• QUE S?EST-IL PASSE ENTRE CES MURS ?

    LIEUX HANTES
    QUE S’EST-IL PASSE ENTRE CES MURS ?
     
    00
     
    On dit souvent que les murs ont une mémoire et certains endroits sont tellement chargés d’histoires en tous genres, qu’ils en deviennent effrayants. Nous avons choisi de vous dire toute la vérité sur ces lieux qui intriguent et fascinent, afin que ces derniers n’aient plus aucun secret pour vous.
     
     
     
    1- La maison Allen
    2- La maison de Villisca
    3- L’église d’Incarville
    4- La maison au fantôme de Cramant
     
    01
     
    1948- LA MAISON ALLEN
     
    Située dans la ville de Monticello dans l’Arkansas, aux Etats-Unis, cette maison datant de 1900 est célèbre dans le monde entier pour être un immense repère de fantômes. En effet, de nombreux évènements étranges se sont déroulés dans cette belle demeure, notamment la mort prématurée du chef de famille Joe Lee Allen, d’une crise cardiaque. Ladell Allen, sa fille, se serait quant à elle donné la mort dans une chambre en 1948. Après de plus ample investigations, les nouveaux propriétaires auraient d’ailleurs découvert dans le grenier du manoir des lettres d’amour de la défunte pour son amant, ce qui expliquerait sa mort soudaine. Depuis lors, Ladell Allen hanterait les couloirs de la maison, selon les nouveaux propriétaires. Son fils et sa fille moururent également quelques années plus tard, dans la fleur de l’âge. D’autres esprits tourmentés hanteraient les lieux et d’après les dires des témoins et des spécialistes, ils seraient au nombre de six.
     
    MAISON ALLEN DE NOS JOURS
     
    Depuis le rachat de la maison par les Spencer, des phénomènes étranges n’ont pas cessé de se produire. Même si les propriétaires actuels étaient au courant de la présence d’entités errant au sein de la maison, cela ne les a pas empêchés de vivre dans le manoir. Au contraire, ils ont utilisé ce lieu pour les curieux en mal de sensations fortes en l’ouvrant au public, lors du soixante-huitième anniversaire d’un des fantômes. Chacun a alors pu ressentir l’ambiance étrange des lieux et a été témoin des déplacements d’ombres étranges par exemple. Les participants ont également senti des coups lorsqu’ils posaient des questions, comme si les anciens propriétaires cherchaient à les punir de leur curiosité. Même si chacun a pu percevoir une présence pesante lors de cette soirée exceptionnelle, quelques privilégiés ont assisté à une expérience hors du commun. En se rendant dans le grenier du manoir, ces derniers ont pu entrer directement en contact avec les défunts. Ils auraient d’ailleurs entendu des voix désincarnées s’adresser à eux.
     
    *
     
    02
     
    1912- LA MAISON DE VILLISCA
     
    La maison de Villisca située dans l’Iowa a été le théâtre de scènes macabres en 1912. En effet, à cette époque, la petite maison était habitée par la famille Moore. Les deux parents Josiah et Sarah vivaient donc avec leurs trois garçons et leur fille unique et se dévouaient totalement  à leurs enfants. Un soir de juin 1912, pourtant, la vie de la famille a totalement basculé. Alors qu’ils revenaient vers 22 heures de la messe hebdomadaire, plus personne ne les a jamais revus vivants. Cette nuit, ils avaient d’ailleurs invité deux amies de leur fille pour la nuit. Le lendemain, inquiète de ne pas voir âme qui vive chez les Moore, leur voisine a contacté le frère de Josiah pour savoir ce qu’il s’était passé. En pénétrant dans la maison, un affreux spectacle a eu lieu devant ses yeux. Les deux amies de la famille étaient étendues sur le sol, couvertes de sang. A l’étage, la scène était tout aussi macabre : les quatre enfants du couple étaient eux aussi morts, assis en face de leurs parents décédés également. Jamais on n’a retrouvé l’auteur de ces terribles meurtres sanglants commis à la hache mais, encore aujourd’hui, les âmes des malheureux hantent les lieux.
     
    02a
     
    LA MAISON DE VILLISCA AUJOURD’HUI
     
    Depuis le terrible drame qui a frappé cette famille unie, aucun nouvel habitant ne parvient à trouver la paix et la sérénité dans la maison. De nombreux propriétaires se sont d’ailleurs succédé depuis lors, comme si la famille Moore n’avait finalement jamais vraiment quitté les lieux. Depuis, de nombreux phénomènes inexpliqués se déroulent fréquemment dans ces murs comme, par exemple, des déplacements d’objets inexpliqués. Plus étonnant encore, il semblerait que ceux qui pénètrent dans les lieux entendent les pleurs et les rires des enfants morts tragiquement. Les claquements de portes et les bruits de pas incessants finissent de convaincre les plus sceptiques sur le fait que ce manoir est réellement hanté.
    Un film s’en est inspiré en 2012- SINISTER de Scott Derrickson.
     
    *
     
    03
     
    L’EGLISE D’INCARVILLE (27400- Eure)
     
    L'église d'Incarville (Eure) serait elle aussi habitée par un esprit récalcitrant. En l'occurence celui de l'abbé Delamarre, curé des lieux jusqu'en 1949. L'homme, qui a été enterré dans le chœur de cette église bâtie au XIe siècle, reviendrait régulièrement sur place et il serait possible à certaines occasions d'entendre son souffle dans les allées de l'édifice. Il s'agirait d'un fantôme bienveillant : c'est par affection pour les lieux que l'ecclésiastique le visiterait occasionnellement. L'Eglise, bien que traditionnellement réticente aux phénomènes paranormaux, évoque elle-même cette histoire sur son site diocésain.
     
    *
     
    LA MAISON AU FANTÔME DE CRAMANT (51196- Marne)
     
    Dans cette charmante ville, on vous montrera volontiers la maison dite “au fantôme”. La demeure n'était plus habitée depuis longtemps lorsqu'un couple, les Meslat, l'acquit en 1967. Leur vie fut perturbée par d'étranges phénomènes : voix étouffées et bruits de pas à l'étage, lumières s'allumant et s'éteignant toutes seules, portes claquant sans motif. Parfois une silhouette spectrale descendait l'escalier assez bruyamment. Elle faisait craquer le sol à pas rythmé, comme si elle portait une jambe de bois. Puis les avertissements ne décidant pas les Meslat à quitter les lieux, le fantôme ou l'esprit qui voulait qu'on le laisse hanter en paix sa demeure en vint aux mains. Des invités étaient violemment jetés de leur lit, alors que le vacarme semblait redoubler tous les jours de violence. On dut finalement hospitaliser les Meslat une bonne semaine puis ils se décidèrent à quitter cette demeure maudite. Plus tard, le professeur Tocquet, bien connu des milieux médiumniques, entra en rapport avec l'esprit. Il prétendit être celui d'un ancien marin anglais du nom de Melvil, autrefois propriétaire des lieux. Il y aurait été assassiné en 1910 à l'âge de 54 ans et son corps jeté dans le puits de la maison. Depuis il ne cesse de réclamer justice et de solliciter une sépulture décente.
     
    *

    13
     
    -Sources-

     

    Magazine Mystères Témoignages n°12 de février/mars 2014
     
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :