• Un ovni atterri dans une prison

    Le 24 juin 1947 est une date mémorable, la première observation d'OVNI a eu lieu à l'ère moderne. Kenneth Arnold 32 un pilote civil expérimenté a observé depuis son avion un objet étrange dans le ciel près du mont Rainier, dans l'état de Washington, USA. Depuis lors, toutes sortes d'observations ont vu le jour, dont certaines ont pu être expliquées, mais il y en a d'autres qui restent un mystère. Nous connaissons tous l'incident de Roswell, Nouveau-Mexique en 1947, mais il existe des cas moins connus qui défient toute logique et rationalité.

     

    Par exemple, en 1957, au moins 800 habitants de diverses villes de l'Inde ont quitté leurs maisons pour assister à un spectacle très étrange. Un OVNI semblable à une soucoupe volante est descendu à une hauteur de 150 mètres au-dessus du sol. Il a plané dans les airs pendant quelques minutes et a décollé à une vitesse incroyable. Et aux îles Canaries Espagne En 1976, les habitants de la région de Las Rosas ont affirmé avoir vu une gigantesque sphère bleue translucide flotter juste au-dessus du niveau du sol. De plus, ils ont vu deux personnages dans la sphère mesurant 30 mètres de diamètre. Les personnages semblaient humanoïdes. Même les autorités militaires de l'époque ont confirmé l'observation, ajoutant que la lumière étrange a traversé l'horizon et s'est divisée en deux objets différents. Il existe de nombreux autres cas tout au long de notre histoire, mais au 21e siècle, ils continuent de se produire comme une prison en Angleterre. 

    Un ovni atterri dans une prison

    Un prisonnier partage son expérience OVNI 

     

    Dans une lettre au magazine de prison Inside Times, un détenu a déclaré qu'il ne croyait pas aux ovnis et aux extraterrestres jusqu'au jour où cet événement a eu lieu. Il a également ajouté que l'observation d'OVNI dont il a été témoin était vraiment bizarre et l'a laissé sans voix. Le détenu purge une peine à The Verne, une prison du service pénitentiaire de Sa Majesté située à Tophill, sur l'île de Portland, dans le Dorset, en Angleterre.

    Un ovni atterri dans une prison

    "Je ne crois pas au surnaturel ou aux extraterrestres de Mars, mais ce que nous avons vu récemment ici dans cette prison était en fait assez étrange et me laisse toujours sans voix", a expliqué le détenu dans la lettre. « C'était une journée normale, tout le monde faisait son truc, certains faisaient de l'exercice et d'autres, pendant que je marchais. J'ai vu un faucon sur les murs de pierre planer comme s'il avait vu une souris ou quelque chose du genre. Cet objet a commencé à se rapprocher de plus en plus jusqu'à ce qu'il survole notre zone d'exercice à environ 30 mètres au-dessus de nous."

    Mais apparemment, l'objet étrange n'a pas seulement été vu par le prisonnier en question mais aussi par d'autres détenus qui étaient dans la cour avec les gardiens de prison qui ont regardé avec stupéfaction l'OVNI se rétrécir et s'effondrer sur lui-même jusqu'à ce qu'il se dissolve finalement en une sorte de brouillard. Mais cela ne s'est pas arrêté là car quelques instants plus tard, il a commencé à pleuvoir sans aucun nuage dans le ciel. Et le lendemain, tous les témoins se sont réveillés avec une éruption rouge inexplicable sur le corps.

    Un ovni atterri dans une prison 

     

    Navire militaire ou OVNI extraterrestre ? 

     

    Après l'incroyable observation, la spéculation a commencé en prison. Tous les prisonniers ont commenté ce qui s'était passé, présentant leurs propres théories et explications. Certains ont affirmé qu'il s'agissait d'un vaisseau spatial extraterrestre et que les taches rouges sur leur corps étaient causées par le puissant rayonnement qu'il a émis lors de sa disparition. Le prisonnier qui a signalé l'incident pense qu'il peut s'agir d'un navire militaire secret. Cependant, il a clairement indiqué que l'événement dans son ensemble était étrange et effrayant. 

    « J'ai entendu beaucoup d'explications différentes de la part d'hommes différents. Certains disent qu'il y a une base militaire sur l'île de Portland et que cela aurait pu être une sorte de « Black Project » militaire. D'autres disent que c'était la foudre. Je ne sais pas ce que c'était sauf que c'était très étrange", a conclu le prisonnier.

    Le témoignage partagé par le détenu est devenu viral sur les réseaux sociaux et de nombreux internautes pensent que les extraterrestres veulent savoir pourquoi nous emprisonnons nos semblables puisque ces civilisations auraient un système social complètement différent. Mais il y a ceux qui ont une théorie alternative et il est possible qu'il s'agisse d'armes avancées et qu'ils les testent avec des personnes emprisonnées pour avoir commis des actes illégaux. Comme nous pouvons le voir, tous les prisonniers n'ont pas la chance de devenir des modèles comme Jeremy Meeks, d'autres sont témoins d'observations d'OVNI.

    Que pensez-vous de l'incident de l'arrestation de Verne ?

     

    Un ovni atterri dans une prison

    source de l'info

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Juillet 1961- le Pape & l'E.T

    Le Pape Jean XXIII vécut probablement la plus incroyable expérience de sa riche vie.

     

    Alors qu’il se trouvait à Castel Gandolfo, la résidence d’été des Papes, il vit un OVNI atterrir dans le jardin. Après qu’un extraterrestre en sortit, le pape parla longuement avec cet être venu d’ailleurs.

    Un jour, alors que le Pape Jean XXIII et l’un de ses assistants discutaient lors d’une promenade le long des jardins privés de la résidence d’été du pape, ils auraient observé un engin de forme ovale dans le ciel.

    L’OVNI émettait des lumières clignotantes bleutées et ambrées. Le vaisseau spatial volait dessus de leurs têtes avant de se poser sur l’herbe du côté sud des jardins. Un extraterrestre en est sorti ;il ressemblait à un être humain mis à part qu’il était enveloppé d’une lumière dorée et qu’il avait de grandes oreilles pointues. Le Pape Jean et son assistant fois s’agenouillèrent naturellement.

    Ils n’étaient pas sûrs de ce qu’ils regardaient, mais ils étaient persuadés que ce n’était pas de ce monde.

    Ils pensaient peut-être que c’était un signe du ciel. Les deux hommes prièrent et quand ils relevèrent la tête l’être était toujours là. Le Saint-Père se leva et se dirigea vers le visiteur venu d’ailleurs. Pendant environ 20 minutes, le Pape et l’extraterrestre conversèrent patiemment.

    C’est l’autre témoin, qui était resté derrière, qui rapporte ces faits. Hélas pour notre curiosité, il n’a pas pu entendre ce qu’ils se disaient. soudain, l’alien se retourna et repartit en direction de son vaisseau qui s’envola rapidement.

    Le Pape en parla à son assistant : « Les fils de Dieu sont partout, il est parfois difficile pour nous de reconnaître nos propres frères. » 

    Selon l’assistant du pape, Jean XXIII n’a jamais parlé de cette rencontre à personne. Les deux hommes ont ensuite terminé leur promenade dans le jardin, comme si rien ne s’était passé. »

    Juillet 1961- le Pape & l'E.T

    source de l'info

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Tyron- Histoires Extraordinaires Des Voyageurs de l'Espace by Tyron on Scribd

    Tyron- 28 décembre 2010

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Mexique : un OVNI lumineux atterrit à Cerro Pie de Minas 

     


    Le journal La Cronica Vespertina de la ville de Chilpancigo (état de Guerrero) a rapporté l'observation d'une lumière inconnue qui a atterri à Cerro Pie de Minas,émettant Des flashes pendant plus de 30 heures...

     

    Et provoquant la frayeur des habitants...

    L'évènement s'est déroulé tôt le matin Le 31 décembre 2007 dans la ville de Mezcala, Guerrero. Selon l'article du journaliste Francisco Rangel, daté du 10 janvier 2008, le phénomène a été observé par la ville entière. Des citoyens de tous âges, des enfants aux personnes âgées et incluant des ingénieurs des mines et des ouvriers de la mine d'or Los Filos.

    Les récits des témoins oculaires suggèrent que des conducteurs ont arrêté leurs véhicules tout le long de la route fédérale afin d'observer la source de lumière intense qui a parcouru diverses parties de la localité à une altitude estimée de 300 mètres. Ils décrivent un appareil en forme de soucoupe qui est passé au dessus de la place de la ville lentement et silencieusement avant d'atterrir sur une colline connue sous le nom de Pie de Minas où il a émis des flashes pendant plus de 30 heures. Selon le journal, les témoins du phénomène se sont plaints d'irritation oculaire malgré le fait qu'ils l'aient vu à une distance considérable. Non seulement cela, mais on parle aussi de fluctuations du niveau d'énergie électrique malgré le fait qu'aucun changement de voltage n'a été détecté au poste électrique appartenant à la Commission Federal de Electricidad.

    De nombreuses personnes ont pris des photos et des vidéos avec leurs appareils photos et leurs téléphones portables mais leurs enregistrements ont été affectés et dénaturés par une supposée force magnétique. Ils ont ajouté que même les images prises par des appareils analogiques étaient surexposées. Selon l'article du journal : « l'objet a été vu par la plupart de la population, allant des petits enfants aux personnes âgées et des familles entières, vu à des distances considérables à cause de la luminosité qui a affecté les yeux de nombreux habitants et le fait que tous les niveaux électriques des maisons ont chuté quand l'intensité de la lumière s'est accrue, allant d'une douce nuance bleue claire à un blanc et bleu phosphorescent, prenant des tons jaune, orange et rouge tendre... » Beaucoup d'enregistrements vidéos existent malgré cela, pris par des gens qui ont tenté de l'enregistrer depuis leur maison à une distance de 4 ou 6 kilomètres. Le film montre une lumière ronde, blanche ou bleue claire, avec d'étranges formes en son centre qui ont été décrites – par ceux qui ont scruté l'objet avec des jumelles – comme quelque chose ressemblant à un chat ou à un être avec des cornes, provoquant le plus haut degré de peur parmi les habitants et les rendant incapables de dormir pour les deux nuits suivantes. On n'a pas eu connaissance de l'observation au-delà des limites de la ville jusqu'aux premiers jours de cette semaine bien que des rapports de prétendue activité de météorite ont été reçus de Amojileca et Xochipala le 1er janvier. Les habitants de Mezcala disent que le temps inclément – de forts vents froids – pourrait avoir été causé par l'ovni lumineux qui a semblé avoir atterri sur la colline Pie de Minas dans la jungle de « La V », d'où il a été filmé par de nombreux habitants avec leurs tous petits appareils et qui craignaient clairement que quelque chose d'horrible se produise ou que l'équipage du véhicule leur fasse du mal. Alfonso Ramirez Maya, 35 ans, fermier, a eu la chance de filmer l'ovni avec son caméscope et le téléphone portable de sa fille. Il nous a montré les images prises et celles dans lesquelles on peut voir la lumière bouger mais avec des déformations des images sur le téléphone portable. La lumière blanche ressemble à un ballon qui change de forme malgré leurs meilleurs efforts pour rester stable. Les images ont été prises depuis leur maison de Calle Francisco Villa n/n, Colonia Cabeza de Culebra, à 5 km de distance de l'observation, à 1 km de la route fédérale Mexico-Acapulco qui traverse Mezcala. Une autre personne qui a eu la chance d'enregistrer une vidéo était Jesus Santana Hernandez, qui a filmé l'ovni alors qu'il survolait la communauté mais a envoyé la vidéo à Houston pour qu'un parent puisse la faire connaître par le biais d'une station TV locale puisque certains pensaient qu'ils pouvaient tirer profit de la vente des images. Cependant, la majorité des habitants qui ont des preuves hésitent à les révéler car ils ne souhaitent pas se faire une mauvaise réputation ou être traités de fous. Cependant, ils sont tous disposés à discuter de l'expérience après qu'on leur ai dit qu'un effort est entrepris pour documenter l'observation et veulent même bien accompagner un groupe de recherche jusqu'au site, comme c'est un terrain accidenté avec des crotales et des scorpions. Beaucoup des gens interviewés, dont des personnes sérieuses de tout âge, des jeunes et même des enfants, ont apporté des versions de l'histoire qui s'accordaient les unes avec les autres au sujet de l'observation de la lumière sur la colline et son transit au-dessus de la communauté de Mezcala, étant en outre d'accord sur la peur et la consternation qu'ils ont éprouvé pendant les 30 heures durant lesquelles la « soucoupe volante » était présente. De nombreux habitants de la ville ont affirmé qu'à plusieurs occasions des gens ont essayé d'atteindre l'endroit où l'ovni avait atterri. Dans la soirée du 1er janvier, jusqu'à 20 à 30 camionnettes chargées de personnes ont essayé d'atteindre le site où on pouvait voir la lumière, celle-ci s'est simplement éteinte. Il existe, cependant, le témoignage d'un groupe qui a approché à 50 mètres du vaisseau décrit comme une soucoupe volante dont la couleur était semblable à de la tôle en métal galvanisée brillante avec une lumière blanchâtre ou bleue claire. Ces personnes avaient apporté avec elles des appareils photo et vidéo mais leurs véhicules sont tombés en panne, sans électricité et les moteurs calés. De plus, les batteries des appareils se sont vidées inexplicablement malgré qu'elles avaient été chargées et sont revenues à des conditions de fonctionnement normal plus tard.

    Des jeunes hardis qui ont osé approcher de l'ovni ont clairement entendu deux sons secs métalliques émerger de l'intérieur du supposé appareil. Cela leur a foutu la trouille à aller se cacher dans leurs camionnettes et les a même fait pleurer comme des enfants car ils ont cru que les occupants allaient surgir pour les capturer. Cette peur les a poussé à s'enfuir du site aussi vite qu'ils pouvaient et ils refusent d'en parler. Des images plus proches ont été obtenues de vidéos prises depuis les versants de Pie de Minas – à un kilomètre de distance – où l'on peut voir l'objet en plus grand, ressemblant à un grand cercle blanc renfermant de la lumière. On peut distinguer des symboles et même la forme d'un visage dessiné sur une carte par un autre témoin, ayant la forme d'un félin ou d'un être cornu qui semble être au centre de la lumière. Beaucoup d'hommes d'affaires du centre de Mezcala, et de vendeurs de nourriture qui ont observé le phénomène dès les premières heures du 31 décembre, ont aussi vu le rassemblement de gens qui sont sortis pour voir le phénomène ovni et qui offraient leurs versions de ce que cela pouvait être. Beaucoup ont enregistré des vidéos ou pris des photos mais après que l'attrait de la nouveauté soit vite passé, ils sont devenus mécontents d'avoir fait le trajet en groupes de camionnettes – accompagnés par deux chefs de police locaux – sans rien trouver. Pour calmer la population, ils ont dit que l'observation avait été causée par le choc de fils à haute tension qui s'étaient emmêlés dans le vent fort. Le propriétaire d'un petit magasin dit que les ventes ont décliné parce que les gens ont pris peur et que Mezcala ressemblait à « une ville fantôme » comme beaucoup de ses habitants s'étaient enfui de peur, croyant que le mal allait s'abattre sur eux parce que le véhicule restait sur la colline, émettant des flashes puissants à travers le ciel même en plein jour. Il y a même ceux qui disent qu'une autre lumière au-dessus semblait clignoter, comme si elle communiquait avec celle du dessous. Cela leur a fait craindre le pire et a contribué à un sommeil sans repos durant deux nuits. Il y a beaucoup plus de preuves de l'évènement extraordinaire, connu sous le nom de rencontre rapprochée du deuxième type (RR2), une variété de témoignages oculaires d'une communauté entière frappée de terreur par l'immense lumière qui a illuminé tout le voisinage des collines et même entraîné la diminution des propres lumières électriques de la ville, tout cela lors des vents forts et des nuits froides de début 2008. Pour atteindre le site d'atterrissage de l'ovni lumineux, il faut marcher pendant plusieurs heures ou atteindre le site avec un véhicule tout-terrain puisqu'il pourrait y avoir des preuves de quelques sortes à découvrir là où l'ovni est resté pendant 30 heures, projetant ses lumières tout du long.

    On doit noter que la région a divers gisements de métaux et de minéraux comme l'uranium, le cobalt, l'or, l'argent et le cuivre. Une investigation plus approfondie de ce qui semble être un vrai cas ovni doit être réalisée, en vérifiant si des traces ont été laissées derrière à Pie de Minas, dans la jungle « La V » de la communauté de Mezcala, municipalité de Zumpango del Rio, état de Guerrero. D'autres rapports impliquant d'étranges phénomènes ont été reçus d'autres municipalités au début de cette année.

    info reçu par e-mail par CLAUDE BURKEL

     


    Partager via Gmail

    5 commentaires
  •  

    29/10/2007

    -Une famille observe d’'étranges lueurs au Tampon-

    Dans la nuit de dimanche à lundi, toute une famille du Tampon a observé pendant plusieurs heures d’'étranges lueurs rougeoyantes au fond du jardin. Le lendemain matin, il ne restait aucune trace du passage de cet ONI, objet non identifié.

     

    tampon2

     

    Du bruit, les poules qui s’'excitent, le chien qui aboie et enfin, une lueur. “Elle est partie depuis le sol vers le haut et a illuminé ce grand arbre que vous voyez”, raconte Marie-Cristelle Hoarau. Cette mère de famille est le témoin privilégié, avec son mari et ses deux enfants, de l’'étrange phénomène survenu dans la nuit de dimanche à lundi, à Bras de Pontho. Personne d'’autre n'’a assisté à ce spectacle. Heureusement, bien que tremblante de peur, Marie-Christelle a eu le réflexe de saisir son caméscope pour filmer la scène. “J’'avais vraiment peur, explique-t-elle. Je tenais mal la caméra, je n’'ai pas réussi à bien filmer. Même les photos sont ratées.” Les deux minutes de vidéo, d’'assez mauvaise qualité, montrent un premier point rouge puis, après quelques secondes, une autre lueur, aux reflets grisâtres, comme pourrait l’'être un morceau de lave en train de se refroidir. Soudain, sur la droite de l’'objet, de petites masses apparaissent et semblent s’'éloigner en direction de la première lueur. “On dirait des extraterrestres qui sortent de leur vaisseau”, s’'amuse Marie-Christelle, sans vraiment croire à ce qu’elle dit.

    tampon1
     
    -PAS SEULS DANS L’'UNIVERS-

     

    Extraterrestre ou pas, cet objet non identifié suscite la curiosité des amis, de la famille et des voisins. “On attend une trentaine de personnes juste pour aujourd’'hui. Tout le monde veut voir la vidéo”, explique l’'un des filles de Marie-Christelle, qui a pu observer les lueurs. La belle-soeœur de Marie-Christelle est ainsi venue hier matin pour voir “la chose”. “Moi j'’y crois, prétend-elle. On n’'est pas seul dans l'’univers”, reprend un autre membre de la famille. Pourtant, malgré la curiosité et l'’euphorie provoquée par la vidéo, personne n’'ose réellement faire référence aux Ovni et à tout ce qui s'’y rapporte. “C’'est étrange. Je n’'avais jamais vu ça de ma vie”, résume la grand-mère qui dormait dimanche soir, mais qui voit comme tous les autres membres de la famille, les extraits en boucle de la vidéo. Le plus étrange, dans cette histoire, c’'est l’'absence de trace laissée par les lueurs. “Ill n'’y a aucune marque au sol, précise Marie-Christelle Hoarau. Lundi matin, j’'ai même demandé au jardinier de regarder s’'il ne restait pas des indices. Il n'’a rien trouvé.” S'’il s’'agissait d’'un pétard, la pelouse devrait être brûlée. Il n’'en est rien. Alors quoi ? Quelle est la nature des lueurs observées de 22h30 à 3 heures du matin par toute cette famille ? Cette nuit-là, la peur a paralysé la famille et personne ne s’'est approché de “l’'objet”. “J’'ai même interdit à mon mari d’'aller voir, assure Marie-Christelle. Mais depuis la maison, on voyait très bien. Ce n’'était pas une braise, ni une boule de feu, ni un pétard. C’'était joli, mais étrange. Je n’'avais jamais vu ça.” Depuis cette fameuse nuit, la famille a du mal à dormir. “J’'espère que les lueurs vont revenir, affirme Marie-Christelle. Cette fois, je ferai de meilleures images

    *

    Une RR3 à Tampon, Île de la Réunion !

     

    ici un autre cas au tampon en 1968 !

     


     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique