• Un monument pour l'éternité

    La maison Winchester<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     

    Bien qu’'elle ait subi de nombreuses transformations depuis le début de sa construction, en 1884, les dimensions de la maison Winchester et sa complexité architecturale en font, aujourd’'hui encore, une curiosité. Au tournant du siècle, l’'édifice avait sept étages à une époque où, dans la région avoisinante, il n’'y avait presque que des fermes. Des cages d’'escaliers qui mènent au plafond ne sont qu’'une des bizarreries introduites par madame Winchester, son excentrique propriétaire.


    <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Pendant 38 ans, Sarah Winchester s’'est endormie environnée du bruit des marteaux. Aucune berceuse n’'aurait pu la calmer d'avantage. Cette veuve n'’était ni sourde, ni de l’'avis général, particulièrement excentrique. Ce bruit permanent était inhérent à sa mission très spéciale dans la vie. C’'est peu après la mort de son mari William, en 1881, qu’'elle trouve sa vocation. A cette époque, elle hérite de quelque 20 millions de $, en plus du revenu des parts que son mari avait dans la Winchester Repeating Arms Co, soit près de 1000 $ par jour. Mais sa richesse ne la console pas de la perte de son mari ni de la mort de son unique enfant, et elle va chercher le réconfort chez un spiritualiste de Boston.

     

     

    Le message sans détour du médium est alarmant. Une part considérable de la fortune des Winchester vient des ventes du fusil Winchester 73, « l’'arme qui a conquis l'’Ouest ». Les âmes des victimes du fusil, et il y en a eu des milliers, se sont vengées en arrachant sa famille à la veuve Winchester. Sa vie sera maudite, lui dit-il, à moins qu’'elle n’'achète une maison pour l'’agrandir en poursuivant les travaux jusqu’'à la fin de ses jours. En 1884, elle achète une ferme de huit pièces dans la vallée de Santa Clara, en Californie. Là, jusqu’'à sa mort en 1922, elle emploiera de 10 à 22 charpentiers et des douzaines d'’autres ouvriers pour échapper à la terrible malédiction. Le travail, comme elle en a reçu l’'ordre, continue jour et nuit. Chaque soir, elle se retire dans un salon spécial pour y recevoir des esprits les plans qu'’au matin elle remet au chef charpentier. Il devient bientôt évident que la maison est faite à la fois pour garder les bons esprits à l’'intérieur et empêcher les mauvais d’'entrer.

     

     

    Cette double fonction permet de mieux comprendre la myriade de curiosités que contient la maison. Certaines portes ne peuvent s'’ouvrir que d’'un seul côté, d’'autres n'’ouvrent sur rien. L'’une d’'elles donne sur un placard profond de deux centimètres. En face de cette porte, ce qui semble n’'être que l’'accès à un débarras ouvre sur une suite de trente chambres. Une volée de marches descend à une autre qui remonte au même étage. Un autre escalier de 44 marches ne mesure, au terme de ses sept révolutions, que trois mètres. Un autre aboutit contre un plafond. Les fantômes n’'ont pas de reflet, aussi pour ne pas les embarrasser, la maison possède que deux miroirs. Et, comme les esprits ne font pas d’'ombre, les éclairages sont conçus de manière à ce que les humains n'’en fassent pas non plus. Ce labeur ininterrompu de 38 ans a façonné une maison de 4000 mètres carrés qui renferme 160 chambres. En réalité, 750 chambres ont été bâties, mais beaucoup ont été détruites ou modifiées à mesure que les esprits changeaient leurs plans. Aujourd’'hui, la maison n’en demeure pas moins prodigieuse. Elle abrite trois ascenseurs, 6 cuisines, 40 chambres à coucher, 467 portes, 10.000 fenêtres, 47 cheminées, 40 escaliers, 52 lucarnes, 6 coffres-forts et une douche. Madame Winchester a dépensé 5,5 millions de $ de ce qu’elle appelait l’argent du sang pour se délivrer d’'une malédiction…

     

    *

     

     

    <o:p></o:p>

    <o:p> http://www.winchestermysteryhouse.com/press.html</o:p>

     

     

    <o:p></o:p>

    La taverne de l’'étrange- 20 novembre 2006

     <o:p></o:p>


  • Commentaires

    1
    Nini
    Jeudi 5 Mars 2009 à 16:20
    Selon se que j'en sais. Sarah Winchester à belle et bien apporté des modification a cette maison tout au long de sa vie. Elle avais une peur bleu des esprits, ceux personnes tuées par le fusil de son mari. Elle avait peur qu'ils viennent venger leur mort. Elle fut constuire dans le but dans le but "désorienter" ces fameux esprit. Elle a tout fait pour que les victimes du fusil ne puissent la retrouver à l'intérieur de c'est murs. Ce qui explique le escaliers qui donne sur un plafon ou les portes menant sur un mur. Chaque soir Sarah dormait dans une chambre différente afin déviter que les esprits la retrouve.

    De nos jours, on dis que la maison continue défectuer des modifications. Des pièces en plus, en moins ou des pièces qui aurais changer d'endroit. Des salle de bain a l'emplacement ou se trouvais une chambre et vis versa...

    Il existe plusieurs versions des histoires de la maison Winchester. Pour ma part je crois qu'on l'on devrais porter attention à chacune d'elles.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :