• Chartres : un char d'assaut du Débarquement déterré

    Un char militaire américain M5 Stuart, datant de la Seconde Guerre mondiale a été découvert hier matin, enterré en plein cœur Chartres, à quelques kilomètres à peine de la célèbre cathédrale. (6/2008)

     

    Quelle surprise pour les habitants du quartier Saint-Brice de voir des hommes du service de déminage de Versailles, en pleine rue, s'affairer autour d'un colosse d'acier, sorti de nulle part ! Le monstre, découvert par des ouvriers qui effectuaient des travaux de voirie, est un char léger américain appartenant au major Leslie Lhose du « 31e tank batallion ». Le blindé est même le premier tank allié à avoir pénétré dans la ville de Chartres, le 15 août 1944. Le vestige du débarquement de 1944 a été déterré avec la plus grande précaution.

     

    Témoin de l'exhumation, Jean Dis avait 17 ans en 1944 : « C'est très émouvant pour moi de le revoir resurgir plus de 50 ans après.

    D'autant que j'ai perdu trois amis de mon âge à cette période durant les combats entre Allemands et Alliés à cet endroit ». Selon le témoignage de plusieurs riverains, le char, après avoir connu une panne d'essence ou un problème de chenille, aurait été poussé dans un trou et enterré au moment de la Libération. Le char mythique, une fois nettoyé et restauré, devrait terminer sa vie au futur musée des anciens combattants de Chartres.

    Chartres : un char d'assaut du Débarquement déterré

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Quizz 112

    Calendrier | Gifs animés

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Découverte d’un faon à deux têtes

    Un cueilleur de champignons a découvert un faon à deux têtes dans une forêt près de Freeburg dans le Minnesota. (mai 2018)

     

    Si l’animal était probablement mort-né car non viable, il avait pourtant été soigneusement toiletté par sa mère, l’instinct maternel étant fort chez les biches.

    L’autopsie de cet animal insolite a révélé qu’il s’agissait de siamois qui partageaient le même tube digestif, le même foie, etc…

    Découverte d’un faon à deux têtes

    Si les jumeaux siamois ne sont pas rares dans les élevages (voir par exemple ces 10 étranges et effrayants animaux à deux têtes), ils le sont beaucoup plus à l’état sauvage, ce qui rend cette découverte encore plus insolite.

    Découverte d’un faon à deux têtes

    Ce faon à deux têtes a finalement été empaillé par des taxidermistes pour pouvoir être montré au public sur un lit d’herbe.

    *

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Finistère- un rocher énigmatique ! 

     

    Un appel national a été lancé auprès des linguistes et historiens pour tenter de déchiffrer un texte énigmatique datant du XVIIIe siècle gravé sur un rocher.

    Depuis des années, l'inscription a résisté aux marées, aux intempéries et aux cryptographes. Elle a même été baptisée "le mystère Champollion à Plougastel-Daoulas", en hommage à l'égyptologue qui a été le premier à traduire la Pierre de Rosette. La mairie de Plougastel-Daoulas, dans le Finistère, a donc lancé un concours pour tenter de mettre fin à ce mystère.

     

    Finistère- un rocher énigmatique !

    Elle promet 2000 euros à celui ou celle qui réussira à déchiffrer le message gravé sur un rocher de l'anse du Caro, rapporte Ouest-France. L'inscription, qui fait une vingtaine de lignes avec des groupes de mots indéchiffrables, comprend peu d'indices.


    Des dates et un dessin

    Pour se donner une idée de la complexité de la tâche, voici les premiers mots inscrits: "grocar drear diozeevbio", selon Le Télégramme. Le rocher comprend également un dessin représentant un voilier.Par ailleurs, trois dates sont inscrites. Les deux premières - 1786 et 1789 - correspondent aux années de construction du fort du Corbeau tout proche. La dernière - 1920 - a été gravée par un soldat russe en garnison dans ce fort, selon un habitant qui l'a appris par sa grand-mère. 

     

    Le concours, ouvert jusqu'en novembre 2019, fait appel aux historiens, linguistes, étudiants ou passionnés. Les travaux soumis seront ensuite examinés par un jury d'universitaires qui aura la charge de déterminer qui sera récompensé. 

     

    Finistère- un rocher énigmatique !

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Akie Nakata- ses galets en animaux

    Au Japon, l’artiste Akie Nakata est toujours en quête des cailloux durant ses longues promenades. Des pierres lisses qu’elle ramasse et amasse pour leurs formes et qui vont être ensuite minutieusement transformées en renard, chouette, chat, tortue ou crocodile. Son imagination est sans limite et la matière première nombreuse.

     

    Des pierres lisses non taillées

    Ses peintures réalistes et détaillées viennent épouser la forme de la pierre pour faire naître des représentations animales qui sembles presque évidentes. « La forme naturelle de la pierre est une source d’inspiration infinie ». L’artiste ne touche jamais à la forme de la pierre pour arranger une forme ou un contour. Une démarque artistique et proche de la nature qui a débuté durant une ballade au bord d’une rivière un jour où elle a heurté un galet dont la forme lui a rappelé celle d’un lapin. De là est né son art, qu’elle appelle elle-même le « stone art ». Vous pouvez suivre les créations d’Akie Nakata sur un compte Instagram et sur son blog.

    Akie Nakata- ses galets en animaux  Akie Nakata- ses galets en animaux

     *

    source de l'article

    d'autres photos de son art

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire