• Les courants telluriques

    Les courants telluriques

    courants telluriques de la cathédrale d'Amiens

     

    L E S   C O U R A N T S  T E L L U R I Q U E S

     

     

    L'’étude méthodique des énergies souterraines de la Terre ce détermine par:

     

    1) Courant magnétique

    2) Courant magnétique spiralé

    3) Courant statique

    4) Courant radioactif

    5) Courant gravimétrique

     

    L'’ensemble de ces courants engendre ce que l’'on appelle les courants TELLURIQUES. Le développement de la prospection géologique releva son existence. Les courants telluriques se forment à environ 100km en dessous de la croûte terrestre. La naissance de ces courants est due à la friction entre les différents éléments cités plus haut. C'’est pourquoi qu’il faut bien comprendre la formation de ces forces, ainsi que leurs mouvements, pour expliquer le Tellurisme et ses effets sur la nature. Les courants électriques naturels circulant sous la croûte terrestre sont dus à l'’effet d'’induction produit par le sous-sol, conducteur par les variations des champs magnétiques. Nés du noyau composé de Nickel et de fer, très conductible, ils traversent les couches concentriques terrestre pour former en surface un vaste quadrillage, dont les circuits sont sensiblement ou parallèles ou perpendiculaires au méridien magnétique. Au cours de leur périple, ils devraient s'’atténuer et s'’évanouir par effet de joule de l’ordre de 20000 ans.

     

    Il n’en n’est rien, les recherches faites par les physiciens ont donc supposés un mécanisme « d’entretien »: l’'interaction des champs terrestre et extraterrestre et du fluide tellurique ferait se comporter celui-ci à la façon d'’une dynamo auto-excitée. Mais cette remontée vers la croûte terrestre est jalonnée d’'aventure, l’'hydrographie en est la base de lancement. C’est en effet par les fleuves et cours d’'eau souterrain, jouant le rôle de bains électrolytiques, que les courants sont drainés en surface, et sortent à la verticale, bien souvent aidé par les ruptures du socle et faille géologique de grandes profondeurs.

     

     

    Cela détermine leurs directions et leurs intensités.

     

    Si bien que dans un sous-sol homogène, ils circulent en nappe uniformes, alors que dans un sous-sol hétérogène ils subissent de nombreuses déformations. Tout cela revient à dire que le magnétisme et le tellurisme se rejoignent et se complètent (en partie). Tous deux donnant lieu à un nouveau champ. Des irradiations mesurables par des appareils particuliers sensibles au micro vibrations. Tout se passe comme si la planète était ceinturée d'’un double réseau : l’'un magnétique aérien : l'’autre tellurique souterrain. Tous deux constituant le système nerveux de la planète. C'’est un des points d’émergence bien déterminée que le tellurisme manifeste son influence sur l'’homme. Sur certain point, le fluide jaillit du sol comme un invisible geyser et monte droite vers la stratosphère.

     

    En d'’autres lieux, les circuits se croisent et s'’agglomérent en ganglions ou nœoeuds telluriques, pouvant ouvrir ou développer certaines cellules du cerveau (les chambres initiatiques étaient situées sur ces croisements). Tous les courants telluriques sont positifs pour l’homme, malheureusement ils peuvent passer dans certaines zones néfastes et alors transporter des ondes nocives. Ils deviennent alors dangereux pour l’homme. Le paysan, qui chemine encore dans des sentiers, sur les routes de pierres dans les campagnes et dans les forêts, et s’'il a conservé ses semelles de cordes ou de cuirs (parfait conducteur) reçoit les courants parfaitement, détail important :

    CAR C’'EST PAR LES PIEDS QUE SE CAPTE LE TELLURISME POUR L'’HOMME

     

    A la fin du siècle dernier, un précurseur anglais le docteur Havilland, soulevait un tollé général à la société de médecine de Londres, en soutenant l’influence bénéfique des forces telluriques sur la santé physique et morale de l’homme.

     

     

    Aujourd'hui, en 2007, nul ne nie cette évidence.

     

    C'’est que le tellurisme est à la fois facteur de vie et de dégénérescence. Les initiés, jadis ne l’'absorbaient qu’'avec prudence. Ils se créaient un transformateur qu’'ils sacralisaient et qu'’ils leurs permettaient d'’atténuer le rayonnement tellurique, ainsi est naquit le culte de la VIERGE NOIRE, aimants des courants de la Terre. Inutile de souligner que les cartes géographiques des vierges noires, doubles celles des courants telluriques et recoupent exactement celles des chemins initiatiques. Mal réparti, le courant devient « déformant » la personne qui y séjourne a souvent des déformations osseuses. Tout abus de tellurisme noircit, le feu de la terre carbonise à ses heures. Et le rayon tellurique inversé, est utilisé comme tel dans le sabbat est désigné sous l’épithète de RAYON NOIR, rayon de la mort.

     

    Par opposition au rayon de la vie cosmique le RAYON VERT.

     

     

    L'’homme lui-même, et chacun de ses organes est un émetteur de radiation électro-magnétique. L'’interaction entre ses radiations et le courant tellurique sain, provoque chez l’'organe malade une régénération, chez l'’organe normal une amélioration, dans une exposition courte et des troubles multiples dans le cas d’une exposition longue, jusqu'’au retour à la maladie. On s’'aperçoit que les fourmis et les abeilles avaient un goût pour les zones telluriques, les premières y construisent leurs nids, les secondes essaient sur les branches situées au-dessus d’un champ. Quant au chat… il se prélasse en de tels lieux. Par contre des souris placées dans le champ refusent de dormir, les lapins perdent leurs poils et leur mouvement se ralentit. Les plantes, la Mandragore se nourrissent presque uniquement de radiations. Les concombres, oignons, céleris ne poussent guère aux lieux ou elles affleurent, ainsi que le maïs, troènes et les frênes.

     

    Les points les plus importants dans les courants telluriques sont les croisements, ils sont très bénéfiques et à la fois un dangereux paradoxe qui demande une importante explication, mais dont je ne veux pas parler ici. Ce qui est certain, c’est qu’il est possible de pouvoir dévié les champs avec des effets de champs utilisés par les radiesthésistes de hauts niveaux. Une chose très importante qui n’a pas été encore révélé publiquement, les courants telluriques peuvent être un moyen de transport pour certaines ondes de toutes fréquences, mais le seul inconvénient, les ondes doivent être muté avant leur transport par un moyen vibratoire harmonique (les services secrets travaillent sur ces éléments), un grand avantage est qu’elles ne perdent aucune puissance quelque que soit la distance et sans aucune perturbation.

     

    Au cours des temps, les forces naturelles de la Terre ont été utilisées par les peuples de toutes origines. Les Celtes utilisaient les courants telluriques aux points d’émergences (les puits), ensuite ce fut les constructions des cathédrales sur ces mêmes lieux. Mais bien avant encore les Mégalithes et Dolmens (dit chambre a écho), il y aurait tellement a dire sur les peuples qui ont utilisées toutes ces forces, qu’il faudrait des livres entiers pour expliquer tout ces mystères des forces qui nous entourent. Les apparitions mariales ont toujours eu lieu a proximité ou l’eau sortait de la terre, les lignes de forces se profilent comme un terminal d’ordinateur, je pense que je me fait bien comprendre à ce sujet ?

     

    Certains O.V.N.I. utilisent pour leurs repérages et leurs réalimentations d’énergies les forces naturelles de la planète. Une étude approfondie pourra même faire comprendre la raison de leur passage à certains endroits et pas à d’autres, et souvent plusieurs fois au même emplacement. J’ai moi-même émis une théorie à ce sujet, ceci pourrait bouleverser, et surtout mettre en place une nouvelle façon d’aborder les recherches E.T.

     

    Quelques sages doivent retrouver le mode d’emploi total de ces puissances fantastiques, mais aussi très dangereux mis dans des mains de personnes négatives de notre monde.

     

    *

     

    http://www.limen-arcanum.org/interieur/tellurisme.php

     

    La taverne de l'’étrange- 23 octobre 2007

      

    Pin It

  • Commentaires

    1
    visiteur_Top
    Mardi 23 Octobre 2007 à 16:38
    Quand on lit cet article de Claude Burkel, et contrairement ?e qu'on entends dans les m?as, on voit que la recherche sur les OVNIs progresse. On en est d? plus loin que la sempiternel question "les soucoupes volantes existent-t-elles vraiment?"qui revient tout le temps dans les d?ts depuis 40 ans.
    2
    visiteur_pygmalion@t
    Samedi 29 Mars 2008 à 23:28
    c'est seuleument un t?ignage,et je sais que depuis longtemps je suis sensible au tellurisme,je pourais etres sourcier comme il en existe toujour.je resent aussi comme un son vibratoire d'energie en certain lieux;mes parent sont de locronan et j'ai vu dans les ann?80 des choses etranges, trois ou quatre boules lumineuses se deplacant dans le ciel etoil?,je me trouvais vers kervel dans la baie de douarnenez,c'est boules se deplacaient a une vitesse inimaginable ,dans des direction oppos?r?rapidement sont rest?tabilis? certain endroit et cette stabilisation se situ?u dessus du menez hom,personne ne m'as jamais cru et poutant j'ai rencont?ne personne qui on vu la meme chose;un jour j'ai rencontr?n ermite au pied de la montagne,il me connaisait ma dit mon non et ma date de maisssance et une phrase etrange ,que ce n'etait pas une montagne mais un enorme trou,il vivait avec ces chiens et ces abeilles dans une cabane en bois,ce type m'as donn?es frisons de peur et pourtant j'y repense souvent;j'ai retrouv?on loin du menez hom un dolmen qui n'est indiqu?ur aucun carte sauf les connaiseurs archeologiques,il est en forme d'oeuf et je m'y sent agr?lement bien,j'y ai vu pass?lusieur fois des militaires,pourquoi?j'ai lu votre article et peut etres je me trompe,mais je commence peut etres a mieux comprendre et j'aime ma terre et la vie ,et ses connaisance ne doivent pas tomb? dans de mauvaises mains,j'en suis persuad?aintenant
    3
    Fredo
    Vendredi 4 Septembre 2009 à 13:06
    Bonjour,

    Toutes mes f?citations pour l'ensemble de votre site !

    C'est remarquable tout ce que vous faites et tout ce que vous pr?ntez !

    mon mail : qds.frederic19@orange.fr

    Encore bravo.

    Fr?ric
    4
    pascal39
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 08:29
    Bonjour,
    Votre article est tr?int?ssant, le docteur brun de Dijon 21, me disait de d?nager car certains sympt? comme les crampes nocturnes, mal de dos et sommeil de mauvaises qualit?pouvaient ?e ?'origine des courants telluriques d'autant qu'une ligne ?aute tension passe ?00m de chez moi. Il voulait ?'?que que je mesure le taux de rayonnement ou ondes n?tives, il m'avait parl?'une personne de Belgique qui faisait ce type de prestation, mais ?e jour j'ai perdu sa trace. Je serai heureux de connaitre vos solutions pour y rem?er et si vous connaissez une personne qui mesure ces courants pour dormir ailleurs ou avec une orientation diff?nte.
    5
    vingtneuf
    Mercredi 16 Septembre 2009 à 14:56
    en r?nse ?ascal 39, s'il est ?ent m?es de la ligne ?autes tensions, le rayonnement est assur?nt important tant ?ctromagn?que que tellurique. Reste ?onnaitre le profil du r?au dans sa maison. La chose m'int?sse, qu'il m'envoie le croquis des lieux, je lui enverrai l'?t du r?au tellurique et autres. Damiencol@neuf.fr
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :