• Aaron Rodgers a vu un OVNI en 2005

    Deux solutions : soit Aaron Rodgers regarde beaucoup trop de films pendant l’intersaison car il s’ennuie, soit il est l’une des personnes privilégiées sur cette planète à avoir pu observer une forme de vie supérieure.

     

    Le quarterback des Packers a en effet affirmé avoir vu un OVNI en février 2005 dans le New Jersey. Le lanceur a raconté son histoire lors d’une apparition dans le podcast de Pete Holmes « You Made It Weird ».

    « C’était un gros objet orange, bougeant de gauche à droite. On ne pouvait pas distinguer ce que c’était. C’était derrière les nuages mais une chose est sûre, c’était gros. Il était minuit et demi, j’étais avec mon ami d’enfance Steve et son frère. Nous l’avons vu tous les trois. L’objet a ensuite disparu et nous nous sommes regardés en pensant « Qu’est-ce que c’était que ce bordel ? »

    En trente secondes, l’objet avait disparu. Aaron Rodgers s’est aussi assuré de préciser qu’il avait entendu, quelques secondes plus tard, le son de trois avions de chasse ainsi que l’alarme d’une usine nucléaire non loin de l’endroit où il logeait.

    Alors, vous choisissez quelle option ?

    Aaron Rodgers a vu un OVNI en 2005

    source de l'article

    Pin It

    1 commentaire
  • TEMOIGNAGE DU TEMOIN PAR LUI-MÊME 
     
    MONSIEUR LUDOVIC WAGNER
     
    OBSERVATION D’UN OVNI A RUMILLY (74150) 
     
     
     
    Le 14 juillet 2015 j’ai observé un spectaculaire O.V.N.I. de 11h41 à 11h43 du matin, j’étais chez moi, j’ai fait quatre photos nettes de l’O.V.N.I., et il a disparu derrière des arbres.
     
     
    Il était à 300, 400 mètres de moi, et il volait assez bas, il effectuait des figures aériennes en vole stationnaire, bougeait vers le sud, et revenait en vol stationnaire, il y avait pas de bruit, à cette distance il avait sûrement une dimension de plusieurs mètres de long, (il est ovale avec une lumière devant, une dessous, une derrière, sur la première photo, ) (sur la deuxième photo c’est sûrement  une vue de devant, il y a une forme étrange comme un renforcement,) (sur la troisième photo, il est incliné vers le haut, avec une lumière devant, et une dessous), (sur la quatrième photo l’O.V.N.I. est sur le côté, il y a une petite lumière devant, et deux grosses lumières derrière, on peut voir une antenne sous l’O.V.N.I.
     
     
    Sur la première photo sur le côté gauche l’O.V.N.I. est grisâtre, il est intéressant de développer les photos avec une imprimante, les photos sont moins brillantes, l’O.V.N.I. pouvait augmenter et diminuer l’intensité de ces lumières, comme on peut voir sur les photos, sur la quatrième photos, l’O.V.N.I. est bombé en haut, et parfaitement plat en bas, c’est une forme qui n’existe pas chez les engins volants humains.
     
    14072015-img_0811-4d2a898
     
    14072015-img_0811-2-4d2a8aa
     
    Le GEIPAN ne peut pas me dire un avis vraiment fiable, et ils ont commencer à dire n’importe quoi, (c’est peut-être un dauphin gonflable), mais l’O.V.N.I. que j’a photographié n’a pas les nageoires et la queue d’un dauphin, les ballons dirigeables sont bombés en haut, et bombés en bas, la forme de l’O.V.N.I. est différente, et les ballons qui sont recouvert de papier brillants brillent entièrement au soleil, la couleur du papier bleu, vert, jaune, rose... brillent au soleil, l’O.V.N.I. a que trois lumières c’est très étrange, le GEIPAN était embarrassé avec les photos de l’O.V.N.I.
     
     
    Le lendemain le 15 juillet 2015, un hélicoptère (Mc Donnell Douglas, Boeing, avec un rotor anti-couple) a survolé le lieu à très faible altitude où j’avais observé l’O.V.N.I., j’habite dans ma maison depuis 15 ans, je n’avais observé un hélico à cet endroit.
    Vous pouvez me dire votre avis, S.V.P., si vous avez un ou des amis spécialistes des O.V.N.I.S., vous pouvez demander leurs avis, S.V.P., et me le dire.
     
    Amicalement, merci !
     
    Ludovic Wagner
     

     
    Vous pouvez retrouver le dossier complet (PTA, Exif, etc.) sur le forum du RDO :
     
    Pin It

    13 commentaires
  • LES EXTRATERRESTRES SERAIENT DES ETRES VEGETAUX

    guardians-of-the-galaxy-official-photo-groot-prison-lineup
     
    La science-fiction littéraire ou cinématographique nous a quelquefois inventée des envahisseurs en forme de céleri,  de poireaux ou d’orchidées. Sur le plan artistique ou philosophique, une semblable démarche a sans doute incontestablement le mérite de ne pas céder à un anthropomorphisme étriqué. Mais il ne semblait tout de même pas concevable que l’exobiologie, science qui étudie et conjecture les formes de vie extraterrestres, puisse sérieusement envisager une telle éventualité. C’est pourtant ce que certains de ses représentants parmi les plus éminents soutiennent aujourd’hui : la vie intelligente extrasolaire pourrait être structurée comme celle des végétaux et nos visiteurs (ou certains !) mystérieux qui pilotent les O.V.N.I. seraient des plantes ?

     

    UNE AHURISSANTE THEORIE EMISE PAR DE NOMBREUX SCIENTIFIQUES

    L’un des premiers savants à prétendre la chose fut le professeur Hermann Oberth. Inventeur et constructeur des fameux V2, il fut régulièrement appelé à toutes les commissions officielles qui étudièrent le problème des O.V.N.I. Lorsque l’on considère l’histoire mouvementée de ces « projets » avec les fracassantes déclarations ou les inexplicables mutismes auxquels ils donnèrent lieu, on a tendance à croire que leurs responsables furent au fait de découvertes que l’on occulta manifestement au grand public ! Voilà donc qui cautionne en plus de son autorité d’homme de science. La théorie du professeur Oberth. Dans les années soixante, un journaliste américain lui demanda malicieusement s’il pensait que les little grennmen (petits hommes verts) méritaient bien leur nom. Le savant lui répondit sans railler qu’il avait posé la question la plus pertinente qui soit ! Et il exposa pour la première fois sa théorie qui, en raison des précisions apportées, de la conviction du professeur, nous semble aller beaucoup plus loin qu’une simple conjecture.

    Les petits hommes verts ne sont pas une légende. Ceux qui les ont vu descendre de leurs engins ne sont ni des fabulateurs ni des ivrognes en proie au delirium. Ils ont effectivement aperçu les occupants des mystérieux OVNIS tels qu’ils sont, à savoirdes plantes douées de raison. Le professeur Hermann Oberth les nomme « uranides ».

    Ces végétaux ont des capacités humaines ou plus exactement surhumaines puisqu’ils ont des millénaires d’avance sur notre civilisation. Ces plantes proviennent de planètes qui ne sont pas obligatoirement aussi éloignées qu’on le croit communément de la nôtre. L’oxygène ne s’y rencontre pas à l’état gazeux et de ce fait, la vie animale y est tout à fait impossible. Un être végétal peut toutefois y vivre. La plante-mère tire du sol carbone, oxygène, cela à partir de silicates minéraux. Elle synthétise elle-même l’eau qui n’existe pas et ne rejette donc pas d’oxygène. La végétation n’a, de ce fait, constitué aucune atmosphère autour de la planète comme c’est le cas sur la terre. De tels mondes possèdent donc un environnement essentiellement différent du nôtre et permettent cependant le développement de la vie…

    L’explication d’Oberth devient à tel point précise que l’on se demande à quelles sources il a pu puiser. Pourquoi déclara-t-il au journaliste absolument sidéré que nulle science ni découverte ne viendrait jamais démentir ses assertions… Etrange affirmation de la part d’un scientifique dont l’éthique première est de soumettre toute conjoncture à l’épreuve de l’expérience !

    La personnalité de son auteur évita qu’on la mît ouvertement en doute, mais on s’en gaussa discrètement, et tout fut fait pour que l’on oublie cette théorie. Jusqu’aux découvertes en 1975  d’un savant soviétique, le professeur Igor Gladounov, de l’Académie des Sciences Techniques et Forestières d’URSS. Etudiant plus précisément les lichens de l’Arctique qui vivent et prolifèrent dans des conditions effrayantes, il est parvenu à mettre en relief, dans un premier temps, l’identité de structure entre la cellule nucléique de certains lichens et la cellule nerveuse humaine.

    Plus encore, quand la plante est obligée de se développer en circuit fermé, c’est-à-dire qu’elle doit « produire » son carbone, son oxygène à partir de son sol, qu’elle est obligé de faire la synthèse de son eau et autres corps indispensables, elle développe en bien plus grand nombre ses cellules essentielles au détriment de cellulose qui les entoure. Gladounov est parvenu ainsi à la conclusion que l’état « cellulosique » qui caractérise les végétaux terrestres constitue en quelque sorte un état léthargique. Les conditions d’existence des plantes seraient sur terre trop favorables pour que le règne végétal accède à un niveau de « conscience » supérieur. Ces découvertes et leurs corollaires éclairent d’un jour nouveau les déclarations du professeur Oberth. Plus tard le professeur Zaîsev, célèbre pour ses articles démontrant que Jésus-Christ n’était rien d’autre qu’un homme de l’espace, a étudié les autres textes sacrés à la lumière des découvertes de Gladounov. Il en conclut que tous les extraterrestres qui ont au cours de l’histoire humaine visité la terre, et y ont laissé leur trace, ne sont certainement pas des êtres végétaux.

    Mais il relève un important détail auquel on n’avait jusqu’alors guère pris garde. Les dieux et les hommes du premier âge de la terre étaient de bois et de feuilles, selon le Popol-Vuh des Maya Quichés. On a trop longtemps confondu, lui semble-t-il, les feuilles qui ornent la statue archaïque de Copan, leur premier dieu créateur, avec des plumes. Ces longues et larges tiges qui recouvrent le dos de l’obèse personnage ressemblent plutôt aux feuilles du maïs qu’aux plumes du quetzal. Elles sont intégrées dans le corps comme si elles en procédaient. Et lorsque le prêtre revêt le manteau rituel durant la cérémonie du passage du Soleil par le zénith, c’est un habit de feuilles et non de plumes qu’il endosse. De même, certains fidèles qui pratiquent des incisions sur leur corps y introduisent des feuilles pour s’assimiler au dieu créateur descendu en gloire de l’azur, à l’heure où la cérémonie commémorative a lieu.

    Un autre ethnologue soviétique, Iouri Zaklin, rappelle que les dieux créateurs androgynes d’Indonésie, An et Rya, sont des arbres descendus des cieux, ils prirent tout d’abord racine sur notre sol. Puis, s’étant confortablement rassasiés de la bonne terre qui les avait accueillis, ils parcoururent les îles et créèrent tout ce qui vit. Toujours chez les Mayas, c’est l’arbre de vie Ahpù qui féconde en tant que végétal l’humain et vierge Ixquic.

    Les exemples ne manquent pas qui illustrent la thèse de ces audacieux chercheurs. Dans notre seul Occident, comment expliquer convenablement cette coutume païenne qui remonte à la nuit des temps et qui incite les jeunes épousées à se frotter langoureusement contre un tronc d’arbre sacralisé pour accoucher d’un rejeton beau et intelligent ? Simple pratique agraire ou mémoire ancestrale d’un dieu végétal dont seraient issues toute beauté et toute intelligence ?

    Que dire de la Mandragore, la racine végétale en forme d’homoncule, dont on vénère dans le monde entier les propriétés magiques ? Les théories d’Oberth et des soviétiques vont encore plus loin dans leurs conclusions. Seule une constitution physique proche de celle des arbres et des plantes permettrait un voyage spatial à des vitesses supra-luminiques. D’où l’extraordinaire proposition de certains qui estiment très sérieusement qu’il faudra « végétaliser » les organismes des cosmonautes voués aux périples interstellaires. Quitte à les métamorphoser à nouveau en humain une fois parvenu à destination. La technique reste cependant à mettre au point ainsi que quelques détails du voyage dans la Galaxie.

    *

    Fait à Courton-le-Bas le 12 Août 2007

    PS --> un peu de retard dans la mise en ligne... ;o)

     

    claude burkel avatar
     

    Pin It

    1 commentaire
  • SYMPOSIUM  MONDIAL

     

    SAINT  MARIN  LE  30 MARS  2014

    Par Laura Magdalene Eisenhower

     

    « Pour commencer, je voudrais partager une citation de mon grand père le président Eisenhower, dans son discours d'adieu à la Nation le 17 janvier 1961 ».

     

    «  Dans les conseils du gouvernement, nous devons nous prémunir  de l'influence non garantie, qu'elle soit recherchée ou non,  par le complexe militaro-industriel. Le potentiel pour la montée désastreuse d'un pouvoir mal placé. Nous ne devons jamais laisser mettre en danger nos libertés ou les processus démocratiques. .. Seule une vigilance des citoyens alertés peut contraindre le bon maillage de l'énorme machinerie industrielle et militaire de la Défense avec notre objectif et méthode pacifique, pour que la sécurité et la liberté puissent prospérer ».

     

    Etant une descendante de Dwight David Eisenhower, il m'a aidé à voir ce qu'il avait prévenu dans son discours. Il m'a aussi fait comprendre la responsabilité que nous avons tous en tant que citoyens : être vigilants et bien informés ; et exprimer nos objectifs et méthodes pacifiques. Tant que nos voix sont entendues, il y a des solutions. Les enfants n'ont actuellement aucun véritable avenir, sauf vivre dans une société asservie.

     

    Après avoir entendu tant de rumeurs, tout au long de ma vie, en ce qui concerne Eisenhower et des rencontres avec des extraterrestres, j'ai commencé à enquêter sur le sujet et j'ai découvert au cours de ma recherche que les événements étaient réels et qu'il ne s'agissait pas de rumeurs.

     

    La création de protocole de contrat en cas d'un contrat ouvert avec des E.T. Est extrêmement importante : Prise de conscience de possibles dangers.

    Il y a une couverture énorme en ce qui concerne un contact E.T. Avec notre gouvernement ; et le plus gros secret a été tenu en ce qui concerne ceux qui ont été enlevés ou contactés. C'est parce que l’invasion a eu lieu, et ils ne veulent pas que nous le sachions. Cette invasion a infiltré tous les secteurs de notre société, dans le déguisement pour la plupart, mais tout à fait évident pour plusieurs.

    Quand on regarde les témoignages des lanceurs d'alerte, et ce que j''ai découvert... Cela a commencé bien avant qu’Ike soit entré en fonction.

    J'ai fait des recherches, connu et étudié « exopolitique », visualisation à distance, channeling, races E.T.s , histoire galactique ...J'ai aussi participé à des cessions avec des contactés , et si oui ou non , des E.T.s sont interaction avec l'humanité.

    Peut-être que quelques pièces de puzzle que j'ai récolté peuvent être erronées ou fausses mais beaucoup sont certainement dignes de confiance.

     

    J'ai été recrutée pour aller sur la  planète Mars, projet lié aux traités secrets dont je vais parler dans cet article. Ce programme s'appelle « Alternative 3 ».

     

    TRISTES REALITES

     

    Nous ne pouvons pas nier la modification de la météorologie et la pulvérisation de nos cieux. (The spraying of our skies).

    Dane Wiggington est un expert dans ce domaine ainsi que Scott Stevens, un ancien météorologue. Vraiment tout ce que vous devez faire est de regarder ce qui se passe. Nous nous occupons également de la catastrophe de Fukushima, la géo-ingénierie, les aliments génétiquement modifiés, le faux drapeaux dans les nouvelles, le contrôle des médias, le contrôle de l'esprit, les scénarios possibles de fausses invasions  d’aliens (Blue Beam), les faux messies (Matreya) et la menace de l'effondrement économique, la loi martiale, les camps de la FEMA, l'éclatement, la division des civils...

     

    Pour les personnes qui entendent cela pour la première fois » it pains me to share this «  cela me peine de partager ceci- mais je sais que les choses pourraient changer considérablement, si vous savez que tout cela est vrai.

    Si vous décidez que c'est faux, je respecterai votre point de vue, je vous demande juste d'avoir un esprit ouvert et à partir de là, faire tout ce que vous pouvez pour apprendre davantage et nous aider pour faire de ce monde un endroit meilleur.

     

    Tout cela ne sont pas des théories de conspiration, mais une triste réalité. Un gouvernement secret fonctionne, un gouvernement de l'ombre qui ales mains sur la technologie E.T. Tout cela a été soigneusement planifié et mis en place, comme une infiltration massive dans les zones qui tentent de résoudre les problèmes et nous protéger.

     

    Un EX. M 16, un dénonciateur déclare que le complexe militaro-industriel

    extraterrestre [M I E C] utilise actuellement une [tablette de la Destinée]- système de super ordinateur qui comprend HAARP – AEROSOLS /chemtrails et un système d'intelligence artificielle de contrôle de l'esprit pour tenter un écocide et génocide planétaire. Il affirme que la flotte des Pléïades est là  pour libérer l'Humanité et que ce sera couronné de succès.

    Les responsables et ceux qui sont impliqués doivent être tenus pour responsables ou  aider à se libérer des contrôles.

     

    Nous sommes mis au défi de l'humanité de bien comprendre la différence entre qui est là pour nous aider et qui ne l'est pas. Mais ceci ne peut venir que par le biais du discernement et nous éduquer sur notre histoire galactique et apporter les vérités cachées sur la place publique.

    Spirituellement  afin que nous ne limitions pas ou ne nous bloquions nous mêmes, des hautes énergies de la Terre.

    Certes, il n'existe aucune preuve concrète pour tous les éléments que je vais présenter. En dépit de cela, ils montrent une très possible « histoire secrète ». Nous devons faire face et prendre ceci en considération.

     

    Lorsque nous avons entendu parler de traités.

     

    Pour la plupart, lorsque nous entendions parler de relations entre E.T. et notre gouvernement, nous entendions seulement Eisenhower et CUN documenté en 2000.

    Nous savons aujourd'hui que les ovnis ont été signalés en Italie dans les années 30 et que Mussolini les considérait comme une nouvelle arme étrangère aérienne.

    Il a créé en 1933, un comité officiel présidé par Guglielmo Marconi -

    « Gabinetto RS 33 »  dans le but d'études d'ingenieries  inverse après un crash d'ovni en Lombardie et la récupération de deux pilotes de type nordique  (II Duce) considérés comme des pilotes allemands.

    Ces études ont ensuite été récupérées par l'Allemagne Nazie.

    En tout cas, Aux Etats Unis, les traités mentionnés ci-dessus n'ont pas été signés par Eisenhower.

     

    Selon Jason Bishop III, des dénonciateurs de la base de DULCE, le gouvernement des Etats unis en 1933 a permis d'échanger des animaux et des humains en échange de connaissance high tech ; et  leur a permis d'utiliser les bases souterraines dans l' Ouest des USA , afin qu'ils ne soient pas dérangés.

     

    Selon un dénonciateur et ex-opérateur de M 16, le premier traité  entre  les ETs Gris (des êtres reptiliens du système Draco) -constellation du Dragon-et le gouvernement américain, sous l'administration Roosevelt a été signé en 1934. C'est ce qu'on appelle le « traité Grenade ».

    Ce  traité stipule qu'en retour de la haute technologie fournie par les Gris, le gouvernement fédéral leur permettrait de procéder sans entrave à des enlèvements pour une utilisation de programme  génétique  E.T. En cours.

    Cela s'est produit après avoir refusé l'aide des Pléïadiens qui voulaient un désarmement  militaire. Il a également déclaré qu'après que le gouvernement US ait refusé de travailler avec les Pléïadiens, ces derniers se sont rapprochés d'Hitler.

     

    Les Pléïadiens ont élaboré un traité avec Hitler et les nazis. Echange de technologie mais les nazis ne devraient pas attaquer le peuple juif.

    Les nazis ont développés leur appareil en forme de soucoupe, technologie avancée des Pléïadiens.

     

    Les Gris sont bien connus dans les affaires d'enlèvements. Les ufologues n'ont pas de rapports de ces enlèvements ainsi que es rencontres rapprochées du 3 ème type avec des entités reptiliennes. Mais cette dénonciation n'est pas la première qui a été faite.

    Billy Meïer, un contacté Suisse déclare que la technologie espace/ temps a été échangée par une certaine race de Pléïadiens avec Hitler.

     

    Allemagne 1933- 1934 : Un groupe de médiums nazis, les femmes psychiques VRILERINNEN  était dirigé par  Maria Orsich.

    Billy Meïer et l'ex-M 16 disent que dès 1941, les Pléïadiens ont rompu leur traité avec Hitler et les nazis. C 'est à cette époque que les Gris se sont approchés d'eux, et que la  technologie sur le contrôle de l'esprit s'est mise en place.

    Selon l'ex- opérateur M 16, les traités sont renouvelés tous les 10 ans.

    Si  ces  affirmations sont vraies, cela valide les rencontres de l'administration Eisenhower et les ETs en 1954.

     

    Notre gouvernement, sous l'administration Roosevelt apparemment a obtenu des technologies secrètes qui ne concernaient pas le contrôle de l'esprit, comme ce qu'avaient reçu les nazis, mais des dispositif antigravité, métaux et alliages, de l'énergie libre, et technologie médicale.

    En échange, cela permettrait aux Gris de s'infiltrer à différents niveaux de la société humaine  et comprenait également et comprenait également la possibilité de clonage de certains dirigeants du monde.

    Alors, maintenant, nous voyons que les deux parties ont été influencées par les Gris.

     

    L ' INFILTRATION CONTINUE

     

    Il semble que l'infiltration a été un facteur depuis la seconde guerre mondiale et la guerre a juste changé en quelque chose  d'autre, mais n'a jamais été gagnée.

    Pendant la présidence de Truman, traiter le problème ET était une tâche que le président ne pouvait pas gérer seul. De nombreux accidents semblent avoir eu lieu bien avant Roosevelt en 1947 et cela a  été stocké à la zone 51 jusqu'à aujourd'hui ; où de nombreux tests, vaisseaux, autopsies E.T.s et expérimentations ont été et sont encore réalisées. Les extraterrestres disent qu'ils occupent cette base avec d'autres, comme les scientifiques et les militaires.

     

    Morgan Martell discute sur son site Internet du Projet Paperclip.

    En 1946, le président Truman a autorisé le projet paperclip. L'un des buts de l'opération était de nier l'avancée soviétique de l'Allemagne et la connaissance de l'Union soviétique et du royaume uni ; ainsi qu'inhiber l'après guerre en Allemagne de réaménagement de ses capacités de recherche militaire.

     

    Les médecins et les psychologues ont fait des progrès dans le social et l'ingénierie comportementale chez l'homme, également connue comme contrôle de l'esprit

     

    L'OSS (Office of strategic services) avait déjà été active avec 'opération paperclip plus de trois mois, avant que Truman en ait donné l'ordre, et de nombreux membres du parti nazi  étaient déjà entrés aux Etats unis. Donc, l'OSS a fait en sorte de blanchir l'histoire des nazis ou parfois mené à leur créer de nouvelles identités, qui leur ont permis d'étendre leur influence en Amérique.

    Le dénonciateur de M 16 a dit que la CIA a été créée presque deux ans après cela et la loi de sécurité nationale américaine de 1947 pour gérer le nombre massif de contrôle de l'esprit, le clonage et autres projets secrets nés de paperclip.  Les lois normales ne s'appliquent pas à eux, de sorte qu'ils peuvent s'en tirer avec toutes sortes de choses.

    Tout cela a été tourné plus en projet et technologie liées à la Défense, en armes utilisées pour nous contrôler.

     

    MJ 12 (Majestic twelve) a également été créé en tant que groupe spécialisé dans les enquêtes ETs, telle fut aussi l'année de l'accident de Roswell où les entités biologiques sont entrées en scène, qui a contribué à ce que nous prenions contact avec leurs  races.

     

    ALTERNATIVE   1, 2, 3 ET  MARS

     

    Lorsque le président Eisenhower était au pouvoir, il a créé une société secrète connue sous le nom « Société Jason »  (Jason Boursier) en 1955, qui est considérée comme une branche de Majestic 12, que Truman a établi pendant sa fonction. La «  Jason scholars » a été créée pour passer au crible tous les faits, preuves technologie, mensonges et tromperie et de trouver la vérité concernant les E.T.s

    Alternative 1  2  et 3 sont trois programmes recommandés par les chercheurs de la société Jason et sont liés à différents scénarios afin d'éviter un possible futur destin , plus que probable et non naturel , mais ce n'était pas connu à l'époque.

    La  première alternative est l'utilisation de dispositifs militaires pour faire des trous dans la stratosphère, à partir des quels la  chaleur et la pollution pourraient s'échapper dans l'espace.

    La deuxième vise à la construction d'un réseau de villes souterraines et de tunnels dans lesquels l'élite choisie de l'humanité pourrait survivre.

    La troisième : un programme secret de colonisation spatiale sur Mars dans le même but.

     

    Récemment, dans les informations, la chaîne CNN a mentionné la colonisation sur Mars et des personnes certifient être des résidents permanents ; donc les idées et concepts ne sont plus aussi cachés. Mais ce qui est caché, sont les raisons et intentions et l'histoire cachée sur les E.T.s et non en ce qui concerne ce que nous serons vraiment à l'avenir, et quel futur nous pourrons créer, lesuel futur a été actuellement « salut cric » (???)

     

    Nous avons un ADN dormant ; beaucoup ne veulent pas que nous soyons en contact avec  (…) et  c'est pourquoi il y a une invasion ou attaque qui s'oppose à notre expansion, unification et libération, c'est donc sur ce point que nous devons nous concentrer.

     

    Le montant de l'activité illégale qui se passe derrière les coulisses  pour financer ces projets est incroyable. Nos impôts sont utilisés et nous n'avons pas voté pour tout cela. Nous avons le droit de savoir.

    Ce n'est pas seulement la drogue, cela va dans la forme la plus profonde de la criminalité que nous pouvons imaginer.

    C 'est une chose d'être secret pour notre bien, mais c'en est une autre à faire en secret des abus incroyables, impliquant la torture et la manipulation de tant de gens.

    Ce sont des êtres humains qui semblent être collaborateurs et cachent ce qu'ils font à des gens qui peuvent très bien travailler à leur côté. Ce compartimentalisme  rend entièrement difficile  pour quiconque de savoir ce qu'ils tentent de faire, et ceux qui savent, vont soit essayer de les aider ou de les arrêter. Mais je pense... I feel, it  is going to.

     

    Depuis 1947, aux Etats unis 131 bases souterraines militaires, profondes ont été créées. Selon le dénonciateur Phil Schneider qui en tant qu’ingénieur a participé à la construction de ces bases ; selon lui, 62 de ces bases sont utilisées pour le logement des Petits et Grands Gris.( Bases creusées avec engins E.Ts )

    Certains ont dit qu'il y a environ 4 000 bases dans le monde entier.

     

    Le groupe Bildelberg a été créé en 1952 pour prendre des décisions concernant le problème Alien  et d'autres questions internationales en dehors du gouvernement. Au fil des ans, le groupe Bildelberg a évolué dans  (ou fusionné avec) un gouvernement mondial secret.

    Illuminatis : C'est le véritable gouvernement de l'ombre qui existe comme une grande organisation qui étend ses tentacules.

    D'un livre appelé «  Space gate, the veil removed » (porte de l'espace le voile enlevé).

    Il est suggéré que le Bildelberg, le conseil des relations étrangères :

    « Council Foreign Office » (CFR) et la commission trilatérale forment le gouvernement  forment le gouvernement secret et ils tiennent en main toute la technologie alien et gèrent leur show à travers le MJ 12.

     

    Maintenant, nous pouvons voir comment les recommandations d'Alternatives étaient influencées par ce gouvernement de l'ombre et des êtres hors de la planète, car nous  n'avons aucun moyen d'être en mesure de  venir à ces conclusions nous-mêmes ; sans posséder la technologie  pour y arriver

    Il a également été dit qu'ils veulent que nous soyons sur un calendrier catastrophique, afin d'être plus facilement contrôlé pour leur programme de nouvel ordre mondial.

     

    Au sein des groupes de renseignement, de réflexion clandestine et société secrète, il y a une opposition interne et bataille entre ceux qui optent pour des factions de bienfaisance et ceux qui sont d'avis contraire.

    La politique liée aux nazis et les sionistes font tous partie de ce gouvernement de l'ombre et nous apparaissent comme une guerre nous maintenant conquis et divisés, mais parmi eux, ils sont juste en lice  pour qui aura le plus de contrôle sur la race humaine, et nous sommes pris au milieu, mais nous pouvons aussi influencer grandement le résultat.

     

    Pour moi, c'est le reflet  des batailles cosmiques qui se déroulent, comme à l'origine, avant même que notre planète actuelle soit entièrement formée, et qui se passent maintenant ici sur Terre.

    Toutes ces races sont liées à travers beaucoup d'ancienne histoire galactique et certains sont porteurs de la génétique des autres à travers l'hybridation.

     

    Je ne suis pas ici pour déterminer qui est au sein de ces organisations secrètes et je ne veux pas causer d'ennuis à ceux qui font de leur mieux en notre nom. Je veux davantage exprimer les vérités cachées  qu'ensemble nous avons à affronter, tout comme nous devons également  mettre  fin  à la constante indécision de divulgation et de ce que l'humanité peut ou ne peut pas être prête.

    Le chat est sorti du sac et il n'existe aucun moyen de répondre à la race humaine maintenant, et nous avons besoin que les forces de police, les militaires, les politiciens et les pilotes d'avion qui pulvérisent des aérosols, arrêtent de servir ces programmes.

    PREMIER CONTACT

     

    Eisenhower entra dans tout un dilemme quand il est devenu président. Avec la guerre froide et l'acquisition concurrente d'armes entre les grandes puissances. Vouloir la paix et maintenir la sécurité nécessitait d'être une grand équilibriste.

    Le fameux discours d'Eisenhower : « Atom's for peace » prononcé au Palais des Nations, un peu plus de deux mois, avant la réunion du 8 décembre 1953, a indiqué qu'il soutenait la fin du développement des armes nucléaires et des essais.

    Eisenhower  n'était pas seul dans son désir qui était apparemment partagé par les extraterrestres.

     

    Je n'ai aucun doute que ces événements se soient réellement produits, événements basés sur la quantité de preuves, dénonciations, témoignages et tout ce que j'ai vu, y compris l'expérience de ma vie. Tous les événements qui ont mené à cela, ont ouvert la voie pour ce qui s'est passé lors de ces réunions.

    Le premier contact avec le Président Eisenhower a été dit se produire à EDWARDS MUROC, base de l'armée de l'air, en février 1954 ; bien que certains pensent que c'était sur la base aérienne de HOMESTEAD en Floride.

    De nombreux contactés par les Pléïadiens ont noté que la réunion avec les E.T.s  était le 20-21 février 1954 – réunion où était présent un groupe de 4 membres de la société civile.

    Gerald Lumière un scientifique  (métaphysique)

    Edwin Nourse un éminent économiste

    Francis Mac Intyre évêque et chef de l'église catholique à Los Angelès

    Franklin Allen, un journaliste bien connu.

     

    William Cooper (qui a été tué en 2001 et qui a affirmé avoir servi dans  L'US AIR FORCE et l'US NAVY ainsi que «  Naval Intelligence » jusqu'en 1975) a eu accès à des informations classifiées et il a déclaré !

    «  Ce groupe alien nous a mis en garde contre les Aliens qui ont été en orbite autour de l'équateur  (les Gris) et a proposé de nous aider dans notre développement spirituel. Il a exigé que nous démontions et détruisions nos armes nucléaires, en tant que principal Etat...Ils ont refusé d'accepter un échange de technologie disant que nous étions spirituellement incapables de gérer la technologie que nous possédions alors. Ils pensaient que nous allions utiliser une nouvelle technologie pour détruire l'autre »

    Selon Cooper, l'histoire de cette race a actuellement expérimenté quelque chose de similaire avec des portions de leur race issue de Rigel (constellation d'Orion). Ce fut après la soi-disant guerre de la Lyre, quand les « Nordiques » ont été attaqués par les Dracos (constellation du Dragon) sur Lyre dont beaucoup de fuites vers Rigel.

    Voici comment cela a été décrit :

    « La première chose que les Dracos / Gris ont faite, a été d'infiltrer subtilement toutes les couches de la société, et l'utilisation d'implants afin d'exercer un contrôle de l'esprit et systématiquement éroder la matrice de

    l'âme collective et assimiler la population dans leur complexe de la mémoire du groupe, remplaçant ainsi la mémoire historique de la population avec leurs propres souvenirs, les transformant en drones.

     

    Après « making it à Rigel, «  le contacté George Andrews a décrit ceci :

    «  Il y avait une guerre nucléaire sur Rigel et un désastre environnemental et avant ou  pendant que les Dracos les aient infiltrés clandestinement.

    Les survivants Nordiques faisaient partie d'un programme d'hybridation où les « Petits Gris » de Zeta Reticuli ont probablement été conçus génétiquement ingénieurs ; et ils sont alors devenus, les Grands Gris ou tall White et ont un rôle plus dominant  sur les Petits Gris.

    Des Nordiques qui ont pu fuir sont allés sur Procyon, où ils ont été également attaqués mais Alex Collier, un contacté a dit qu'ils ont récemment libéré leur planète des Gris et qu'ils souhaitaient nous aider.

     

    Lors de cette réunion à Muroc , base de l'armée de l'air, cette race a déclaré que nous étions sur le chemin de l'auto destruction , et que nous devons cesser de nous tuer les uns les autre ; arrêter de polluer la terre, arrêter de piller les ressources naturelles de la terre et apprendre à vivre en harmonie.

     

    William Cooper affirme que ces conditions ont été accueillies avec une extrême méfiance en particulier la condition majeure du désarmement nucléaire On croyait que satisfaire cette condition nous laisseraient impuissants face à une évidente menace E.T. Le désarmement n'a pas été considéré comme étant le meilleur intérêt des Etats unis.

     

    Selon les rechercher d'exopolitique, Michaël Salla confirme que la première réunion de contact vient du fils d'un ancien commandant de la marine qui a affirmé que son père Charles Suggs avait été présent lors du premier contact.

     

    Un autre dénonciateur qui est le fils de William Lear, célèbre créateur  du

    « Jet Lear » confirme le premier contact et affirme qu'il s'agissait d'une race E.T. Dont les propositions de principe sur le transfert de technologie ont été rejetées.

    Sa recherche se poursuit pour dire que, étant donné l'intensité de la guerre froide, les responsables de la sécurité nationale, présents, ont peut -être décidé qu'il était plus prudent de chercher de meilleures conditions avant d'accepter les demandes des E.T.s .

     

    Le témoignage de Gérald Lumière dit que la réunion à Edwards n'a pas abouti à un accord, mais a entraîné u désaccord intense entre les fonctionnaires d'Eisenhower.

     

    On parle aussi de 4 groups aliens différents impliqués dans la réunion ; Les Nordiques, les Aliens Gris, un groupe humanoïde dont certains avaient 9 pieds de haut,  et une race de nature reptilienne.

     

    Gerald Lumière croyait que le président Eisenhower avait l'intention de faire une déclaration officielle pour le pays, environ   un mois après que sa lettre ait été écrite, mais comme nous le savons, aucune annonce n'a été faite.

     

    TRAITE AVEC LES GRIS

     

    Feu William Cooper a décrit une autre rencontre où un accord a été atteint après l'échec de la  première réunion. Cooper a une version différente des dates et heures des réunions de 1954. Cependant il convient qu'il y a eu des séries de réunion, impliquant différentes réunions d'E.T.s avec le président Eisenhower et / ou l'administration Eisenhower.

    Ce traité particulier n'a pas commencé avec Eisenhower comme mentionné

    précédemment ; depuis le premier connu sous le nom de « traité Grenade » signé en 1934 et renouvelé tous les 10 ans.

    Le second aurait été en 1944, qui a été confirmé par quelques sources et à nouveau en 1964 également confirmé.

    La possibilité d'entre eux, étant des clones humains est quelque chose à considérer aussi.

     

    Le soutien  pour le rôle diplomatique joué par le Grand Gris vient de William Cooper, ancien conseiller de l 'Intelligence Navy qui affirme avoir vu classer des documents où le Grand Gris a négocié des accords avec l'administration Eisenhower dans les réunions à partir de 1954

     

    Snowden, Paul Hellyer et Charles Hall ont tous parlé actuellement des Tall White qui sont également connus comme grands Gris.

    De la recherche de Jim Nichols, qui est un savant clé d'Exopolitique, après avoir reconstituer ensemble de nombreux rapports, affirme que le Président Eisenhower en 1954, face aux extraterrestres, commençait à être en possession de technologies de pointe nous permettant d'être capables de nous défendre nous-mêmes. Cependant, les créatures ont assuré que la conquête n'était pas leur intention.

     

    William Cooper affirme que « selon cette entente » le gouvernement des Etats-Unis permettait que des gens soient enlevés à condition qu'il ne leur soit fait aucun mal, qu'ils soient renvoyés en toute sécurité et qu'ils ne soient pas en mesure de se remémorer l'incident. En échange le gouvernement obtiendrait une technologie développée.

     

    Une autre partie de l'accord Edwards était l'échange « d'ambassadeurs ». Un des ambassadeurs était le reptilien de Krill de Typhon dans la constellation Draco. Un autre est appelé J- ROD.

     

    Les E.T.s appelés Zetas viennent de la constellation Zeta Réticuli et sont censés  être  descendants d'humanoïdes, tandis que d'autres races (ceux qui viennent de Draco, Orion et Ursa Major (Grande Ourse) sont considérées comme des espèces reptiliennes.

     

    Il y a beaucoup plus d'histoire à partager au sujet de ces races, y compris une planète officiellement appelée APEX de Zeta Réticuli. Tous ne sont pas dangereux. Certains ont rejoint d'autres êtres pour être à leur service, quand ils ont détruit leur propre monde et ont été transformés en « Petits Gris ». Ce sont les êtres impliqués avec l’ingénierie des « Nordiques » sur Rigel. Les Tall Whites.

    Ils ont arrêté notre ascension par un mauvais alignement des lignes de la Terre. Sur le site « Zeta Talk » il est dit que ceux reliés à l'option 3, sont au service des Zetas Gris. Avec autant de rencontres possibles, je suis sûre que nous avons mélangé ceux qui veulent nous aider et ceux qui souhaitent seulement s'aider eux-mêmes.

     

    William Cooper a également dit : « Une autre constatation importante est que les Aliens utilisaient les humains et les animaux comme source de sécrétions glandulaires, enzymes, sécrétions hormonales, sang. Ils nous utilisent dans des expériences génétiques horribles. Les aliens ont expliqué que c'était nécessaire à leur survie ; que s'ils étaient incapables d'améliorer leur structure génétique, leur race cesserait bientôt d'exister.

    Nous avons pris leur explication avec une certaine méfiance.

    Depuis, nos armes étaient littéralement inutiles contre les aliens.

    MJ 12 a décidé de poursuivre les relations diplomatiques avec eux jusqu'à ce que nous soyons en mesure de challenge.

     

    Le colonel Philip Corso, ancien conseiller à la sécurité nationale du Président Eisenhower a dit que le traité était « un cheval de Troie ».

    « Ces créatures ne sont pas des E.T.s bienveillants venus éclairer les êtres humains ; ils ont génétiquement modifié des automates humains, cloné des entités biologiques. Actuellement ils récoltent des échantillons biologiques sur Terre pour leur propre expérimentation. Nous avons négocié une sorte de capitulation avec eux pour aussi longtemps que nous ne pourrons pas lutter contre eux.

     

    Les observateurs à distance ont essayé de découvrir d'où les Gris viennent. Ils mentionnent qu'ils viennent de trois époques de temps différents et que la plupart viennent du futur. D'autres pensent que les Gris ne sont pas des Aliens mais des humains du futur.

     

    Le Dr Michaël Wolf a affirmé avoir été membre du gouvernement satellite

    pendant plus de 25 ans. Il a atteint un niveau très élevé. »Above top secret » et a travaillé principalement sur des projets scientifiques  humains/ ETs conjoints.

    Le Dr Wolf a décrit les Gris comme ayant des motivations positives quant à leur présence sur Terre, mais qui a été inhibée et ciblée par des éléments voyous de l'armée U.S.

    De même Robert Dean estime que les E.T. Visitant la terre sont sympathiques.

    Il y a des abductions militaires appelées MILABS qui apparaissent à d'autres faites par des extraterrestres. Beaucoup ont déclaré qu'ils croient qu'il y a un mélange de réels E.T.s et ceux qui sont plus robotiques et qui assistent les abductions faites par les militaires. Il y a enlèvement et télépathie artificielle, ainsi on peut conclure que de nombreux enlèvements ne sont pas le fait de véritables E.T.s et c'est peut être la raison pour laquelle il y a tant de cas d'enlèvements.

     

    Cela contraste avec les témoignages de Cooper, Lear, Schneider, Corso et sans doute le général Mac Arthur sur les véritables motivations des Gris.

    Il est utile de répéter l'affirmation de Gerald  Lumière qui déclare qu'il y a un conflit terrible entre les diverses « autorités » sur l'opportunité d'informer ou non le grand public. Il a également souhaité en savoir plus sur les intentions de ces êtres avant de faire quoi que ce soit de public.

     

    La divulgation a été un énorme défi, même avant ces réunions. En décembre 1953, les chefs d'état major de l'armée, Navy, US AIR FORCE ont émis la publication 146 qui stipule que la divulgation n’est pas autorisée  concernant les ovnis. C 'est un crime en vertu de la loi sur l’espionnage, passible de 10 ans de prison et d'une amende de 10 mille dollars. Sans oublier les menaces qui pèsent sur les familles et la vie des gens .Ce qui est prouvé par quelques -uns des dénonciateurs.  J'ai mentionné ceux qui ne sont pas en vie en raison de décès inexpliqué.

     

    Selon Phil Schneider, l'Agenda alien était connu du gouvernement des Etats unis dès 1933. Des notes originales de Schneider indiquent qu'entre janvier 1947 et décembre 1952, 16 crashs d'ovnis ont été récupérés.

     

    Une récente interview avec Richard Doalan et quelqu'un nommé « Anonymous « un ancien agent de la C.I.A. Ont déclaré qu'Eisenhower voulait envahir la zone 51.

    Dans un témoignage vidéo, l'ancien agent de la C.I.A a allégué que le président Eisenhower a cherché à obtenir des informations auprès d'un groupe témoin secret appelé MJ 12 sur les projets des aliens liés à une installation située près de la zone 51 appelée S 4.

    Le message était une menace directe. Le président autoriserait une invasion de la zone 51 et S 4 si sa demande d'information n'était pas prise en compte.

    Ils ont dit que le président Eisenhower avait perdu le contrôle des projets E .T.s liés à un groupe de contrôle appelé le MJ 12.

    Si Ike rencontrait le 20 février 1954, l'explosion de la bombe à hydrogène de 15 megatonne, avait lieu 9 jours plus tard, le premier Mars, montrant clairement  l'échec de la diplomatie secrète du nucléaire. Le test avait eu lieu le 28 février 1954 sur l'atoll de Bikini, dans les iles Marshall.

     

    Selon Gerald Lumière, après les deux expériences de contact, Ike apparemment avait l'intention d'accepter l'offre angélique présentée par les

    « Nordiques ». Les établissements de la Défense étaient préoccupés par la guerre froide et faisaient pression sur lui pour le faire changer d'avis. Les intérêts de la guerre l'ont emporté sur ses désirs de paix dans le monde.

     

    Jim Nichols dit que nous avons été informés par les dénonciateurs qu'en 1955, le traité signé par Eisenhower était une tromperie. Beaucoup des partisans d'Eisenhower regrettaient. Ce traité avec les aliens avait donné naissance à une industrie de l'armement et uni les services de renseignement  des pouvoirs remplaçant à la fois l'autorité du Président et la Constitution. Voyant la menace de ce complexe militaro-industriel, Ike a averti avant l'expiration de son mandat en1961.

     

    Stewart Swerdlow, un survivant du projet Montauk déclare :

    «  …L'élite de commande comprend les gouvernements terrestres (exécutif, législatif et judiciaire). Les organisations de médias, les organisations internationales, militaires et de renseignement qui sont peuplées par des clones ou cyborgs  sous le commandement et le contrôle de la faction des Gris reptiliens, dont l'intention est de faire main basse sur la Terre.

     

    Cela avait été dans les travaux un certain temps ; le gouvernement de l'ombre travaille directement avec ces êtres, tandis que beaucoup d'entre eux souhaitent nous défendre.

    Ils ont une technologie avancée qui n'est pas utilisée pour nous protéger, ou aider ceux dans le besoin, ou nettoyer l'environnement. Au contraire, ils sont utilisés pour des projets de budgets noirs  qui utilisent des millions de vies et des millions de dollars de nos impôts.

     

    TECHNOLOGIE  DANS DE  MAUVAISES MAINS : MONTAUK

     

    Avec le projet Paperclip et l'implication  nazie, il semble que l'utilisation de ces technologies qui devaient nous aider contre la menace E.T. Soit tombée dans de mauvaises mains.

    Selon Preston Nichols, qui faisait partie du projet Montauk, les humains (??) de Sirius B, ont joué un rôle dans la fourniture de technologies exotiques comme voyage inter dimensionnel dans le temps- aux agences gouvernementales impliquées clandestinement à la fois dans l'expérience de Philadelphie et le projet Montauk.

    La première porte sur un essai de téléportation de la marine US en 1943 et la deuxième à l'établissement Long Island, consacré à des expériences militaires secrètes.

     

    Alex Collier explique que ceux de Sirius B sont venus ici et se sont payés nos têtes et ce sont eux qui à l'origine ont donné la technologie Montauk à notre gouvernement.

     

    John A. Quinn, chercheur du projet Montauk, dit à propos de celui-ci, que cela a été légitimement financé jusqu'à la fin des années 60, mais le Congrès a découvert les aspects psychotroniques et le contrôle de l'esprit du projet. Le Congrès a donc décidé de mettre fin à la recherche, au cas où ces technologies tomberaient dans de mauvaises mains et seraient utilisées de manière inacceptable .Malheureusement, il était tombé dans de mauvaises mains.

     

    Michaël  Ash qui a fait une série d'enregistrement sur les survivants de Montauk, a dit que les grands Gris de Zeta Reticuli ont participé au projet Montauk. Il y avait aussi des Dracos qui contrôlaient  la plupart des projets.

     

    L ' ORDRE DU JOUR REEL

     

    Le nombre de contrôle de l'esprit, et les activités illégales des zones cachées, permettent à notre gouvernement de s'en tirer de façon stupéfiante ; et j'ai personnellement rencontré de nombreuses victimes du contrôle mental qui ont subi un traumatisme incroyable. Il est également très clair,  que la guerre entre ces groupes hors-planètes nous tient.

    Il semble y avoir un thème lié à la récolte de nos âmes : le siphonnage de notre énergie vitale. Les Gris tentent de  créer une matrice de l'âme pour eux-mêmes par l'hybridation, puisqu'ils ont perdu leur énergie de l'âme et la capacité de se reproduire. Ils pourraient être nous.-mêmes (They could be us). Ramasser notre propre matériel génétique (to save ourselves) pour nous sauver.

    Tout dépend des choix et des actions que nous prenons maintenant.

    Nous pourrions être transformés en Gris et être gouvernés par des reptiliens, mais pas si nous nous concentrons sur notre développement spirituel et apportons un équilibre sur cette Terre.

     

    Il existe de nombreuses races supérieures vivant sous Terre qui n'ont pas digressé dans ces formes, car elles ne se sont pas polarisées juste sur un avancement technologique et elles ont évité d'être conçues génétiquement et perdre leur faculté de s'émouvoir. Quelques races intentionnellement s'en sont débarrasser, car elles sentaient que les émotions étaient un problème.

     

    Il est important de noter qu'il y a des positifs et des négatifs, c le voyons  dans les deux races, comme nous le voyons dans la population humaine. Beaucoup de diversité. Il y a aussi une hybridation  entre ces races et les humains.

    Je sens les Gris en survie ; mais nous devons prendre sur nous-mêmes pour discuter ouvertement de tous les éléments impliqués, afin que nous puissions créer un changement positif dans ce monde. Si nous voulons aider n'importe quelle race, cela ne peut pas être à notre propre détriment.

    Plus nous comprenons, plus nous pouvons éviter de type de scénario à l'avenir, pour nous mêmes.

     

    Il semble qu'ils veulent nous utiliser, de façon malhonnête, pour atteindre le chemin de l'immortalité, ou atteindre une capacité dimensionnelle plus élevée, avec notre aide… De là, certains, qui veulent se mélanger avec nous et avoir une chance de voir leur race se régénérer. Et ce sont ceux là, que nous devons accepter, car il n'y a pas de retour en arrière et tout être qui veut nous permettre de progresser dans la paix, sont les vrais amis.

     

    INTERVENTION POSITIVE

     

    Le contacté Alex Collier affirme que les interventions des êtres de Sirius A sont dues à des erreurs commises par ceux de Sirius B, en termes de transfert de technologie et autres formes d'assistance donnés à l'humanité.

     

    Alex Collier : «  Ma compréhension est que ceux du système Sirius A vont essayer d'être utiles parce qu'ils se sentent responsables du fait que c'est ceux de Sirius A qui ont colonisé Sirius B.

     

    L'activité principale qui peut être attribuée à ces E.T.s de Sirius A  est d'aider à la construction d'un système écologique profitable pour l'évolution  (humaine) sur Terre en modifiant la « grille d'énergie bio-magnétique » de  la  planète.  Ils sont  les  bâtisseurs  de  notre  réseau :

    l'architecture  sur laquelle notre planète a été fondée. Donc, par conséquent ils sont utiles pour discerner la géométrie sacrée et discerner les lois physiques de notre monde Ils peuvent nous aider dans la construction de la nouvelle grille et dans la construction d'un nouveau système.

    Donc, nous disons que les Sirius sont d'excellents alliés dans le travail de conception stratégique qui nous attend.

     

    RECRUTEMENT

     

    En 2006, ils ont essayé de me recruter dans une opération secrète concernant le projet alternative 3. Le scénario de la colonisation de Mars. J'ai refusé. En tout cas, ce n'était pas facile du tout. En tout cas, j'ai découvert qu'il y avait d'autres projets présentant différents aspects.

    J'ai collaboré à beaucoup de choses avec mon ami et collègue Andrews Basiago ; nous avons travaillé ensemble sur de nombreux points avec l'incroyable travail de recherche d' Alfred  Lambremont Webre. Ce n'est pas de la science fiction.

    Il y avait un programme secret de téléportation vers Mars.   « The CIA Jump room » La salle de saut de la CIA, dans les années 1980, dans lesquelles Anderws Basiago et d'autres dénonciateurs ont participé.

    La technologie de téléportation pour ce programme peut avoir été donnée au gouvernement par une espèce spécifique de Gris .La Russie et le Royaume uni ont également des programmes de téléportation vers Mars en ce moment. Il y a des rapports qui indiquent que les bases actuelles de Mars peuvent compter jusqu'à 500 mille colons.

     

    C'est la première fois depuis 9500 BC que la Colombie britannique, la société de la Terre et Mars vont être réunies. Andy, Alfred et moi, travaillons sur l'élaboration d'un traité sur la protection de Mars : rétablir des relations ouvertes entre Mars et la Terre et prévenir la colonisation de Mars par la Terre.

    C'est une chose positive pour la race humaine de mettre des colonies de survie sur d'autres planètes. La Terre a été frappée par de nombreux cataclysmes dans le passé et on devrait protéger le génome humain en plaçant des établissements humains sur d'autres corps célestes.

    Pourtant, le secret entoure ces projets ; le gouvernement vole la liberté individuelle  et exclut l'humanité de débattre d'un sujet qui implique tout l'avenir humain et détourne le destin d'une planète pour servir un agenda hors de la planète. La conscience d'hommes libres exige que de tels projets soient entrepris en pleine lumière et non dans les couloirs sombres du complexe militaro-industriel.

    ANDREWS BASIAGO  ET  LAURA  MADELEINE EISENHOWER- 2010

     

    BONNES NOUVELLES

     

    Des E.T.s  sont parmi nous. Valiant Thor et d'autres êtres de la planète Venus (tout à fait différents du monde que nous connaissons) sont venus dans les années 1960, alors que le président Eisenhower était encore en fonction. Le président et le vice président Nixon leur ont donner le statut de VIP au Pentagone pour 3 ans, afin de discuter de sa proposition, mais sa mission a été rejetée par les chefs conjoints des Etat-Major.

    Ils restent encore stationnés autour du monde dans des vaisseaux mères. Ils voulaient nous aider dans notre développement spirituel et nous aider à relever nos défis mais le gouvernement de l'ombre ne veut pas.

     

    Un film vient de sortir et des livres écrits par Frank Stranges disent beaucoup sur ces êtres et leur visite à notre gouvernement.

    En outre, George Adamski, a déclaré avoir rencontré des Vénusiens sur Terre, et il s'est également rendu à Rome où il a été reçu par le pape Jean XXIII à qui il a donné un message des «  Nordiques », juste avant sa mort.

    Le secrétaire de ce pape, Monseigneur Capovilla a récemment admit que ce même pontife a rencontré un pilote alien dans les jardins du Vatican.

    Au même endroit, MacIntyre (celui qui avait participé à la rencontre Eiseihower/ ETs à Muroc en 1954) dit que le pape Pie XII a observé un étrange « soleil » danser dans le ciel et quand le pape François a été élu en 2013, un ovni a été vu et filmé sur le Vatican.

     

    Considérer que les Nordiques ont la même apparence que les anges bibliques, n'est certainement pas une simple coïncidence.

    La plupart des races sont les « veilleurs » du livre d' Enoch, ceux qui sont tombés du ciel, et ceux qui servent encore la vraie source de tout ce qui est . Il s'agit d'une guerre ancienne remontant à des millions d'années.

     

    Il semble donc, qu'il y ait une sorte d’assistance générale des groupes positifs tels que les Pléïadiens, Arcturiens, Andromédiens, Tau-Celtans, Alpha Centurians, Procyons, alliances gardiens et les êtres dimensionnels plus élevas vivat dans Telos et dans le réseau souterrain Agartha sur la Terre, et sur venus pour en nommer que quelques uns.
    Les recommandations de la plupart de ces races souhaitent notre éveil et notre développement spirituel, qui consiste notamment à aider ceux qui souhaitent se libérer des êtres hostiles. Aussi simple que le fait de ne pas travailler pour les groupes peut tout changer. C'est beaucoup mieux  que de fuir, en laissant les plus vulnérables de l'humanité  et permettre à cette invasion silencieuse de continuer.

    J'ai choisi de rester ici pour aider, pour guider vers l'avant, parce que je crois en nous-mêmes et que nous sommes capables de réalisation.

     

    OPTION 4 -UN FUTUR HUMAIN POSITIF

     

    Il y a beaucoup plus de races extraterrestres bienveillantes que malveillantes, mais il est important que nous sachions les distinguer, que nous puissions faire la différence de façon à protéger nos droits humains et atteindre notre plus haut potentiel.

    Nous avons des capacités au delà de notre imagination la plus folle. Il est temps que nous reconnaissions les forces bienveillantes et l'immensité de notre cosmos multi-dimensionnel ; Et que nous sommes des miroirs des êtres multi-dimensionnels.

    Il est également important que nous reconnaissions les contributions de ceux qui apportent des solutions de guérison, des technologies sûres et les vérités factuelles sur ce qui est passé ; qui ne sont pas financés et qui sont assez largement ignorés.

     

    Individuellement se débarrasser nous-mêmes des programmes, manipulations et les contrôles ; nous pouvons inverser les choses qui ont été faites.

     

    J'ai appelé cette alternative 4, parce que alternative 1, 2 et 3 nous connectent avec les choses secrètes. En cas de catastrophe – une catastrophe qui est facilement provoquée et simulée par la modification du climat et sombre technologie comme HAARP qui a la capacité de créer de super tempêtes et catastrophes.

     

    Alternative 4 est connectée sur  le scénario biologique et le divin droit d'aînesse de notre potentiel humain incroyable, comme une force unifiée qui travaille avec les races de dimension supérieure du Cosmos. Pour ce faire, nous devons surmonter les programmes qui tendent à conquérir et diviser chacun d'entre nous.

    La période 2012-2017 est un cycle d'activation solaire ; nous avons une possibilité d'atteindre cet objectif.

     

    MES PENSEES FINALES

     

    La Terre est un organisme vivant. Nous devons permettre à Gaïa de retrouver son équilibre et de  le  corriger par le biais de l'arrêt de l'utilisation de ces technologies de contrôle  et permettre à l'esprit de décider du sort de chaque être humain. Car seule la Nature doit décider et pas les gouvernements. C 'est notre plus grande épreuve, comme une course. La plus grande menace pour eux est notre unification, nos esprits libres et notre connexion  à notre moi supérieur.

    Commençons par embrasser les choix que nous laisse notre libre arbitre ; restaurer cette Terre, paradis qu'elle est censée être ; et restaurer nos cœurs au service des autres. Truth and each other

    Vérité pour chacun.

     

    Site: http://cosmicgaia2012.com/

     

    Peut être publié dans son intégralité avec le droit d'auteur et les liens.

    Pin It

    4 commentaires
  • UFOLOGIE

    Les ufologues sont-ils victimes d’une malédiction ?

    Par Raymond Terrasse

    01
    De manière irrésistible, le mot : malédiction, reflète instantanément dans l’esprit des gens, celle qui frappe les découvreurs et tous ceux qui ont pénétré dans le tombeau de Toutankhamon, ce pharaon adolescent de la XVIIIème dynastie égyptienne : ou même qui s’en sont simplement approchés.

     

    En fait, comme une erreur mille fois répétée ne devient pas pour autant une vérité, la fameuse phrase : « La mort abattra de son aile quiconque dérangera le repos du pharaon », selon l’une des formules employées, car plusieurs versions de cette menace circulèrent, N’A JAMAIS EXISTE ! (La grande aventure de l’archéologie, trésors et tombeaux enfouis, R. Laffont). C’est Conan Doyle, père d’un célèbre détective à la loupe, et féru d’ésotérisme, qui le premier, lança l’idée que Lord Carnavon aurait pu être victime de « la malédiction du pharaon ». Depuis cette mémorable et glorieuse découverte archéologique, le temps et les avancées technologiques ont permis de calmer les esprits, et de revenir à une vision plus logique. Lord Carnavon était un généreux mécène qui permit la poursuite acharnée des fouilles jusqu’à leur merveilleuse conclusion.

    02
    Au centre Lord Carnavon et Howard Carter devant l’entrée du tombeau.

    S’il est décédé très rapidement après l’ouverture du tombeau, c’est à cause d’une piqûre de moustique, devenue mortelle par son état de santé déficient, et rendu encore plus fragile par le voyage éprouvant, et son séjour en Egypte. D’ailleurs, celui qui aurait dû être frappé en premier, et de manière foudroyante, est bien le découvreur, Howard Carter ; or, ce dernier vécut encore dix-sept ans, jusqu’à l’âge correct pour l’époque de 65 ans, compte tenu des années passées dans le climat torride égyptien. Bien sûr, les tenants de la malédiction ont cité plusieurs exemples d’accidents ou de décès suspects. C’est vite oublier, outre Carter, ceux qui ont survécu longtemps après leur approche du tombeau. Citons lady Evelyn Herbert, la fille de lord Carnavon, qui fut l’une des quatre personnes à découvrir les objets précieux dans l’antichambre ; Hall et Hauser, les deux dessinateurs de l’équipe. Et tous les touristes et curieux qui se pressèrent pour suivre l’enlèvement de toutes les pièces du mobilier. Sans compter les ouvriers qui participèrent au dégagement des escaliers, et au descellement des portes. Tout ce monde aurait dû être victime d’une véritable hécatombe. Ce qui ne fut pas le cas. Pourtant, la légende est tenace. Toutefois, peut-on l’appliquer aux ufologues ?

    Tout d’abord, qu’est-ce qu’un ufologue ?

    Je ne reviendrai sur le sigle : U.F.O. américain, dont la traduction correspondante exacte en français, donne O.V.N.I., simplement pour dire que le franglais ufologue est plus agréable à l’oreille que : ovnilogue. Il y a de nombreuses définitions selon l’esprit de chacun, la base étant : celui qui étudie le phénomène OVNI, ce qui présente une plage assez vaste. Il est possible d’en distinguer trois catégories décroissantes, car il ne suffit pas de lire un livre sur le sujet, ni même de s’abonner passivement à une revue, pour s’intituler ufologue.

    03
    François Truffaut dans le film « Rencontre du 3ème type » de S. Spielberg.

     

    La catégorie principale comprend les enquêteurs bénévoles sur le terrain, interrogeant les témoins, prenant des mesures et des photos, et rédigeant leurs rapports le plus objectivement possible. Certains de ces enquêteurs sont devenus célèbres à travers les livres qu’ils ont publiés. Le plus connu étant Jacques Vallée, qui servit de modèle pour le personnage de Lacombe, à travers François Truffaut, dans le film « Rencontre du troisième type ».

    Mais il y eut aussi : Aimé Michel, Charles Garreau, Jimmy Guieu. Et d’autres encore. Dans toute la France, il y en a plusieurs centaines, plus anonymes, mais qui sont tout aussi méritants, car c’est grâce à eux que l’on peut accumuler les renseignements. On peut y ajouter Jean-Jacques Vélasco, qui en tant que professionnel directeur du Sepra (en 2008), a fait du bon travail, ce qui lui a permis de se convaincre de la réalité du phénomène (OVNI l’évidence, éditions Carnot). Cette catégorie est aussi celle des fondateurs et dirigeants des revues publiées par les différents groupements détaillant tous les rapports, et discutant des différentes options du phénomène OVNI. Ces revues font connaître la deuxième catégorie : celle des « rats de bibliothèques », qui connaissent tout l’historique des atterrissages et des apparitions de la Vierge Marie, puisque ce sont les deux facettes de ce phénomène. Ces « rats » ont l’avantage, non seulement de publier des articles annexes, mais aussi d’apporter leur contribution, en créant de nouvelles voies de recherche : l’orthogéométrie (rubrique ovni à la taverne), qui relie les posés (atterrissage d’ovni) et les apparitions mariales aux hauts lieux préhistoriques et historiques, en accord avec le nombre d’OR.

    burkel et terrasse1
    Claude Burkel & Raymond Terrasse en 2009.

    Et la radiesthésie, lancée par l’ancien enquêteur Claude Burkel, au droit des atterrissages, et qui donne également des résultats spectaculaires à l’emplacement des apparitions mariales. La troisième catégorie, qui est loin d’être négligeable, est composée des volontaires bénévoles qui s’occupent des repas ufologiques (en France et l’étranger), afin de réunir quelques personnes autour d’un plateau-repas, tout en permettant à chacun de s’exprimer, d’apprendre, ou d’approfondir ses connaissances. Ces repas prennent heureusement de plus en plus d’extension, et nombreuses sont les villes qui se targuent de les accueillir. Les ufologues sont donc une autre race de chercheurs, différents des archéologues, car ils n’ont point l’habitude de déranger les mânes des rois, empereurs, ou pharaons endormis depuis des siècles ou des millénaires. Sont-ils pour autant à l’abri d’une malédiction ?

    Il est de fait que certains meurent, à l’instar de n’importe quel être humain, mais que de nombreux autres sont encore vivants. Si Aimé Michel, Jimmy Guieu (à 75 ans) et Bernard Bidault sont décédés, suite à des maladies longues et très douloureuses, Jacques Vallée a fêté, quant à lui, ses 70 ans en 2008. Evidemment, on peut suspecter les crises cardiaques de quelques-uns (le capitaine Ruppelt, chef du projet Blue Book pendant deux ans au début des années cinquante ; le journaliste Frank Edwards auteur de deux livres), voire le cancer des autres, d’être d’origine maudite, c'est-à-dire voulues et provoquées par des êtres, humains ou humanoïdes aliens. Dans quel but ?

    04
     
    En supposant qu’ils aient approché une Vérité qu’il ne fallait pas dévoiler, leur décès subit, alors qu’ils étaient reconnus en bonne santé générale, ne pouvait qu’attiser les soupçons, contraires à la discrétion recherchée. D’autre part, les moyens de répandre l’information ne manquent pas ; que ce soit la presse écrite ou parlée, journaux, radio, télévision, le téléphone, le courrier postal, les enregistrements divers, et maintenant Internet. Depuis cinquante ans, il est difficile, même impossible, de museler quelqu’un sans que cela déclenche une alerte inopportune. D’autant que la meilleure méthode, qui existe depuis des temps immémoriaux, est l’intoxication, la divulgation de fausses nouvelles ou informations, mélangeant le vrai et le mensonge, sans que l’on puisse faire la différence. L’affaire Roswell, le crash supposé d’un OVNI et la récupération des corps des passagers, en juillet 1947, est l’exemple même de cette intoxication. Présentée tout d’abord comme véridique, puis officiellement démentie, et transformée en expérience utilisant des ballons-sondes plus ou moins secrets, cette affaire est restée en sommeil durant une trentaine d’années ; avant de refaire surface, avec des amplifications et des exagérations, de part et d’autre des tenants et des sceptiques, et force livres à l’appui des deux thèses.

    05

    Au point qu’à l’heure actuelle, il est absolument impossible d’avoir une certitude absolue dans un sens ou dans l’autre. Tout se résume à une conviction personnelle sans preuves. Et quand on y réfléchit bien, on s’aperçoit que toute cette embrouille est uniquement le fait des ufologues ; les autorités américaines, civiles ou militaires, ne sont pas intervenues, se contentant de compter les points. Alors à quoi bon attirer l’attention sur quelqu’un, en provoquant volontairement son trépas prématuré ? De plus actuellement, les évènements bougeant à grande vitesse, nous sommes envahis, entourés, encerclés, ficelés, emberlificotés dans un salmigondis de fausses vérités et de vrais mensonges, d’images extraordinaires laissées diffusées certainement volontairement par la NASA. Cependant, si celle-ci est contactée, elle fait la sourde oreille.

    Prenez la photo de Phobos, le plus gros des satellites martiens ; chacun peut y voir clairement un monolithe géant sur le flanc d’un cratère. C’est un parallélépipède visiblement artificiel sans doute possible, semblable à ceux décrits par Arthur C. Clark dans les films 2001 et 2010. Pourtant les astronomes en sont toujours à douter que la vie existe ailleurs que sur la Terre.

    Le fameux monolithe sur Phobos, à droite agrandi.
     
    Ah évidemment, si quelqu’un avait la preuve formelle que des gouvernements, et plus précisément celui des Etats-Unis, avaient partie liée avec des étrangers à notre planète, ceux-ci ayant des bases souterraines à leur disposition, il faudrait impérativement museler le témoin gênant. Mais qu’appelle-t-on une preuve en la matière, et à l’époque où l’on fabrique de vrais faux billets de banque avec une imprimante laser ? Des affirmations gratuites ? Des photos numériques retouchées sur Photoshop ? Des films flous ? Un dialogue enregistré en langue inconnue ? Du sang non humain que seuls des spécialistes peuvent analyser ? Voire un cadavre ? L’autopsie de celui de Roswell a fait long feu. L’idéal étant l’exposition sur la place publique d’un ou plusieurs spécimens vivants de ces entités venues d’ailleurs, devant des centaines de journalistes affamés, et les caméras de télévision. Mais dans ce cas, cela deviendrait officiel, et il n’y aurait plus besoin d’éliminer les gêneurs.

    Ce qui, vous en conviendrez, est impossible sans l’accord de ces êtres, et des autorités incriminées. Pour la bonne raison que ces aliens, s’ils existent, sont en sûreté, et totalement inaccessibles au commun des mortels. Et comme les « informations » qui circulent à leur sujet, sont invérifiables, confuses, contradictoires, fantaisistes (il n’y aurait pas moins de sept races différentes installées sur Terre !), contenant en elles-mêmes les doutes qu’elles prétendent vouloir dissiper, il n’est absolument pas nécessaire de museler les informateurs. Au contraire, en laissant la liberté totale de répandre ces rumeurs, la confusion est encore plus grande, en partant justement du principe, que si c’était vrai, l’auteur aurait été neutralisé avant de parler. Le suicide de Morris K. Jessup en est la parfaite illustration, et un des rares cas liés précisément aux OVNI, ou le doute est permis. Mais il faut préciser qu’il ne s’agit pas d’une banale histoire de cadavres d’ouraniens sortis d’un placard. Non, nous parlons de l’expérience de Philadelphie.

    07
    L’expérience de Philadelphie en 1943 consistait à rendre invisible l’USS ELDRIDGE.

    Ceux qui ont vu le film, ou lu les livres de Vincent Gaddis (les vrais mystères de la mer, en anglais invisible horizons, 1965, France-Empire) qui dévoila le sujet, ou de C. Berlitz, en1979, plus détaillé (opération Philadelphie ; J’ai LU) comprendront parfaitement. Pour les autres, une explication succincte s’impose. Cette expérience, qui se serait déroulée en 1943, était destinée à émettre un champ d’énergie capable d’englober un navire, et de le rendre invisible aux regards de l’ennemi. Mais cette expérience, réalisée sans l’aide d’ordinateurs qui n’existaient pas encore, afin de pouvoir effectuer des simulations, et déceler d’éventuels effets secondaires, aurait été une réussite sur le plan matériel, mais catastrophique pour l’équipage embarqué sur le navire cobaye. Morris K. Jessup était professeur d’astronomie et de mathématiques, et il a écrit quatre livre sur les OVNI. C’était donc, chose exceptionnelle, un scientifique officiel doublé d’un ufologue. C’est son premier livre qui fut le révélateur indirect de l’expérience de Philadelphie, quand en 1956 un exemplaire parvint à l’Office des Recherches Navales avec des annotations indiquant une connaissance très poussée des OVNI, et une référence à cette expérience de 1943. L’ONR remit le livre à Jessup, pour examen.

    D’après Vincent Gaddis, il était question de deux genres d’êtres vivants dans l’espace, de vortex, et de champs magnétiques et de gravitation…etc. Or, le 20 avril 1959, le corps du savant fut retrouvé dans sa voiture, asphyxié à l’aide d’un tuyau branché sur l’échappement ; l’enquête conclut au suicide. Depuis quelques mois, il paraissait nerveux. Or, si Jessup a eu accès à des renseignements ultra confidentiels concernant l’expérience de Philadelphie, ils lui furent communiqués par la Marine. Alors pourquoi le mettre dans la confidence, pour l’éliminer quelques années plus tard ? Par ailleurs pourquoi Jessup se serait-il suicidé, surtout de cette manière, sans laisser une note expliquant son geste ? Serait-il allé trop loin dans une connaissance interdite, et découvert un secret capital derrière le secret de l’expérience ? Difficile de démêler l’imbroglio de cette affaire. Comme pour Roswell, elle a pris une ampleur qui dépasse le cadre original, puisque maintenant, on affirme que c’est cette expérience qui a ouvert la porte d’autres dimensions à des races extra-terrestres.

     
    Ah oui, il y a aussi les hommes en noir, ces mystérieux M.I.B., révélé par Gray Barker dans son livre de 1956 « Ils en savaient trop sur les soucoupes volantes » (éditions du Châtelet), à propos de l’affaire Albert K. Bender. Ce directeur de revue annonçait dans un numéro de tout révéler sur l’origine des OVNI, et qui suite à cette visite inquiétante de trois hommes mystérieux, abandonna son projet, et mit fin à la publication de sa revue, en octobre 1953. Cependant, quatre ans plus tard, Bender publia un article dans la revue de Ray Palmer« Flying Saucers », intitulé « Quand la vérité est connue », dans lequel, il ne révèle rien, sinon se plaindre de harcèlement depuis sa rencontre avec les hommes en noir. Cela fait 56 ans (en 2013), et la vérité reste à connaître.
     
    Curieusement, Gray Barker a adressé une lettre à Morris K. Jessup le 29 mars 1956, pour lui parler de son livre, alors que Jessup était déjà au courant de l’expérience de Philadelphie, depuis le 13 janvier. Jimmy Guieu, au courant de la sortie prochaine du livre de Barker, avait effleuré le thème des M.I.B. dans « Black-out sur les soucoupes volantes », (Fleuve Noir), avant d’en écrire un roman complet « Chasseurs d’hommes » en 1960. Depuis, les M.I.B. ont inspiré le cinéma, et une flopée d’articles, dont le dernier (en 2008) de Claude Burkel, dans la revue TOP SECRET N°35. Notons cependant, que si ces hommes, dont le comportement fait penser à celui des androïdes, proférèrent des menaces envers les témoins, ils n’ont jamais été jusqu’à les mettre en pratique. Ce n’est pas l’étude du phénomène OVNI- apparitions mariales qui représente un danger pour les ufologues ; c’est ce qui se cache derrière. Tant que l’on ne parvient pas à jeter un coup d’œil derrière ce paravent, il n’y a aucune crainte à avoir.
     
    Et contrairement peut-être à Morris K. Jessup, qui a pu éventuellement franchir cette barrière, aucun ufologue de renom, ou plus obscur, n’a eu accès à un secret d’Etat tel que sa vie aurait pu être menacée. Pour preuve, Jacques Vallée, pourtant bien placé lui-même dans ce domaine, et qui est toujours en bonne santé, à la page 412 de sa « Science interdite » (O.P édition) annonce les disparitions des différents ufologues américains qu’il a côtoyés pendant des décennies, à des âges relativement avancés, dont le record est détenu par Donald Keyhoe, 90 ans, décédé en 1988. C’est le professeur James Macdonald, qui réussit à se suicider en 1971, après une première tentative ratée. La mort d’Allen Hynek en 1986, suite à une tumeur cérébrale. Les époux Lorenzen, très influents ufologues, se sont éteints à deux ans d’intervalle, en 1986 et 1988 ; cancer pour l’un, problèmes respiratoires pour l’autre. John Fuller, qui avait écrit un livre best-seller sur le cas des époux Barney et Betty Hill, est mort d’un cancer du poumon en novembre 1990 à 76 ans. Enfin, Vallée précise que c’est le 28 décembre 1992, que le célèbre pionnier français Aimé Michel à rendu l’âme.

    Ainsi donc, il n’existe pas de malédiction du style de Toutankhamon pour les ufologues en général. Toutefois, pour les ufologues français, nous avons l’assurance que ce n’est pas une, mais bien trois malédictions, qui planent en permanence sur leurs têtes. Celle des Autorités qui les surveillent, comme s’ils s’apprêtaient à comploter contre l’Etat. Il n’est pas de réunions, repas ufologiques, conférences, qui ne soient couverts par au moins un membre des Renseignements Généraux. C’est ainsi qu’à Chalons en Champagne en octobre 2005, lors du premier congrès ufologique européen, tous les participants actifs furent photographiés, filmés, enregistrés, catalogués, fichés. Il n’est d’ailleurs pas impossible que les communications téléphoniques ou courriel, soient ponctuellement surveillées, si l’on en juge par certains incidents bizarres, qui ne peuvent s’expliquer autrement. Néanmoins, c’est sans importance, puisque nous avons la conscience tranquille.

    La deuxième malédiction est celle des scientifiques officiels et des médias, qui se liguent pour se gausser de cette pseudo-science, et des efforts de ces femmes et de ces hommes, qui veulent propager l’idée pourtant logique, que nous ne sommes pas seuls dans l’univers. Enfin, celle du grand public, qui dans sa majorité, suit les déclarations « rassurantes » des journalistes et des « savants », et de ce fait, ignore totalement le monde de l’ufologie. Ces trois groupes d’adversaires devraient adopter comme devise et l’écrire en lettres d’Or, car leur collant parfaitement à la peau, la remarque désabusée de Jacques Vallée constatant la débandade de l’ufologie américaine :

    « J’ai honte de notre silence, de ce refus de reconnaître la présence de l’inconnu. » (Science Interdite page 414).

    Fort heureusement, et parce qu’ils ont l’âme chevillée au corps, aucune de ces trois malédictions n’est mortelle pour les ufologues.

    *

    Source- Les mondes de l’étrange n° 12 de mai/juin 2008

    Aura2
    -Liens-

     

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Philadelphie

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique