•  

    Malgré la position majoritaire affirmant que le voyage dans le temps est impossible, certains physiciens  (de plus en plus nombreux), dont le fameux Stephen Hawking, affirment le contraire.
     
    Vadim Alexandrovitch Chernobrov est de ceux-là.
     
    Il prétend même avoir construit une machine à voyager dans le temps !
     
    Qui est Chernobrov ?
     
    Passionné d'ufologie et  de mystères, Vadim Alexandrovitch, né en 1965, à Volgograd, est le fondateur et dirigeant de Kosmopoisk, une organisation à caractère scientifique, mouvement international depuis 2001, dont les recherches se focalisent dans les domaines suivants : l'ufologie, la cryptozoologie, et les grandes énigmes scientifiques.
     
    L'organisation compte plus de 2500 membres actifs ; plus de 100 groupes sont répartis dans 25 pays. Les principaux objectifs de l'organisation  sont : recueillir des informations sur les événements ufologiques et paranormaux en URSS et  développer la technologie  temporelle via l’élaboration de dispositifs expérimentaux (machines à voyager dans le temps).
     
    Chernobrov et le voyage temporel
     
    Vadim Alexandrovitch Chernobrov prétend avoir réalisé le rêve de moult scientifiques (certains prétendent que De Vinci avait ce projet en tête) : créer une machine à voyager dans le temps.
     
    Son  véhicule spatio-temporel est une sphère métallique qui ressemble beaucoup aux vaisseaux spatiaux  et aux satellites soviétiques et américains du début de la conquête spatiale. D’un diamètre de deux mètres , elle pourrait accueillir un « chrononaute ». D’après l’ingénieur russe, le voyage dans le temps nécessiterait de puissants champs magnétiques qui résonnent sur et dans la capsule et affectent le cours naturel du temps.
     
    Pendant ses expériences, Chernobrov a montré que les chronomètres les plus précis, synchronisés avant que le champ soit mis sous tension, avaient enregistré une déformation significative du temps.
     
    Chernobrov est convaincu que son modèle expérimental est presque au point  et envisage de tenter l’expérience avec un cobaye humain ( sans doute lui-même ) ... dans quelques temps.
     
    Il ajoute que voyager dans le temps peut être dangereux et avertit les apprentis voyageur temporel : voyager dans le passé peut affecter le cours de l’histoire !
     
     

    votre commentaire
  • Budd Hopkins (15 juin 1931- 21 août 2011)

    Peintre, sculpteur et écrivain Bud Hopkins nous a quitté le 21 août 2011 suite à une longue maladie à l'âge de 80 ans. Certaines de ses oeuvres sont exposées dans les plus grands musées au Etats-Unis. L'artiste s'est intéressé au phénomène ovni et particulièrement aux enlèvements (abductions) par des extraterrestres. C'étiat l'un des pionniers sur cette étude aux USA. Il a également écrit en 1995, aux Editions du Rocher, Enlèvements extraterrestres qui avait connu un franc succès lors de sa sortie. La taverne de l'étrange s'associe à la douleur de ses proches et partage l'émotion du milieu ufologique qui respectait Bud.

     

    Tyron

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    L’Etat de l’Arizona a été confronté à un phénomène climatique plutôt impressionnant, hier, mercredi 6 juillet. Une énorme tempête de sable et de poussière (plus de 80 km de large) formée dans les environs de Tucson s’est déplacée en direction de la ville de Phoenix (Chandler, Gilbert, Mesa...). Les rafales de vent dépassant les 100 km/h ont fait quelques dégâts matériels et provoqué des coupures de courant.

     

     

    Le phénomène (haboob), dont la taille est inhabituelle pour la région, a été filmé sous toutes les coutures, notamment par un cameraman de CNN depuis un hélicoptère (voir la première vidéo). Et la vidéo a retenu l’attention des ufologues amateurs, qui ont repéré des objets lumineux étranges volant à proximité du nuage de poussière (voir la deuxième vidéo). Il semblerait qu’il n’y ait ici pas matière à alimenter une énième polémique sur la nature de ces ovnis, au vu de la troisième vidéo, où l’on voit clairement un avion voler en bordure de l’immense nuage.

     

    Il faut aussi savoir que Mesa est réputée pour être un bon spot d’observation d’ovnis...

    Peut-être qu’une bonne partie ces objets volants observés dans les environs de Mesa a un rapport avec l’usine Boeing, qui fabrique les hélicoptères Apache (voir la quatrième vidéo)... Allez savoir...

     

    Les vidéos ici : lien


    votre commentaire
  •   

    La photo d’un "bébé-extraterrestre" publiée par les médias locaux fait grand bruit au Mexique. Les experts assurent qu’il ne s’agit pas d’un montage.

    Marao Lopez avait découvert dans un piège à rats en 2007 un petit être vivant de forme bizarre. Apeuré et incrédule, le fermier mexicain s’était alors repris à trois fois pour venir à bout de la créature, en y parvenant finalement après l’avoir tenue sous l’eau pendant un long moment. Pour connaître l’origine de l’étrange animal, l’homme avait consenti à donner la créature à une université. Deux ans après les faits, les scientifiques viennent d’annoncer les résultats de leurs tests. Ces derniers sont sans appel. La créature ne fait partie d’aucune espèce vivante connue. Le petit alien possède un squelette avec les caractéristiques d’un reptile. Ses dents n’ont pas de racines comme celles des humains. Mais la bête est également très proche de l’Homme, avec notamment la partie arrière de son cerveau qui est énorme, ce qui d’après certains scientifiques serait la preuve d’une grande intelligence.

    Publiées aujourd’hui par le quotidien allemand Bild, les images du « petit-extraterrestre » ont rapidement fait le tour du monde. Pour l’expert mexicain Jaime Marsan, il ne s’agirait ni d’un « fake », ni d’un montage photo, même si la prudence reste de mise. De nouvelles enquêtes sont en cours au Mexique pour faire toute la lumière sur l’origine du « bébé extraterrestre ».

    En attendant, une nouvelle histoire vient semer le doute dans l’esprit des Mexicains. Marao Lopez, l’homme qui avait tué le petit alien, serait mort dans l’incendie de sa voiture peu de temps après sa découverte. « Son corps aurait été complètement carbonisé. Et les flammes avaient apparemment une température beaucoup plus élevée qu’à l’ordinaire dans un incendie », a expliqué l’ufologue Joshua P. Warren.

     

    info du 3/9/2009 provenant du site : http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6316

     


    6 commentaires
  •  

    LA THEORIE DU CAPITAINE PLANTIER SUR LE CHAMP DE GRAVITATION

     

     
     
     
    Alors qu’il se trouvait en Indochine, Plantier se demanda à quoi ressemblerait un engin fonctionnant par simple manipulation du champ gravitationnel. En approfondissant cette hypothèse, il parvint à une description qui est exactement celle que font tous les témoins disant avoir aperçu des OVNI. Or, lui-même à cette époque, n’avait jamais entendu parler de ces engins. L’expérience quotidienne nous apprend que tout objet privé de son point d’appui tombe vers le centre de la Terre : c’est la pomme de Newton.
     
     
    Supposons que, grâce à quelque découverte dont on n’entrevoit d’ailleurs pas pour l’instant la possibilité, on arrive à maîtriser cette force, à annuler, à diriger dans n’importe quel sens, à la multiplier à volonté. Que se passerait-il ?
     
     
    1°- Il suffirait de diriger cette force vers le haut et de la rendre plus intense que l’attraction terrestre pour qu’un objet qui y serait placé s’envole, ou plus exactement tombe vers le haut.
     
    2°- Au lieu de tomber vers le haut, on pourrait, en orientant la force, obtenir une « chute » dans n’importe quelle direction choisie.
     
    3°- L’air entourant l’objet, pris lui-même dans le champ de force, suivrait l’objet dans sa trajectoire. Il tomberait avec lui. L’objet ne frotterait donc pas contre l’air. Donc, pas d’échauffement, pas de bruit, pas de bang-bang transsonique. Voilà expliqué le silence des manœuvres les plus extravagantes attribuées aux O.V.N.I. est leur résistance thermique apparemment illimitée.
     
    Il y a mieux : les occupants de l’engin, pris eux aussi dans le champ de force, tombent avec lui. Ils ne sont donc ni écrasés ni même malmenés par les départs, arrêts et virages brutaux. La théorie du capitaine Plantier explique encore les nuées qui se forment parfois autour ou au-dessus des engins immobiles. Pratiquement, elle explique tout, sauf les apparitions et disparitions sur place, mais cela doit dépendre d’un autre facteur, déplacement dans le temps a trois dimensions.
     
    Personnellement je travaille sur cette recherche depuis des années.
     
    Les courants magnétiques spiralés en une action sur les électrons, en les stabilisants sur des orbites fixes autour du noyau, et forme un véritable obstacle a la gravitation universelle. Des résultats déjà positif me croire que je suis dans la bonne direction pour une découverte majeure. Cela reste encore sur une table, mais tout commence comme cela !
     
     
     
    Sources: By Edition B. Arthaud, 1958
    By Edition Planète, Paris, 1996
    Mes recherches personnelles.
     
     
    CLAUDE BURKEL
     
     
    lien sur le rapport complet de Plantier :  www.ovni.ch/archives/plantier.htm
     
     

     

    Pin It

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique