• Missions Apollo : l'argument imparable...

     

    apo01

     

    Missions Apollo : le mystère des photos

     

     apo02

     

     

     

    J’ai la plus grande admiration pour tout les accomplissements de la Nasa. J’admire le courage, l’attachement et le sacrifice des astronautes qui sont morts, lors de la conquête spatiale, à la découverte de nouvelles frontières. Je suis aussi attristé par les catastrophes des navettes Challenger ( en 1986 ) et Columbia ( en 2003 ), je pense aux astronautes qui ont fait confiance à la Nasa et qui ont payés de leurs vies, cette quête vers l’espace. Le programme de ce projet vers la Lune, d’y envoyer des hommes dans la prochaine décennie, fut proposé par le président John F. Kennedy en 1960. A l’époque, la guerre froide régnait entre les deux super puissance et « la course de l’espace » était une rivalité permanente. Dans cette quête, les russes étaient nettement en avance dans les années 60. L’envoi de Sputnik, le 4 octobre 1957, premier satellite artificiel, lancé par une fusée Soyouz, fut la cause d’une crise politique aux Usa. Les russes se rendirent compte que ce challenge se révèlerait très difficile et pensait que Kennedy aurait du mal à tenir son fameux discours face au congrès, concernant la conquête spatiale.

      

     

    apo03

     

    Des milliers d’employés de la Nasa, près de quarante ans plus tard, sont surpris et attristés de voir que tant de doutes planent sur les missions envoyées vers la Lune. Au fur et à mesure, des choses sont découvertes. Des rumeurs vont bon train concernant la crédibilité des missions spatiales, notamment en ce qui concerne les fameuses photographies prises sur la Lune. Mais quel est donc ce « secret », s’il y-en a un ? Ce doute existe… Les missions Apollo sont-elles un canular ? Les astronautes sont-ils réellement allés sur la Lune ? Certaines photos sont troublantes, diverses anomalies y ont été détectées : problèmes d’ombres, objets devant la mire, l’éclairage suspect, la qualité des clichés, etc.

     

    D’après moi ( Jack White ), les exploits des missions Apollo sont des contrefaçons. Les photographies prisent sur notre satellite ont été probablement faites dans un studio quelque part et tenues secrètes par un service quelconque du gouvernement. Si toutes les photos, toutes missions confondues, étaient truquées, je me pose la question : « Pourquoi ? » Les vraies missions devraient avoir produit de vraies photos. Après l’assassinat de Kennedy, le président Lyndon B. Johnson à, d’après moi, proposé une idée brillante : «  Puisque nos experts nous disent que nous ne pouvons pas aller sur la Lune,  comme Kennedy nous l’avait promis, moi je dis que nous pouvons, et nous allons l’organisée, la truquée ! »

     

     

    apo04

     

    A l’époque , la situation de guerre froide était complexe, et réalisé l’exploit d’envoyer un homme dans l’espace aurait été une bonne propagande sur la supériorité des américains sur le communisme. Ainsi je pense que les présidents Lyndon B. Johnson, son successeur Richard M. Nixon et bien d’autres, ont organisés un plan et d’avoir « voler la Lune ». Celui-ci fut   brillant, organisé par les militaires dans le plus grand secret, qui pendant plus de 40 ans trompa le monde entier.

     

    Maintenant, n’importe qui ici, peut avec de simple notion de base élémentaire et de bon sens,  faire les calculs et arriver à sa propre idée, concernant le volume énorme de photographies lunaires et le temps alloué, très stricte, pour les missions sur la Lune. Ma conclusion est qu’elles n’ont pas pu être faites sur la Lune. J’ai examiné pendant trois ans toutes les photos des missions Apollo sur la Lune. J’ai relevé des anomalies et la question élémentaire que je me pose est celle-ci : « Etait-il possible de prendre ces milliers de photos dans la quantité de temps alloué sur le planning lunaire ? »

     

    Voilà mon étude, lisez ceci, afin que vous compreniez les quelques informations de base concernant les missions Apollo.

     

     

     apo05

     

    Des 7 missions Apollo, six ont été prétendue « réussies », et une échouée avec Apollo 13.

    Chacune des six missions ont débarquées deux astronautes avec l’aide du module lunaire ( Lem) qui n’avait jamais vraiment réussi un test réel d’alunissage et pourtant il l’a fait, l’exploit de poser et récupérer par six fois avec succès lors des vols Apollo 11, 12, 14, 15, 16 et 17 et même une fois à réussi  poser le LEM  à 200 pieds d’une cible sélectionnée.

    Les astronautes portaient des gants pressurisés, ce qui réduisait considérablement leur mobilité. Leur équipement était lourd, contraignant à porter, avec le système d’oxygène et d’eau, afin de s’acclimater et de supporter les conditions lunaires.

     

     

    apo06

     

    L’objectif principal était de faire des études scientifiques. Cela impliquait tout un dispositif de matériel divers pour réaliser ces expériences. Il fallait donc déballer, ranger, déplacer, assembler divers objets, bref, cela demandait un temps considérable. Comme vous pouvez l’imaginer, le temps des deux astronautes était précieux, chaque seconde était comptée, il fallait respecter le « timing ». L’étude géologique ( collecte de minéraux , de roches…) leur demandait beaucoup d’effort, il fallait se déplacer avec le LRV ( véhicule de recherche lunaire ) à plusieurs centaines de mètres, revenir, classer et trier, emballer les spécimens récoltés, bref, cela occupait beaucoup de leur temps. Beaucoup d’opérations classiques leurs prenaient du temps : vérification du LEM lors de la phase d’atterrissage et voir s’il n’avait pas été endommagé, après l’avoir assembler bien sûr, car il était démonté, donc il fallait l’assembler à chaque fois, lors de plusieurs missions, celui-ci se retourna dans le module et causa du retard, il fallu remettre tout en ordre ; se mettre en contact avec le centre de transmission, vérifier les antennes, la radio, la routine quoi et dire que tout c’est bien passé, contrôler le matériel photographiques et vidéos.

     

     

    apo07

     

    Chaque astronaute avait son propre appareil photo, un Hasselblad performant et spécialement construit pour les missions. Mais le réglage de l’ouverture et vitesse de l’obturateur était manuel, n’oublions pas que les astronautes avaient des gants pressurisés, peu maniable pour ce genre de réglages. Les appareils n’avaient aucun viseur, ce qui veut dire que l’astronaute ne pouvait pas deviner ce qu’il photographiait. Comme il avait chacun un appareil, il pouvait donc prendre deux fois plus de photos, mais on peut voir qu’il y a toujours un autre astronaute sur le cliché, une perte de temps aussi, il aurait été plus judicieux qu’il prenne chacun des photos à part, il y en aurait eu beaucoup plus.

     

    *** L’étude scientifique de l’organisation du travail ***

     

     

     apo09

     

     

    Pendant plus de 3 ans, j’ai rassembler et examiner la plupart des photographies des missions Apollo. On peut facilement les téléchargées sur les sites officiels de la Nasa. La banque de données étant énorme et que cela prenait de la place sur mon disque dur, j’ai décidé de supprimer de la liste officielle, celles qui sont dupliquées. J’ai fait une estimation et je suis quand même rester stupéfait devant le grand nombre de photos faites lors de ces missions Apollo. J’ai visité plusieurs sites Web de la Nasa afin de me renseigner sur le nombre exact de photos prisent sur la Lune. Etonnamment cette dernière évite les questions s’y référant !

     

     

    Voici le nombre de photos prisent par les missions :

     

     

     

    Apollo 11- nombre de photo : 121 * Apollo 12- nombre de photo : 504<o:p></o:p>

     Apollo 14- nombre de photo : 374 * Apollo 15- nombre de photo: 1021

       Apollo 16- nombre de photo: 1765 * Apollo 17- nombre de photo: 1986

     

     

     

           Donc chaque mission, deux astronautes soit : 12 astronautes ont pris en tout 5771 photos.

     

     

            Cela me paraît extraordinaire, quand on sait que le temps sur la surface de la Lune était limité  et qu’ils n’ont pas que ça à faire, il y a d’autres charges aussi, en plus des missions photos.

     <o:p></o:p>

    Voyant maintenant le temps passé lors de chaque mission Apollo :

     

     

    Info : EVA où sortie ( temps passé sur le sol lunaire hors LEM inclus ).

     

     

    Apollo 11 ........ 1 EVA ..... 2 heures 31 minutes ...... (151 minutes)
    Apollo 12 ........ 2 EVA ..... 7 heures 50 minutes ...... (470 minutes)
    Apollo 14 ........ 2 EVA ..... 9 heures 25 minutes ...... (565 minutes)
    Apollo 15 ........ 3 EVA… 18 heures 30 minutes….(1110 minutes)
    Apollo 16 ........ 3 EVA… 20 heures 14 minutes….(1214 minutes)
    Apollo 17 ........ 3 EVA… 22 heures 04 minutes….(1324 minutes)

     

    Les minutes totales sur la lune se sont élevées à 4834 minutes.
    Le nombre total des photographies prises était 5771 photos.

     

    Hmmmmmm cela s’élève à 1.19 photo chaque minute, du temps passé sur la Lune ; donc, d’après mes calculs sauf erreur, cela fait une photo de prise toute les 50 secondes et tout ça indépendamment des autres activités. Là vous voyez où je veux en venir…Regardons maintenant ces autres activités pour voir combien d'heure devrait être déduite du temps disponible de photo :

     

    Apollo 11 .......... inspectent le LEM pour déceler les dommages, déploient le drapeau, déballent et sortent l'équipement de radio et de télévision, actionnent l'appareil photo de TV (casserole de 360 degrés), établissent le contact avec la Terre (entretien cérémonieux y compris avec le Président Nixon), déballent et déploient de nombreux objets pour faire des expériences, notifier tout… (trouvaille/document) récoltent 47.7 livres d'échantillons  de roche lunaire, marchent à de divers endroits, concluent des expériences puis reviennent au LEM.

     

    Les différentes phases de préparation lunaire se retrouvent dans toutes les missions Apollo, se différenciant dans la phase géologique, où ils récoltèrent de plus en plus d’échantillons à chaque fois. Bien évidemment, je ne parle pas des imprévus, des soucis et autres opérations diverses qui occasionnèrent du retard sur le plan de travail, d’où une perte de temps à prendre en compte, pour la suite des évènements.

     

    Calculons arbitrairement un temps MINIMUM pour ces dernières charges de travail et enlevons ce temps disponible sur celui des photos :

     

    Apollo 11….soustraire 2 heures (120 minutes), laissant 031 minutes pour prendre des photos

    Apollo 12….soustraire 4 heures (240 minutes), laissant 230 minutes pour prendre des photos
    Apollo 14….soustraire 3 heures (180 minutes), laissant 385 minutes pour prendre des photos
    Apollo 15….soustraire 6 heures (360 minutes), laissant 750 minutes pour prendre des photos
    Apollo 16….soustraire 6 heures (360 minutes), laissant 854 minutes pour prendre des photos
    Apollo 17….soustraire 8 heures (480 minutes), laissant 844 minutes pour prendre des photos

     

    Faisons maintenant les comptes, donc :

     

    Apollo 11 ....... 121 photos en 031 minutes ............ 3.90 photos par minute

    Apollo 12 ....... 504 photos en 230 minutes ............ 2.19 photos par minute
    Apollo 14 ....... 374 photos en 385 minutes ............ 0.97 photo par minute
    Apollo 15 ..... 1021 photos en 750 minutes ............ 1.36 photo par minute
    Apollo 16 ..... 1765 photos en 854 minutes ........... 2.06 photos par minute
    Apollo 17 ..... 1986 photos en 844 minutes ........... 2.35 photos par minute

    Cela fait pour chaque mission, sauf erreur de ma part :

     

    Apollo 11 ........ une photo toutes les 15 secondes

    Apollo 12 ........ une photo toutes les 27 secondes
    Apollo 14 ........ une photo toutes les 62 secondes
    Apollo 15 ........ une photo toutes les 44 secondes
    Apollo 16 ........ une photo toutes les 29 secondes
    Apollo 17 ........ une photo toutes les 26 secondes

    *

     

    A vous de jugez d’après ces calculs, simple, mais efficace, alors ont-ils pu prendre autant de photos dans ce laps de temps si court ? N’importe quel photographe vous dira que c’est impossible. Chaque photo était une scène différente, prise à un endroit différent. Plus de 30 miles ont été parcourus parfois lors de certaines expéditions. Chaque photos est prise sans viseur, l’appareil se trouvait sur la combinaison au niveau du torse, et n’oublions pas qu’ils avaient des gants pressurisés, pour les réglages manuels, c’était pas l’idéal… Selon Andrew Chaikin, l'auteur d'un homme sur la lune, le LRV avait une moyenne de 5 à 7 milles par heure,  ce qui réduit encore le temps disponible pour la faire la photographie. La Nasa veut que le monde pense que 5771 photos ont été prises en 4834 minutes ! Un tel exploit est clairement impossible… Cela fait 1.19 photo par minute et une photo toute les 50 secondes ! Comment ont-elles été obtenues ? Qui les a prise ? Pourquoi existent-elles ? Et enfin pour conclure, est-ce un gigantesque canular ? Voilà pour l’info, trouver sur le site en-dessous… Hésitez pas à traduire la page avec Google par exemple et laissez votre avis, merci.

     

    Au moment où je met l'article en ligne, une info tombe sur la TV :

    <o:p></o:p>

    Info du journal de France 2- 16 août 2006 : La Nasa aurait égarer plus de 13.000 documents ( K7 vidéos où se trouvait les conversations avec Houston, les enregistrements d'analyses, des rythmes cardiaques, et j'en passe... ) concernant les missions Apollo, l'agence se dit ne pas comprendre comment cela à pu arriver ... 

     

    La taverne de l’étrange- 16 août 2006

    Aura2

     

    http://www.aulis.com/skeleton.html    ( source de cet article )

    http://lheureux.free.fr/index.htm

    http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_US/apollo/index.htm

    http://www.jutier.net/contenu/poleapol.htm

    http://history.nasa.gov/ap11ann/kippsphotos/apollo.html

    http://240gp.ovh.net/~ufopubli/index.php?option=content&task=view&id=80&Itemid=2&limit=1&limitstart=0

     

     


    Pin It

  • Commentaires

    1
    visiteur_OBERSONN
    Mercredi 1er Novembre 2006 à 20:38
    Bravo pour ces photos g?ales. J'ai vu sur un site similaire en langue fran?se ou l'on voit une structure a flan de colline sur Mars et qui ressemble au masque noir de la guerre des ?iles.. La personne qui en ?ir?ette conclusion l'a fait apr?des ?des s?euses sur le sujet. Il dit notamment que la structure ?it gigantesque et qu'elle ?it faite d'or massif. Une autre information fait ?t d'un conflit sur Mars a des ?ques lointaines, ce qui a fait que la structure en question ?t??ite pour en prendre le m?l pr?eux. A voir et au revoir, a bient?M.O
    2
    visiteur_Awac
    Samedi 15 Novembre 2008 à 22:15
    et je pr?se, pour la photo de mars avec le dauphin et nefertiti, que l'on peut pavernir ?ette effet tr?facilement en appliquant un gamma localis?ous photoshop !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :