• Antarctique- un portail galactique ?

     

    En décembre 2021, Michael Salla a reçu une information importante concernant des coordonnées géographiques situées en Antarctique qui semblent montrer d'anciennes constructions d'origine inconnue, où se trouverait un Portail Galactique. 

     

    Cette information vient d'une source anonyme faisant partie de l'armée américaine se faisant appeler JP. Cet initié affirme avoir vu un Colonel lors d’un briefing classifié auquel il avait assisté dans une base militaire où il est actuellement stationné, et où il a été informé de la découverte d’anciennes constructions en Antarctique, sur la Lune, sur Mars et ailleurs dans notre système solaire.

    Les anciennes constructions en Antarctique seraient étudiées dans le cadre de missions conjointes avec divers pays de la Terre, dont la Chine. JP aurait participé à une mission sur la Lune et à une précédente mission conjointe vers Ganymède, une des lunes de Jupiter, pour rencontrer un groupe d'extraterrestres amicaux dont la Fédération galactique des Mondes. 

    Antarctique- un portail galactique ?

    Lors de ces réunions très importantes, des accords auraient été signés en Juillet 2021 entre l'Alliance terrestre et ces alliés extraterrestres, concernant notre système solaire et la libération de la Terre, qui jusqu'à présent était une "planète prison".

     lien direct vers Google map

    Ces anciennes constructions en Antarctique, qui auraient été abandonnées par la Flotte Noire du 4ème Reich, seraient maintenant sous le contrôle de l'US Space Command qui étudient particulièrement un de ces bâtiments où se trouverait une porte des étoiles ou un portail galactique... 

    Coordonnées sur Google Earth Pro : 72°31'12"S 3°36'26"W

    Antarctique- un portail galactique ?

    source de l'info

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Quizz 137

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Un ovni atterri dans une prison

    Le 24 juin 1947 est une date mémorable, la première observation d'OVNI a eu lieu à l'ère moderne. Kenneth Arnold 32 un pilote civil expérimenté a observé depuis son avion un objet étrange dans le ciel près du mont Rainier, dans l'état de Washington, USA. Depuis lors, toutes sortes d'observations ont vu le jour, dont certaines ont pu être expliquées, mais il y en a d'autres qui restent un mystère. Nous connaissons tous l'incident de Roswell, Nouveau-Mexique en 1947, mais il existe des cas moins connus qui défient toute logique et rationalité.

     

    Par exemple, en 1957, au moins 800 habitants de diverses villes de l'Inde ont quitté leurs maisons pour assister à un spectacle très étrange. Un OVNI semblable à une soucoupe volante est descendu à une hauteur de 150 mètres au-dessus du sol. Il a plané dans les airs pendant quelques minutes et a décollé à une vitesse incroyable. Et aux îles Canaries Espagne En 1976, les habitants de la région de Las Rosas ont affirmé avoir vu une gigantesque sphère bleue translucide flotter juste au-dessus du niveau du sol. De plus, ils ont vu deux personnages dans la sphère mesurant 30 mètres de diamètre. Les personnages semblaient humanoïdes. Même les autorités militaires de l'époque ont confirmé l'observation, ajoutant que la lumière étrange a traversé l'horizon et s'est divisée en deux objets différents. Il existe de nombreux autres cas tout au long de notre histoire, mais au 21e siècle, ils continuent de se produire comme une prison en Angleterre. 

    Un ovni atterri dans une prison

    Un prisonnier partage son expérience OVNI 

     

    Dans une lettre au magazine de prison Inside Times, un détenu a déclaré qu'il ne croyait pas aux ovnis et aux extraterrestres jusqu'au jour où cet événement a eu lieu. Il a également ajouté que l'observation d'OVNI dont il a été témoin était vraiment bizarre et l'a laissé sans voix. Le détenu purge une peine à The Verne, une prison du service pénitentiaire de Sa Majesté située à Tophill, sur l'île de Portland, dans le Dorset, en Angleterre.

    Un ovni atterri dans une prison

    "Je ne crois pas au surnaturel ou aux extraterrestres de Mars, mais ce que nous avons vu récemment ici dans cette prison était en fait assez étrange et me laisse toujours sans voix", a expliqué le détenu dans la lettre. « C'était une journée normale, tout le monde faisait son truc, certains faisaient de l'exercice et d'autres, pendant que je marchais. J'ai vu un faucon sur les murs de pierre planer comme s'il avait vu une souris ou quelque chose du genre. Cet objet a commencé à se rapprocher de plus en plus jusqu'à ce qu'il survole notre zone d'exercice à environ 30 mètres au-dessus de nous."

    Mais apparemment, l'objet étrange n'a pas seulement été vu par le prisonnier en question mais aussi par d'autres détenus qui étaient dans la cour avec les gardiens de prison qui ont regardé avec stupéfaction l'OVNI se rétrécir et s'effondrer sur lui-même jusqu'à ce qu'il se dissolve finalement en une sorte de brouillard. Mais cela ne s'est pas arrêté là car quelques instants plus tard, il a commencé à pleuvoir sans aucun nuage dans le ciel. Et le lendemain, tous les témoins se sont réveillés avec une éruption rouge inexplicable sur le corps.

    Un ovni atterri dans une prison 

     

    Navire militaire ou OVNI extraterrestre ? 

     

    Après l'incroyable observation, la spéculation a commencé en prison. Tous les prisonniers ont commenté ce qui s'était passé, présentant leurs propres théories et explications. Certains ont affirmé qu'il s'agissait d'un vaisseau spatial extraterrestre et que les taches rouges sur leur corps étaient causées par le puissant rayonnement qu'il a émis lors de sa disparition. Le prisonnier qui a signalé l'incident pense qu'il peut s'agir d'un navire militaire secret. Cependant, il a clairement indiqué que l'événement dans son ensemble était étrange et effrayant. 

    « J'ai entendu beaucoup d'explications différentes de la part d'hommes différents. Certains disent qu'il y a une base militaire sur l'île de Portland et que cela aurait pu être une sorte de « Black Project » militaire. D'autres disent que c'était la foudre. Je ne sais pas ce que c'était sauf que c'était très étrange", a conclu le prisonnier.

    Le témoignage partagé par le détenu est devenu viral sur les réseaux sociaux et de nombreux internautes pensent que les extraterrestres veulent savoir pourquoi nous emprisonnons nos semblables puisque ces civilisations auraient un système social complètement différent. Mais il y a ceux qui ont une théorie alternative et il est possible qu'il s'agisse d'armes avancées et qu'ils les testent avec des personnes emprisonnées pour avoir commis des actes illégaux. Comme nous pouvons le voir, tous les prisonniers n'ont pas la chance de devenir des modèles comme Jeremy Meeks, d'autres sont témoins d'observations d'OVNI.

    Que pensez-vous de l'incident de l'arrestation de Verne ?

     

    Un ovni atterri dans une prison

    source de l'info

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Son chien joue avec le fantôme d'un autre chien !

    Une scène surnaturelle ? La vidéo d'un chien s'amusant avec une étrange forme ressemblant à un autre chien fait le buzz depuis sa publication sur les réseaux sociaux. Et pour cause, selon son auteur, la forme en question pourrait être un chien fantôme.

     

    En visionnant les images de surveillance de sa maison située à Melbourne (Australie), Jake Demarco ne s’attendait certainement pas à cela. Sur la séquence d’une minute et 30 secondes, il a ainsi aperçu son chien noir dénommé Ryder en train de jouer avec un canidé blanc.

    Sauf que son jardin est entièrement fermé avec une haute clôture verrouillée, rendant donc impossible la venue d’un animal sur ses terres. Interloqué par la situation, l’homme de 38 ans dit s'être rendu sur place et assure avoir constaté que Ryder était en train de s’amuser seul.


    La vidéo troublante, intitulée «Pet Sematary» (signifiant «cimetière animalier»), a eu le mérite de semer le trouble chez les internautes, partagés entre scepticisme et croyance en une réelle apparition mystérieuse.

    Son chien joue avec le fantôme d'un autre chien !

    source de l'info

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Autre capsule temporelle découverte sous une statue confédérée

    La statue du général Lee à Richmond était devenue la cible de manifestations anti-racistes après la mort en mai 2020 de George Floyd.

     

    «Ils l’ont trouvée!» a tweeté le gouverneur de Virginie Ralph Northam, une semaine après l’ouverture d’une première capsule qui avait déçu les experts. «C’est vraisemblablement la capsule temporelle que tout le monde cherchait», a-t-il ajouté, joignant à son message des photos d’une boîte rectangulaire en métal d’une trentaine de centimètres de long. Le gouverneur a précisé que la boîte ne serait pas ouverte lundi, les experts voulant d’abord l’examiner.

     

    Une capsule témoin est un réceptacle contenant des objets ou documents représentatifs d’une époque, destinés aux générations futures. Elle a été trouvée sous le socle de l’imposante statue équestre du général Robert Lee, chef de l’armée confédérée qui a notamment défendu l’esclavage pendant la guerre de Sécession (1861-1865), inaugurée en 1890 à Richmond, l’ex-capitale des sécessionnistes située en Virginie.

    Vue comme un symbole du passé esclavagiste du pays par de nombreux Américains, la statue a été déboulonnée en septembre, dans un contexte de remise en cause des monuments confédérés.

    Autre capsule temporelle découverte sous une statue confédérée

    Une fois la statue démontée, des experts ont entamé la recherche dans son socle d’une mystérieuse capsule temporelle placée là en 1887, qui devait contenir des reliques de la guerre de Sécession, comme des boutons ou des balles, de la monnaie confédérée, une bible, mais surtout une photo montrant le président Abraham Lincoln dans son cercueil, un cliché présenté comme une bombe historique, susceptible d’affoler le marché des collectionneurs.

    Une première boîte avait été exhumée, puis ouverte avec soin par Ralph Northam, mais elle ne contenait que trois livres et une enveloppe en tissu avec une photographie, tous endommagés par l’eau, ainsi qu’une pièce de monnaie d’origine inconnue. Cette capsule semble avoir été placée dans le socle par les travailleurs ayant participé à l’érection de la statue.

    L’un des ouvrages était un guide pour les astronomes et les navigateurs datant de 1875. Mais un autre semblait avoir été publié en 1889, soit deux ans après l’enterrement supposé de la capsule, laissant penser qu’un autre réceptacle de ce type pouvait se trouver sous le socle.

     

    La statue du général Lee à Richmond était devenue la cible de manifestations anti-racistes après la mort en mai 2020 de George Floyd, Afro-Américain asphyxié sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis, et la montée du mouvement Black Lives Matter. Pendant la guerre de Sécession, le Sud confédéré a combattu pour le maintien de l’esclavage, aboli durant le conflit dans le reste du pays.

    Une première boîte avait été exhumée, puis ouverte avec soin par Ralph Northam, mais elle ne contenait que trois livres et une enveloppe en tissu avec une photographie, tous endommagés par l’eau, ainsi qu’une pièce de monnaie d’origine inconnue. Cette capsule semble avoir été placée dans le socle par les travailleurs ayant participé à l’érection de la statue.

    L’un des ouvrages était un guide pour les astronomes et les navigateurs datant de 1875. Mais un autre semblait avoir été publié en 1889, soit deux ans après l’enterrement supposé de la capsule, laissant penser qu’un autre réceptacle de ce type pouvait se trouver sous le socle.

    Autre capsule temporelle découverte sous une statue confédérée

    La statue du général Lee à Richmond était devenue la cible de manifestations anti-racistes après la mort en mai 2020 de George Floyd, Afro-Américain asphyxié sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis, et la montée du mouvement Black Lives Matter. Pendant la guerre de Sécession, le Sud confédéré a combattu pour le maintien de l’esclavage, aboli durant le conflit dans le reste du pays.

    Autre capsule temporelle découverte sous une statue confédérée

    source de l'info

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires