•  

     
    saison 2 

    Vous pouvez m'envoyer vos témoignages, histoires vécues étranges à mon adresse email :



     
     
     
     
     
    dernière mise à jour :  9 novembre 2010 par Lumineuse

     
     Cela fait déjà plus d'un an que je me promène sur le site de la Taverne de l'étrange. Au fil de mes visites sur ce site, j'ai appris à apprécier le travail effectué par Tyron29. J'ai ressenti que je pouvais me confier sans souci et relater ainsi les différents événements surnaturels que nous avons vécus mon père et moi-même. Cependant ces histoires, je préfère les raconter sous la protection de l'anonymat. Bien d'autres personnes pourront également faire de même si elles le désirent et ainsi conserver l'anonymat dans cette rubrique qui leur est réservée. Pour moi cela représente une certaine tranquillité. Je refuse que mes enfants endurent les mêmes peurs que j'ai pu connaître depuis que je suis née. D'ailleurs, je ne leur ai pas parlé de ces moments tout à fait particuliers que j'ai pu vivre. Si un jour il s'avérait qu'à leur tour ils possédaient certains dons, je ferai de mon mieux pour les aider à vivre avec ces capacités tout à fait inhabituelles. Maintenant, je vais donc vous relater les situations que nous avons vécues et père et moi-même.
     

    Un jour sa clef de voiture est tombée à ses pieds. Le sol était uniquement constitué de bitume lisse. Il a entendu le cliquetis des clefs tombant sur le sol à ses pieds mais ne les a jamais retrouvées. C’était devant la porte de son garage. En banlieue parisienne à Clamart.

    Au Minihic sur Rance, une nuit, il est réveillé alors qu’il dormait dans sa chambre chez ses parents. Et là…Il voit une créature griffue dans la nuit qui est debout à côté de son lit, elle lui passe une griffe sur le bras. Puis plus rien. L’entité disparaît.

    Un jour, il est dans la rue. Un voyant donne un spectacle. Il doit reconnaître des objets ou des personnes et il a les yeux bandés. Tout à coup, le voyant s’inquiète, il ne voit plus rien, il ne comprend pas. Mon père se met à trembler un individu s’est placé juste à côté de lui et fait un drôle de signe en direction du voyant. Celui-ci voit à nouveau. La personne qui était placée à côté de mon père et qui a fait un signe bizarre s’en va. Mon père le suit, mais au détour d’une ruelle la personne a disparu. Il n’y avait pas de portes, rien.

    Un jour, mon père devait avoir une vingtaine d’année. Il est en cours de sport, il monte à une corde mais arrivé tout en haut, il ne sait pas pourquoi il tombe, mais sa chute se déroule comme dans un film au ralenti. Tout le monde est là autour de lui et le voit tomber tout doucement. C’était incompréhensible.

    Une autre fois, il lui arrive la même chose mais cette fois-ci c’est en sautant au-dessus d’un petit cours d’eau. Son saut se déroule encore une fois au ralenti.

    Pendant la guerre, il est victime de bombardement. Il se retrouve emprisonné sous les gravats avec d’autres soldats. Ils ne voient rien du tout, c’est le noir complet. Pour se rassurer, les autres soldats et mon père essayent d’entretenir une certaine conversation en attendant des secours. Lorsque mon père sort de sous les gravats, il se rend compte que les autres soldats sont morts décapités. Lorsqu’il me raconta cette histoire, inutile de vous dire que mon père était encore très choqué et retourné par cet évènement.

    Un matin, il se réveille et me confia troublé avoir eu le sentiment qu’il avait passé la nuit dans un vaisseau spatiale avec des E.T. Est-ce vrai ? Nous ne le saurons jamais.

    Dans sa jeunesse, il me raconta avoir été dans une maison pendant un violent orage. Il était avec de la famille ou des amis, je ne sais plus. Ils étaient dans une pièce à table. Tout à coup, une fenêtre s’ouvre violemment, pénètrent alors des boules de feu qui font le tour de la pièce pour disparaître enfin par la cheminée.

    Mon père arrivait à dire si une personne était morte rien qu’en regardant une photo de la personne en question.

    Une fois, il nous montra à ma sœur et à moi-même une cuillère qu’il était parvenu à tordre avec la force de sa pensée.

    Une autre fois mes parents avaient acheté une vieille maison. Le chien n’arrêtait pas de sauter et de grogner comme s’il y avait quelqu’un mais il n’y avait personne. Une amie de ma mère fit venir un monsieur qui aidait les morts à s’en aller. Ce monsieur ne se fait jamais payer. Il demanda à mes parents de sortir de la maison. Le monsieur resta seul à l’intérieur. Lorsqu’il en ressorti il nous expliqua que effectivement une famille très pauvre avait vécu en ce lieu et avait beaucoup souffert et ne parvenait pas à partir et grâce à lui cette famille est en paix, aujourd’hui.

    Tout petite j’habitais dans une maison avec mes parents et mes frères et sœurs. Des objets se déplaçaient tous seuls. Mes parents étaient allés voir des médiums qui leur ont dit que c’était moi qui faisais cela. Je ne me rendais compte de rien.

    Mes parents me disaient que lorsque j’étais petite, j’étais capable de dire aux personnes qui avaient perdu quelque chose où était situé l’objet perdu.

    Une nuit, j’étais toute petite et je suis tombée très malade. La fièvre devait dépasser les 40°C. Mes parents ont eu très peur, mon père a mis sa main sur mon front et c’est lui qui a attrapé ma maladie. Le lendemain je n’avais plus rien du tout.

    A l’âge de 7 ans, j’ai vu en pleine nuit un pirate voler ou planer au-dessus de mon lit. Il avait vraiment la tête d’un pirate avec barbe et cheveux longs et noirs. Il me regardait en souriant comme si nous nous connaissions depuis longtemps. Il faisait nuit noire et pourtant je voyais bien les contours de son corps. Ma sœur dormait dans un lit à côté du mien. Elle ne s’est pas réveillée. Je m’en rappellerai toujours. De peur, je me suis cachée sous les draps. Lorsque j’en sortie, l’entité n’était plus là. Aujourd’hui, je possède un vieux gréement de plus de 100 ans. Mon mari est un marin ?

    Depuis toute petite j’ai une voix qui me parle. Elle me prévient à chaque fois que quelque chose d’important doit m’arriver.

    Voici deux exemples :

    A l’âge de 18 ans, je désirais ardemment faire un stage en culture un vitro. Ce sujet me passionnait. J’étais à l’internat. La cloche du réveil sonne et juste avant d’ouvrir les yeux une voix me dit : Vous êtes acceptée en culture in vitro ». Trop heureuse je retrouve mon petit ami qui est mon mari aujourd’hui et je lui dis ce que viens de me signaler la voix. Il ne me croit pas du tout. Je lui dis, viens je vais téléphoner à ma mère. Ce que je fais aussitôt et je ne laisse pas le temps à ma mère de me parler, je lui dis : « Maman, c’est génial ! Je suis acceptée en culture in vitro ». Ma mère me répond mais comment le sais-tu le laboratoire vient juste de me téléphoner. Mon mari commençait à comprendre que parfois chez moi l’impossible tient justement du possible.

    Une autre fois, je dormais toute seule dans une vieille maison en campagne. C’était la pleine lune. Je me suis réveillée le corps en travers du lit en direction de la lune. J’avais très peur et puis tout à coup, j’ai fermé les yeux et j’ai vu le visage d’une femme très belle. Au début, elle me tournait le dos puis elle s’est retournée vers moi. Son visage représentait le calme personnifié, elle souriait en me regardant. Alors je me suis endormie. Je verrais toujours son visage magnifique, elle était habillée de blanc. Ce qui est fou, c’est qu’elle me ressemblait mais, elle était plus vieille que moi ?

    Une autre fois, ce fut malheureusement un événement effroyable dont je ne me remettrais jamais. C’était un matin avant de partir au travail. Le réveil sonne et une voix parle par ma bouche. Une voix masculine et sonore. Elle me dit par l’entremise de ma bouche : « c’est votre tour » Je suis toute tremblante. Je pars au travail, prend la voiture et là j’ai un accident de voiture. Mon genou est broyé, cicatrices au visage. Une personne qui était dans une autre voiture est décédée, elle n’avait pas sa ceinture de sécurité. Quelques jours après être sortie de l’hôpital je vis le visage du défunt qui me regardait à travers la vitre de ma salle à manger. Je ne bois jamais d’alcool, ni ne me drogue. Je n’ai jamais voulu ça.

    Il y a 5 ans de cela ma belle-maman a acheté une vieille maison. Nous l’avons aidé à faire des travaux dans cette maison. En posant les papiers peints, je ne sais pas pourquoi je lui parle de fantôme. Ma belle-mère me dit que ce sujet ne l’intéresse pas. Nous étions 4 dans cette pièce : ma belle-maman, mon mari, son frère et moi. Je déplace un carton posé sur le sol et là je vois dessiner dans la poussière du parquet le squelette d’une main dessinée dans la poussière. Je les appelle pour leur montrer. Ils sont perplexes. Moi je ne sais pas trop mais, je crois que j’étais comme dans un autre monde. J’ai remis le carton en place. J’arrache le papier peint qui surplombait le dessin de la main et apparaît sous ce papier des lignes en rouges disant que l’ancienne propriétaire est une personne pas du tout respectueuse. Mais je n’arrive pas bien à lire. Alors je le dis tout haut. Ma belle-mère est à côté de moi et elle constate que les mots deviennent plus lisibles.

    Quelques mois plus tard, la maison était rénovée et je dormais allongée à côté de mon mari. Il faisait nuit. Je fus réveillée par le sentiment qu’une main me caressait le visage. Mais cette main portait un linceul, celui du mort qui avait fait apparaître sa main dessinée dans le parquet. Je n’ai pas voulu communiquer avec lui. Je me suis battue contre lui. Il disparut en faisant craquer très fort les murs. Il n’y avait que moi de réveillée. Personne d’autre. Je fis des recherches pour savoir comment faire partir un mort d’une maison. Et quelques jours plus tard je revins avec une seule fleur, celle du lys de la madone encore appelé ‘Lilium candidum’. Le mort s’en est allé. Il avait essayé une autre fois de rentrer en contact de nuit avec moi mais ma petite voix ma réveilla juste à temps pour me prévenir et il ne se passa rien. Je vis cependant de nuit une ombre diffuse se déplacer dans la pièce.

    Il y a quelques années de cela mon mari m’a prise en photo devant le grand dolmen de la roche aux fées près de Janzé. Lorsque nous développâmes la photo, je n’étais pas dessus. L’on distinguait à peine une ombre noire diffuse là où j’aurais dû être.

    Sinon, j’arrive aussi à prédire ce qui peut arriver. J’avais dit à mon mari qu’il aurait des relations avec des politiques et des élus pour son travail et c’est ce qui est arrivé.

    Je lis les cartes pour les personnes qui en ont besoin. Je ne le fais pas trop car cela me fait dépenser beaucoup d’énergie, après je suis épuisée. Mes amies ont toujours été estomaquées de constater que ce que je leur ai dit ce soit toujours dérouler tel que je l’avais dit.

    Une fois, mon fils de 7 ans avait passé des vacances chez sa tante. Il s’était fait piquer la cheville par une multitude de fourmis rouges. Sa cheville était très enflée. J’ai passé ma main sur sa cheville et ma main est devenue toute chaude. Il a guéri très très rapidement. Depuis je n’ai plus jamais refait cela, je ne sais pas pourquoi. Je n’y arrive plus.

    Une voyante m’a dit que j’avais le don de protéger les personnes qui étaient autour de moi. Est-ce vrai ? Je ne sais pas. Je sais que je tiens très fort à elles et que j’imagine que je  tisse autour d’elles un cocon de protection.

    Tout ce que j’ai dit est la stricte vérité même si cela peut paraître déroutant. Je ressens encore de l’émotion en vous relatant tout cela et vous demande de ne pas dévoiler mon identité. Je désire protéger mes enfants. Si un jour, il s’avérait qu’ils possèdent comme moi certains dons alors j’essayerais de leur expliquer le mieux possible qu’il existe effectivement certaines choses…

    17 Septembre 2010/Anonyme

     

     

     Il est très dur pour moi d'en parler après plus de vingt ans déjà; mais puisqu'il m'est donné l'opportunité de m'exprimer sur ce qui m'est arrivé il y a une vingtaine d'année environ, je vais enfin me délivrer de ce secret que je ne pouvais dévoiler à l'époque aux autorités de peur de passer pour une illuminée.


    Mon mari , nos deux enfants et moi-même étions en vacance dans le Bourg-d'Oisan, dans un chalet prêté, pour l'occasion, par un de nos ami docteur. 
    Un soir que j'admirais les étoiles et la lune par un beau soir de mois d'août avec le télescope de mon époux, je vis dans mon champ de vision arrivant de la droite, un objet non identifié en forme de cigare qui se stoppa net en plein devant le disque lunaire. Intriguée et très surprise, je ne réagis pas aussi vite qu'il l'aurait fallu car je ne m'attendais pas à ce phénomène, Je me suis occupée à détailler la chose immobile qui n'émettait aucun bruit. Elle émettait une luminosité blanche très forte, presque métallique qui s'échappait par des sortes de hublots rectangulaires et très longs par rapport à la hauteur. Je peux vous dire que j'ai bien eu le temps de l'observer avant de voir "le vaisseau" amplifier sa lumière jusqu'à je ne puisse plus distinguer ses contours. Là je réalisait ce que j'étais en train d'observer et je hurlait littéralement à mon mari de venir voir le phénomène. Il eu juste le temps de voir cette chose partir en trombe sans aucun bruit puis, diminuer sa luminosité au fur et à mesure qu'il prenait de la vitesse pour enfin disparaître tout à fait.

    Le phénomène dura peut-être deux minutes. Je ne me suis pas rendu compte du temps qui s'était écoulé entre le moment de son passage et son vol stationnaire devant le disque lunaire; mais je sais ce que j'ai vu et je n'en démordrais pas! Je puis vous assurer qu'il n'y avait pas d'éclairs dans le ciel, qu'il faisait doux et qu c'était une belle nuit! Mon époux à vu la fin du phénomène avec moi à l'oeil nu alors que moi je continuais à observer avec le télescope qui grossissait la chose 175 fois: donc, j'ai bien vu ce que j'ai vu! et encore aujourd'hui, n'ayant rien oublié de cette expérience visuelle hors du commun, je vous la restitue telle qu'elle est restée dans ma mémoire qui ne pourra jamais oublier cette rencontre d'un objet volant non identifié.

    1 octobre 2010/A. Passion

      
     
     Bonjour à vous,

    Comme promis, je viens témoigner de mes expériences personnelles alors que je ne suis pas médium, ou quoi que ce soit d'autre appartenant aux catégories extralucides etc.
    Je suis une personne tout a fait normale et pourtant il m'est arrivé des choses extraordinaires comme une fois dans ma vie une apparition. Je n'ai pas dis "Fantôme" mais apparition. J'étais seule cette nuit là puisque mon mari est sapeur pompier professionnel. Mes deux enfants dormaient dans leur chambre et la nuit était bien avancée quand je fut réveillée par un fait tout à fait extraordinaire. 
     
    Pour que vous compreniez bien, j'ai besoin de vous décrire notre chambre. Notre lit était face à la grande porte fenêtre donnant sur un balcon, éclairée par les réverbères de la rue. La chambre était donc bien lumineuse et les volets étaient restés ouverts car je n'aime pas dormir dans le noir complet.
    J'étais donc endormie depuis un bon moment quand quelque chose m'obligea à ouvrir les yeux. Dans l'embrasure de la porte qui se trouvait être sur ma droite: juste à côté de la tête de notre lit, je vis une forme qui s'apparentait à quelque chose d'humain; mais qui flottait et qui s'avançait doucement dans la chambre. La chose s'arrêta devant le côté droit de mon lit, à ma hauteur, puis stoppa net. Elle était recouverte d'une cape blanche lui recouvrant les les épaules et jusqu'aux pieds. Une capuche blanche lui cachait également la tête. De son visage, je ne distinguait rien. Aucun trais. Avec la capuche son visage supposé n'était que noir et d'un ovale parfait. J'avais une main qui dépassait du draps et comme je dort sur le côté droit du lit, mon avant bras pendait sur le côté. Il y avait bien cinquante centimètre avant que la chose ne rentre en contact avec mon bras et ma main. Je sentit mon coeur battre la chamade; mais je ne criais pas. Pas un son ne sortit de ma bouche et mon cerveau réfléchissait à une allure folle pour trouver le moyen de rentrer mon bras et ma main sous les draps et la couverture... à l'abri de ce phénomène. Je me surpris à remonter mon bras suivit de ma main comme si c'était un serpent qui rampait sur mes draps. l'apparition me fixait toujours, du moins, à ce moment précis, je le supposais puisqu'elle ne bougeait pas et que ce qui lui tenait lieu de visage était tourné légèrement vers moi et tête inclinée vers le lit comme si elle observait mes gestes. J'étais très consciente et j'avais les yeux bien ouverts. Quand à mon cerveau, il fonctionnait à plein régime; Je peux vous l'assurer! L'apparition me regarda bien pendant un long moment ce qui me parut une éternité puis, elle commença à se dissiper et devenir flou tout en reculant vers l'embrasure de la porte jusqu'à disparaître de ma vue. Je n'attendis pas longtemps avant de me lever précipitamment, faire de la lumière dans le vestibule, l salle à manger et jusqu'à la chambre de mes deux enfants qui dormaient du sommeil du juste. Rien? rien dans aucune pièce de l'appartement ???
     
    Après m'être assurée que tout allait bien et que mes deux petits n'étaient pas en danger, perplexe, j'allais me recoucher en laissant ma lampe de chevet allumée pour me rassurée. Je pensais à cette chose inexplicable sans en comprendre la cause et je finis par m'endormir...
     
    Quelque jour après, mon oncle par alliance vînt m'annoncer le suicide de ma cousine germaine qui avait tout juste vingt ans. Je ne peux vous exprimer le choc que j'ai reçu en apprenant sa mort et je ne sais toujours pas si cette apparition à une corrélation avec son suicide et si c'est elle qui est venu me voir une dernière fois comme pour me dire qu'elle n'étais plus de ce monde... Je ne sais vraiment pas; mais ce que je sais, c'est que jamais ne ne pourrais oublier cette expérience.
     
    9 novembre 2010/ Lumineuse
     
     

     



    Trafic Booster  

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Ces témoignages ont commencé en 2006

    SAISON 1

    par Tyron29

     Avertissement de mon accident par une défunte...

    Enfin après tant de temps, je me décide à raconter ce fameux soir du mois d'août 1995. C'est un souvenir lointain, douloureux, ce genre de chose que l'on garde, mais c'est seulement maintenant que j'ai envie d'en parler. Bon, en ce soir d'août 1995, moi et des potes (soi-disant..) nous rendions dans une discothèque dans ma région, pour s'y défouler, faire des rencontres, se détendre. Vers 3h30 du matin, je voulais rentrer, donc je quitte les troupes et me dirige vers le parking pour récupérer ma voiture. Je sors du parking et prend la route pour me rendre chez des gens chez qui j'étais hébergé à l'époque. Je veux signaler aussi que quelques temps avant, j'avais une amie qui à trouver la mort dans des circonstances vraiment pas banale. Enfin, donc, au bout d'un moment, je ressens une présence à côté de moi devant, j'étais seul bien évidemment, je conduisais et j'étais paralysé, tétanisé, je regardais devant moi, vu que je conduisais, mais de toute façon, j'ai essayé de tourner la tête pour voir  cette" présence " mais ce fut en vain. Je n'y arrivais pas. C'est un drôle de sentiment qu'en j'y pense, cela a durer quelques mn à peine. Puis à la sortie d'un virage, j'ai eu l'accident, juste devant une caserne de pompier, je n'ai jamais compris comment j'ai pu sortir de la route. Je me suis retrouvé dans la voiture, presque coincé, et suis bien rester comme ça quelques minutes avant que les secours arrivent. Entre temps, j'aperçois la voiture avec les copains qui s'arrêtent, constatent les dégâts mais ne s'approche pas de moi et repartent comme si de rien n'était ! Je pense qu'ils ont eu peur d'avoir affaire par la suite aux secours, j'aurais pu y rester, c'était la même chose. Bref, quelques minutes plus tard, ils arrivent, je vois les pompiers avec leurs lampes qui s'approchent du véhicule et qui me demande si je vais bien. Je leur répond que oui, moi ça va mais chercher la jeune fille, parce que, entre temps elle avait disparue... J'étais tellement persuadé quelle était là, je ne peux l'expliquer, je culpabilisais, j'avais peur quelle soit blessée... Ils ont cherchés avec leurs lampes torches dans les alentours mais en vain ( le pare-brise avait disparu, elle aurait pu être éjectée ). Par la suite, j'ai été amené à la gendarmerie pour raconter un peu comment celà avait pu arriver. Même eux m'ont avouer ne pas comprendre comment j'avais pu, à cet endroit avoir un accident. J'ai donc expliquer mon histoire, cela a été consigné sur le procès verbal établi vers 4h du matin. Ironie du sort, au même moment, à 30 km de là, vers l'heure où le crash eu lieu, mon amie, Nathalie, soeur de la personne qui m'était proche et qui était décédée, comme je le raconte précédemment, se réveille en sursaut. Elle avait fait un cauchemard et raconte à son ami, témoin- écoute, on connait quelqu'un, de proche, qui vient là, d'avoir un accident ! Je ne sais pas qui mais on le connait- Tout ça ce passe au moment de mon accident. Par la suite, au petit jour, je regagne mon domicile et préviens ma famille qui était alors sur Paris, afin de les rassurer sur mes péripéties. Je rentre donc chez moi et entre temps, ma mère téléphone de Paris pour prévenir sa meilleure amie pour lui dire de passer me voir afin de me rassurer, il est vrai, j'avais quelques contusions, mais rien de grave. C'est seulement là, qu'ils ont compris, la personne quelle avait vu dans son cauchemard, c'était moi ! Maintenant, avec le recul, c'est mon amie défunte, dans l'au-delà, qui a prévenu sa soeur afin de la rassurer sur mon état et qu'il ne fallait pas s'en faire. Avec le temps, l'endroit et les personnes que je fréquentais ne me réussissaient pas vraiment, je dois l'avouer. Mon amie, si j'essaye de comprendre, de l'autre monde, a fait en sorte que je ne traîne plus dans ce secteur, que j'évite ces personnes. Vous me direz, oui, quand même, elle lui fait avoir un accident et tout... Je ne comprend  toujours pas comment cela a pu arriver. Depuis ce fameux soir d'août 1995, je ne suis plus jamais retourner à l'endroit de l'accident, je ne vois plus les personnes qui m'ont abandonnés, tels des lâches, peur de je ne sais quoi... Je me suis jamais senti aussi bien depuis que je ne les voit plus. C'est une histoire qui n'est pas facile à raconter, même les gendarmes, pompiers n'y ont pas cru ! J'avais bu quelques bières, mais je n'étais pas ivre, je signale, je suis quelqu'un de corpulent et il en faut beaucoup plus que ça pour que je tombe par terre lol ! Le mois précédent l'accident, tous les protagonistes de mon histoire était ici, les photos existent, pour moi, la mort n'est pas une fin, c'est ce qui faut en tirer comme leçon ? Je ne sais pas, mais en tout les cas, je pense que si celà ne m'était pas arriver, j'aurais certainement mal fini à l'époque avec ses mauvaises fréquentations. Je me suis toujours intéressé à l'inexpliqué, au paranormal,  peut-être que le fait d'y croire, je suis plus prédisposé à vivre et à connaître ce genre de chose, d'histoire hors du commun. Ce blog existe parce que moi j'y crois, je discute tous les jours avec des personnes qui passent ici et je me rend compte que eux aussi ont vécus des drôles d'histoires, ils m'en parlent et je leur dit de laisser leurs témoignages ici mais c'est pas facile comme on peut le constater ! Enfin, le monde est bien réel, et comme disait Allan Kardec : " Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse..."

    Alors ouvrons l'oeil et le bon !

     *

    5/11/2006

    par Jonathan

    Rencontre du troisième type...

    Bonjour, je m'appelle Jonathan et j'ai 22 ans. Il y a une dizaine de jours, ma fiancée et moi-même revenions d'un dîner chez des amis. Alors que nous roulions sur la RN7 entre le Muy et Fréjus ( Var ), il était environ 0h15 lorsque l'on a vus traverser sur la route, un petit être étrange, il devait faire pas plus de 1 m de haut, il était gris avec des yeux globuleux noirs, et avait a la place du nez deux petites fentes et pour la bouche, sans lèvres à peine visible. Nous nous sommes arrêter sur le bord de la route et avons suivis la créature dans la forêt avec une lampe torche. Au bout d'un moment après avoir parcouru une bonne distance en courant, ma fiancée et moi l'avons vu droit devant nous en train de nous fixer. Au lieu d'être effrayé comme beaucoup de gens l'auraient été, nous nous somme sentit bien avec une impression de sécurité. Sur le coup une lumière apparue juste au-dessus de nous; trois points rouges lumineux qui formaient une sorte de triangle. L'objet planait au-dessus de la cîme des arbres à environ 6 m de haut, sans aucun bruit. Puis l'être grisâtre disparu et la lumière de l'objet s'envola sans bruit à une vitesse fabuleuse. Après cette expérience, j'observe les étoiles toute les nuits et cette fameuse observation que nous avions faites ce soir là me hante depuis toute les nuits. A l'âge de 11 ans j'ai vécu une expérience similaire. Croyez moi ou pas, mais j'ai l'impression qu'ils reviendront me voir bientôt ! Merci de me croire, je suis extrêmement sincère.

     *

    2/12/2006

    par Planitron92

    L'ange gardien veille...

    En rentrant sur Paris, à l'hiver 2000-2001, en fin de matinée, j'étais sur la RN7 à peine à 150 km de Paris, presque arrivé mais éreinté par 14h de route car je venais du Sud, J'habitais Boulouris à l'époque. Je me souviens que j'allais rendre visite à ma famille pour le mois du ramadan. J'avais pris la RN parce que c'étais plus prudent avec la voiture que j'avais, d'autant que j'étais limité en essence et en argent. Mais il faut toujours être prudent surtout quand la route est droite jusqu'à l'horizon, que le temps est clair, bref, que tout va bien. C'est à ce moment là que l'on a des surprises ! Surtout quand on aperçoit un véhicule sur le bas côté droit de la chaussé, tout au loin, alors que 3 secondes avant, il n'y était pas ! C'était pas le moment de se poser des questions...on ne sait jamais ? Et heureusement qu'un pressentiment  m'a mis en mode alerte ! Car à 110 km/h, le moindre obstacle et c'est la mort et un hélicoptère de la protection civile vient vous cherchez...La suite est une scène d'autant plus incompréhensible qu'elle a eu lieu en quelques secondes...Ce véhicule a opéré le plus lent et le plus démentiel des demi-tour comme un poids lourd le ferait. Je n'avais aucune options, à 110 km/h, le véhicule était à 50 m et me bloquait toute la route. Mais sûrement qu'une entité bienveillante a voulu m'aider, et il a manoeuvré par dessus mon épaule, sur mon volant, de sorte que j'ai pu contourner l'obstacle par la gauche, sans même entendre un crissement de pneus !!! Enfin, ce qui était le plus invraisemblable pour une telle manoeuvre d'évitement, c'est que j'étais lourdement chargé, y compris sur ma banquette arrière, des pneus pas très aguerri, et une tenue de route très limitée en temps normal. C'est bien, simple les seules voitures que j'ai vu opérer des contournements similaires sont des F1... J'ai vraiment compris que ce n'était pas moi quand ma voiture s'est réaligné à 110 km/h ! Ce n'est qu'au bout d'une vingtaine de km plus loin, grâce à un contrôle de routine de gendarmerie, que je me suis arrêter, mes mains bloquées sur le volant, le corps et l'esprit encore tétanisé. L'officier qui procédait au contrôle a senti et vu que je n'étais pas dans mon assiette, lorsque je lui ai raconté qu'un fou m'avait coupé la route, et que j'ai cru que c'était la fin, il a compris... Epilogue- en arrivant chez ma famille vers le coup de 15h, j'apprenais que la mère de mes meilleurs amis d'enfance, c'était comme une deuxième famille, venait de se faire assassiner par son ex-mari à peine sorti de prison. Elle prenait son courrier dans le hall de son immeuble. L'homme l'a poignardé dans le dos... Pour elle, il n'y a pas eu d'intervention. Elle est devenu martyr et pendant le ramadan, c'est droit au paradis. On peut mourir sur la route comme sur le pas de sa porte ! Et Dieu seul connaît notre heure...Depuis son assassinat, tous les halls d'immeubles dans le 92 sont équipés en télésurveillance. Que Dieu protège et accueille cette mère en son royaume et nous préserve du malheur... à Feu Djamila et ses enfant.

     *

    15/12/2006

    par Dom7

    Ovni sur Berck...

    Bonsoir Tyron29, voici l'histoire en question. Voilà ce qui m'est arrivé un soir alors que j'étais dans un hôtel de Berck. Je ne trouvais pas le sommeil, j'étais couché du côté de la baie vitrée; quand un avion passât. Jusque là rien de particulier, sauf que l'avion s'est arrêté là, devant la baie de la chambre et il est resté là, immobile; avec ses lumières qui étaient trop fortes pour un avion totalement silencieux. J'ai essayer de montrer a ma future ex de regarder ce phénomène étrange, elle m'a envoyé " bouler " et me suis dit tant pis pour toi, tu ne le verra pas! L'avion est resté là une dizaine de minutes. J'ai bien eu le temps de regarder tout ce que je voyais, puis, c'est repartit. D'abord lentement, puis très vite, très très vite. Voilà, je sais bien que je n'ai pas vu un avion; a mon avis ça ne pouvait être qu'un OVNI. C'était pas un truc de chez nous !

     *

     16/12/2006

    par Cendrillon

    Rêve prémonitoire, contact d'au-delà...

    J'ai perdu une de mes cousines en février 2006, nous avons été élevées ensemble jusqu'à nos 6 ans par mes grands-parents maternels. Nous avion le même âge et étions inséparables; tout ce que je faisais, elle le faisait et vice versa. Puis quelques temps après la mort de mon père, ma mère décide de venir s'installer en Europe avec ses enfants, d'où cette séparation. Depuis, nous nous parlions que très rarement au téléphone. Elle était plus en contact avec ma mère, c'était sa seule nièce en âge adulte qui lui restait en Afrique. Un jeudi de février, l'une de mes soeurs m'appelle et m'annonce la nouvelle; je m'y attendais, un pressentiment. Je n'ai donc pas versée une larme sur le moment en tout cas et puis je tiens a signaler que une autre de mes soeurs avait vu sa mort en rêve ainsi que la maladie dont elle était atteinte 1 ans auparavant à 1 mois près. Mais malheureusement son rêve ne lui disait pas précisément de qui il s'agissait. Bref, la semaine qui suivit, je me levais toutes les nuits entre 2h et 4h du matin. Je sentais une force qui m'incitais à me réveiller, comme si on m'appelait par mon prénom et quand j'ouvrais les yeux et essayais de voir s'il y avait quelqu'un autour de moi, il n'y avait personne, étant donné que j'habite seule. Et celà fut comme ça pendant cinq nuit, et a cette dernière nuit, je me suis réveillée à 1h27 du matin et bien sûr je regarde encore une fois autour de moi et toujours rien ! Alors je décide d'allumer la lumière et d'un seul coup je commence à m'énervée, à m'emportée contre une personne invisible car je sentais sa présence avec moi dans la pièce ( chose qui m'arrive assez souvent ). Donc, je lui crie dessus en lui disant que j'en ai marre de ses réveils incessants, que je travaille tous les matins et qu'il fallait que ça cesse ! Bien sûr, étant dans l'incapacité de me rendormir et qu'il fallait que j'en parle à quelqu'un, je décide donc d'appeller ma soeur qui vit aux Etats-Unis, celle qui a vu la mort de ma cousine un an auparavant. Elle me demande si j'ai fais un cauchemard, je lui dit que non et donc je lui raconte mon histoire et elle me dit que ça faisait pile poil 5 jours que notre cousine venait de mourir et c'était peut être elle qui revenait me rendre visite étant donné notre séparation quasi brutale de 21 ans et rajouta aussi qu'elle devait avoir quelque chose a me dire mais n'y arrivait pas car je ne lui en laissait pas la possibilité étant énervée à chaque réveil brutal. Alors elle me conseille avant de m'endormir le soir de lui parler, que si vraiment c'est elle qui est à l'origine de mes réveils et a quelque chose a me dire dans ce cas je suis prête à l'écouter, à l'accueillir, bien sûr, moi toute tremblante, je lui répond qu'on n'est pas dans un film. C'est plus facile a dire qu'à faire et elle d'insister en me disant de le faire et que j'aurais bien des surprises ! Le lendemain soir de peur d'être réveiller encore a une heure de la nuit, je décide de parler à ma cousine ( défunte ) avant de m'endormir en lui disant ce que ma soeur m'avait dit de lui dire et...Bingo, ca n'a pas manqué non seulementje ne me suis pas réveillée de la nuit mais en plus, elle était dans mon rêve, elle m'avertissais au sujet d'une personne dont je devais me méfier et elle m'a montré le visage de cet homme. Je m'en souviens encore comme si je l'avais vu hier, je serais capable de faire son portrait robot. Je lui posais des questions et elle me répondait, lui demandant ou je pouvais trouver cette personne, son nom, ce qu'elle faisait dans la vie, ses réponses étaient très vagues; c'est un homme qui travaille dans un endroit remplit d'enfants, soit un orphelinat, soit un hôpital et que c'est aux enfants tout justement qu'il allait faire du mal et qu'il fallait l'en empêcher. Elle était très affolée et n'arrêtait pas de me mettre en garde mais ne pouvait pas m'en dire plus. Je sentais sa présence sur ma droite et a chaque fois que j'essayais de la voir, elle se cachait en se mettant encore plus sur la droite et ce fut comme ça dans tout mon rêve. Basé sur des question/réponses et de partie de cache cache, elle disparut comme elle était venue me laissant sur ma fin. Je ne sais pas si cela a quelque chose à voir mais dans la semaine qui suivit, en regardant la télé, je voit sur la chaine M6, une pub pour une prochaine émission qui s'intitulait " l'hôpital des enfants ". Etait-ce simplement pour m'avertir de ce nouveau programme ou alors un avertissement beaucoup moins divertissant à venir car je n'ai pas encore vu cet homme, ni rencontré une personne qui voulait ou a fait du mal à des enfants. Depuis, je fais des rêves qui me mettent en garde, ou m'avertissent d'évènements futurs. En l'espace d'un mois j'ai fais 5 de ses rêves !

     *

    29/12/2006

    par Personne

    Une visite nocturne

    Bonjour, voici une histoire qui m'est arrivé il y a 3 ans. J'étais en vacance avec une amie, en camping, mes parents avaient monté la tente la veille. Vers 23 h, mon amie et moi sommes sortis de la tente afin d'admirer les étoiles. Puis, nous avons observés de grandes sphères bleues dans le ciel. Mon amie a eu peur et m'a demandé a ce que l'on retourne dans la tente. Pendant la nuit, il m'a semblé entendre des bruits de pas à l'extérieur de notre tente; j'ai essayer de réveiller mon amie mais rien n'y a fait. Le lendemain, en me réveillant, j'avais un mal de crâne inhabituel.

     *

    7/01/2007

    par La popote

    Le templier se manifeste...

    Cela se passe à Episy dans une commune du 77. Il y a 17 ans, en 1990, nous étions jeunes et étions à la recherche de sensations extraordinaires. Une amie nous a conduit au porche de l'église en nous disant que sous celui-ci, il y avait un templier enterré et que par nuit de pleine lune il se manifestait. Une demi-heure d'attente et rien ne se passat. Nous sommes remonter en voiture et aussitôt, une respiration forte nous entourait, paniquer, j'ai remis le contact et j'ai rouler a toute vitesse pour emmener mes amis loin de ce phénomène inexpliqué. La respiration nous a suivi dans la voiture  jusqu'à l'obélisque de Fontainebleau. Quand je me suis arrêter, l'une des passagères avait tellement eu peur que ses ongles étaient plantés dans mon blouson de cuir; elle m'a entailler l'épaule. Je suis souvent revenu à cet endroit pour essayer de comprendre, mais je n'entendit plus jamais respirer. En tout cas, tous mes amis du moment s'en souviennent encore, du coup quand on passe à Episy, on salut très respectueusement la tombe qui " respire "...

     *

    8/01/2007

    par Frédéric (reçu par e-mail )

    Phénomène de dédoublement, corps astral ?

    Je m'appelle Frédéric et j'ai 35 ans, je vous écris car en 2003 j'ai connu cette expérience 2 fois de suite chez des amis chez qui nous dinions. Enfin je crois ... c'était vraiment trop réel !!! Après le repas nous étions en train de nous dire au revoir et c'est là que j'ai fait un premier malaise, au début c'est ce que tout le monde croyait, je me suis réveiller mais je ne savais plus où j'étais, mais il m'a simplement semblé être partit pendant très longtemps comme au ralenti, comme une hallucination mais c'était trop réel pour en être une, j'ai repris mes esprit et presque 5 minutes plus tard me revoilà partit encore dans un état de malaise, mais cette fois ci, il parait que je parlais sans que personne ne puisse me comprendre, ma femme m'a dit après que j'étais d'aspect trop pâle et les lèvres bleues, ma peau etait froide par rapport à l'instant d'avant et je ne me souviens de rien, sauf d'une chose : j'étais aspiré par quelque chose qui me faisait tout oublié, ma femme, mes enfants et même moi, je ne savais pas ce qui se passait mais une chose m'empêchais de revenir, je me sentais partir sans m'en rendre compte, car plus rien n'avait d'importance, je me sentais bien, au calme, protéger, je ne sais pas si j'étais comme dans un tunnel, si il y avait des chants ou autres êtres de lumières car je n'ai que trop peu de souvenir de cette expérience et ensuite j'ai eût l'impression de tomber de très très haut mais au ralenti et je me suis réveiller aussitôt. Ce malaise m'a semblé extrêmement long, j'avais l'impression que cela faisait au moins une bonne heure que j'étais partis et en fait je suis rester inconscient que 2/3 minutes au maximum !!! Mais je suis sûr d'être partit pendant plus longtemps que ça !!! Mais une chose est sûr depuis cette expérience je me pose beaucoup de question, et je me sens comme attiré par les sujet traitant d'exemple comme moi...Pour cette expérience vécu je n'ai jamais pu savoir si j'étais dans le tunnel de lumière comme plusieurs exemples l'indiquent dans leurs récits, pas plus de chant ou musique apaisante, non juste une sensation de protection, de bien être, aucune peur d'ou j'allais, ce qui m'arrivait, je pense avoir peut-être vécus une infime partie de phénomène de mort imminente et je ne pense pas avoir rencontrer qui que ce soit ni avoir ramener quoi que ce soit non plu, mais juste une sensation de protection, quand je repense à cette expérience je ressens cette même sensation qui ne m'a jamais quitté depuis ce jour et je ne peut pas en parler ma femme,  je pense qu'elle aurait peur de ce que je pourrait lui dire ?! Je voulais juste vous en parler et je voudrais savoir si j'ai réellement eût une vision d'un abandon de mon corps ( EMI ) ou si c'est banal après plusieurs malaises répétés !!! Parfois avec ma femme, nous en parlons mais elle semble me prendre pour un fou et ne mesure pas les sensations que j'ai vécus, et qui sont impossible à expliquer . les mots n'existe pas pour vous décrire mon ressentit, car je ne sais pas moi même. Pour finir j'ai une vision de la mort moins négative maintenant.

     *

     8/01/2007

    par SEB

    Le ballon insomniaque...

    J'ai 22 ans et je vis dans le Sud. Tout d'abord, sachez que je suis quelqu'un qui croit, mais qui émet toujours des réserves, ayant un bac scientifique et une passion pour les mystères irrésolus. Il ne m'est jamais rien arrivé de très étrange, à part ceci, qui me laisse perplexe chaque fois que j'y repense : C'était un soir de Septembre ou Octobre 2006, et ma petite amie que je fréquente depuis deux ans dormait chez moi. En haut de mon armoire, il y a un ballon de foot que m'a donné ma mère, posé sur un socle creux. D'ordinaire même si je secoue mon armoire il ne bouge pas, de plus il est dégonflé... Pourtant cette nuit là vers 2h, j'ai été réveillé par un bruit de ballon qui rebondissait sur le sol à de multiples reprises... Je me souviens très bien m'être réveillé mais aussi de ne pas réussir à ouvrir grand les yeux, étant trop fatigué. Le matin au réveil, j'en parlai à ma copine qui me dit que le ballon lui avait attérit sur la cuisse et qu'elle l'avait aussi entendu rebondir 5 ou 6 fois. D'où ma surprise quand le ballon que je ramassai fut celui dégonflé, et non pas mon ballon de basket sur la même armoire!!! Je n'y compris rien, et j'essayai aussitôt de faire sauter le ballon de foot aussi loin qu'il l'avait fait, puis d'écouter le nombre de rebonds : il rebondit 2 fois puis roula, et il fallait que je le lance littéralement pour qu'il atterrisse au milieu du lit... J'en ai conclu que le ballon a donc été projeté depuis mon armoire, pour ratterir sur ma petite amie 2 mètres plus loin! Aucune secousse n'aurait pu faire cela, ni un rat, ni quoi j'essaye de penser... J'ajoute que ma petite amie est quelqu'un qui ne croît pas une seconde à quoi que ce soit de paranormal, mais elle fut bien obligée de reconnaître que tout ceci n'est pas explicable... Cela ne m'est plus arrivé depuis alors que le ballon est toujours dans le même socle, et bien que ce ne soit pas mon cas, elle dit entendre des bruits bizarres chez moi lorsque je suis au travail et qu'elle reste seule... J'en suis donc à la fois perplexe et excité, car j'ai la preuve que quelque chose de ce genre peut vraiment arriver.

     *

     13/01/2007

    par Jeremeangesa

    le fantôme du cimetière de Fere Champenoise

    c'est hier ( 12/01/07 ) notre chat avait disparu; un copain nous l'a signaler près du cimetière, donc j'y suis aller avec mon frère et le copain. On appelle minou mais rien à part un sifflement qui vient du cimetière; alors on c'est dit que c'était un autre copain qui nous appelait et qu'il était dans le cimetière donc on y rentre... Il fait bien nuit noire, on vois pas a 10 mètres on appelle minou et on se dirige vers les sifflements et là on flippe ! Y' a un type devant nous, sans visage, qui disparait en laissant derrière lui une espèce de brouillard noir, plus noir que la nuit elle même. Pris d'horreur et  de panique on reste grouper et on va pour sortir mais là une dizaine de brouillard du même type passent autour de nous et un autre individu avec un grand manteau et capuche, une bougie a la main est a la porte du cimetière et des bruit de poubelle qu'on traine et crissement de papier des fleurs sur les tombes ça à peut être durer quelques secondes mais ça nous a parut une éternité. Tant pis pour minou, on était assez secouer et on est rentrer sans se retourner. On a attendu le jour pour ce coucher minou est revenu y 'a dix minutes après le lever du jour,en tout cas, c'est sur le cimetière de Fere Champenoise est habiter par quelqu'un qui supporte ni les chats ni les jeunes qui cherche leur chat. On a vraiment eu peur !

     *

     13/01/2007

    par Alex du Canada

    Poltergeist dans un poêle...

    Histoire étrange mais vraie survenue suite au décès de ma grand-mère le 13 septembre 1993 vers 16 heures. Ma grand-mère est décédée suite à une erreur médicale, faute d'un diagnostic adéquat. Une hémorragie interne s'ensuivit et elle mourut consciente et douloureusement, en hurlant ne pas vouloir mourir, que son heure n'était pas venue, qu'elle s'inquiétait de ce qu'allait devenir mon grand-père, arrachant les instruments médicaux, etc. Bref, une mort vraiment horrible, sans aucune sérénité. Mon grand-père en vécut un deuil quasi-pathologique. Il disait notamment l'avoir vue plusieurs fois après son décès et la sentir près de lui dans leur lit la nuit, voyant le matelas se creuser. Personne ne l'a pris au sérieux, attribuant ces visions à sa condition psychologique d'endeuillé. Or, le 13 septembre 1994, vers 16 h, mon grand-père a entendu une détonation, et vu subitement la vitre de son four littéralement exploser de l'intérieur, comme si disait-il un coup de poing avait été donné de l'intérieur vers l'extérieur. Ce poêle avait 2 ou 3 ans, n'avait pas fait l'objet d'une utilisation anormale et était éteint au moment de l'incident. La famille appelée a constaté que les débris de verre étaient étalés dans la pièce, indiquant un impact d'autant plus fort qu'une vitre du genre est conçue pour résister entre autres à des chaleurs extrêmes. Le vendeur a été avisé et a envoyé des techniciens qualifiés constater l'incident: en 40 ans d'existence, cette entreprise de qualité reconnue dans notre province n'avait jamais ouie-dire de pareil cas... Afin de prévenir les poursuites si cela arrivait avec d'autres appareils, ils lui donnèrent gratuitement un nouveau poêle et celui brisé a été renvoyé au fabricant pour une expertise par ingénieur pour évaluer la nécessité d'un rappel pour vice de construction. Mon grand-père s'est tenu au courant et les nouvelles reçues par le commerçant, qui s'attendait à un tel rappel, a été que plusieurs expertises ont été menées et qu'on ne pouvait expliquer ce phénomène (et ce type particulier de cassure) d'aucune manière qu'une hypothèse d'impact physique d'une force nettement exceptionnelle, de l'intérieur vers l'extérieur, et réparti uniformément sur la totalité de la surface à la fois. Un phénomène semblable n'était pas reproductible, malgré des essais simulés. La famille en a reparlé, j'en ai discuté depuis lors avec des spécialistes en électro-ménagers et des ingénieurs, aucune explication. Mon grand-père a toujours cru que c'était l'esprit de son épouse qui a manifesté sa révolte sur la dernière acquisition notable du couple avant son décès, puisque jeune elle avait déjà «défoulé» sa colère en projetant ou tapant sur des objets! Si un spécialiste en physique ou en génie a une explication en lien avec de nouvelles réponses technos, j'aimerais la connaître! Sinon, nous aurions là l'un des fantômes au type de manifestation le plus étrange dont nous puissions entendre parler, bien éloigné du genre grandiose ou tragico-romantique habituel. Merci d'avance.

     *

     16/01/2007

    par Planitron92

    Les djinns veillent...

    Pour un petit conseil gratuit qui évitera bien des soucis à nos amis de Fere champenoise dit Jeremeangesa: franchement évitez les cimetières la nuit...vous vous doutez bien quand même? Les chats voient les djiins donc ils n'ont pas peurs, en revanche ils ne s'attendaient pas à vous voir débarquer...ces entités ont certainement été aussi effrayés que vous. Je ne sais pas si ce cimetière dispose des cinq éléments essentiels auquel cas je vous recommande vivement d'y remédier; terre ( surement ) -eau (?) - bois ( pas des fleurs ) - feu (?) - fer ( j'imagine que oui ). J'ai noté qu'une entité t'a tendu une bougie, en effet peut-etre n'y avait-il aucune cierge d'allumé? l'idéal serait de déposer des bougies flottantes dans des pots de terre cuite en partant du centre du cimetière en les déposants près des arbres( s'il n'y en a pas poser des rondins de bois ). Par contre ne déposer rien dans les angles ni les parois délimitant le cimetière. A propos des fleurs; virez les toutes, si vous le pouvez? les fleurs, contrairement à ce que tout le monde croit, font pleurer le défunt dans sa tombe...c'est la vérité. D'ailleurs n'avez-vous pas entendu le papier des fleurs crissé? Voilà c'est juste pour vous donner quelques indications afin que les Djiins que vous avez surpris ne vous en veuille pas trop...ça ne vous coutera pas très chère, et surement que les habitants du cimetière seront apaisés et content. Renouvelez les cinq éléments chaque fois que vous le pouvez, et banissez les fleurs... Enfin cela va de soi, c'est à faire bien avant le crépuscule.

    Bon courage mes amis...

     *

     21/01/2007

    par La popote ( reçu par e-mail )

    réponse au témoignage de Planitron92

    Bonjour, je viens de trouver sur une page web un texte de Victor Hugo qui parle des djiins et devinez quoi ? Il dit que les djiins passent en tourbillon et en sifflant ce qui correspond aux témoignages des enfants. Vous allez dire que je suis une têtue mais je cherche à comprendre, c'est capital ! La personne qui a répondu aux enfants doit être de religion musulmane. Mes copines du magreb m'ont souvent parler de ces esprits qui vivent dans les murs de cimetière comme des êtres sifflant et se manifestant aux vivants dans les cimetières mais ils ne peuvent en passer la porte d'après elles ! bon dimanche à vous !

    *

    20/01/2007

    par La popote ( reçu par e-mail )

    Le sauveur des flammes...

    Tu as vraiment une façon super de présenter les choses, c'est soft et ça fait pas peur comme ça ! Je vais essayer de réunir mes souvenirs pour vous parler d'un homme qui fait trembler le Vatican mais il faut que je vous le raconte bien pour que vous puissiez comprendre, vous public. Tout commence en 97/98, J'ai travailler pour le Vatican et j'y ai rencontrer le premier prélat las bàs. Je lui est raconté ma rencontre avec un homme pas banal et ça la rendu pâle le pauvre ! C'était en Israël, cet homme on l'appelle le sauveur parce que quand il y a un incendie grave, c'est là qu'il apparaît et sauve les gens des flammes. Il porte un grand manteau de cuir avec capuche et on peut voir son visage; il a une barbe et est de type sémite et quand il sort les gens des flammes, il les met sous son grand manteau de sorte que les gens sont blottis contre lui, toujours sur la gauche. Je sais que ça va vous faire sourire mais sous son manteau il y a pas grand chose à part un semblant de caleçon. Tout les rescapés peuvent dire avoir vu une grande blessure sur son flanc, qui saigne abondamment. D'ailleur ils portaient son sang sur leur vêtements et certains en avaient sur le visage ; il traverse les flammes sans problème, des dizaines de personne l'ont rencontré, toujours lors d'un incendie. Certains disent qu'il porte les stigmates et c'est vrai, je l'ai aperçu le croyant blesser alors je l'ai interpeller (j'étais soldat à l'époque ) pour le ramener aux secours, il voulait pas se retourner puis il est ré-entrer dans les flammes chercher une de nos collègue prise au piège ; quand il l'a sorti, elle était recouverte de sang et il s'est sauvé comme un lapin ! J'ai eu peur pour ma copine j'ai demander qu'elle fasse un test HIV puis elle m'a répondu que c'était pas la peine car elle était séropositive, chose que je savais pas, mais le médecin a insister pour lui faire quand même a cause des T4 qui peuvent s'infecter plus facilement au contact d'un autre germe et là miracle le test ressort négatif. Elle était plus séro du tout même trois mois après c'était une totale guérison ! Quelques semaines après un violent incendie c'est déclarer  a Jérusalem, tout le monde courait dans tout les sens, il y avait de la fumée, de la poussière et l'on voyait mal sauf que moi et ma copine on aperçois la silhouette de notre ami au long manteau de dos qui va vers le feu. On l'appelle sans réponse, on court mais avec notre barda on est lente mais on le rattrape pas, sous 40 degrés en plus. Mais ma copine insite elle veut l'embrasser c'est normal a force de crier j'en ai marre et dieu seul sait si ma voix de ténor a fait trembler plus d'un alors je sais pas ce qui me prend je lui crie " jésus reviens " et j'explose de rire je peux plus courir, je ris, c'est tout et ma copine continue. Elle arrive a le rattraper parce que cette interpellation a finalement marcher ; je suis a 4 ou 5 mètres, je les regarde, ils se parlent, mais je n'entend pas, il y a des bruits de sirènes, de la fumée et des gens qui crient. Elle l'embrasse et revient en état de choc, elle a plus parler pendant deux jours. Elle est rester prostrée et on a été obliger de la reformer parce qu'on a penser qu'elle était devenue folle. Elle voulait plus toucher aux armes, elle pleurait tout le temps ! Elle s'est convertie au catholicisme et maintenant elle est soeur. Elle m'a mille fois remercier d'avoir crier jésus reviens car selon elle, il lui a dit que si on le reconnait pas il ne s'arrête pas et que maintenant elle est heureuse. Elle lui a parler, elle l'aime, ah c'est beau l'amour ! Pour une fois mon humour aura servi a quelque chose et ça n'aura fait rire que moi ! En bref ce sauveur est sûrement celui qu'on pense et il continu a sauver des gens et a en guérir d'autres. L'Eglise tais cette histoire de miracle car ça les met un peu mal à l'aise ! Pour finir il a sauver ma copine des flammes, du HIV et surtout d'elle même parce que croyez moi ou non, c'était un très bon soldat, une vraie tueuse ou presque, une psychopathe, dès qu'elle avait quelqu'un dans le viseur c'était un vrai plaisir pour elle ! Oui les vingts dernières années de ma vie ont été riche en beaucoup de choses. Vous les raconter me décharge un peu je suis arrivé a un moment ou il faut que je vide un peu le sac des émotions. Je pense que c'est ce que tu fais aussi a travers la taverne de l'étrange, quand je pense qu'il y a des gens a qui il n'arrive jamais rien, être dans leur fauteuil, pépère et un jour il meurt, sans avoir finalement jamais rien vécu c'est triste non ? Aller bonne journée !

     *

    21/01/2007

    par Marie ( reçu par e-mail )

    Le voyage astral et la méditation spirituelle...

    Hello, j'ai aussi essayé sans grande conviction de faire le voyage astral, rien ne s'est passé, mais je me souviens que dans la pré-adolescence je faisais souvent des rêves où je volais au-dessus du pâte de maisons où j'habitais, ce genre de rêve m'arrivait fréquemment et m'intriguait car je me demandais si j'avais vraiment volé, bien qu'à l'époque je ne connaisse rien de ces choses là, mais je me sentais bien voler et me diriger où je voulais, c'était très agréable. Maintenant, c'est souvent que je me réveilles en sursaut avec l'impression d'avoir intégré mon corps, alors que je n'ai pas souvenir de l'avoir quitté, c'est aussi une chose fréquente pour moi. Par contre il m'est arrivé une aventure extraordinaire, mais que personne ne croit, à une époque où je faisais beaucoup de méditation, vraiment beaucoup, plusieurs heures le soir en prière et méditation, avec grande conviction et ferveur, il m'est arrivé ce qui suit : Un jour vers les 4h du matin, alors que je dormais à côté de mon mari, j'entends une voix forte et masculine qui me parle, je me réveille aussitôt et m'assois sur mon lit en me demandant ce que j'avais entendu, la voix me parlait des 5 sens, malheureusement je ne me souviens plus de ce que l'on  m'a dit, mais depuis je me suis documentée sur les 5 sens, on en parle dans le christianisme, et dans le bouddhisme aussi. Ce n'était pas mon mari, il dormait à poings fermés, et ce n'était de toutes façons pas sa voix, c'était une voix qui m'était inconnue, mais la voix était vraiment réelle, je n'avais pas rêvé je l'ai entendu vraiment ce qui a fait que je me suis réveillée en l'entendant...Sur le moment j'étais persuadée que c'était un moine bouddhiste qui m'avait parlé, je ne sais plus pourquoi j'ai eu cette idée, mais je sais que c'est ce que j'ai toujours pensé. Le fait est que à partir de ce matin là j'ai commencé à sentir une grande douceur m'envahir par moments, au point de devenir quelquefois insupportable de douceur. J'ai commencé à détester le matérialisme, la télévision, les pubs, enfin tout ce qui fait partie de la société de consommation. En parallèle j'étais remplie d'un grand amour pour chaque personne que je rencontrais, j'étais poussée à faire du bénévolat auprès des personnes âgées, et une fois en touchant une de ces personnes un fort courant est passé d'elle à moi, quelque chose de très fort, genre décharge d'électricité statique, mais beaucoup plus fort et qui ne faisait pas mal du tout, mais ce n'était pas tout à fait pareil à l'électricité statique. Mais la chose la plus flagrante c'était mon dégoût pour la télévision et les vitrines des magasins, pour la débauche qui règne parfois dans la télé et pour les pubs qui poussent à consommer, à la maison on a trouvé bien étrange mon changement radical, on se demandait ce qui m'arrivait, ils ne comprenaient pas, et moi non plus d'ailleurs. Cet état de choses a perduré pendant quelques mois, tout en s'estompant peu à peu, et pour finalement disparaitre presque complètement, à mon grand regret, par contre il m'est resté une certaine intuition acerbée, qui me prévient quand quelque chose de dangereux ou de désagréable va arriver, au début je n'écoutait pas cette intuition, mais j'ai appris à les écouter, car ne voulant pas y prêter attention au début, je n'ai pu éviter certains incidents désagréables .je fais aussi de la télépathie quelquefois, par exemple je pense à une personne et hop ! Cette personne me téléphone dans la seconde qui suit, je ne sais pas si c'est moi qui intercepte sa pensée ou si c'est moi qui donne l'idée à la personne de m'appeler, cela m'arrive très très souvent, d'ailleurs quand j'ai pensé à une personne sans faire exprès, et que le téléphone sonne, je dis de suite à mon mari, le nom de la personne qui appelle, et c'est juste. Cela ne m'arrivait jamais avant mon expérience de la voix. Voilà pour mon aventure, j'aurais aimé que ça recommence, je voudrais encore entendre cette voix et changer comme à l'époque, mais c'est arrivé sans que je fasse quoi que ce soit pour le provoquer, alors je ne saurais pas comment faire pour renouveler l'expérience. J'ai pratiqué aussi à une époque l'écriture automatique, que je déconseille fortement, car je commençais à faire des crises d'angoisses, du coup j'ai tout arrêté et je ne referais jamais de l'écriture automatique. Voilà, je vais essayer encore pour le voyage astral, on verra, mais d'après mes expériences, je crois qu'il faut d'abord bien préparer le terrain, beaucoup méditer, comme vous dites il ne faut pas être stressé et vouloir à tout prix y arriver, il faut lâcher prise, et c'est là que ça arrivera . Au plaisir de vous relire @+ Marie

    *

    24/01/2007

    par visiteuse AnOnYmE

    L'esprit de l'armoire

    Tout c'est passé lorsque j'ai emménagé, avec mes parents, dans une nouvelle maison. C'était une maison de village, avec plusieurs étages. Ma chambre se trouvait tout en haut. En rangeant mes affaires dans l'armoire ( une très vieille armoire qui y était déjà quand nous sommes arrivés ), je me suis cogné le genou gauche contre la porte de cette armoire. J'ai aussitôt entendu un soupir et senti ce souffle dans mon cou. J'ai regardé partout, j'était seule dans la pièce. C'est à partir de ce moment que tout s'est enchaîné. En pleine nuit, ma lampe de chevet s'est mise à clignoter alors qu'elle était débranchée, ma chaîne hifi s'est mise en route à fond avec un cd des Guns N' Roses alors que je l'avais enlevé ( et le pire c'est que ça n'a réveillé personne à part moi ), les portes de l'armoire claquaient, et il y avait toujours ces souffles mais qui venaient de dessous mon lit... Une fois j'ai même senti qu'on me prenait la main... Ma chienne changeait littéralement de comportement quand elle entrait dans ma chambre et mon autre chienne qui ne m'avait jamais quittée une seconde n'a jamais voulu y entrer à chaque fois, elle était prise de panique... Une autre fois alors que je faisais mes devoirs, j'ai entendu une voix me dire " t'as peur hein, t'as peur ! et bien tu vas le regretter!! " J'étais toute seule dans la maison !!! Heureusement, nous avons déménagé avant que ça dégénère pour de bon... Ce cauchemar a duré toude même presque 1 an... Souvenez vous que je m'étais cogné le genou gauche, et bien la fatalité est que depuis cette période, j'ai de graves problèmes à ce genou, je me suis fait opérer 3 fois, il y a eu une erreur médicale et je vais devoir le faire remplacer par un genou en plastique dans quelques années...

     *

    26/01/2007

    par Isoline

    La guitare...

    J'ai tout au long de ma vie vécue des évènements inexpliquables ! Ce soir je vous raconte déjà une de nos petites aventures surnaturelles, mais sympatiques ! Il y a quelques années mon fils qui adore  la guitare, avait sur sa chemise noire, celle qu'il mettait volontiers pour rejoindre son groupe de copain musicien. Une magnifique guitare en miniature dessinée avec les cordes etc.. tous les détails d'une guitare! sauf que cette guitare c'était dessinée avec de la lessive ! Dessinée comme cela il fallait être dessinateur ! Mon fils l'a gardé une partie de la journée !

     *

     9/02/2007

    par madox

    L'immeuble incendié...

    Voici une de mes nombreuses histoires à faire frémir. En 1999, je venais de me marier et un matin je me réveille et soudain,  je me sens attraper au coup par une main de femme avec de longs ongles. Je voyais son ombre sur le mur. Je me suis mise a prier très fort et ca c'est arrêter. Je me suis regarder dans la glace et j'avais des marques rouges sur le coup... Plus tard, j'ai regarder vers la fenêtre et une tête de lion, entourée de feu m'est apparue derrière le volet. Un autre jour je me réveille et me retrouve nez à nez avec un pendu ! Toutes ces manifestations me semblait bizzare. Alors je vais voir le chef du syndic de l'immeuble et je lui raconte ce que je vis. Là, il me dit que 30 ans auparavant, un grand feu avait détruit l'immeuble mais ne savait pas si il y avait eu des victimes. Moi, maintenant, je le sais. Et encore ce n'est pas fini car je vis avec le paranormal au quotidien, mais c'est une autre histoire...

     *

    11/02/2007

    par madox

    les prémonitions du passé...

     Re-bonjour c'est madox.Voici d'autres histoires qui me sont arrivées. Un soir je suis allée dîner chez des amis. Vers le milieu du repas, je m'absente un instant dans la salle de bain pour me laver les mains et en y entrant je me suis senti défaillir; alors je suis sortie très vite car l'atmosphère y était très pensante. J'en parle a mes amis et j'ai été très surprise en apprenant que l'ancienne propriétaire s'était suicidée dans sa baignoire... De passage  en Normandie a chaque fois que je passais devant une vieille demeure, des sueurs froides me prenaient ainsi que l'impression d'une immense tristesse. Alors je le raconte a une de mes amies qui connait bien le coin. Elle me raconte alors qu'un petit garçon s'était jeter par la fenêtre de cette maison. Etant petite, j'habitait dans le collège dont feu ma mère était la directrice. En face de notre appartement, il y avait un autre appartement qui était inoccupé. Je ne sais pas comment décrire l'atmosphère qui y régnait. C'était très malsain, voir presque insoutenable ? Ma mère me dit alors que l'ancien locataire s'était suicidé a coup de carabine. J'ai beaucoup d'autres histoires comme ça a tel point que quand des amis veulent devenir propriétaires, ils me demandent mon avis avant d'acheter au cas ou... A bientôt Tyron29, pour de nouvelles aventures dans le monde de l'étrange !!!

    *

     24/02/2007

    par LN&Dav

    le visage sur la vitre...

    Nos défunts veillent-ils sur nous ? Ma grand-mère décédée il y a bientôt 4 ans et je pense à elle quasiment tout les jours. Notre chambre est au deuxième étage de notre maison. Depuis quelques mois, lorsqu'il fait noir, il apparaît un visage formé par de la buée dans une des fenêtre ( une vieille fenêtre tabatière, seule qui n'ait pas été changé ). Avec les semaines, je me suis habituée à la présence de ce visage dans cette fenêtre, mais pas mon mari. Depuis quelques semaines, ce visage apparaît seulement lorsque mon mari et moi nous disputons ou lorsque nous allons nous disputer. Avant hier...en allant me coucher, le visage été là, ça n'a pas manqué que Dav me cri dessus. Alors je lui ai montré le visage qui été là à nous regarder. Il a eu une trouille phénoménale. Alors je lui ai dis qu'il fallait plus qu'il cri sur moi, qu'il fallait que de l'amour entre nous... Bref après avoir discuter et un peu de tendresse plus tard, le visage ainsi que la buée avaient disparu. Alors il a vraiment commencé a stresser etc... Il est arrivé au bord de l'énervement...et le visage formé de buée est réapparu. Là je peux dire que ça fait une impression vraiment bizarre. Mais moi je ne ressens pas de peur. Lorsque j'ai regardé ce visage, des larmes en sont coulées toutes seules de mes yeux. En sachant que j'étais sa petite fille préférée et qu'il me soit arrivé pas mal de malheurs. Voudrait-elle me protéger du mal que je pourrais avoir ? Pourquoi moi alors que je crois au paranormal sans vraiment y croire ?

     *

     6/03/2007

    par NINI

    L'accident & les orbs...

    Il y a environ 3 ans, j'étais en voiture avec mon père et ma belle mère sur l'autoroute 40 en direction de Pont-Rouge (près de québec, Canada). C'était en hiver... On commença à effectuer le dépassement d'une charu (chasse-neige). Elle était dans la voie de droite, nous dans celle de gauche. Le conducteur de la charu a décidé de tourné vers la gauche ( la où nous étions ) pour pouvoir passer de l'autre côté de l'autoroute... Inévitablement, nous avons percuté la pelle, ainsi que quelques autres véhicules, mais bon. Nous avons été extrêmement chanceux lors de cet accident. Le lendemain, nous avons été prendrent quelques photos de la voiture, et sur toutes, l'ont voit à l'intérieur de la voiture, des orbs !!! Ça fait peur un peu sur le cou...

     *

     17/03/2007

    par Stephanielola

    La chapelle...

    Alors moi j'ai vécu un truc et j'étais pas la seule à le voir ! Un jour quand j'étais en CM2 ( eh oui car j'ai que 12 ans ) on a été visité une chapelle; il y avait des statues et l'on les a vues bouger, de temps en temps. C'était comme si un prêtre voulait punir quelqu'un et l'envoyer devant une bougie pour son pardon. On s'est approché devant une porte et on a entendu comme des " Houuuuuu !!! " puis les bancs ont bougés en crissant ! Ont avaient trop peur mes copines et moi. Mais le plus étranges encore c'est quand Maëva s'est foulée la cheville. Le mono nous avait parler en rentrant dans la chapelle de la dame des douleurs qui guérissait tout. En sortant de la chapelle, Maëva n'avait plus mal car sa douleur avait disparu !

     *

     21/03/2007

    par Stella57

    La bille de l'internat...

    J'aimerais vous racontez des choses plutôt bizarre qui se produisait dans l'internat que j'ai fréquenter durant 2 ans. Sur le coup je me disais que c'était mon imagination a moi seule, mais plusieurs de mes amies avaient vécu la même chose. Le soir lorsque nous allions nous couché ou même en pleine journée quand tout était calme, on entendait parfois une bille ou plutôt une bille lourde tomber au plafond ( c'était un établissement a 3 étages et j'était au 2ème. Il y avait un étage en dessous du mien et un au-dessus), jamais par terre directement donc nous en concluons que les filles du haut s'amusent parfois avec cette fameuse bille, qui faut le dire rebondissait fortement et roulé ensuite, ça faisait un sacré bruit ! On leur en parlent et elles nous disent entendre la même chose a leur plafond sauf que pour elle y a le toit au dessus, trop bizarre, et celle de l étage du dessous entendent la même chose... ca vient comme ça sans qu'on s'y attende. Un soir avec une amie on en parlent toute les deux et elle m'avoue qu'elle aussi l'entend parfois et au même moment voila que cette bille claque au plafond plusieurs fois et roule, on a crier toute les deux effrayées. Il m'était arriver aussi une fois alors que j'étais couché avec mes copines de chambrée, et nous discutions de chose et d'autre, et nous nous sommes tues... On était fatigué et là, la porte de notre salle de bain s'ouvre toute seule et quelque chose frappe dans notre poubelle ?!? On entendait le sac papier remuer, on se dit qu' une d'entre nous s'est lever, mais non, on était toutes les 3 au lits, terrorisées. Pour ma part j'ai ressentie à ce moment là une présence a côté de mon lit. J'étais terrifier, je ne pouvais plus bouger et je sentais une sorte de souffle dans le coup, je ne rêvais pas et puis j' ai déjà eu des frayeurs mais je savais que c'était mon imagination et tout se passait bien, mais là j'en suis persuader que quelqu'un ou quelque chose était a côté de moi . Voila pour l' histoire !!! a bientôt...

     *

    11/04/2007

    par llc

    Le chien fantôme...

    à propos des apparitions de fantôme animal : Il y a quelque années, ma chienne que j'adorai est morte euthanasiée des suites d'une tumeur qui la rendait aveugle, lui faisait vomir ses tripes et qui donc la faisait terriblement souffrir (elle hurlait à la mort, ne dormait plus et ne se nourissait plus). Dans le cabinet du vétérinaire, elle était terriblement calme, on la rassurait, et quand la seringue se planta dans sa peau, je me mis à pleurer. Juste avant de mourir, elle me regardait dans les yeux , et elle mourut les yeux ouvert en me regardant. On la enterrée le jour même dans le jardin. La nuit tombée , alors que je pleurais dans mon lit, dans un coin de pénombre de ma chambre je vis le fantôme de ma chienne, me fixant du regard, le même que lorsqu'elle fut piquée. J'étais morte de peur, remplie de chagrin mais pétrifiée, je n'est pas dormie de la nuit, je ne pouvais pas détourner mon regard du sien, ce ne fut que le lendemain que je put me lever lorsqu'un rayon de soleil vint transpercer le fantôme. Et toutes les nuits, le fantôme de ma chienne venait dans ce coin de pénombre, chaque nuit se rapprochant de plus en plus , mais je n'avais plus peur , je pus dormir à ses côtés tranquillement, jusqu'au jour où j'eus un nouveau chien. Le fantôme de ma chienne disparut, et l'écriture sur sa tombe disparu aussi ce jour là (c'était marqué : molly je ne toublierais pas).

     *

     1/05/2007

    par le vrai kafé moulu

    Un ange passe lors d'un tournage...

    Cette histoire est vraie et vu par des dizaines de personnes lors d'un tournage, mais je tairais les noms et les lieux car ils nous a été stipuler clairement que nous ne devions pas dévoiler cette apparition : cette chose ce passe lors d'un tournage de film, nous étions tous sur le lieu pour travailler il faisait beau et étions en extérieur dans un cadre magnifique, puis sans raison, le ciel est devenu sombre au dessus de nous mais on pouvait voir qu'il continuait a faire du soleil autour, puis l'inimaginable c'est produit : la silhouette d'un ange était au-dessus de nous; lumineuse,  resplendissante et incroyablement brillante. Cette apparition a fait mettre certains d'entre nous a genoux, d'autres se sont mis a pleurer, une personne a perdu connaissance. Seul deux personnes continuaient a regarder en souriant et riant comme si elles étaient en contact direct avec cet être là... Je raconte cette histoire avec beaucoup d'émotion et de tristesse aussi car depuis nous savons qu'une des deux personnes qui souriait a cet ange est condamnée. Il ne lui reste que quelques mois a vivre, c'est une personne extraordinaire qui n'est peut-être pas comme nous car elle prend tout avec humour dans la vie, elle voit les deux mondes et nous allons la perdre, c'est en son souvenir que je raconte pour que personne d'entre nous n'oublient jamais celle qui danse avec les anges. Nous sommes tous déchirés par la tristesse et nous n'oublirons jamais non jamais ce que nous avons pu voir ...que Dieu l'épargne afin de nous la laisser.

     *

     3/05/2007

    par le vrai kafé moulu

    Une personne exceptionnelle !

    Voilà mon histoire avec une personne que je connais depuis peu, c'est une personne qui sait souvent ce qu'on pense, qui a grand coeur et qui à la gentillesse des souverains. Elle est étrange cette femme un peu divine sûrement; elle fait apparaître des choses, des êtres que personne ne peut voir si elle n'est pas là... elle ne sait pas donner d'explication a cela. Elle pense d'ailleurs que ce n'est pas par elle qu'arrive ces choses là mais nous on a pu le voir et le constater de visu et aucun de nous ne doute que c'est pas elle qui fait venir l'extraordinaire. Cette femme est un être a rencontrer, a entendre car dans ces mots il n'y a que amour et dans son sourire des anges du ciel; et dans ses yeux la flamme divine. Je l'ai vu la semaine dernière et quand je lui ai dit au revoir j'avais mal comme si j'allais jamais la revoir. Je ne sais expliquer cela mais une de ses amie vient de nous annoncer qu'elle a une terrible maladie donc elle va vraiment nous quitter sans que nous ne comprenions qui elle est et comment elle est capable de faire ce qu'elle fait. Elle n'a pas de religion elle n'a pas de frontière et elle n'a pas de famille. On ne sait rien d'elle sauf de son extrême bonté pourtant je prie le ciel qu'elle ne s'envole pas pour l'au-delà et qu'elle nous reste pour que l'on sache tout ce que l'on ne sait pas d'elle. JF, un homme qui pleure...

    *

     13/06/2007

    par ana0312

    par ou tout ça a commencé ?

    Est-ce que il y eut un jour un début a tout ça? A tous ces faits ? Je me disais alors à l'époque que c'était étrange, mais plus réaliste. C'était le stress et que chaque personne le sentait ce poids- là ! Lorsque j'étais allongé dans mon lit, enfant, je sentais sur mon corps un poids lourd, une présence... Lorsque j'avais à peine 10,11 ans je jouais avec ma cousine sur le bord d un trottoir en campagne. J'observais le voisin, un petit jeune qui voulait flamber, sortir le véhicule de son père, manque de bol, il n'a pas contrôler et la voiture s'est emballé... J'ai été projetée en arrière par une forte pression sur la poitrine et jetée sur la murette ! On m'a emmener de suite à l' hôpital pour contrôler si tout allait bien; car j'expliquais que j'avais mal à la poitrine. Effectivement cela s'explique " le choc " oui, sur le fait, mais qui ma poussé en arrière comme pour me protéger de l'impact. Allez, supposons que c'est une réaction ! Il y a 2 ans, à mon domicile en campagne, j'entendais des pas dans le couloir, des pas... Je me suis lever a plusieurs reprise m'assurer que les enfants ne s'étaient pas levé, mais rien ! Bizarre... Une nuit, mon fils étant chez son père et ma fille dans sa chambre, j'ai entendu un enfant pleurer : " Maman j'ai mal, maman j'ai mal "... Comme chaque maman, je me suis levé m'assurer que tout allait bien mais ma fille dormait a point fermé ? Alors ma réflexion première a été de penser qu'elle avait du faire un rêve. Certains évènements se sont produit de plus en plus fréquemment, comme pour me prévenir et toujours lorsque mon enfant de 3 ans n'étais pas là.... Jusqu'au jour ou il me raconta que lorsqu' il était chez son père, sa mamie n'était pas gentille et qu'elle lui touché le zizi en mimant sa gestuelle... Un enfant si petit ne peut inventer ce détail là ! J'ai voulu faire contrôler mes craintes par un médecin. Il m'a répondu qu'il n'y avait rien pour prouver ces dires et qu'il fallait surveiller cela à l'avenir. J'ai commencer par faire une dépression. Une nuit, dans ma chambre, j'avais installer un petit lit pliant, et celui-ci c'est détaché, il est tombé violamment au sol. Dans la foulée, j'ai entendu des pas dans le couloir, des bruits de métal, des page de livres tournées , je me souvient que c'était stressant et j'ai eu très peur ! je me suis caché dans mon lit... Deux jours après on m'appelle en m'annoncant que mon cousin s'était suicider, il s'est jeté du 4ème étage ! Et là j'ai compris le bruit au sol, les pas, etc... J'en revenais pas que cela était possible... un présage ? Je me suis rendu à ses obsèques en Espagne. Sur le chemin du retour en écoutant la radio en France, les ondes se sont brouillées, une voix étrange disait en espagnol : " ESTAMOS TODOS AQUI, nous sommes tous ici..." et subitement la radio se remet en français...j'ai douté très longuement sur ces faits, mais je me suis souvenue aussi, que lors d un accident de voiture a 17 ans, le pompier m'expliquer le poteau qui venait de s'écraser au sol, il aurait du tomber sur la voiture a mon emplacement et que j'avais eu une veine incroyable ! Ma mère qui ne croit pas du tout a ces phénomènes m'a expliquer à mi-voix, qu'une fois lorsqu'elle était hospitalisé, elle avait sentit sa mère qu'elle avait perdue lorsqu'elle n'avait que 6 ans. Dans sa chambre, elle avait aperçue une ombre allongée sans forme, flottée près d'elle ! Elle sentait que c'était elle qui veillait, sous la peur de ceux qu'elle voyait devant elle; elle fermait les yeux et lorsqu'elle les avait de nouveau ouvert, il n'y avait plus rien ! Il y a plein de détails comme ça qui me font toujours douté que la vie ne s'arrête pas que là, où l'on voit mais aussi là ou l'on veut voir. Sommes nous prédisposés à sentir certains faits ? Pourquoi un certain nombre de personnes et pas d'autres? Moi je sais que ceci est vrai et que l'on peut pas en parler facilement car on ne nous croit pas forcément ! Nous avions déménagés par la suite mes enfants et moi-même dans un appartement. Les bruits paraissaient plus normal car lorsque nous sommes entourés de voisins, ils portent le chapeau des bruits qui nous entourent, bref.... Un soir parmi tant d'autres ma fille qui logeait à l'étage seule, dans sa chambre et toujours enfermée a clef, me raconte un matin, qu'elle a cru que j'étais rentré dans sa chambre, qu'elle avait sentie une main sur son épaule durant son sommeil qui la réveilla dans un semi sommeil et entendre et spppssss !!!..... psssss.... psssss..... quelqu'un l'appelait discrètement... Qu' est-ce qui pouvait nous suivre comme ça ? Que veulent-ils ? Mon fils ne dort plus chez son père, la mamie en question lors de mon premier récit est décédée subitement d'une rupture d'anévrisme lors d'un repas. Mon fils ne veut plus parler de sa mamie prétextant qu'elle peut revenir à présent il y a 5 ans1/2. Il m'arrive de temps en temps d'entendre un enfant pleurer la nuit encore, mais lorsqu'on est pas esseulé dans la campagne, on ne peut confirmer que ses bruits ne viennent pas des voisins... Bien qu'à présent j'en ai plus qu'un et qu'il n'y a pas d' enfants en bas âge. Que se passe-t'il ?  J'ai priée une fois très fort pour que tous ces bruits cessent, que je pouvais supporter en ces périodes autant de choses a comprendre. A présent c'est calme et pourtant par moment j'aimerais qu'ils reviennent me voir pour me rassurer et me prévenir des futurs dangers, comme si ils s'attendaient que je leurs demande de revenir près de moi.... Mais honnêtement cela fait vraiment très peur.

     *

     15/06/2007

    par Toni76monti

    Evènements étranges en tout genre...

    Je tiens a préciser avant que tout ce que je raconte ne sont que des faits réels. Dans notre ancienne maison je pratiquais l'écriture automatique. Cela a donc ouvert un canal et les esprits pouvaient s'y manifester plus facilement. Une nuit alors que ma porte de chambre était fermée a clé et que la fenêtre l'était aussi, j'entends des feuilles de papier tomber par terre... Bon je me dis, c'est léger ca peut arriver; 1 mn après, tombe 2 bustes de Napoléon dont 1 en marbre et en fer... impossible de tomber à priori ! N'ayant pas peur des esprits bien au contraire, je me rendors rapidement. Le matin en me levant, hop... mon siège voltaire est déplacé... Une autre fois, alors que je rentrai du travail, je monte les escaliers, j'arrive en haut, je commence a lui parler et on entend que les bruits de pas dans les escaliers continuaient... il y avait quelqu'un qui me suivait. Encore une autre fois, je rentre vers 5h du matin, j'ouvre la porte d'entrée, je cherche la bonne clé, je mets ma main sur la clanche, et la en regardant... y'avait du sang sur mes doigts, pourtant aucune coupure, et pas de sang sur la clanche (ni quand je cherchais la bonne clé). Un autre soir, je sors de la douche, je regarde par la vitre de la salle de bain, et la je vois une forme grande et ovale très blanche et hop, ça disparut ! Encore un autre soir, j'étais sur mon ordinateur, et d'un ma chaine hi-fi s'allume, je " dispute " l'esprit en lui disant, que quand je voudrais l'allumer, je le ferai... Un soir alors que je commencais a m'endormir, je voyais plein de visages qui me souriaient, des jeunes, des vieux, des femmes, des hommes, mais aucun visages je n'ai reconnu. Un autre jour alors que je n'étais pas chez moi, ma mère, mon beau père et ma soeur ont entendu des pas dans les escaliers, une porte s'ouvrir et se refermer. Ma mère descend pensant que j'étais rentré, et bien non personne !! Pourtant elle ne croyait pas au paranormal. Un autre jour, dans la chambre de mon frère, 3 objets sont tombés dans de curieux emplacements au sol. Une après-midi alors que ma mère descend dans la cave, elle voit un carton par terre, ouvert sur le coté proprement, des assiettes de renversées (du carton) et au fond du carton, des objets familiaux quelle ne trouvait pas depuis 8 mois. et le carton était à la base en haut d'une pile d'autre cartons... Bon je m'arrête là ! Bisous

     *

    31/07/2007

    par Rocio

    Prémonitions inopinée...

    Souvenez-vous l'année ou les chauffeurs routiers ont fait grève. Nous descendions aux Saintes Maries de La Mer et avons mis 17 heures!!!!!!L'autoroute du sud était bloqué donc mon mari décide de sortir cet enfer pour prendre une route passant par l'Auvergne. Malheureusement pour lui ; la voiture m'endort ! A un moment dans mon sommeil j'entends râlé mon mari car un pont s' est effondré ce qui lui fait faire un grand détour. Ensuite je sens une secousse qui me réveille c'est la voiture qui a dérapé du côté de " la goulotte " côté flan de montagne car un fou en sens inverse allait vite et a failli nous rentrer dedans ! Et voilà je m'endors aussitôt combien de temps ??? Je ne sais pas ! Puis j'attends dans mon sommeil : j'en ai marre je suis perdu; je ne sais pas si je tourne à droite; à gauche et elle qui dort. J'arrête !!! Je n'arrive pas à ouvrir les yeux; je me recroqueville sur mon siège en lui expliquant la route et je me rendors jusqu'au moment ou j'attends mon mari dire : voilà, çà fait 50 kilomètres que je roule je suis encore dans la montagne, je fais quoi maintenant heu elle s'en fout elle !!!! Là je me redresse et lui dit : tu vas arrivé vers une descente et on est dans la fin des Cévennes à quelques kilomètres des derrières de Nîmes ! Voilà comment en dormant j'ai guidé mon mari dans une région ou nous avions jamais mis les pieds auparavant car nous prenons toujours l'autoroute !!! Un jour au téléphone mon amie me dit tu sais X (son mari) va faire une chambre à la place de son atelier de peinture. Je m'entends lui dire :tu sais, tu pourras y dormir sans crainte n'ai pas peur !!Aussitôt mon amie me demande des explications (elle sait que je suis "bizarre") alors je lui explique que dans cette pièce se trouve un esprit saint; une personne s'est suicidée à la suite d'un chagrin. Mon amie m'a appelé quelques jours plus tard pour me dire qu'elle s'était renseignée au près des anciens du pays et m'a confirmé " mes dires". Je tiens à vous dire que je ne suis pas voyante, médium ou autre; je suis par moment " un peu bizarre " tout simplement.  Je me définissais comme une fille qui avait des "coïncidences" pendant des années jusqu'au jour ou j'ai du admettre que j'étais "bizarre". Je vais vous raconter une partie de ce qui m'arrive. La première fois j'avais une dizaine d'années et j'ai vu la mort d'une personne connue mais sans intérêt pour moi ! Deux mois après elle mourait; ensuite malheureusement çà s'est répété plusieurs fois. Puis une autre fois j'épluchais mes légumes et je me suis mise à pleurer à chaudes larmes; j'avais un gros chagrin sans raison (on ne pleure jamais sans raison !). J'ai appris plus tard; au moment où je pleurais mon père enterrait sa petite chatte dans son jardin et pleurait en même temps. Un autre jour lors d'un voyage au Mexique j'ai annoncé à mon mari qu'on était entrain de nous cambrioler. Chose qui a été faîte à l'heure et jour que je l'avais annoncé. Je pourrais en raconter d'autres mais je vais terminer avec l'histoire qui m'a marqué le plus; inutile de vous dire que j'en ai pleuré longtemps. J'ai connu un enfant qui a quitté ma région à l'âge de 5 ans avec sa famille pour vivre dans le milieu de la France. Un jour passant dans leur nouvelle région je suis allée rendre visite aux parents mais le garçon n'était pas là car ayant grandit il volait de ses propres ailes. Là tout est normale ! Jusqu'au jour chez moi j'ai eu une vision ou flash ??? J'ai vu ce garçon à l'âge de 5 ans alors qu'il avait dans la réalité environ 25 ans devant moi mort (mort accidentelle) .Quelques temps après la réalité m'arrivait en pleine figure ! Mort accidentelle !!! Chose que je ne comprends pas car aussitôt- la vision ou flash- je perds la mémoire; balayé ! Et à l'annonce tout revient !!! Aujourd'hui je ne sais pas quoi penser de ces choses qui m'arrivent et je vous assure que je suis saine d'esprit !!! Alors...

     *

    5/08/2007

    par Chantal

    Le rayon laser...

    Bonjour Tyron29,

    Tout d'abord, permettez-moi de vous remercier pour votre site. Je raconte une petite histoire de lumière, Bruxelles, années 90, je ne sais plus laquelle exactement : - j'allais vers mon arrêt de tram, situé à un carrefour, un matin un peu avant 6 h, il faisait encore noir, lorsque je vis un rayon que je croyais venir d'une lampe torche, à même le sol, entre deux voitures. Je pensai que c'était une torche oubliée ou perdue... mais le rayon ressemblait, je dois le préciser, à un fin rayon laser blanc-jaune mais non éblouissant. Rapidement, je me rendis compte que le rayon suivait mon regard au fur et à mesure de mes pas. Arrivée à l'arrêt du tram situé à environ 30 mètres de là, je m'immobilisai et me mis à faire des pas dans différentes directions pour tester le fameux rayon et ne voilà-t-il pas qu'il me suivait toujours des yeux, à hauteur du regard donc... Il s'éteignit, se ralluma, fit une sorte de clignotement, un peu comme un code morse mais en visuel et cela plusieurs fois de suite. Intriguée, je voulus me rapprocher de ce fameux rayon, voir sa source mais le fait d'y penser, je restai clouée sur place, ne sachant plus avancer pour m'en approcher, pas moyen. J'ai essayé à plusieurs reprises mais en vain. Enfin je montai dans le tram qui passa juste à côté de cet endroit, éclairé par une lampe de rue, je regardais par la fenêtre mais ne vit rien sur le sol, rien du tout et plus de rayon non plus. Aucun objet d'aucune sorte... Merci de me lire, Chantal.

     *

     6/08/2007

    par Rocio

    art médiumnique...

    A l'école m'a bête noire était le dessin car j'étais NULLE !!! sauf un jour l'institutrice fit remarquer devant toute la classe que j'avais fait un magnifique chat. Effectivement il était réussi mais j'en tirais pas plus que çà une joie immense ; par la suite mes dessins n'étaient pas regardables. Il y a un peu plus qu'une dizaine d'années (aujourd'hui j'ai 56 ans) je me suis mise à dessiner la NUIT ! C'était une époque ou je fumais (pas de la fumette ou produit prohibé !!) des cigarettes françaises paquet bleu avec des ailes. Je me suis mise à dessiner en fumant ma cigarette plusieurs races de chiens, lions, lionnes, chevaux buvant les pieds dans l'eau ainsi que le reflet de l'eau etc... pendant quelques mois. Mais à chaque fois je sentais que ce n'était pas ma main. Cela m'intriguait; je demandais à mon mari de me fabriquer un oui-jà dans une vieille table de nuit et je me fabriquais le restant pour interroger. Je ne vous dit pas les heures passées ou il ne se passait RIEN !!! Quand aux réponses il y en a eu mais... Une nuit, à la demande concernant ma main j'eus une réponse ; un nom qui me vaille rien et un prénom. Je sortis le dictionnaire et surprise cet homme est connu A. G. écrivain qui dessinait à ses heures perdus et mort l'année de ma naissance. Enfin je savais pourquoi !!!mais ma joie fût de courte durée car un jour une cousine que j'adore vient me rendre visite ; regarde le chien à l'oreille cassé; tristounet qu'on avait envie de prendre dans ses bras et me dit :" Qu'il est triste ton chien !!! " Et ajoutant la parole au geste elle modifia les yeux. Ce jour-là j'ai reçu comme un coup de poignard dans le ventre et aujoud'hui lorsque j'y pense à ce coup au ventre je le ressens encore car depuis ce jour là "ma main" est morte; imposible de redessiner çà ne fonctionne plus !!! Je pense que A .G. a eu de la peine !!! Je lui demande pardon mais seul lui décide !!!

    *

    17/08/2007

    par cocotte

    apparition webcam

    Moi, un soir j'étais seule à la maison, j'ai donc décidé d'aller sur l'ordinateur. On venait tout juste d'avoir une caméra sur l'ordinateur. Je l'ai donc testé en faisant des vidéos (éclairage ...). Quand j'ai regarder la vidéo que je venais de faire, et j'étais seule, j'ai aperçue une forme ovale au-dessus de mon épaule droite. J'ai continué de regarder et puis je commençais a voir des yeux se formé. C'était une face, embrouiller mais une visage se formait au dessus de mon épaule. Pris de panique j'ai fermé l'ordinateur. J'ai appeler mon copain et il est arrivé. Je lui explique le tout et j'allume l'ordinateur pour lui prouver le tout. je voulais lui montré la vidéo... mais la vidéo n'était plus là... plus rien. Je sais pas si ca vous est déja arrivé mais ca donne la frousse. Bref, je ne comprends pas plus aujourd'hui ce qui s'est produit...

    *

     5/09/2007

    par Audrey

    je vois les orbs

    Je n'en parle pas souvent... trop de gens n'y croient pas ou qu'à moitié. Cela a commencé il y a environ 4 ans... J'ai commencé par être entourée de gens extrêmement intéressés par l'ésotérisme. Plus je passais du temps avec ces gens là plus mes "dons" se développaient. Car non seulement je vois les orbs, mais certains me parlent aussi. J'ai des visions, j'entend des voix... je ne vais pas rentrer dans les détails. En ce qui concerne les orbs, ça a commencé du jour au lendemain... un copain m'en avait parlé et d'un coup j'ai commencé d'abord par ressentir leur présence, sans les voir... et les jours passaient et je continuais à me sentir "observée", jusqu'au moment où j'ai commencé à les voir. J'ai un très fort "ressenti", pour tout... Et j'arrive à percevoir s'ils sont négatifs ou positifs. J'ai déjà eu "affaire" aux deux. Chez moi je n'ai pas de souci, j'ai mis des protections dans la maison... Ceux qui viennent sont positifs. Mais en général ils ne font que passer. Et maintenant j'ai l'habitude, JE VIS AVEC !!! Et ça ne me gêne pas. Certains jours ou je n'en voit pas, c'est moi qui les "appelle". Pour moi ce sont des âmes perdues... certains demandent de l'aide... pour repartir... Chaque fois que je les prends en photo, je vérifie si je peux voir un visage... Ca n'arrive pas souvent mais j'en ai eu quelques uns... j'ai eu droit à un maximum de sourire... mais j'en ai déjà eu un qui m'a fait peur... on aurait dit une tête de mort... j'ai aussi vu la tête d'un chien... Ils sont très rapides...

    *

     13/09/2007

    par fouine

    un truc bizarre blanc...

    Bonjour, y'a quelques années, j'étais en train de m'endormir et j'ai vu une forme comme un diamant taillé en pointe, blanc transparent; je voyais même les poussières voler dedans... et d'un coup c'est venu sur moi à toute vitesse. Je me suis mise sous la couette en une fraction de seconde, mon mari s'est réveillé en me demandant qu'est ce qu'il se passé ? J'ai attendu un peu avant de sortir la tête de dessous la couette pensant que cette chose s'été planté dans le mur...ne riez pas... Qu'est-ce que peut-être cette forme diamantaire blanc translucide ??? çà m'a toujours intrigué. Bonne journée à tous !

    *

    15/09/2007

    par anggun

    les séances de spiritisme...

    Bonjour, et bien moi depuis que j'ai fais spiritisme chez moi il y a 3 ans , ils se passent des choses bizarre dans mon lieu d'habitation , la première fois ou j'ai commencé le spiritisme , nous étions 3 filles on était dans ma chambre au début, on rigolait ça marchait pas mais ensuite pffff, le verre à commencer à bouger c'est à partir de la que mon calvaire à commencé et sa continue encore !!! j'ai fais plusieurs séances et j'ai tout arrêté ,nous avons fait du n'importe quoi !! chez moi il y a des entités qui sont restées, se sont des âmes perdues. Pour moi tous les lundi j'y ai droit à leur visites la première fois c'était un lundi matin mon fils part à l'école à la semaine, il est 6h45 du matin, comme j'étais en congé je décide d'aller me recoucher, bref, je me mets sous les couvertures je me rendors, je me réveille d'un coup; il était 9h et j'entend la voix de mon fils me parler, mais dans ma tête je me dis c'est impossible tu es partis à l'école, aucun mot ne parvenait à sortir de ma bouche, j'étais paralysé, comme si j'avais un bloc de béton, tout s'est passé très vite, j'ai entendu une voix dans mon oreille, une voix masculine qui ma dite une phrase mais pas en français et j'ai senti quelque chose traversé mon lit !!!! une peur !! depuis ce jour je ne dors plus dans ma chambre, je dors dans mon clic clac de mon salon !!! Le jour d'halloween pareil, je fais le ménage et je nettoie mes escaliers, d'un coup j'entend toujours dans mon oreille des enfants, oui, des enfants qui riaient !!! pareil, je me dit c'est pas possible c'est peut être dehors !!! J'ouvre ma porte d'entrée, je regarde personne ! Il y a 15 jours, pareil, deux lundi car je vous dis depuis que je dors dans mon clic clac cela ne change rien, ils ou elles viennent .....donc c'est la rentrée des classes mon fils part à 6h45 à l'école tjr à la semaine, je vais me recoucher et la tout suite à 7h je sens leur présence, des frôlements des frissons, mes jambes sont lourdes, je me dis vais pas dormir ! il ne m'auront pas !Je laisse la télé une heure après je commence à somnoler et là, pareil, tous s'est passé très très vite, je me vois entrain de lire une lettre et j'entend une voix me parler, j'entend la voix de ma mère, j'essaye de me retourner mais impossible et la je sens une main sur ma gorge m'étranglé tjr en une fraction de seconde; qu'on dise pas que je suis folle parce que c'est vrai ! Je peux vous dire que j'ai eu très peurrrrrrrrrrrrr... Je vis avec eux depuis presque 4 ans, et en plus au mois de mars j'ai fais de l'écriture automatique et sa a fonctionné; j'ai voulu savoir, je me suis dis qu'il allait me dire ce qu'ils ou elles me voulaient, j'ai cru pété un plomb, je n'étais plus moi même !!! j'ai dis à ma collègue ses jours ci qu'elle va se séparer et qu'elle sera obligé de vendre sa maison et que son compagnon l'avait trompé il y a 3 ans, je l'ai vu en pleure cette semaine elle m'a avoué que son compagnon voulait la quitter et effectivement qu'il l'avait trompé il y a 3 ans mais qu'elle en avait parlé à personne ! pffffffffffffffff j'ai des flashs, des visions mais je peux pas vous expliquer le pourquoi le comment !! Depuis ce fameux mois de mars, j'ai commencé à aller sur le site aufeminin.com ou j'ai demandé de l'aide, une personne qui est dans le paranormal m'aide actuellement, c'est en cours, elle m'a révelé que j'ai un don de l'astral et elle essaye de faire partir toutes ces entités et m'aide à développer ce don...

     *

     28/09/2007

    par patricia

    le chiffre 666...

    Juste en passant et trés rapidement un fait réellement vécu. Le dernier jour d'un contrat de travail ou je devais remplir une fiche de production c'était en 2005, mon total de pièces fut de 666. Un an plus tard je perd ma fille sans y faire attention elle fut enterrée le 6/6/2006. Ca ne m'enchante pas de raconter ça, mais quelqu'un me la fait remarquer, ce quelqu'un a 6 ans d'écart de naissance avec sa soeur et son frère et il est né en 1966. Je doit être maudite. Plus longuement la prochaine fois une longue histoire vécu a bientôt !

     *

    8/10/2007

    par chow yun fat

    ovni & créature des neiges...

    1ère histoire- c'était il y a 6-7 ans a peu près au début de l'été. J'étais avec mon meilleur ami, il venait d'obtenir son permis dans la journée. Nous sommes sortis fêtés ça modestement le soir, nous n'avions bu qu'un verre chacun pour éviter qu'il perde son permis le premier soir lol, dans un bar brésilien a juan les pins 06 ! J'avais prévu une bouteille de champagne pour le retour. Du côté de chez nous, nous nous sommes arrêtés à la plage là ou je bossais a l'époque, nous nous sommes posés sur des transats et la juste avant d'ouvrir la bouteille de champagne, dans le ciel, nous avons vu une lumière qui avaient des trajectoires aléatoires, ça n'a duré que très peu de temps ensuite elle a disparu... avec tout ce que j'ai pu remarquer sur le net, témoignages, etc. je me dis qu'il y a des milliers de personnes ayant vu la même chose ... C'était pas effrayant du tout mais évidemment j'ai de suite cru avoir vu un ovni et lui aussi pourtant c'est quelqu'un de très carthésien, qui a beaucoup de principes et est actuellement militaire et il est sûr de ce qu'il a vu ! Enfin lol, voilà pour la première histoire... je garde la meilleure pour la fin, car celle ci ... m'a vraiment fait peur, c'était en hiver le 2 janvier a peu près. Nous étions avec des amis dans une station de ski, Gréolières les neiges, station peu fréquentée, nous avions loués un appartement! Donc un soir nous sommes descendu avec deux amis et mon cousin sur le parking gelé de la station qui était vide ! Mis à part une caravane garée dans un angle, nous avons fait du car-luge lol, c'est-à- dire attaché à une corde de remorquage à une voiture; les deux extrémités n'étant pas de la même longueur pour éviter les chocs, attaché à deux luges tractées par la voiture. Nous nous sommes éclatés pendant 2 heures a peu près, changeant nos places a tour de rôle, après avoir usé et cassé l'une des deux luges ! Un ami est remonté a l'appartement ou sa petite amie l'attendait; mon cousin, mon autre ami aussi militaire aujourd'hui lol et moi sommes partis sur la première piste pour y terminer la luge. Mon pote militaire a pris son snowboard, il était a peu près 3h voir plus du matin, et là, en remontant la piste, je m'aperçois qu'il y a un truc en plein milieu de la piste ! J'ai cru a un rocher, c'est alors que j'ai dit a mes amis, il est censé ne pas y avoir de rochers sur les pistes, question stupide ? Et là, la chose s'est levée et s'est dirigée dans le bois juste à côté. Elle marchait a une allure normale et est partie dans le noir total... mon ami militaire est parti en courant vers l'endroit ou était étendu la chose. Mon cousin a suivi en courant, j'étais le plus effrayé mais j'ai suivi derrière eux lol, arrivé a l'endroit j'ai a peine eu le temps de remarquer les traces au sol qui avait l'air humaine en même temps sur la neige; c'est pas évident de savoir... Nous sommes descendus de la  piste comme des fous pour rentrer lol ! La chose avait une silhouette, je dis bien humaine, trop maigre a mon goût pour être en combinaison ou même chaudement vêtu ! C'est tout ce dont je me rappelle, là encore ça n'a pas durer longtemps, elle était a 20 mètres de nous a peu près quand elle s'est levé et elle a mit que quelques secondes pour rejoindre le bois. On y voyait vraiment rien dans le bois... j'ai pas regarder la trace au sol qu'elle avait laisser quand elle était allongée... Je regrette de n'avoir rien vu de plus ce jour-là ! Nous avons pensé a un mec bourré sur la piste mais il aurait sûrement eut du mal a se déplacer dans la neige en étant bourré ce qui n'était pas le cas de la chose ! Pourquoi cette personne ne serait pas venu a notre rencontre ? Que faisait elle là-bas ? A cette heure là, seule dans la neige ? Presque en haut d' une piste ! Ce n'était pas un animal car la chose s'est dressée, elle n'était pas très grande mais elle se tenait sur deux jambes enfin quand je repense a ça j'en ai froid dans le dos ! Nous avons vu cette chose la veille de notre départ, donc pas la possibilité d'y retourner le lendemain soir... la station était presque vide, je tiens a le préciser ! Nous étions certainement le seul groupe de jeune de notre âge en une semaine passée là-bas; nous n'avons rencontré personne, il n' y avait du monde que la journée, voila ce ne sont pas des bétises ! J'ai pas que ça a faire lol; j'ai donné le maximum de détails...  A bientôt pour de nouvelles histoires, je l'espère car je projette de passer une soirée avec quelques potes dans les hauteurs du col de Vence, près de chez nous, endroit que tu dois connaître Tyron ? Il est connu pour ses observations bizarres... Si il se passe quelque chose je te tiens au courant ; j'irais la caméra à la main !!!

     *

     9/10/2007

    par leolec

    un engin bizarre sur Fréjus...

    Le 6 octobre 2007 dans la nuit de vendredi à samedi, ma mère qui se réveille très tôt le matin, a observé un phénomène très étrange dans le ciel de Fréjus à 4h du matin. Un objet qui n'était pas visible tracait dans le ciel des cercles de vapeur blanche très nets, et cela dans un petit périmètre assez restreint. Il allait et venait sans cesse sur ses propres traces en faisant des 8 couchés. Il était assez haut dans le ciel, mais il lui est impossible de dire à quelle distance il se trouvait, quoique paraissant assez proche. Il n'y avait aucun bruit, et le ciel était clair. J'aimerais savoir si quelqu un d autre a été témoin de ce phénomène à Fréjus ou dans les environs.

     *

     10/10/2007

    par AnOnYmE

    des pas dans la forêt...

    Bonjour,

    J'ai décidé de me lancer après avoir lu quelques témoignages. C'était un soir, en début de soirée l'automne, il était environ 19h30 en juillet 1997. Je décide d'aller boire un coup et rencontrer des amis au centre ville d'Epinal dans les Vosges. A l'époque j' étais à pied et le chemin le plus rapide pour aller en ville, passe par un petit bois rempli d'arbre et bordée de maisons tout autour que l'on appelait à l'époque "la clairière". La particularité de ce bois est d'avoir en son centre, sur le côté gauche de la route, un trou dans lequel pousse de nombreux sapins et autres arbres. Vu l'état des roches calcaires qui en font le contour, on dirait un vieux étang desséché. Quand j'arrivais à l'entrée de ce bois, je m' arrête juste le temps de faire mes besoins. Je précise ce détail car c'est à cet instant, au moment de reprendre la route que j'ai entendu bien distinctement des bruits de pas, comme si une personne marchait tranquillement, à environ une dizaine de mètres à l'intérieur de la "clairière". Au début cela paraissait normal car il y'a souvent des gens qui empruntent ce chemin mais rarement à cette heure, car il fait trop sombre, on ne distingue pas grand chose. Le moment où mon coeur commença à s'emballer c'est lorsque je compris que les pas, faisaient des allées et venus toujours dans le même sens, de gauche à droite et toujours lentement. Persuadé que c'est une blague je décide alors de m'approcher pour voir de quoi il en retourne, qui cela peut-il être mais lorsque j'approche, je ne vois rien, même pas un chat. Les bruits de pas sont toujours là près de nous et commencent à s'éloigner tout doucement. je continue dans leur direction pendant environ 20 à 30 secondes, quand ceux-ci me conduisent au bord du trou qui se trouve dans le bois. A cet instant je commence à paniquer pour de bon, car un détail me travaille: comment les bruits de pas peuvent-ils continuer normalement à l'intérieur du trou sans que l'on ai entendu une chute? Planqué derrière un arbre, au dessus de cet énorme trou sur le bord du chemin à gauche, je scrute en direction des bruits car à cet endroit un peu de lumière parvient à éclairer l'intérieur du trou; D'ailleurs il n'y en a pas ailleurs. Mes yeux à moins qu'il m'est joué des tours, voit une silhouette à 20-25 mètres, blanche de la tête au pieds, de forme humaine, marcher en direction d'un arbre. En effet les bruits de pas proviennent de cette forme qui ne semble pas m'avoir vu. Dumoins je le croyais ca elle marchait de profil. Quand je panique, juste avant de m'enfuir en courant, c'est lorsque je vois la forme blanche, marcher derrière l'arbre mais ne pas réapparaître de l'autre côté. La terreur s'empare de moi quand j'entends les bruits de pas à un mètre de moi alors qu'il se trouvais un quart de seconde avant, à 20-25 mètres et qu'il était produit par cette forme humaine blanche, que je ne voyais plus maintenant. A ce moment je ne cherche pas à en savoir plus, je cours dans la direction opposée pour sortir d'ici. Je n'y suis pas retourné pendant deux ans, même en journée lorsque tout est éclairé. Je l'ai raconté à deux trois amis mais je ne crois pas qu'il m'ont cru. Je m'en souviens encore parfaitement encore à ce jour.

     *

    15/10/2007

    par misslazio

    orbs & ectoplasmes...

    Je vous envoie mon témoignage comme Tyron me l'a demandé.

    Je vis dans une ancienne villa du 19eme siècle. Je suis persuadée qu'elle est remplie d'esprit qui errent dans les pièces. Hier midi, j'ai voulu prendre des photos de ma télé éteinte. J'ai fait une première série de photos. Sur chacune d'elle on distingue des orbs plus ou moins gros. Puis a la 2ème série de photo, plus rien... Ensuite j'ai pris mon écran d'ordi, éteint lui aussi. Et la, on distingue très nettement un visage qui semble appuyé sur ses deux mains. Jai envoyé ces photos a Tyron qui m'a dit qu'il y avait sûrement une manifestation chez nous. Il m'a demandé de reprendre d'autres photos. Mais je n'étais pas très d'accord. Comme on dit, il ne faut pas déranger les esprits. Surtout que c'est moi qui suis chez eux... Mais cet après midi, j'ai voulu prendre mon salon en photo. Et en faisant plusieurs prises de la vidéothèque, on distingue une grande ombre noire. Elle n'est présente que sur une seule photo, alors que c'est le même angle de vue que les autres, que les conditions sont les mêmes et personne dans l'angle mort. Ensuite mon mari a repris la télé. Et les orbs sont revenus, alors qu'ils étaient partis hier après midi. Et plus spectaculaire encore, sur 3 photos de la bibliothèque on distingue nettement un genre d'ectoplasme. Pas de fumée de cigarette, pas de matière en suspension, bref...incompréhensible ! Je vais envoyer les dernières photos afin que Tyron les mettent sur le site.

     *

     17/10/2007

    par Gena La Magicienne

    séance de oui-ja...

    Bonjour Tyron,

    comme c'est la toute première histoire que je viens vous raconter, je vais me présenter un petit peu. J'ai 26 ans, j'habite à la campagne et depuis toute petite je suis attirée mystérieusement par tous ce qui touche à l'ésotérisme d'où une première approche du sujet par le spiritisme (et à mon avis tous le monde doit commencer par là). J'ai 12 ans quand ma première expérience a lieu. Envoyée en colonie de vacances à l'ïle d'Oléron avec ma soeur, le soir quand l'extinction des lumières se fait et que les monos partent en réunions, on en profite à fond pour faire pleins de choses interdites et qui font flipper. Un soir on se retrouve à 6/7 filles plus jeunes que moi au fond d'une des chambres, par terre avec un jeu de Scrabble que j'avais emprunté à la bibliothèque, lampe torche et verre piqué à la cantine. C'est plus ou moins moi qui mène la séance et les questions sur tout et rien fusent et on ne s'entend plus. Rien ne se passe, on rigole mais on flippe un max. Puis, le verre bouge...On retire nos doigts...Les "c'est toi qu'à bouger le verre? " partent de tous les côtés! On réessaye, le verre bouge une deuxième fois et là j'ai suivi le reste de la scène au ralenti : toutes les filles se sont levées en hurlant, criant, pleurant!! Et moi je suis restée, seule, et j'ai pris le verre, j'ai soufflé dedans plusieurs fois avant de me tirée en courant. Puis avec quelques une des filles on retourne chercher le verre pour le casser contre le mûr, mais là, malgré nos efforts, impossible de le casser... bizarre. Avec tous ce raffus, les monos arrivent et nous demande ce qu'il se passe. Des filles pleuraient, impossible de les calmer. On leur raconte et là, est ce que c'était pour nous faire encore plus peur ou quoi, ils nous disent qu'il y a déjà eu des morts à cause de ça. On se fait bien remonté les bretelles. Et hop tout le monde au lit. Dans la nuit, et cette partie je ne m'en souviens absolument pas, une des filles de ma chambre qui flippé me demande si elle peut venir dormir avec moi. Je lui réponds oui (tous ça c'est ce qu'elle me dit le lendemain) et lorsqu'elle s'approche de moi et qu'elle tente d'ouvrir la couverture s'était dure comme du béton ! Le lendemain, on prend le verre et on réussie cette fois-ci à le casser du premier coup.......

    Voilà ma première approche avec ce monde.....

    Biz  à tous - Gena La Magicienne.

     *

     19/11/2007

    par Lise

    l'enfant inconnu...

    Mon histoire s'est passé en décembre 2001. J'étais chez moi tranquillement en train de prendre un goûter en rentrant d'une journée bien éprouvante d'un stage professionnel. C'est pour cela que je me souviens parfaitement de la date. J'étais debout avec un bol à la main et je jeté un oeil sur l'écran de télé. Sur le côté j'ai des grandes baies vitrées (ce petit détail est important). Et là, d'un seul coup mon regard je ne sais pas pourquoi se tourne vers la baie là où j'ai la vue sur un champs. La nuit commence à tomber, et que vois-je ? Une personne dans le champs en train de me regarder. Etant quelqu'un d'assez réservé, le fait que quelqu'un me regarde chez moi en plus en train de manger : d'un seul coup je me suis senti très gênée. J'ai tous de suite posé mon bol et je suis resté perplexe de voir quelqu'un à cet endroit à cette heure ci ! Pour m'assurer de voir qui c'est je commence à me diriger vers la baie pour mieux voir. Là, une personne de ma famille entre dans la pièce, j'en profite donc pour dire : il y a quelqu'un dans le champs. J'ouvre la baie coulissante et je sors dehors et je vois un enfant assez jeune environ 6 ans. Il me sourit et au fur et à mesure que je m'avance il essaye de se sauver et pour se cacher il se faufile dans une grande herbe-buisson typique qu'il y a dans les marais par chez moi. Cette végétation lui permet de se cacher en tapissant à fond au sol et là : plus rien disparue derrière cette herbe. Je me suis rapprochée et je vous assures : plus rien pas d'enfant. Pendant ces quelques secondes j'ai dit à la personne de ma famille regarde l'enfant. Malheureusement cette personne ne voyant pas bien de loin et la nuit tombée, elle n'a rien vu. En revanche cette histoire m'a longtemps terrifiée. Maintenant je suis plus sereine car je me dit qu'il n'est rien arrivé. Mais je sais ce que j'ai vu, cette enfant a disparu sous mes yeux.

     *

    21/11/2007

    par clochette49

    prémonition inespérée...

    Bonjour, j'ai eu une prémonition qui m'a prévenu d'un grave accident de mon père. C'était il y a 11 ans, je n'était qu'au collège quand j'ai rêve que je courais dans les rues de mon quartier en chausson dans la nuit sous les lampadaires, et c'est ce que j'ai fait quelques mois plus tard !!! mais dans la réalité ! J'étais dans ma chambre et je regardais la tv; mon père était en bas et ma mère travaillait, une voix près de moi m'a dis de descendre et d'aller voir mon père qui avait besoin de moi, et je lui ai répondu automatiquement sans m'inquiété que papa préparait le repas, seulement il venait de faire un accident vasculaire cérébral dans les escaliers et je ne l'ai pas vu il est allé tombé dans la cuisine, je suis donc déscendue en obéissant à la petite voix et j'ai vu mon père par terre avec une flaque de sang et c'est à ce moment la que j'ai courru seule dans le quartier la nuit... Depuis mon papa à été chanceux il a survécu par un miracle nous a t'on dit (les médecins) car j'ai plutot priée comme une malade et j'avais toujours avec moi une jolie croix. Pour remercier le Jésus je suis partie à Lourdes.

     *

     15/1/2008

    par Dominique M.

    le triangle noir...

    L'observation du triangle dont je vous ai parlé l'autre jour dans mon message s'est passé le 16 novembre 2007, vers 19h30/20heure, sur l'autoroute A75 entre St Germain Lembron et Issoire, un peu avant L'aéroclub Issoirien, sur ma droite à très basse altitude (hauteur d'un lampadaire), donc très bas. Il était noir ou de couleur ttrés fonçé avec trois boules rouges lumineuses aux trois extrémités de ce triangle. Je l'ai regardé tant que j'ai pu, puis l'ayant dépassé j'ai regardé dans mon rétroviseur sans pouvoir le réapercevoir!  C'est tout ce que je peux en dire, malheureusement!  Bonne journée et bonne continuation.  Dominique.

     *

     27/1/2008

    par Tyron

    l'urne funéraire...

    Voici un cas de manifestation que j'ai vécu dans un appartement mercredi dernier (23/1/08) à Genève. Nous y étions afin de réaliser une interview et aussi pour affaire; une amie du propriétaire est venue nous apporter les clefs de l'appartement dans lequel nous avons passés deux nuits. Après avoir posés nos valises nous nous détendons devant un thé, assis sur le canapé. Quelques minutes après, inconsciemment, je me mets à caresser un chien qui se trouvait à mes pieds, geste tout à fait banal vous me le direz mais c'est là le problème car il n'y avait pas d'animal dans l'appartement ! Je regarde Isabelle, l'air étonné et surpris car c'est bien la première fois qu'il m'arrive une chose pareille ! Cela a duré quelques secondes, mon geste était familier car j'adore les animaux et là, manifestement, l'animal voulait me dire qu'il était bien présent, dans cette pièce. Avant de partir, Isabelle fait un peu de ménage avant de rendre propre les lieux et découvre sur le meuble du mur de la cuisine un objet, cela lui rappelait quelque chose car auparavant elle l'avait déjà vu; c'était une urne funéraire, elle était là, posée sur ce meuble en hauteur. Pour un peu on ne l'aurait même pas remarquer ! La personne qui est venue récupérer les clefs nous a confiés que le propriétaire avait perdu son animal de compagnie et l'avait fait incinéré et mis dans cette urne afin de le garder près de lui. Je n'oublirai jamais ce fameux jour...

     *

     28/2/2008

    par sarah

    urne funéraire devinée...

    Je crois tout à fait à ce que tu viens de dire Tyron. En effet, moi ce n'est pas la première fois que je ressens les personnes décédées. La dernière fois c'était au sujet du décès du chat de mon frère (qui vit à 900 kilomètres de chez moi). Je l'ai ressenti sans qu'il ne m'ait dit quoique ce soit. Au mois d'août 2007 j'ai été rendre visite à mes parents qui habitent aussi très loin. A chaque fois que j'y allais je ne me sentais pas bien (c'était leur maison de campagne). Comme si quelqu'un était à côté de moi et qui me demandait de l'aide. J'ai alors pensé à mon papi qui avait vécu dans cette maison, mais dans mon for intérieur je savais qu'il était en paix. C'est alors qu'un soir, j'ai été attiré par ce qu'il y avait en dessous des escaliers. C'était bien cacher ! C'était l'urne funéraire de mon oncle ! C'est mon père qui me l'a dit et ma mère a répondu à mon père : mais pourquoi tu lui as dit ? Et moi j'ai dit : je comprends maintenant pour quelle raison je ne suis pas bien ici. Mon oncle ne peut pas partir en paix. Il ne faut pas le laisser là. Mes parents m'ont écouté mais ils n'ont rien fait. Quelques jours plus tard, mon père me prend en photo dans la même pièce ! Mon père voit sur moi une tâche noire. Il ne dit rien et reprend plusieurs photos. Il dit c'est bizarre ! Je regarde les photos et je dis à mon père : c'est normal, mon oncle veut partir en paix et vous ne le laisser pas partir ! Il ne faut pas laisser son urne ici, sinon il ne pourra jamais être tranquille ! Quand j'étais de retour chez moi, mes parents ont décidé enfin de mettre son urne au cimetière et j'ai fait ensuite le rêve de mon oncle qui était enfin heureux de partir dans l'au-dela.

     *

     16/04/2008

    par tyler

    le col de Vence

    Bonjour tout le monde ! Je m'appelle Jerôme et j'ai 21 ans. Il y a 2 ans environ un ami passionné par les Ovnis m'a parler du Col de Vence près de Nice. Après avoir vu plusieurs vidéos sur ce site nous décidons d'aller voir ces évènements par nous même. Nous nous sommes donc rendus là-bas ; nous avons pris plusieurs photos et sur certaines avons aperçus des orbs. En zoomant sur ceux-ci on voit des visages. La nuit tombée on a aperçu un objet bizarre dans le ciel, assez ovale et a avancer sans le moindre bruit puis plus rien ! Nous décidons de rentrer dans notre tente pour dormir mais dans la nuit je me suis réveiller et ai entendu des bruits de pas étranges; des bruits assez bizarre. Ce qui est sûr c'est que ce n'était pas des gens car dans la tente j'ai vu une ombre assez étrange de la forme assez petite avec de longs bras puis c'est repartit. Cela me fait penser a un commentaire poster ici dans la rubrique alors je me suis décider de raconter mon aventure  pour avoir quelques réponses a ce sujet... Merci !

     *

     16/04/2008

    par cédric

    je vois des morts dans mes rêves...

    Salut à tous ! Je m'appelle Cedric et j'ai 18 ans. Je poste ce commentaire afin de comprendre. Etant plus jeune je ressentais la mort, et oui, mon grand père étant loin de moi (300 km) est décédé il y a 7 ans maintenant. Le soir je me couche comme je le fait habituellement mais quelque chose me tracassait, je sentais que l'un de mes proches allait nous quitter. Le lendemain ma mère m'apprends le décès de mon grand père qui est mort dans la nuit; mais aujourd'hui le plus étrange c'est que je le ressens plus mais que je le vis. Je vois carrément les défunts dans mes rêves; il y en a qui me demande de faire passer des messages à leurs familles alors que je ne les connait pas et d'autres qui me demande de les aider a repartir mais repartir où ? Si quelqu'un a le même problème que moi. Voilà. Bise

     *

    19/04/2008

    par Louane

    mon vécue de médium

    Je suis née un soir de novembre 78 dans une petite maternité catholique qui s'appelle l'étoile à Puyricard (Aix en Provence), aînée d'une famille de quatre enfants, on me décrit souvent comme timide, mystérieuse, sage... A cet époque j'habite un petit village, je n'avais pas beaucoup d'amis il faut dire qu'il y avait beaucoup plus de personnes âgés que d'enfants dans ce village et puis timide comme j'étais je n'aurai pas osé aborder d'autres enfants, je jouais donc souvent seule ou avec mes soeurs mais nous étions différentes, je préfèrais le silence, la lecture et je pensais beaucoup intérieurement... Pendants que d'autres enfants jouaient à faire du vélo ou à cache cache moi je préférais me rendre à l'église à côté de chez moi, même si on m'interdisait d'y entrer de part la religion que m'on inculqué mes parents, j'y allais quand même je trouvais cette endroit tellement fascinant et mystérieux et reposant !! faut dire que je me sentais en sécurité aussi là bas je savais que rien ne pouvais m'arriver, alors je rallumer toutes les bougies éteintes et je priais toujours à Marie car Jésus me faisait peur et tellement peine que je ne pouvais rester là à le regarder... Une fois ma visite de l'église fini je me rendais au cimetière pas très loin non plus, là bas j'avais beaucoup de peine aussi de voir toutes ces tombes souvent mal entretenu alors quand j'arrivais devant une tombe je parler toujours avec le défunt, je nettoyais les plaques, je passais des après midis à discuter avec eux...

    Je vous raconte tout cela car je pense que tout n'est pas hasard quand j'ai grandi je me suis posée beaucoup de questions et pour avoir ces réponses j'ai du retracer mon passé depuis mon enfance et là les réponses sont apparues évidentes...J'avais donc une sensibilité différente des autres, je me rappelle aussi pendant mes prières demander à ce que je puisse aider les gens une fois grande, j'y tenais tellement ! Tout à commencer par des rêves, cette femme qui m'accompagné tout les soirs dans mon sommeil, je n'osé pas en parler au début, mais un jour j'explique à ma mère avoir rêvé d'une dame âgée je la voyait dans cette maison en bois mais ce qui me paraîssait étrange c'est qu'elle était toujours élevée jamais les pieds posé au sols et elle brillée de blancheur, j'expliqué donc à ma mère que cette dame me demandait souvent des nouvelles de mon père, qu'elle était même venue une fois tapé à la porte mais bon ma mère me disait c'est rien c'est un rêve ne n'est pas réel ne t'en fais pas... Quelque temps après en fouillant les photos de famille je tombe sur une photo ancienne , cette photo me surprend car c'est la dame dont je rêve très souvent c'est elle j'en suis sûre je la reconnaît !! je me précipite chez ma mère et lui dit : "Maman, maman c'est la dame qui me parle !!" Là ma mère surprise marque un temps et me répond : " Ma chérie, tu sais qui est cette dame ? c'est ta grand mère, tu ne l'as pas connue car elle est décédée bien avant ta naissance, c'est la mère à papa"...Un peu choquée ma mère commence à se poser des questions...en grandissant j'ai appris que ma grand mère était aussi médium mais étant un sujet taboo à l'époque personne n'en parler... Bref  tout à donc commencer par des rêves plus ou moins prémonitoires... Arriva le jour ou partie avec ma mère faire des courses, je me sentie prise par un étouffement incompréhensible et j'entendis cette voix qui tourner en boucle, une voix venu de nul part qui est à peine différenciable avec ma propre voix, me disant de "rentre à la maison", je n'étais pas bien du tout je me sentais mal sans comprendre pourquoi j'ai donc dit à ma mère, maman s'il te plaît vite il faut rentrer à la maison, j'ai tellement insisté qu'elle décide de retourner à la maison, une fois dit et au plus on approchait de la maison la voix disparaîssait... Nous montons les escaliers ( nous habitions le dernier étage) et un bruit de fond bizarre commence à se faire entendre, étrange puisque nous sommes les seuls habitants du dernier étage, ma mère commence à avoir peur et me demande de rester en bas des escaliers, là je me pose des questions et je ne comprend plus rien, je vois ma mère partir monter les escaliers doucement et là elle voit deux hommes en train de défoncer la porte d'entrer, j'entend du bruit ma mère crié, je monte vite les escaliers et oui c'était bien deux voleurs entrain de prendre notre porte au pied de biche.. là ma mère étant très courageuse prend un des hommes par la veste et tire son porte feuille elle reussi à prendre sa carte d'identité bref tout est bien qui finie bien looollll....On m'avais prévenu de ce danger....

     Une autre nuit n'arrivant pas à dormir je me faufile dans la chambre de mes parents et leur demande la permission de dormir avec eux, là je dépose mon matelas par terre je devais avoir 9 ans, pendant la nuit je me reveille je ne sais pas pourquoi, je tourne de côté pour me rendormir et là j'entend cette voix qui me dit "attention le gaz", il devait être 3 H 00 du matin, je me demandais pourquoi on me disait çà et tant que je ne le dit pas c'est comme si cela me persécuté, ça tourne en boucle, mince je me dit que je pouvais pas réveillé mes parents et pour leur dit quoi qu'on me dit attention au gaz !! je vais me prendre une fessé, je réfléchie pour trouver une solution et je me décide bon j'appelle doucement ma mère "Maman, Maman, Maman ça sent le gaz (au moins j'étais sûre qu'on allez me prendre au sérieux !!) "  ma mère " Hein quoi qu'est ce qui ce passe ou le gaz mais non le gaz est fermé t'inquiète pas dors !!" j'insiste Maman ça sent le gaz !! là mon père qui se lève qui me dit qu'est ce qu'il y a ...Papa ça sent le gaz, regarde ...Il hésite se lève va dans la cuisine vérifié, "non tout est fermé c'est rien rendors toi...je sent pas le gaz "..Environ cinq minutes après on entendit une explosion BOUMMMM, les fenètres explosent tout le monde crient, la banque en face de la maison à deux mètres vient de se faire exploser avec une bouteille de gaz ! à l'époque ils utilisaient cette méthode pour les devaliser loolll depuis ce jour là croyais moi que mes parents m'ont enfin pris au sérieux !!

     Voilà quelques expériences de mon enfances, bien sûre tout vous expliquer serait très long et y'aurait de quoi écrire un roman !!! Je vais quand même continué sur la deuxième partie de ma vie ou j'ai vraiment pris conscience de cette partie de moi que je ne contrôlais pas...Pendant cette enfance et avec les problèmes qui m'entouraient je me suis souvent réfugiés intérieurement, j'ai aussi appris à enfouir au fond de moi cette voix parce que ce n'étais pas normal et que je voulais paraître comme une enfant normale j'ai donc enterré cette voix je ne voulais plus l'entendre...En grandissant j'ai mis de côté tout cela mais j'ai toujours gardé un certain ressenti, intuition sur des choses et d'autres... Tout c'est décuplé au cours de certaines épreuves de deuils que j'ai connue assez tôt où là j'ai découvert des flashs, images, instants qui venaient en même temps que la voix à ce moment là j'ai commencé à vouloir comprendre qu'est ce qu'il m'arrivait...J'ai même cru être folle , je ne savais pas comment gérer comment en parler ...Est venue le jour ou en faisant mes courses j'ai reçue une voyance gratuite ( salon de la voyance) je n'avais pas trop le temps y'avait un monde fou, je dépose mes courses dans la voiture et cette voix qui me dit "vas y je te guide vas y " là je me suis dit c'est pas possible... c'était comme plus fort que moi... bon je me décide à y aller, en entrant il y a avait au moins six ou septs voyants (es) je me laisse guidée et je me dirige chez un médium, mon tour arrive je rentre et m'assoie là je crois que c'est à ce moment que j'ai réellement pris conscience de mon don, le voyant simplement en me regardant me dit ne vous inquiétez pas vous n'êtes pas folle, vous êtes simplement médium et vous avez le don de communiquer avec l'au delà... je me pose des questions sur cet homme et finalement j'ai décidé de lui faire confiance, il m'a appris beaucoup de chose, il m'a aidé à éclore en quelques sorte et tout cela gratuitement sans jamais rien me demandé car il savait qu'un jour il aurait une personne à aider comme lui...

    Depuis je travaille toujours ce don j'ai décidé de ne pas l'enterré en moi car ça ne servait à rien, il était toujours présent même si je croyais l'avoir fait disparaître... Lors de mes voyances j'ai souvent un contact avec une entité, je le ressent par des frissons tout le long de mon dos c'est comme des vaguelettes qui montent et descendent, si je suis à l'aise et sereine c'est une "bonne entité" par contre il m'est arrivé une fois d'être etouffé, angoissée, apeurée, là je comprend vite à qui j'ai affaire. J'ai encore des petites histoires comme çà plus ou moins drôle ...Voilà donc le paranormal m'intéresse évidement car pour moi c'est une autre partie de ce mystère et je trouve passionnant de s'interresser à ces forces du monde qui peuvent nous dépasser quelques fois..çà reste un terrain ou il faut prendre beaucoup de précaution et avoir je pense une certaine force mental, il me reste certe encore beaucoup de chose à apprendre à travailler mais je trouve çà tellement magnifique de s'ouvrir à d'autre horizon qui paraîssent normal mais qui ne le sont pas... je lis énormément, j'apprend, j'analyse...

     L'association que je préside ( c'est un comité) est le Secours populaire français, on apporte une première aide alimentaire puis vestimentaire aux plus démunis mais il faut savoir qu'il y a de plus en plus de travailleurs qui ne s'en sorte plus donc nos aides s'élargissent, ce n'est pas un bon signe sachant qu'à venir les aides de l'UE seront baissé de 20 % ça devient alarmant !! Sur le long terme on participe aussi à leur insertion professionnelle, l'accès à la culture, droit aux soin, aux vacances, aux sports et loisirs, on est surtout attentif aux problèmes d'exclusion de l'enfance et bien sûr des personnes en situation précaire...

    louane

     *

    11/05/2008

    par quelqu’un

    la chapelle hantée

    Je vis dans le centre de la France, dans l'Indre, à La Châtre plus précisément, et, il y a une histoire d'une chapelle hantée (si vous y allez, c'est près du parcours de santé), dans cette chapelle, une famille entière, je crois Depissenlits ou un truc comme ça y a été enterrée. Jean-Louis Boncoeur, une personnalité locale, a même écrit dans un de ses romans l'histoire de cette chapelle, d'après une histoire, un jour, une femme, est aller prié là-bas, le lendemain, disparue, ses proches vont la chercher à la chapelle, là, il la retrouve frappé de la maladie d'Eiselmer, depuis, on dit que cette chapelle jette des sorts, mais tout ça ne s'arrête pas là ! Il y a pas longtemps, des gosses ont été dans la chapelle, ils y ont découvert une trappe, y sont entré et y ont découvert des tombeaux ! Ceux des Depissenlits je pense, ensuite, des travaux ont eu lieu à la chapelle qui doit faire la taille d'une cabane de jardin, je passe quatre fois par jour devant cette chapelle, et, n'y ai jamais vu les ouvriers, pourtant, au bout de 3 ou 4 ans, elle était restauré ! Certains disent que les ouvriers avait peur d'attraper un sort ou un truc comme ça...

     *

     02/06/2008

    par vicky

    la voix de l’armoire…

    J'ai vécu des trucs assez étranges, l'une des plus étranges s'est passées durant le premier semestre de 1997. Mon mari, une fois de plus, ronflait comme un moteur. Pour pouvoir dormir , je me suis réfugiée dans la chambre d'amis, bien que là-bas je faisais très souvent des sorties de mon corps. Et là, je m'installe pour dormir, j'entends une voix de petite fille qui venait de l'intérieur d'une armoire qui appartenait à sa mère, voix que j'ai entendu distinctement dire " venez me chercher je suis là" ; une armoire qui cause, c'est pas banal. Le lendemain, de bon matin j'appelle une amie ( qui est médium) et je lui demande de m'accompagner aux urgences psychiatriques et je lui en ai expliqué la raison. Elle m'a dit le plus naturellement du monde que j'ai eu tort de ne pas vouloir " parler " à l'armoire. Elle est venu de suite chez moi et m'a demandé de lui montrer le meuble. Je lui montre et là, via son pendule , elle se met en " contact" avec l'armoire et en fait, elle m'a expliqué que c'était l'esprit d'un foetus féminin résultat d'un avortement clandestin de ma belle mère à la fin des années 50; d'après cette voix, elle se serait débrouillée pour perdre volontairement le bébé et la fille qui rajoute " tu es médium, c'est pour cela qu'elle a voulu te parler, personne d'autre n'a pu l'entendre dans cette famille." J'avais surtout envie de hurler " au fou" mais la remarque de l'amie m'avait frappée, en effet, ce n'est pas ma première expérience, j'en avais déjà eu une 10 ans avant mais je l'avais classé dans un coin de ma mémoire. J'ai appris deux ans après , par une indiscrétion, que ma belle mère aurait fait une fausse couche ( version officielle)à la fin des années 50 ans. Il est vrai que quelques années avant, mon beau-père, après son décès voulait me parler, et j'avais refusé. Il est vrai que je ne parlais ni aux morts, ni aux armoires, et encore moins aux armoires que je ne connais pas ;) Ma vision des choses aujourd'hui a changé, quand j'ai quelqu'un qui veut me parler, je l'écoute... La dernière fois, j'avais fêté avec des amis et je devais rentrer en voiture ; je dépassais clairement les limites, mais me sentais en état de rouler ; la "petite voix" m'a dit de ne pas prendre le chemin habituel et de faire un détour; je l'ai fait... dix minutes après, alors que je roulai sur une autre route, et faisait un détour. D'autres amis qui avaient participés à la fête m'appellent; ils avaient été contrôlé sur la route que je devais prendre et craignaient que j'ai un soucis ( j'avais un apéritif, deux verres de vins et un digestif) , contrôle alcoolémie, mais c'était leur fils qui conduisait, qui lui n'avait pas bu d'alcool; bref ma "petite voix" m'a évité de gros ennuis. Si j'y repense c'est parce que cet après midi, en partant en famille, j'ai pris le volant et la "petite voix" m'a soufflé de prendre  l'autoroute; je discute plus, et fais. Je viens d'apprendre qu'il y a eu un gros pépin sur la route que je m’ apprêtais à prendre. Voilà une des mes expériences; j'en parle peu, j'ai un métier très sérieux fondé sur les preuves scientifiques; j'ai une formation de scientifique à la base; mais j'arrête de me poser des questions sur ce phénomène; je l'accepte. Parfois il se manifeste souvent, parfois, je peux ne rien entendre pendant des mois; et puis, s'il y a un message important, l'info arrive...

     *

     3/06/2008

    par Dökkalfar 

    histoires vécues

    J'ai un témoignage à vous offrir, je n'ose pas en parlé autour de moi de peur qu'on me prend pour une folle, j'en ai uniquement parlé à ma mère qui m'a crue grace à un fait que j'ignoré jusque là... Ca c'est passé quand j'étais plus petite, dans les environ de l'age de 5 ans... Certain d'entre vous vont dire que c'est mon imagination et que je suis persuadé que c'est la vérité vu mon cerveau d'enfant, mais je sais que c'est la véritée simple et pure et non des peurs d'enfants... Bref, j'habitais dans un petit appartement à la ZUP, à cette époque j'étais enfant unique, j'avais ma propre chambre et mes parents la leurs...Tous les soirs, j'allé me couché et m'endormais tranquillement... Mais combien de fois je ne fut pas réveillé par une main qui me touché en dessous de mon drap ! Et même une fois je les vu ! Et à chaque fois que je me réveillé, tout autour de moi il y'avait des ombres, une 50 ène d'ombres, certaine parlaient entre eux, d'autre se tenait au bout de mon lit, me tendant la main en me parlant dans une langue bizarre (un sorte de latin)... Je courais à la chambre de mes parents... Et elles me suivaient... Elles me suivaient partout... Ce qui a persuadé ma mère que je disais la vérité, c'est qu'une fois au milieu de la nuit, je me suis levé (crise de somnambulisme) alla vers elle et lui parlait d'une langue bizarre, sorte de latin aussi elle m'a dit... J'eu des apparitions jusque qu'a mon déménagement... Depuis l'immeuble est condamné et va se faire sauter...

     J'ai une deuxième histoire qui c'est passé peu après le décès de ma grand-mère... Pas de manifestations, mais bizarre quand même...C'était un jour d'été, j'étais avec ma marraine à la campagne, et elle me racontait qu'elle était en liaison avec ma grand-mère par le bié de l'écriture automatique... Sur le coup j'avais du mal a y croire... Et elle me demanda un crayon et une feuille, et de poser une question dans ma tête sans la dire à haute voix... J'ignore comment elle à fait c'était une question qui était impossible à deviner ! Je peux le juré sur n'importe qui que c'est vrai, elle à écrit la réponse à ma question sur la feuille... Voila j'espère que vous allez me croire malgré que c'est un peu gros comme témoignage mais je jure que c'est deux histoires sont vraies...

    PS : Trés bon site, bravo !

     *

    4/07/2008

    par Bruno

    visite nocturne...

    Bonjour mon histoire se déroule la nuit alors que la journée était belle, beau soleil etc. Je vous raconte... j'étais chez des amis de mon père et ma mère ;et puis on est resté dormir cher eux. Moi j'ai dormis dans la prochaine chambre du bébé qu'il allait avoir donc j'ai dormis puis je me suis réveillé vers 5h. Comme j'était sans mes lunettes je me suis mis a fixer les affaires du futur bébé (je ne les voyait presque pas ) et puis une forme qui paraissait de plus en plus une forme humaine est apparue : elle était avec une tête, pas de visage juste du noir partout. Elle était avec des épaules. On aurait dit une cape noir sur tout le corps et n'arrêtait pas d'avancer et de reculer; j'était immobile a cause de la peur puis j'ai bouger brusquement et j'ai attraper mes lunettes et la au moment ou j'ai bouger plus rien ! Pouf, disparus... A la place de se soi-disant fantôme il y avait une chaise toute petite. On aurait dit que le fantôme avait cacher la chaise; le fantôme mesurait entre (a peu près)1m85 et 1m 90 voir 2m. Donc voilà disparu et je me suis lever sans aucune crainte; je suis descendu, il était 6h du matin quand je me suis lever. Cette aventure a durée 1h environ... voilà mon histoire est toujours inexpliquée comme toute les histoires les plus mystérieuses. Allez tchao et bonne journée.

     *

     13/09/2008

    par ankan

    souvenir de gitane...

    Je suis d’origine gitane ; je n’ai qu’un vague souvenir de mon père que ma mère a quitté lorsque j’avais 5 ans. Ma grand-mère, Bella, gitane d’origine italienne faisait les marchés et pratiquait la magie pour attirer les clients a son stand... D’après les dire de ma bien aimée maman (j’espère que tu reposes en paix et que tu te sens bien ou tu est ; cela fait a peine 2 mois, l’impression de toute une vie) mon père était quelqu’un de débrouillard et faisait la ferraille etc. Nous vivions en Charente Maritime à St Jean d’Angély. Il fit la connaissance d’une personne qui vendait des produits cosmétiques au porte à porte. Cet homme lui proposa de l’intégrer dans son affaire, ce que mon père accepta. Quand il vint chez nous pour la 1ère fois, cet homme plongea son regard bleu océan dans celui de ma mère. Elle ressentit aussitôt un grand frisson de peur et de malaise; "il avait le démon en lui " me disait-elle par la suite. Ma mère était croyante, pieuse et juste, elle ne se trompait rarement sur sa première impression. Au début tout se passa bien, mon père était bon vendeur et bon relationnel avec les clients. Mais il ne bénéficiait pas de ses efforts et du mérite car il avait augmenté de facon considérable le revenu de son associé employeur. Il était payé au lance pierre, par ci par là. Se sentant floué, à force de réclamations répétées et non obtenues, mon père décida de quitter son associé. Ma mère me dit par la suite que des évènements étranges se produirent peu de temps après. Des bruits de pas dans la maison la nuit, sensation d’être observé. Nous dormions au rdc de la maison car à l’étage, la nuit, c’était trop malsain. Un jour, mon père venait de rentrer à la maison ; s'y trouvaient ma mère et une de ses amies médium (ma mère lui avait expliqué ces évènements et cette constante présence malsaine). A peine était il rentré qu'il mit les 2 mains à sa gorge, comme si une force invisible la lui serrait. Il devint rouge, cris de terreur dans la maison. Mon père ensuite fut secoué comme une poupée de chiffon, soulevé du sol et plaqué contre le mur. L’amie de ma mère ordonna à la force maléfique de s'en aller et pria au nom du seigneur. Tout s’arrêta d’un coup. Mon père était allongé sur le sol, traumatisé. L’amie de ma mère leur fit savoir clairement qu'on leur avait jeté un sort et qu'elle s'en occuperait de la chose. 3 semaines plus tard, l’ ancien associé de mon père se tua en voiture. Coincidence ou pas ? Ma mère quant à elle, resta persuadée qu'il était le mal en personne. Ma mère quitta par la suite mon père car était violent et très influencé par Bella, sa mère. Apparemment méchante et redoutable car magicienne; nous avons eu à faire ma mère, mes soeurs et moi a d’étranges évènements : bruit de respiration, ombre noire dans la nuit. Mais le souvenir le plus marquant pour moi fut cette nuit de juillet 2000 ; j’avais 19 ans à l’époque et 28 aujourd’hui. Je venais de me coucher et la porte coulissante de mon armoire était ouverte.  Là, j’ai entendu un bordel flippant provenant de cette armoire. Ca a duré quelques secondes ; j’allumai alors la lampe de chevet, et vit les cintres de l’armoire se balancer. Autant vous dire que je n’ai pas dormi de la nuit. J’EN AI ENCORE DES FRISSONS !!!

     *

     15/09/2008

    par ariane

    le fantôme de Coluche...

    Je suis une amie d'Isa et je réside a Montrouge. Depuis quelques temps vers le mur immense du cimetière de Bagneux qui longe Montrouge, Coluche, enfin son fantôme, apparaît et vient en aide aux gens démunis. J'ai eu l'occasion de voir sa silhouette en costume de scène,  salopette rayée, échevelé, nez rouge a cet endroit. Cet événement est récent et s'emplifie depuis que l'on sait que le film de sa vie va sortir bientot. Coluche habitait Montrouge dans les années 70/80 il me semble ? Il reste très populaire et beaucoup de gens viennent le soir au mur de ce cimetière, dans l'espoir de le voir apparaître et lui demander de faire exaucé leurs prières ; pourtant Coluche n'était pas un fervent pratiquant, mais le phénomène du bouche à oreille prend tellement d'ampleur que l'on parle de ses apparitions comme miraculeuses. Michel Coluche était un grand humaniste et le reste a travers la mort.

     *

     20/09/2008

    par pamela2003

    le moine et mon chat...

    Bon bien voilà je me lance car apparemment si ce site existe c'est que des personnes y croient... pour ma part, jamais je n'ai parlé de ça autour de moi car ma famille m'aurait donné un "bon" pour l'asile. Voilà l'histoire : c'était en 1998 j'étais très attachée à une petite chatte que j'avais moi même sevrée au biberon tout les matins et soirs. Je lui avais même appris a faire ses besoins à la litière et tout... comme si j'avais été sa maman ! Le jour où elle est tombée malade j'ai eu beaucoup de peine et 7 jours plus tard, elle est morte dans mes bras : j'étais assise sur le canapé et elle s'est levée de son coussin et d'un pas mal assuré est venue vers moi ; je l'ai prise dans mes bras et quelques secondes plus tard elle rendait son dernier soupir... mais voilà ! Le lendemain matin, mon ficus (arbre d'intérieur) qui était magnifique et en très bonne santé avec de belles feuilles bien grasses et bien vertes, devenait tout jaune et le soir lorsque je suis entrée chez moi, les feuilles jonchaient le sol, le ficus avait tombé toutes ses feuilles... la chatte était très attachée à cet arbre et tout les matin, elle se frottait contre son tronc ! Il y a pire : quelques jours avant sa mort, j'étais dans un demi-sommeil et je dormais sur le canapé et j'ai eu un rêve dingue : un moine encapuchoné qui donnait des coups de couteaux à quelques centimètres de ma tête ! Le fou c'est qu'au moment j'ai eu très peur et j'ai cru que c'était vrai et que quelqu'un essayait de me tuer... la chatte est partie exactement à cet endroit !

    Voilà l'histoire ! J'ai jamais oublié…

     *

    22/09/2008

    par Lindorie

    j'ai vu des fées...

    J'aime les Fées depuis quelques années et je crois en leur existence... Je suis allée cette année à la montagne chez mes oncles (je tairais l'endroit..). Je faisais de la randonnée et je revenais de ma balade sportive quand j'ai vu des choses... Ce n'est peut être pas spectaculaire, mais bon... Il y avait un bout d'arbre mort, le début du tronc qui avait été tronçonné. J'ai regardé sans que mon esprit soit encombré de quoi que ce soit (ce qui est très rare me concernant !) et j'ai vu un visage : Un homme à la barbe hirsute. J'ai cru rêver et je me suis retournée plusieurs fois. Il était toujours là... J'ai vu en un rien de temps trois à quatre formes humaines au même endroit se fondant dans l'espace vert et caillouteux. Un autre jour, après avoir mangé au bord d'une rivière (j'aime entendre le bruit de l'eau), j'ai remarqué un tronc tronconné avec ce qui s'emblait être une forme très fine avec des ailes. Je ne sais si c'est une fée, mais à mon avis, oui. Mais qu'elle semblait affairée ! Elle ne bougeait pas, mais bon ... Si je m'étais approchée, elle se serait envolée, c'est certain ! Ma tante qui possède la maison de montagne m'a raconté aussi qu'elle connaissait un monsieur qui, dans son enfance, avait connu un Semi Homme ! (je ne plaisante pas !) Il y a aussi des maisons de petite taille dans le coin ou elle habite. J'espère pouvoir les voir un jour, et qui sait, rencontrer cet homme qui a vu le dernier de la race de ces hommes de petite taille (Hobbits??)

    Perturbant, non ?

    Voici une autre histoire...

    Il y a quelques années, j'avais un correspondant qui m'écrivait de temps en temps. Il se disait amoureux, mais bon, il était du genre pas très futé. Une nuit, je rêve que quelqu'un m'écrit. Je me suis vue dans ma chambre, près de mon bureau avec une lettre à la main. A côté, l'enveloppe dont je pouvais voir clairement et mon adresse et l'écriture ! Je n'y ai pas prêtée attention. Quatre jours après, ce gars m'écrivait... et l'écriture, c'était la sienne !! J'ai révé aussi que ma cousine et son ex se disputaient. J'appris quelque temps après qu'ils s'étaient séparés ! Quasiment à chaque fois que je pense à quelque chose, une phrase surtout, la personne à mes cotés (en loccurence mes parents), disent exactement la même chose à la seconde près ! (transmission de pensée? ) Combien de fois je me suis sentie me dédoubler pendant mes nuits !!! Et quelle peur !!! Vous n'avez jamais rêvé de choses si intense que au point de vue physique vous en ressentiez quelque chose : exemple. Vous rêvez que l'on vous donne une taloche et vous la ressentez physiquement au même moment ?

     *

     1/10/2008

    par Shiironeko

    mon grand-père est-toujours là...

    Bonjour ou bonsoir selon l'heure. Je voudrais juste raconter une petite anecdote : voilà, j'ai 16 ans et la moitié de ces années je les ai passé en compagnie de mon grand-père. Pour diverses raisons c'est lui qui m'a élevée quand j'étais petite. L'année de mes huit ans ce dernier est mort. Sur le coup j'ai été bouleversée (il comptait comme un père pour moi), mais j'ai repris du poil de la bête, comme on dis, et mes parents m'ont d'abord mise chez une nounou puis j'ai grandi, et me voilà, huit ans plus tard en 2008. Pendant les grandes vacances ont commencé les "choses bizarres" : des rêves avec mon grand-père, des découvertes sur lui (par curiosité je fouillait un peu dans les souvenirs de famille etc...), j'ai d'abord appris qu'il était très superstitieux (il respectait des croyances d'origine scandinaves, m'a dit ma mère) et qu'après sa mort il s'est fait incinérer, que ses cendres ont été jetées dans la baie du Mont-Saint-Michel. Plus j'apprenais de choses sur lui et plus il était présent dans mon esprit, jusqu'à ce que j'aie des "flash", que je voie apparaître son visage dans les vitres, les fenêtres, les surfaces d'eau lisses etc et que je l'entende parler ! Ca fait plus d'un mois que ça dure et ça me fais super peur si quelqu'un dans ce cas peut m'aider, ou me rassurer, s'il vous plait qu'il le fasse ça m'angoisse vraiment. Voilà merci d'avoir écouté ma petite histoire et bonne chance à tous ceux qui sont dans des cas similaires.

     *

    10/10/2008

    par zaza

    ma grand-mère vient la nuit me voir...

    Bonjour a tous ! Voilà mon histoire. J'avais 13 ans quand cela c'est passé; j'ai toujours eu peur dans le noir et pourtant depuis quelques jours ma phobie était passée. Avant de me coucher je fermais mes volets, la lumière, et la porte de ma chambre et je m'endormais sans aucune appréhension. Pourtant, une nuit, j'ai fait un cauchemard ou je voyais des masques horribles me venir dessus cela m'a réveillé mais pas appeuré. Je me suis donc levée pour boire un verre d'eau et me suis recouchée sans oublier d'éteindre le lumière et fermer ma porte. Mon lit était avec un côté contre le mur vers lequel je me suis tournée pour me rendormir. A ce moment jai entendue un bourdonnement léger dans les oreilles et au même moment comme une main se posée sur le haut de ma cuisse, une autre sur mon épaule et comme une joue contre la mienne plus le bourdonnement était fort et plus la préssion l'était aussi . J'avais tellement peur qu'aucun sons ne sortaient de ma bouche et cela a durée une bonne minute. Quand j'ai sentie que c'etait partie, je me suis levée comme une folle de mon lit et j'ai atterrie dans celui de mes parents en éclatent en sanglot. Le lendemain, ma mère est allée voir une voyante qui lui a conseillé de me faire faire une prière en demandant que la personne qui était venue me voir revienne en rêve ce que j'ai fait. La nuit suivante, j'ai révé d'une femme avec une mantille noire sur la tête agenouillée au pied de mon lit avec une main posée sur le haut de ma cuisse , de mon épaule et sa joue contre la mienne. Je raconte mon rêve a ma mère en lui décrivant la personne et là, ma mère me dit que la seule personne qui correspond a cette description et qui a été enterrée avec une mantille c'est ta grand mère, ma mère. Depuis plus personne n'est venue me voir mais avec les épreuves que j'ai traversé et que je traverse encore et ce depuis l'âge de 17 ans, j'en ai 48 aujourd'hui, je pense que cette grand mère que je n'ai pas connue a voulue me réconforter sachant ce qui allait m'arriver dans ma vie sur terre. Si quelqu'un pense a une autre explication je la remercie d'avance de bien vouloir me la donner. Zaza

     *

     20/10/2008

    par flo32

    J’ai vu 5 ovnis énormes…

    salut tyron ! J’ai 15 et je vous fais part de mon expérience sur ce qui me semble être d’ovni. J'étais cet été en Espagne à Cambril à environ 100 kilomètres en dessous de Barcelone. Il était environ 1h du matin quand nous étions sur le sable ; moi mon amie Mathieu et son cousin. Quand tout à coup son cousin nous interpella pour nous montrer des boules de feu dans le ciel. Nous pensions qu'il se moquait de nous et nous n’y faisions pas attention, mais il insista ! Nous avons regardés et a ma grande stupeur je les vus aussi ! Des sortes de boule de feu du nombre de 5 étaient en parfaite formation dans le ciel en formation horizontale !  Ils ne bougeaient pas et ne faisaient aucun bruit ! Nous les observions pendant plus d'une minute quand tout à coup les boules se dispersèrent au quatre coins du ciel en une fraction de seconde ! Puis, encore sous le choc, nous restions là a regardés plus de 5 minutes et là ces boules de feu réapparurent a une vitesse folle ! Cela ne pouvait pas être des avions vu la vitesse impressionnante et un avion ne s'arrête pas dans le ciel d'un seul coup... Mon interprétations me dit que cela ne peut-être qu'une intelligence extraterrestre car je m'intéresse beaucoup au phénomène ovni et cela pour moi est une observation d'ovni car a ma connaissance aucun avion ne se déplace a cette vitesse. Ces objets étaient de grande taille d’environ 1km de diamètre et par déduction ils étaient a environ entre 2 et 4 kilomètres d'altitude. Ne possédant que des portables les photos prises sont de mauvaises qualités.

     Merci d'avoir lu mon témoignage ! Bonne continuation a l'équipe de la taverne, continuez comme ça !

     *

     23/10/2008

    par Mimi

    Manifestations inexpliquées…

    Je me souviens qu'à l'âge de 6/7 ans, je voyais assez souvent un petit homme apparaître au pied de mon lit. J'étais si effrayée que je me cachais sous les couvertures pour ne plus le voir et dès que je ressortais la tête, il était toujours là. A ce moment, je voyais aussi très clairement une jeune fille dans la maison. Pas avec une apparence fantômatique mais une apparence bien réelle, comme si elle était bien présente mais j'étais la seule à la voir et elle ne m'apparaissait que des instants très brefs. Lorsque mes parents ont déménagé avec moi, il ne s'est plus rien produit de ce genre pendant des années mais suite à un nouveau déménagement lorsque j'ai atteint l'âge de 11 ans, nous entendions des pas dans les escaliers toutes les nuits dans les alentours de 22 h et de 4 heures du matin. Mon père qui se levait à cette heure là pour aller travailler, était toujours effrayé par ces bruits de pas. Cela a continué tout le temps où j'ai vécu dans cette maison et nous nous y sommes habitués. Un soir, quand j'avais 15 ans, j'ai vu une lumière verte très vive dans ma chambre qui m'a fait pousser un cri perçant qui a alerté ma mère. Lorsque je lui ai raconté que j'avais vu cette lumière, elle ne m'a pas tout de suite crû mais elle en a été témoins un peu plus tard dans la soirée. Après cela, il ne s'est plus produit aucun phénomène dans cette maison. Où je vis à l'heure actuelle, au début de mon emménagement, j'entendais un jouet de ma fille activer sa musique toute seule à 1h30, chaque matin mais ça n'a duré que quelques jours. Aussi, en traversant la cuisine, mon compagnon et moi nous avons avons vu deux ombres grises bien distinctes nous faire barage un bref instant. Désormais, il ne se produit plus rien. Sans doute avons nous été acceptés par les véritables "propriétaires" de cette maison. Je ne le saurais jamais...

     *

     3/11/2008

    par Hervé

    Manifestation préventive…

    Il y a une quinzaine d’année avec ma compagne de l’époque nous nous rendions en voiture sur  Foix, en Ariège. Nous roulions de nuit. La route m’était inconnue. Soudain sur le bas coté droit j’ai vu quelqu’un, une forme humaine sortir du tronc d’un arbre pour se diriger vers nous.  Mon amie a alors criée et moi j’ai  freiné de surprise. Immédiatement la forme à disparue, volatilisée ! Le fait d’avoir freiné a considérablement réduit la vitesse de mon véhicule et m’a permis de m’arrêter à un stop que nous n’avions  pas vu à quelques mètres de là. Sans cela nous aurions continué tout droit, bruler le  stop et traversé la route qui passait perpendiculairement et fait une chute en pleine vitesse de plusieurs  mètres en contre bas de cette dernière. Nous avons à ce moment là pris conscience que quelque chose de bizarre et inhabituel venait de se passer. On a eu très peur et nous sommes repartis immédiatement. Des  années ont passées et je n’ai jamais oublié ce soir-là où j’aurais pu nous tuer ou blesser gravement. Mais grâce à cette forme sortit de l’arbre il n’en est rien…

    *

    17/1/2009

    par ankan

    La « chose » de Polynésie...

    Bonjour je suis ankan et j'ai déjà laissé 1 témoignage plus haut. En voici un 2ème. C'était en 1990, à Kaukura, Tuamotu, en Polynésie française. J'avais 10 ans à l'époque. Les tahitiens accordent un grand respect et ne plaisantent pas avec les esprits. On nous avait prêté une maison. Le toit était en taule (comme souvent à Tahiti). Un soir alors que nous étions en train de jouer avec mes soeurs, on commença à entendre des bruits bizarres autour de la maison. Plus tard ma mère nous ordonna de rentrer dans nos chambres et de nous mettre sous la couette et de ne pas en bouger. Manifestement il y avait ce que l'on appellerait communément une activité paranormale à l'extérieur. On entendait ma mère et mon beau-père proférer des insultes, car c'est comme ca qu'on fait pour se débarrasser des mauvais esprits et de leur montrer que ce n'est pas eux que l'on craint, mais dieu !! Quelque chose galopait autour de la maison, comme un cheval. Ma mère me raconta par la suite qu'ils se trouvaient sur les escaliers du pas-de-porte et qu'ils ne voyaient pas la chose mais l'entendaient parfaitement tourner autour de la maison. Puis la chose se retrouva sur le toit en taule et sembla le piétiner. Un fracas terrifiant (ou un bruit d'enfer si je puis dire ainsi.) Mes soeurs et moi étions terrifiés et cachés sous les couvertures. Cela dura trente minutes à peu près, puis plus rien. Le lendemain en sortant de la maison pour aller à l'école, on vit d'énormes empreintes similaires à celles d'un cheval ! Sauf qu'elles étaient énormes. On a fait le tour de la maison et même constat. Un autre fait qui se passa dans cette maison. Mon grand père maternel est décédé en 1972. Une nuit, mon beau père se réveilla et aperçut une grande silhouette blanche au pied du lit. Mon beau père ne savait pas qui pouvait être cet homme, il ne l'avait pas connu. Il semblait fixer ma mère, sa fille. Il était venu lui rendre visite. Le lendemain il lui raconta ce qu'il avait vu à ma mère qui en avait été bouleversée.

    *

    Fin de la saison 1

    LE MEILLEUR RESTE A VENIR...

    Alors n'hésitez pas vous aussi à le dire et à laissez votre histoire ici dans la saison 3 (2015),  plus il y aura de témoignages, plus les gens raconterons ce qu'ils ont vécus, même si ce n'est pas facile...

    Envoyez vos témoignages ou histoires vécues a cette adresse :

    taverne.etrange@gmail.com

    MERCI !

    <bgsound autostart="true" balance="0" controls="Console" heigh="0" loop="5" src="http://erwan.corre.free.fr/watj" volume="0" width="2"></bgsound><bgsound></bgsound><bgsound></bgsound><bgsound></bgsound><bgsound></bgsound><bgsound></bgsound><bgsound></bgsound><bgsound></bgsound>

     



    84 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique