• Le Meteor Crater en Arizona

    meteor1

    METEOR CRATER

    <o:p></o:p>

    Il y a plusieurs milliers d’'années, un « missile » cosmique percuta la Terre, creusant un cratère colossal dans le paysage aride du désert de l’'Arizona aux Etats-Unis.

    <o:p></o:p>

    Il y a environ de 30.000 à 50.000 ans, plusieurs millénaires avant que les premiers êtres humains arrivent en Amérique du Nord, une énorme roche s’'écrasa sur la Terre près du canyon Diablo, entre les villes de Flagstaff et de Winslow, en Arizona. Il creusa une immense dépression en forme de soucoupe, d'’une largeur de 1250 m et d'’une profondeur de 174 m. Si on regarde depuis le désert plat environnant, le cratère, haut de 45 m, ressemble à une modeste ligne de faîte, si bien que le trou béant qu'’il dissimule ne fut découvert par les Européens qu’'en 1871. Au début, on croyait qu'’il était d'’origine volcanique, comme des cratères semblables déjà explorés ( tel Sunset Crater, situé à côté ). En 1890, des fragments de fer furent découverts dans les débris. Bien que leur importance n’'ait pas été immédiatement reconnue, certains savants commencèrent à remettre en question l'’hypothèse d’'une origine volcanique du cratère et à en proposer une autre : cette vaste dépression aurait été causée par l’'impact sur Terre d’un corps d'’origine extraterrestres. Après avoir examiné le site en 1902, Daniel Barringer,'it que, puisque le cratère était à peu près circulaire, le corps qui l’avait créé devait se trouver au centre. Plus tard, il constata qu'’une balle de fusil tirée dans la boue molle, même sous un angle fermé, creuse toujours un trou rond. Il déduisit de cette expérience, et du fait que les strates rocheuses sur le versant sud-est du cratère étaient élevées de plus de 30 m par rapport aux strates environnantes, que la météorite était tombée du nord à angle fermé et qu’elle était profondément enfouie sous le versant sud-est. Le forage commença sur le site. A 305 m, un nombre croissant de fragments en fer et en fer-nickel fut trouvé. A 420 m, la mèche se bloqua complètement, prise, semble-t-il, dans de la matière météoritique dure. Les fonds manquèrent et le forage cessa en 1929, mais la communauté scientifique était à présent persuadée que le cratère avait bien été formé par l’impact d’une météorite. La taille du « missile » qui percuta le désert de l’Arizona reste un sujet de spéculation. Au cours des années 1930, les savants estimèrent son poids à 14 millions de tonnes et son diamètre à 122m. Des calculs ultérieurs ramenèrent le poids de la météorite à 2 millions de tonnes et son diamètre à 79 m.

     

    meteor4

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    Les estimations actuelles envisagent un poids de 70.000 tonnes et un diamètre de 30 m. Mais même si la taille de l’'objet était celle de l’estimation la plus basse, sa collision avec notre planète n’'en resterait pas moins cataclysmique. Pour creuser un tel cratère, il devrait avoir percuté la Terre à environ 70.000 km/h. L'’impact prodigieux généra une déflagration équivalant à 500.000 t d’explosif, quarante fois plus dévastatrice que la puissance de la bombe atomique qui détruisit Hiroshima, projetant 100 millions de tonnes de roche pulvérisée dans l’atmosphère. Il rejeta aussi les matériaux qui forment maintenant les bords du cratère. Des gouttes de métal liquide en provenance de la météorite s’'éparpillèrent sur une zone de 260 km2, certaines étant projetées à 11 km du point d’'impact.

     

    meteor2

     

    Nombre de ces fragments avaient la taille de cailloux, mais les plus gros pesaient jusqu’à 630 kg. Les matériaux sur le bord du cratère et ceux qui furent rejetés à l’'extérieur consistaient en un mélange de grès et de calcaire- les restes de dépôts riches en fossiles du lac préhistorique qui couvrait autrefois cette région. Une épaisse couche de ce mélange, appelée « breccia », couvre aujourd'’hui le fond du cratère. Dans les années 1930, des sommes importantes furent consacrées au forage du breccia afin de localiser les dépôts de fer qui pourraient être profitablement exploités. Des traces de fer-nickel furent trouvées à des profondeurs de 260 m ; au-dessous de ce niveau, la roche était déplacée. L’'emploi des techniques les plus modernes, en particuliers des relevés sismiques, magnétiques et gravitationnels, suggère que les restes de la météorite se trouvent sous le versant sud, mais qu'’il ne reste que 10% de la masse originelle. Le reste s’est vaporisé au cours de l’'impact et s’est condensé pour former des débris de fer-nickel. En 1960, des traces de deux formes rares de silice, la coésite et la stishovite, furent découvertes dans le cratère. Ces deux matériaux peuvent être créés artificiellement dans des conditions extrêmes de température et de pression, et la stishovite peut se former sous pression au plus profond de la Terre, mais elle se transforme en quartz avant d’'atteindre la surface, si bien que sa présence à l’'état naturel sur le site est la preuve d'’un impact colossal. Dès lors, tout doute sur l'’origine de la formation du cratère disparut et la croyance de Barringer dans l’origine météoritique du cratère fut confirmée. Le Meteor Crater est le cratère le plus accessible au monde, il a reçu le statut spécial de « site naturel national » en 1967. A présent, il est réservé à la recherche scientifique, bien que les visiteurs puissent avoir accès au fond du cratère- sur permission spéciale- en descendant un sentier raide.

    meteor3

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p>tyron en 2005 sur les lieux ( lol ).</o:p><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    La taverne de l'’étrange- 1 septembre 2007

    Aura2

    <o:p></o:p>

    http://www.meteorcrater.com/index.php<o:p></o:p>

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Meteor_Crater<o:p></o:p>

    http://www.barringercrater.com/

    <o:p></o:p>


    Pin It

  • Commentaires

    1
    visiteur_Top
    Samedi 1er Septembre 2007 à 22:16
    Vu qu'une m?orite de 30 m?es fait d? un crat? de cette taille esperont que les scientifiques surveillent bien le ciel pour que rien ne nous tombe dessus.
    2
    visiteur_Siegfried M
    Mercredi 28 Mai 2008 à 04:26
    H?h?c'est vrai que la th?ie de la fin du monde tir?d'un film dont le nom m'?appe (^-^) pourrait se r?ler plus vrai que nature si un tel ph?m? se reproduisait. Cependant, que les scientifiques surveillent le ciel, pas de probl?s, mais s'ils constatent un telle chose, que ferons-nous ensuite??? Parce que c'est bien beau de savoir qu'on va tous mourir, mais ?sert ?uoi si on ne sait quand m? rien faire?? :o))
    PS: j'aime bien ta photo Tyron, mais le crat? dont on parle, c'est lequel? Celui qui est derri? toi, ou celui qui s?re tes deux oreilles?? (ouh je suis mauvais, je plaisante, d?l?c'?it nul. Bon, ok, je sors... lol)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :