• Les entités viennent me voir...

    recu par e-mail le 11 février 2008

     

    ce que je ressens avec les entités qui viennent me "voir"...

     

    C'est pas évident à expliquer car moi en fait je ne les ressens pas physiquement (je n'ai ni caresse sur la joue ou dans les cheveux) - non je ressens un peu comme lorsque tu es retourné et que tu sens qu'une personne te fixe derrière la nuque - immanquablement tu te retournes car tu SENS que l'on te fixe.) - mais en plus je "reconnais" l'entité parfois - je peux la décrirer physiquement, si c'est un homme ou une femme, son âge, et dans quel état elle se trouve (joyeuse, triste, pressée, en colère etc...)

    un exemple qui, je pense, vous en dira plus - un jour je devais recevoir une maman qui a perdu son fils pour essayer de lui redonner un peu de baume au coeur et de sérénité dans ces moments trop douloureux pour des parents. Elle me dit qu'elle viendra avec une autre dame. Pas de problème. Or 3 heures avant qu'elles arrivent je ressens auprès de moi, (mais vraiment ! hein ! à me coller littéralement aux basques) une jeune fille répondant au  joli prénom de scarlett partie dans un terrible accident de voiture ( et dont j'essayais aussi d'aider les parents après ce départ de leur petite fille aimée ) - et je me mets à lui parler - "mais enfin ma petite chérie je ne recois pas tes parents cet après midi je recois la maman de christophe !"  mais le christophe en question ne vient pas me voir ce matin là et n'arriva qu'avec sa maman à 14 h. Mais elle, la petite Scarlett ne me quitta pas durant ses trois heures - si bien que je mis une petite poupée sur la table où je devais recevoir l'après midi ces deux dames. en lui disant "voila puisque tu es avec nous, je mets la petite poupée qui te ressemble vers nous ! voilà tu es contente ?" Je la sentis sourire (oui aussi bizarre que cela puisse paraitre je SAIS quand ils me sourient...)

    (Je sais aussi quand ils ne sont pas contents car parfois ils me passent de ces savons...) je dois préciser aussi ici que ces personnes ne vivaient pas dans la même ville, même pas dans le même département... là arrivent ces deux dames - je ne les laisse pas enlever leurs manteaux - toute prise que j'étais par la présence de scarlett depuis le matin - et leur parle illico de la jeune fille. Et je vois le visage de la personne qui accompagnait mon amie, changer ! et de se figer sur place en disant " un prénom comme cela il n'y en a pas deux possibles - ne serait-ce pas mademoiselle xyz..."eh bien si ! La dame amenée par mon amie, connaissait très bien cette famille et la jeune fille en question - c'était ainsi le petit coucou de scarlett pour elle - spécialement pour elle, l'amie de ses parents - la petite entité scarlett nous avait fait savoir depuis l'au dela qu'elle SAVAIT que j'allais recevoir quelqu'un qu'elle connaissait. Depuis ce jour cette dame ne prie plus du tout de la façon et estime avoir reçu ce jour-là une preuve évidente de la vie derrière le voile. Je dois vous dire aussi, qu'il m'arrive de les "voir" mais pas avec mes yeux physiques, je vois une silhouette, ou un visage, une attitude, une facons de se tenir, un vetement qu'ils affectionnaient et qui est formellement identifié par les familles etc...

    Moi je leur dis merci ! merci de me donner tant de preuves de leur existence et de leur amour. je prie pour eux encore aujourdhui


    bizzzzzz à vous tous chers amis de la Taverne


    clau



  • Commentaires

    1
    visiteur_sofi
    Mercredi 13 Février 2008 à 09:37
    tu n'auras pas forc?nt toujours des r?nses mais ?ne veut pas dire que tu ne seras pas lue alors continue ?crire c'est tr?int?ssant!
    on sent que tu aimes les autres, juste par cette petite attention de mettre la poup?pour la petite fille!
    ce doit ?e cette bont?qui fait que l'on t'a donn?e don!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :