• Le fantôme d’Amy Winehouse

    La chanteuse a-t-elle trouvé la paix ? Depuis le décès de la célèbre chanteuse de back in black en 2011 des témoignages divers parlent de son apparition dans son ancienne maison, son père, Mitch Winehouse, déclare au magazine anglais Sun que sa fille lui rend régulièrement visite, surtout pendant son sommeil.

     

    Cela aurait commencé une semaine après le décès de la chanteuse, de même qu’un incident s’est produit lorsqu’un merle, oiseau fétiche de la chanteuse et tatoué sur son corps, a foncé dans sa fenêtre, il l’a alors déposé sur un perchoir mais l’oiseau n’aurait cessé de s’installer à son pied et s’est mis à chanter, depuis ce temps, il voit des merles partout.

    Le fantôme d’Amy Winehouse

    «La semaine après sa mort j’étais chez ma sœur et on a entendu un bruit sourd et un merle qui ressemblait exactement au tatouage d’Amy est rentré dans la vitre. Nous l’avons récupéré et posé sur un perchoir. Ça s’est passé la nuit, quand les oiseaux ne volent pas, mais il est revenu et s’est assis sur mon pied. Nous l’avons à nouveau mis dehors et il est revenu s’asseoir entre nous deux et s’est mis à chanter. Maintenant je vois des merles tout le temps et je me dis : « Oh c’est seulement un oiseau » mais c’est elle, j’en suis sûr » a confié le père de la défunte.

    *

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Les pires naufrages de sous-marins dans le monde

     

    article de Ouest-France du 20/11/2017 (édition du soir).

    Un sous-marin argentin est porté disparu depuis ce mercredi, au milieu de l’Atlantique sud. La tempête qui fait actuellement rage dans l’océan, inquiète de plus en plus. Dans le passé, plusieurs naufrages de sous-marins ont défrayé la chronique.

     

    2000 : le naufrage du Koursk

    Les pires naufrages de sous-marins dans le monde

    Le K-141 Koursk amarré. (Photo d’archives : Reuters)

    La tragédie du Koursk a profondément ébranlé la fierté russe, il y a de cela dix-sept ans. Le 12 août 2000, ce sous-marin nucléaire, un des plus perfectionnés de la marine russe, sombre dans la mer de Barents avec 118 marins à son bord.

    Ce jour-là, la flotte russe du Nord (la plus puissante des quatre flottes formant la marine russe), mène des exercices militaires. Selon le Kremlin, l’explosion d’une torpille à l’avant du navire entraîne une seconde explosion très puissante, qui provoque un engouffrement de l’eau dans le sous-marin. Il atteint rapidement le fond, à 108 mètres de profondeur.

    À la surface, c’est la panique. La Russie refuse l’aide internationale pour tenter de sauver l’équipage, assurant qu’elle maîtrise la situation. Les jours passent et le pouvoir se retrouve impuissant face à la catastrophe. Ce n’est que le 21 août, deux semaines après, que des plongeurs norvégiens parviennent à ouvrir la coque du Koursk. Ils y trouvent les corps sans vie de l’équipage.

     

    1970 : la disparition du K-8

    Les pires naufrages de sous-marins dans le monde

    Un sous-marin soviétique de la même classe que le K-8. (Photo : Wikimédia)

    C’est au large de la Bretagne que disparaît le sous-marin nucléaire soviétique K-8, en avril 1970. Le bâtiment gît toujours au fond de l’eau, avec les restes de l’arsenal, et les déchets nucléaires à bord.

    Lors de son 51ème jour en mer le 8 avril, le K-8 rentre d’un exercice, à 140 mètres de profondeur, quand un incendie se déclare à bord. Le feu embrase deux compartiments, et se retrouve alimenté par des lots de chandelles à oxygène entreposées dans le bâtiment. Les officiers ordonnent l’arrêt des réacteurs nucléaires et la remontée du sous-marin en surface.

    Les rescapés sont pris en charge trois jours plus tard par trois navires soviétiques, contactés au préalable par un cargo bulgare. Les bâtiments soviétiques tentent de remorquer le K-8, en vain. Le sous-marin finit par sombrer dans le golfe de Gascogne le 12 avril. Trente hommes sont morts lors de l’accident, principalement d’asphyxie, sur les 125 personnes embarquées.

     

    1968 : La Minerve sombre

    Les pires naufrages de sous-marins dans le monde

    La Minerve en escale à Bergen en 1962. (Photo : Wikimédia)

     

    Avec celui de L’Eurydice, le naufrage de La Minerve est une des plus grandes tragédies de la Marine française. En janvier 1968, le sous-marin, en service depuis à peine quatre ans, sombre au sud-est du cap Sicié (Var).

    Le S647, baptisé La Minerve, prend le large de la Méditerranée pour réaliser des exercices militaires avec l’avion de patrouille maritime Breguet Atlantic. Après cela, peu d’informations permettent de désigner la raison pour laquelle le navire coule. Les diverses hypothèses évoquent une collision, d’autres une explosion interne, ou encore un défaut de conception du sous-marin, assemblé à Nantes.

    La Minerve sombre dans la matinée du 27 janvier au large de Toulon et du cap Sicié. L’ensemble de l’équipage à son bord disparaît, soit 52 marins. Le bâtiment gît vraisemblablement sur des fonds entre 1 000 et 2 000 mètres de profondeur, mais il n’a jamais été retrouvé.

    La catastrophe a fortement ébranlé la Marine nationale, d’autant plus que deux ans plus tard, le 4 mars 1970, un second sous-marin français, L’Eurydice, coule à son tour au large de Saint-Tropez. Ce naufrage coûte la vie à 57 membres d’équipage.

     

    1963 : La tragédie de l’USS Tresher

    Les pires naufrages de sous-marins dans le monde

    L’USS Tresher à la surface en 1961. (Photo Wikimédia)

     

    En 1963, le Tresher est le plus puissant des sous-marins nucléaires américains, en pleine période de Guerre froide. C’est aussi le premier sous-marin américain à faire naufrage. Ce sera le plus meurtrier de l’histoire sous-marine.

    Nous sommes le 9 avril. Le sous-marin d’attaque américain quitte le port de Portsmouth, dans le New Hampshire, pour deux jours de mission. Le 10 avril, le commandement entreprend des tests de plongée. À peine plus d’une heure après le début de l’exercice, la liaison est perdue avec le Tresher, qui sombre au fond de l’Atlantique, à 2 560 mètres de profondeur. Cet naufrage cause la mort de 129 personnes.

    L’épave est retrouvée en août 1963. Parmi les hypothèses retenues dans le naufrage du sous-marin, la plus probable est celle d’un court-circuit qui aurait provoqué l’arrêt du réacteur nucléaire, puis la chute du Tresher jusqu’à la rupture de la coque, du fait de la pression. L’USS Tresher gît toujours au large des côtes américaines aujourd’hui. En mai 1968, la disparition de l’USS Scorpion, au large du Portugal, causa la mort de 99 marins, une tragédie de plus pour la marine américaine.

    Les pires naufrages de sous-marins dans le monde

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • bonjour

    je m'appelle Aurélie. Il m'est arriver une chose étrange ce week-end. Dans la semaine j'avais mis au lavage (dans le bac a linge ) un string noir; le plus dingue c'est que je l'ai retrouvé dans une brocante par terre a côté d'un parc d'attraction le dimanche. Il se trouvait a côté de livres abandonnés parlant de sorcellerie & de franc-maçonnerie. Sur le coup ça m'a choqué, je l'ai donc ramassé car c'était bien le mien ! En rentrant chez moi par la suite j'ai constaté qu'il avait disparu du bac. L'endroit de cette découverte se trouve a 35 kms de chez moi bizarre non ?

    Tyron--> peut-être un phénomène de "Jottling" (voir le sujet ICI).

     


    1 commentaire
  • Un chat est capable de reconnaître son propre nom

    Si votre chat vous ignore, c'est sans doute qu'il le fait exprès.

     

    Au Japon, une étude scientifique révèle que les chats sont capables de reconnaître leur propre nom, tout comme leurs homologues canins. Des chercheurs ont étudié la capacité des félins à faire la différence entre les différents mots prononcés par les humains. 

     

    L'expérience consistait à leur soumettre des mots aléatoires au milieu desquels figuraient leur nom. Un autre test a ensuite été effectué en utilisant les mêmes mots, mais prononcés par un étranger, plutôt que par les propriétaires des chats. 

    Les scientifiques ont remarqué que les chats présentaient des signes qui prouvaient qu'ils reconnaissaient les noms, comme le fait de se lever, de tendre une oreille ou de bouger la tête. Les experts en ont conclu qu'il était "raisonnable" de croire que les chats réagiraient à leur propre nom, en particulier s'il était associé à des récompenses, telles que de la nourriture ou des jeux, ou à des "punitions", comme prendre un bain ou aller chez le vétérinaire.

    Améliorer le bien-être des chats

    En plus d'analyser la communication avec les chats, l'étude avait pour objectif d'améliorer la qualité de vie des chats. "Nous pourrions, par exemple, signaler aux chats que des objets ou des lieux sont dangereux", explique Atsuko Saito, de l'Université Sophia à Tokyo.

    Un chat est capable de reconnaître son propre nom

    source de l'article

    Pin It

    1 commentaire
  • Quizz 96

    Quizz 96

    Pin It

    1 commentaire