• Marius Dewilde, l'interview...

    Claude Burkel a réalisé cette interview courant 1995, année précédente le décès de Marius en 1996.

    Marius Dewilde est le célèbre contacté de Quarouble, en 1954, le 10 septembre pour être précis qui a vu un drôle d'engin se poser sur les rails. Marius était garde-barrière à l'époque. Mais allons droit au but, ci-dessous son interview :

     

  • Commentaires

    1
    visiteur_marco
    Dimanche 30 Mars 2008 à 13:02
    merci a toute l'?ipe de la taverne pour ce document !!!
    2
    armoric56
    Dimanche 28 Juin 2009 à 03:40
    ayant vu la vid? de son histoire qui circule sur le net ,j'ai une question qui me brule les l?es:que devient son fils ?le seul t?in qui pourrait confirmer les faits !aucune enqu? depuis 1954 pour le retrouver?
    de plus il parait que la zone de l'incident (voie ferr? est maintenant interdite au public !pourquoi?
    pouvez vous m'en dire plus mr burkel? mer?d'avance pour votre r?nse! j'esp? qu'un jour vous publierez un recueil de vos enqu?s avec cartes et documents pour que ces informations ne se perdent pas et que le passage de relais puisse se faire avec les g?rations suivantes ! bon courage
    3
    armoric56
    Samedi 11 Juillet 2009 à 21:08
    mer?pour votre r?nse mr burkel !il revient quand le boss?
    4
    crakotte
    Samedi 19 Mars 2011 à 09:45
    En 1994, j'ai rencontré, par hasard, monsieur DEWILDE qui sortait son chien, en vacances dans le sud, et j'ai été surprise du charisme de cet homme devant les évènements qui avaient perturbé son existence. Les dernières années, il avait fait le choix de se taire devant les incrédules pour trouver un peu de paix.
    Un homme charmant, à la voix rocailleuse qui était vrai, sans fioriture, qui disait ce qu'il pensait, sans détour.
    5
    kevco
    Lundi 13 Juin 2011 à 23:47
    j 'habite Quarouble , la voix ferrer n'est pas interdite au civil . la voix a juste était fermé par SNCF car toute les gare des villages ont fermé il ya des années . je peux juste vous dire que mon grand-pere ma dit que le blé na pu poussé pendan 20-30 ans ou il ya u l'incident , il y avait un grand cercle on pu rien de poussser dens un champs de blé mais maintenant il ni a pu de trace . Ils y a que les anciennes qui savent ou se trouve cette endroit.
    6
    pascal Isoulet
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 02:59
    Le fils de Dewilde ne s'est jamais appelé René mais Serge ! Le jeune homme, dont parle Dewilde, qui écrit partout, c'était moi !
    7
    pascal Isoulet
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 03:04
    Pour répondre à Kevco, le passage à niveau N° 79 et la voix ferrée ainsi que la maison de garde barrière n'éxiste plus depuis une trentaine d'années ! L'engin qu'à vu Dewilde à deux reprises le 10 sept et le 10 octobre 1954 s'est posé à deux reprises sur les rails de voix ferrés, donc pas de blé ! Je rencontré Marius Dewilde et connais l'ensemble du dossier voire plus.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :