ***

    (la finale de cette histoire, c'est que à cette heure  précise - samedi 11 heures - pour aider ce papa à surmonter son deuil, je devais l'emmener à 40 kms dans un batiment religieux pour un dogme encore différent - et là dans cette maison de foi aux milles prières - j'ai consacré autant de prières à la fifille de mon ami, que pour Christine... En communion ainsi avec leurs âmes, il y a parfois des vagues de Joie ou de Divin (je ne sais pas trop comment dire) que vous ressentez très fort et qui vous submergent - Ce fut le cas ... ils savent vous renvoyer la Lumière nos disparus dont le Coeur l'Ame les Souvenirs et l'Amour qu'ils ont pour vous fonctionnent toujours aussi fort).

     

     Pensez à vos défunts VIVANTS - ils sauront alors vous faire comprendre combien vous êtes sur le bon chemin, sur la voie avec Eux, et alors ils vous tendront leur Main-Amour pour vous aider à en gravir le parcours...


     
    Clau qui remercie cet Ange, ce Guide (peut etre son Papa)



    3 commentaires
  • Je crois que la fête juive de Pourim m'a sauvée cette année...

    e-mail reçu le 27 mars 08

    En effet ce soir là je devais me coucher de bonne heure et puis je fus retenue et en msn et au téléphone par deux amies avec qui j'ai papoté plus que prévu... (j'aime bien papoté - car avec elles ce qui nous relie aussi ce sont nos parcours ésotériques et spirituels).
    Et puis elles sont juives toutes deux, alors comme c'était le week end de la fete de Pourim, on en a parlé longuement... Soudain, j'entends la cheminée s'emballer comme un gros boeuf qui souffle et je m'apercois une fois entrée dans mon salon que celui ci est envahi de fumée - c'est très âcre et ça fait mal aux yeux. La vitre de l'insert est portée au rouge tellement ça chauffe. Mon mari avait tout simplement oublié de fermer le loquet en bas de l'insert, celui qui fait appel d'air pour que le feu prenne... après il faut le fermer... mais là lui est qui tres soigneux et précautionnaux.. pour le coup ce soir là il l'avait oublié !!! Sans Pourim on grillait peut etre comme des lapins car la maison est très grande - les chambres en plus sont à l'étage et personne, sans ma présence, n'aurait rien entendu !! et la cheminée est énorme ... un feu de celle-ci aurait au moins fait de sacrés dégats... Après avoir mis carrément de l'eau sur le flamme ça s'est calmé  - et j'ai remercié très chaleureusement Mordechée et Esther, ainsi que mes 6 millions d'amis, qui étaient certainement là, et dont j'avais ressenti la présence le vendredi matin précédent...


    Clau qui continue - shalom !


    Prochainement : le dernier signe reçu en direct par un guide !


    2 commentaires
  • recu par e-mail le 11 février 2008

     

    ce que je ressens avec les entités qui viennent me "voir"...

     

    C'est pas évident à expliquer car moi en fait je ne les ressens pas physiquement (je n'ai ni caresse sur la joue ou dans les cheveux) - non je ressens un peu comme lorsque tu es retourné et que tu sens qu'une personne te fixe derrière la nuque - immanquablement tu te retournes car tu SENS que l'on te fixe.) - mais en plus je "reconnais" l'entité parfois - je peux la décrirer physiquement, si c'est un homme ou une femme, son âge, et dans quel état elle se trouve (joyeuse, triste, pressée, en colère etc...)

    un exemple qui, je pense, vous en dira plus - un jour je devais recevoir une maman qui a perdu son fils pour essayer de lui redonner un peu de baume au coeur et de sérénité dans ces moments trop douloureux pour des parents. Elle me dit qu'elle viendra avec une autre dame. Pas de problème. Or 3 heures avant qu'elles arrivent je ressens auprès de moi, (mais vraiment ! hein ! à me coller littéralement aux basques) une jeune fille répondant au  joli prénom de scarlett partie dans un terrible accident de voiture ( et dont j'essayais aussi d'aider les parents après ce départ de leur petite fille aimée ) - et je me mets à lui parler - "mais enfin ma petite chérie je ne recois pas tes parents cet après midi je recois la maman de christophe !"  mais le christophe en question ne vient pas me voir ce matin là et n'arriva qu'avec sa maman à 14 h. Mais elle, la petite Scarlett ne me quitta pas durant ses trois heures - si bien que je mis une petite poupée sur la table où je devais recevoir l'après midi ces deux dames. en lui disant "voila puisque tu es avec nous, je mets la petite poupée qui te ressemble vers nous ! voilà tu es contente ?" Je la sentis sourire (oui aussi bizarre que cela puisse paraitre je SAIS quand ils me sourient...)

    (Je sais aussi quand ils ne sont pas contents car parfois ils me passent de ces savons...) je dois préciser aussi ici que ces personnes ne vivaient pas dans la même ville, même pas dans le même département... là arrivent ces deux dames - je ne les laisse pas enlever leurs manteaux - toute prise que j'étais par la présence de scarlett depuis le matin - et leur parle illico de la jeune fille. Et je vois le visage de la personne qui accompagnait mon amie, changer ! et de se figer sur place en disant " un prénom comme cela il n'y en a pas deux possibles - ne serait-ce pas mademoiselle xyz..."eh bien si ! La dame amenée par mon amie, connaissait très bien cette famille et la jeune fille en question - c'était ainsi le petit coucou de scarlett pour elle - spécialement pour elle, l'amie de ses parents - la petite entité scarlett nous avait fait savoir depuis l'au dela qu'elle SAVAIT que j'allais recevoir quelqu'un qu'elle connaissait. Depuis ce jour cette dame ne prie plus du tout de la façon et estime avoir reçu ce jour-là une preuve évidente de la vie derrière le voile. Je dois vous dire aussi, qu'il m'arrive de les "voir" mais pas avec mes yeux physiques, je vois une silhouette, ou un visage, une attitude, une facons de se tenir, un vetement qu'ils affectionnaient et qui est formellement identifié par les familles etc...

    Moi je leur dis merci ! merci de me donner tant de preuves de leur existence et de leur amour. je prie pour eux encore aujourdhui


    bizzzzzz à vous tous chers amis de la Taverne


    clau


    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Bonjour toutes & tous !

    Cette rubrique sera celle de Clau (Claudine Claves-Contet). Elle nous apportera des réponses à nos questions. Clau reçoit des messages des défunts, car "ils" viennent la voir afin de lui donner des informations sur leurs proches ici bas. Elle a écrit également un livre "Vivre..." qu'elle a auto-produit et qu'on peut commander par e-mail :

     

     claudine.1008@gmail.com

     

    "Bonjour visiteurs de la Taverne - moi c'est clau -
     grâce à tyron et isa, je peux m'exprimer ici et vous faire connaitre un peu mon histoire... celle-ci n'est pas banale. Je remercie chaque jour tous les gens qui m'ont permis de vivre ce si beau et si enrichissant parcours et ce n'est jamais fini... je dis les gens car ce chemin est jalonné de rencontres avec des âmes de l'au-delà toutes plus belles les unes les autres et de personnes vivantes qui n'ont pas été mises sur mon chemin par hasard, mais qui forment au contraire toute un magnifique puzzle où les synchronicités et les fils tissés ne peuvent être le fruit de simples coïncidences. A part une mini-NDE vers l'âge de trois ans, et une grand-mère qui était persuadée de la vie de l'autre côté, rien ne me prédestinait à ce chemin là que je qualifierai aussi de très belle élévation spirituelle. Et puis un beau jour, on vous soulève un tant soit peu le voile et ce que vous découvrez est splendide, vous avez alors envie de le faire savoir au monde entier, car il ne vous appartient plus, il est si beau et il peut aussi aider les personnes en souffrance de la perte d'un être cher. Car voilà, cela commence par le décès de deux personnes jeunes de ma famille, à quatre années d'intervalle, dans les années 80. J'ai commencé à avoir des perceptions, quelques rêves prémonitoires aussi. Puis les choses se sont renchaînées et de plus en plus belles, et de plus en plus vite, et de plus en plus de preuves qui nous ouvrent les yeux bien grands sur 'la vie après la vie
    ". Et que dire de personnes totalement étrangères à vous, à votre famille, à votre pays, à vos traditions,  à votre religion, et même à votre époque qui viennent vous emmener là où vous n'auriez jamais dû aller, qui vous font  vivre ce que vous n'auriez jamais dû voir, qui vous font connaître ce que vous n'auriez jamais dû savoir et qui vous font surtout prendre conscience que votre vie ne sera plus jamais la même et qu'elle est embellie à jamais...
     
    A bientôt..


    bien à vous


    Claudine Claves-Contet

    Association La voie des dauphins à Dôle (39)
    Présidente : Lucienne Clerc
    Tél : 03 81 86 61 41


     

     

      interview de Clau chez elle près de Dijon- 38 mn



    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique