• Nature insolite - rocher 01

    Agrandissement dessous (cliquez sur la photo pour la voir en taille normale)

    Nature insolite - rocher 01

     

    La nature réserve parfois des formes insolites; ici l'endroit se trouve dans les Côtes-d'Armor (22) à Ploumanach. La photo a été prise le 29 juillet 2016 par un membre de l'équipe "Taverne" en vacance dans le coin. Un rocher a attiré particulièrement son attention : la flèche indique le fameux rocher.

    Que voyez-vous ? A quelle forme vous fait-il penser ? J'attends vos réponses dans les commentaires dessous merci !

    Pin It

    2 commentaires
  • Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak

    Située dans la commune française de Saint-Jean-de-Boiseau en Loire-Atlantique, cette chapelle datant du XVe siècle n’est pas tout à fait un lieu de culte comme les autres. Restaurée dans les années 90, cette curieuse église possède en effet des gargouilles et des pinacles s’inspirant de la culture populaire où se rejoignent Goldorak, les Gremlins ou encore Alien. S'il vous arrive un jourde vous balader du côté de Saint-Jean-de-Boiseau en Loire-Atlantique, surtout ne manquez pas de rendre une petite visite à la chapelle de Bethléem - une très belle église érigée là depuis le XVe siècle.

    Car outre son style Gothique flamboyant, cette chapelle possède aussi et avant tout des pinacles et chimères qui n’ont plus vraiment grand chose à voir avec le style du Moyen Âge ! Alien, Gremlins et Goldorak pour remplacer les pinacles d’origine Restaurée entre 1993 à 1995, cette chapelle pas comme les autres, qui se trouve nichée au cœur d’une forêt située à 20 kilomètres de Nantes, a bénéficié d’une restauration inédite qui a permis de transformer ses pinacles d’origine en sculptures inspirées par la culture du XXe siècle.

    Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak    Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak

     

    Alien, Mogwai, Gremlins ou encore personnages issus de la culture manga ornent depuis la restauration les murs de cette bâtisse, les ouvriers de la chapelle ayant fait preuve de toutes les audaces pour restaurer ce lieu de culte de Loire-Atlantique. Ne possédant pas d’indications précises sur la conception d'origine de la chapelle au moment de sa restauration, l'architecte des bâtiments de France, Gwénolé Congard, a fait appel au sculpteur Jean-Louis Boistel afin de recréer des pinacles incluant les 28 chimères qui en ornent désormais les angles.

    Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak   Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak

    Une véritable attraction touristique  S’inspirant des codes de la mythologie et du christianisme, le sculpteur a ainsi créé 28 petites sculptures à l'effigie de personnages inspirés de la culture contemporaine et populaire. Goldorak s’occupe ainsi de représenter la droiture, le chevalier des temps modernes. Gizmo le gentil Mogwai, le bon monstre qu'est l'homme. Tandis que le terrifiant Alien sera le léviathan: le néant absolu, celui qu'il ne faut surtout pas réveiller.

    Véritable attraction touristique à elle toute seule, cette église restaurée attire depuis de nombreux curieux qui s’étonnent par ailleurs de découvrir que les nouvelles figurines s’accordent étonnamment bien avec l’imagerie religieuse classique.

    Cette chapelle du XVe siècle a des gargouilles en forme de Gremlins et de Goldorak

     source de l'article

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Newspaper Rock est une surface rocheuse de 200 pieds carrés dans le comté de San Juan, dans l'Utah, qui est couverte par des centaines de pétroglyphes indiennes  l'art rupestre ciselé et picorait dans la pierre  qui enregistre près de 2000 ans de l'activité humaine dans la région, comme un journal. Bien qu'ils sont typiques de nombreux sites à travers les Etats-Unis, ces pétroglyphes sont un des plus grands, les mieux conservés et facilement accessibles aux groupes dans le Sud-Ouest.

     

    (traduction approximative par Google Traduction)

    Les pétroglyphes disposent d'un mélange de formes abstraites représentant les cultures Fremont, Anasazi, Navajo et anglo humaine, animale et matériel .

    Newspaper Rock est situé juste à côté de l'Utah Route 211 à environ 45 km au nord-ouest de Monticello et 85 km au sud de Moab. Les pétroglyphes peuvent être trouvés sur les verticales des falaises de grès Wingate sur l'extrémité supérieure d'Indian Creek Canyon.

     

    Les gravures de Newspaper Rock ont ​​été inscrites dans le revêtement noir sur le rocher, appelé désert vernis. Desert vernis est un dépôt noirâtre de manganèse de fer qui se forme progressivement sur les faces exposées grès des falaises dues à l'action de la pluie et des bactéries.


    Les artistes anciens ont dessinés plus de 650 figures et motifs sur la roche en gravant la surface de la roche avec des outils aiguisés pour enlever le vernis de désert et d'exposer la roche légère dessous. Les chiffres sont plus âgés eux-mêmes deviennent de couleur plus foncée que le nouveau vernis se développe lentement.


    Les premières sculptures ont été faites il ya près de 2.000 ans par le peuple Anasazi qui ont été mieux connus pour leurs pierre et de terre logements plutôt que leur art. Les personnes Fremont, qui étaient contemporains de l'Anasazi, ont également contribué à la Newspaper Rock.

     

     

    Ils gravés cadres encombrants humains avec torses trapézoïdales, ainsi que certains des mouflons d'Amérique, et probablement beaucoup des handprint et empreinte formes. 

    Plus tard, les Utes et peuple Navajo ajouté chiffres représentant les chasseurs à cheval, et des images de boucliers des guerriers et des roues.

     

    Les sculptures les plus récentes ont été faites dans le début du 20e siècle, par les premiers explorateurs des temps modernes de cette région qui ont laissé leur marque avec les initiales et noms gravés tout autour des marges de ces anciens, images ineffables.

    La Newspaper Rock, dans l'Utah .

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Dans la forêt de la Montagne noire, près d'Arfons se dresse une étrange stèle, portant une gravure passablement mystérieuse. C'est la pierre de Miamont. Elle a mauvaise réputation dans les légendes, étant un lieu propice aux sortilèges... Mais qu'en est-il vraiment, derrière la légende, de cet énigmatique caillou ?

    L'étrange pierre de Miamont (Arfons, Tarn).

     

    La légende des pièces maudites.

     

    Il est dit que l'on aperçoit parfois près de la stèle, d'étranges pièces dorées ou argentées. Il ne faut absolument pas y toucher, sous peine d'encourir le plus grand des malheurs. En effet, les pièces sont "ensorcelées": elles ont été laissées là par des gens malades ou infirmes. Si vous les ramassez ces écus, le mal dont leurs anciens propriétaires étaient affectés passera en vous... 

     

    Une légende commune. 

    L'étrange pierre de Miamont (Arfons, Tarn).

    Une telle légende est assez commune dans le Tarn, d'après les recherches de la Talvera. A la coix du Banquet près de St Salvy dans le Sidobre, il y avait également des pièces d'or qu'il fallait bien se garder de ramasser. 

     

    Selon les différentes versions de la légende, ces pièces ensorcelées sont laissés par des humains qui veulent se défaire d'une maladie, ou bien  par le Drac ou le diable qui se sert ainsi de la cupidité des humains pour les garder sous son emprise.

     

    La légende des objets enchantés ou maudits est donc une constante en occitanie. La pierre de Miamont ne semble pas faire exception.

     

    Un carrefour.

     

    Mais quelle est la véritable fonction de cette pierre ? Lle lieu-dit de Miamont (à défaut de la pierre elle-même) semble avoir pendant longtemps joué ce rôle de carrefour, ce qui nous permet de remonter de la légende à l'histoire. En effet, si on lit l'histoire d'Arfons, on apprend que ce caillou désormais perdu au milieu des forêts était jadis un point de passage obligé pour traverser la montagne : 

     

    "Le chemin d'Arfons aux Escoussens commence à Arfons et finit à la Fontaine de Miemont ou Miamont". 

     

    "Le chemin d'Arfons à la Prade commence à la Fontaine de Miamont et finit au Traouc Escur". 

     

    Cela suppose l'existence d'une fontaine, qui serait associé au lieu-dit Miamont. Est-elle située près de cette pierre ? Le nom commun le laisse supposer.

     

    La piste du nom.

     

    Diverses formes sont attestées: Miamont, Miemont, Miechmont (sur les cartes de l'IGN): quelle peut être la signification de ce nom ? Peut-être de l'occitan "mièch" (demi), et de "mont" ? Le "demi-mont" ? Je ne suis pas assez savant en phonétique occitane pour confirmer cette hypothèse.

     

    Une borne ?

     

    Autre hypothèse intéressante à propos de cette pierre: on lit souvent que c'est une borne. A l'appui de cette interprétation, on interprète la gravure qu'elle porte comme des armoiries. 

     

    L'étrange pierre de Miamont (Arfons, Tarn).

     Ce qui est certain, c'est que la pierre de Miamont a servi de borne à l'époque moderne, car des traces de peinture rouge subsistent sur sa partie sommitale. Mais en était-il de même autrefois ? Si c'était une borne, quelles armoiries sont-elles représentées ? La forme générale est bien celle d'un écu. On croirait voir, dans la partie supérieure de l'emblème, trois ornements grossièrement sculptés qui ressemblent à des fleurs de lys (ou des oiseaux ?). Dans la partie inférieure, une espèce de croix entre deux Y penchés (voir photo ci-dessus).

     

    Et si c'était une borne, quels territoires délimitait-elle, et à quelle époque ? Lorsque les Hospitaliers ont délimité leur sauveté au Moyen-âge à Arfons, ils l'ont fait avec des croix, et non avec une borne comme celle-ci, à en croire l'histoire d'Arfons.

     

    Bref...

    L'étrange pierre de Miamont (Arfons, Tarn).

    Sur cette énigmatique pierre, plus d'interrogations que de certitudes... J'en appelle aux savants lecteurs !

    *

    source de l'info

    Pin It

    votre commentaire
  • ROTHENEUF : D'ETRANGES ROCHERS SCULPTES...

    35_StMalo-Rotheneuf.98

     
    Les Rochers Sculptés de Rothéneuf constituent un étrange et surprenant univers, composé de personnages d’une autre époque. Ce site est à cinq kilomètres de Saint-Malo, en direction de Cancale. Ce site a été sculpté par l’abbé Fouré (1839-1910), prêtre à Rennes. Il a été rendu sourd et muet à 55 ans par une attaque cérébrale et décida de se retirer à Rothéneuf.
     
    La côte d’Emeraude était à la mode au XIXe et XXe siècles.  De beaux rivages, balayés par le vent, parsemés d’îlots et de jolies criques, façonnées par le mouvement des marées. Pour l’abbé Fouré, qui se  faisait appeler l’ermite de Rothéneuf, le site était propice à la renommée puisqu’il était desservi par un tramway  depuis Paramé. Il y entreprit de réaliser les Rochers Sculptés de Rothéneuf. Il s’inspire de la légende des Rothéneuf, famille de pirates, de corsaires et de nobles et met en scène les différents membres de la famille . Il ajoute des têtes de géants évoquant l’île de Pâques, des chimères d’animaux, des saints et des ducs bretons, des scènes d’actualité ou des scènes religieuses. Le tout est composé de plus de 300 personnages sculptés à même la roche. 
     
     
       rochers_sculptes_rotheneuf_original  rotheneuf1  roc-scu8-50   rochers-sculptes-rotheneuf-bretagne-12-L-3
     
    Il en résulte un jardin de pierres sculptées, d’une superficie de 500 mètres carrés, face à la mer dans un site merveilleux. Proche de belles villes ou de sites naturels interessants, Les Rochers Sculptés de Rothéneuf  sauront vous intriguer et vous faire plonger dans une histoire riche en rebondissements et en aléas, à l’époque des corsaires !
     
    Rochers-Rotheneuf  les-rochers-sculptes-saint-malo-1302937803  295694  8020453428_064743e3d7_z

    Avant de quitter Les Rochers Sculptés de Rothéneuf,  visitez le manoir de Limoëlou, unique héritage de Jacques Cartier, découvreur du Canada en 1534. Il s’y installa après avoir ouvert la voie du continent nord-américain par la voie du Saint-Laurent.

    Le manoir à été aménagé et restauré afin d’évoquer les voyages de Jacques Cartier et la vie quotidienne de l’époque. Ce manoir, ancêtre des malouinières, est très émouvant et constitue un témoin historique de premier ordre. Il ne faut pas le manquer si vous allez voir les Rochers Sculptés de Rothéneuf  !
    Pin It

    1 commentaire
  • 01
     
    Dans le sud et le centre de la Roumanie loin des villes, on trouve des pierres bien surprenantes.
     
    Les autochtones les appelles les trovants. Ces pierres sont capables non seulement de grossir mais aussi de se multiplier !
     
    Dans le departement de Valcea il y a 2 endroits ou on trouve ce type de pierres, mais le plus connu est le Musee en plein air de Costesti. Cette commune se trouve a environs 40 Km de Rm. Valcea (la capitale du departement), sur la route vers Tg. Jiu. Le lieu a été déclaré réserve naturelle depuis 2005.
     
    Il est impossible de les conserver fendues en morceaux. Elles peuvent êtres sectionnées mais finissent toujours par s’arrondir. Dans ces régions, il y a certes beaucoups de différentes pierres qui sont également très grosses et se distiguent en apparence peu de ces pierres mystérieuses sauf que celles ci ont une particularité : lorsqu’il pleut elles se mettent à grossir comme si elles étaient vivantes !
     
    03
     
    Un trovant de quelques grammes peut devenir gigantesque et atteindre près d’une tonne ! Ce sont les pierres jeunes qui grandissent le plus vite et avec l’âge cette particularité tend à s’atténuer.
     
    Lorsqu’on les sectionnent on peut voir apparaitre comme sur un tronc d’arbre les cercles concentriques semblant indiquer leur âge.
     
    Ce qui est étrange, c’est que 30 ou 40 minutes après une pluie, le sable humide commence à présenter de nouveaux petits éléments en formation, semblables aux pierres environnantes, phénomène qui fait penser à une « multiplication » ou à une « croissance ».
     
    02
     
    à la surface de ces pierres apparaissent des petites boursouflures qui se cassent et tombant à terre se multiplient.
     
    Les trovants sont assurément une des plus grandes curiosités pour les touristes visitant la Roumanie.
     
    Quoiqu’il en soit le mystère demeure intact, on dit, par exemple que les trovants representent une forme intérmediaire entre le minéral et le végétal.
     
    Pin It

    votre commentaire
  • Roumanie: le mystère des montagnes Bucegi

     

    À l'été de 2003, dans une région inexplorée des monts Bucegi, Roumanie, une équipe du Département Zéro (une section de top secret du Service roumain de renseignements - SRI), avait fait une découverte archéologique qui pourrait complètement changer le destin de l'humanité.

    01
     
    Cet article nous a été suggéré par notre correspondant local en Dordogne (predator).
     
    Les Etats-Unis d'Amérique ont exercé une pression diplomatique colossale sur le gouvernement roumain, qui désirait divulguer les résultats au monde entier.

    Les implications sont devenues beaucoup plus complexes en raison de l'ingérence brutale de l'Ordre des Illuminati, qui a cherché à prendre le contrôle à la fois du lieu de la découverte et de l'expédition commune roumano-américaine.

    L'expert en phénomènes étranges, et aussi le chef des opérations pour l'Etat roumain, Cezar Brad, est le «héros» des événements choquants survenus dans les monts Bucegi. Il a également eu deux réunions mémorables avec l'un des principaux représentants des Illuminati, et haut membre de Bilderberg.

    Une étrange visite du membre le plus puissant des Bilderberg

    En mai 2003, Cezar a été visité par un personnage très important. La demande de la réunion est venue du SRI, à la suite de l'intervention du gouvernement. La personne était un étranger, mais qui parlait très bien la langue roumaine. Il était également familier avec le pays. Cezar a informé le SRI que le visiteur était un membre de haut rang d'une loge maçonnique très importante d'Italie, il était un noble, et a eu une très forte influence financière en Roumanie.

    Son influence politique était également très élevée, car il a réussi à pénétrer dans le bouclier des agents du SRI et à atteindre le DZ (Division Zero).

    Cezar a ressenti une pression élevée et un poids lourd autour de cette personne. Il était entouré par un nuage puissant de rayonnements désagréables qui cachait ses véritables intentions. Pour cette réunion, Cezar s'était préparé minutieusement, s'isolant dans une chambre et tombant dans un état de méditation profonde, pour en savoir plus sur la personne.

    Un hélicoptère du SRI a amené cet arrogant grand monsieur, vêtu d'un costume noir. Il avait une canne à manche d'ivoire et avec des incrustations d'or. Son visage exprimait la dureté et ses yeux verts ont eu un effet étrange, rayonnant une froideur inhabituelle. Il s'est présenté comme Monsieur Massini (probablement pas son vrai nom). Il était très sûr de sa puissance et a créé l'impression d'une personne qui a été fait pour donner des ordres.

    Il était le chef d'une des loges maçonniques les plus importantes d'Europe et aussi de l'une des organisations maçonniques les plus influentes dans le monde : le Groupe de Bilderberg.

    Massini a été très direct et a déclaré que les êtres humains sont de deux sortes : ceux qui peuvent être manipulés et gouvernés (ceux-ci forment la majorité), et ceux qui ont certaines vertues et des fortes personnalités. Il a dit que son groupe fait partie de l'ordre maçonnique le plus élevé et est très intéressé de l'issue de la discussion.

    Monsieur Massini a expliqué que le Groupe de Bilderberg n'est pas une loge maçonnique, et qu'il pense être beaucoup plus que cela. Il a dit que les loges ne sont que des façades et le pouvoir réel est beaucoup plus élevé que le trente-troisième niveau hiérarchique. Massini a invité Cezar à se joindre au groupe, lui faisant comprendre qu'il aura de nombreux avantages.

    Selon Cezar, Massini était à la fois physiquement et psychique fort, ce qui contrastait avec son âge. Malheureusement pour lui, son pouvoir était centré sur un égo énorme, l'arrogance et le sentiment de supériorité sur le reste.

    Massini a informé Cezar qu'il lui a demandé personnellement, en utilisant son influence politique, parce qu'il a été impressionné par la puissance psychique de Cezar.

    Les espions du Pentagone avec des satellites

    Un satellite géodésique d'espionnage du Pentagone, basé sur la technologie bionique et les définitions de formes, a découvert en 2002 une singularité distincte dans une région spécifique des montagnes Bucegi. L'espace vide à l'intérieur de la montagne n'avait pas de correspondance avec l'extérieur, et semblait avoir été sculpté de l'intérieur, par des êtres intelligents. Ce n'était certainement pas une grotte.

     

    01
     
    Le scan par satellite de la montagne a révélé deux grands blocs énergétiques. Ces obstacles ont été fabriqués avec de l'énergie artificielle. Le premier était comme un mur énergique, bloquant l'accès au tunnel, tandis que le second était en forme de dôme (ou hémisphère), et était situé à l'extrémité opposée du tunnel, près du centre de la montagne.

    Massini était sûr qu'à l'intérieur du dôme, ils allaient découvrir quelque chose de très important.

    640px-Bucegi_Sphinx_-_Romania_-_July_2009

     
    Il avait une profonde connaissance de l'origine de cette découverte et a connu l'existence d'au moins un point situé à l'intérieur de la grande salle hémisphérique. Le tunnel et la coupole ont été étrangement alignés avec les formations rocheuses du haut de la montagne, connues sous le nom de « Babele » et le " Sphinx de Bucegi ".

    Une structure similaire en Irak

    L'équipe du Pentagone a noté que la barrière d'énergie hémisphérique avait la même fréquence vibratoire et la même forme que celui d'une autre structure souterraine top secret qu'ils avaient découvert avant, près de Bagdad, en Irak. Peu de temps après cette découverte, la guerre en Irak a éclaté et après quelques mois, les Américains ont eu accès au plus grand secret dans la région - dont les Irakiens ne savaient rien.

    Massini a expliqué à Cezar que le contenu de cette découverte avait à voir avec le mystérieux passé de la Terre et l'Histoire de leurs organisations secrètes. Lorsque l'enquête du Pentagone a noté les similitudes entre la structure souterraine de Bagdad et celle des monts Bucegi, Massini et sa loge maçonnique sont devenus extrêmement agités. Initialement, ils ont presque paniqué. La panique était dû au fait que cette structure - beaucoup plus vaste et plus complexe que celle d'Irak - était sur le territoire de la Roumanie.

    (Apparemment, la Roumanie doit probablement jouer un rôle important dans la chute des sociétés secrètes qui contrôlent le monde et asservissent l'humanité. On a également suggéré que, quelque part au-dessus des monts Bucegi, une pyramide énergétique se trouve, qui est invisible à l'œil nu, et qui contient la véritable histoire de notre planète. On peut imaginer leur panique).

    Massini amené sur le site de forage une foreuse de roche dure ultra sophistiquée, utilisé par l'armée américaine. Le dispositif utilisait un jet de plasma et une sorte de champ magnétique tournant, fondant littéralement le rocher sans aucun effort visible.

    Les secrets des monts Bucegi - Année 2003

    Ils ont réussi à faire une pénétration d'environ 60-70 mètres derrière la première barrière énergétique, et ont atteint la première galerie, qui ressemblait à un tunnel de métro. Ses murs sont parfaitement polis. A la fin du tunnel, il y avait une porte de pierre massive, qui a été protégée par une barrière énergétique invisible. Trois membres de la première équipe d'intervention spéciale ont essayé de toucher la porte, et sont immédiatement décédés d'un arrêt cardiaque.

    Tout objet (rock, plastique, métal ou bois) lancé sur la barrière est immédiatement transformé en poussière fine. Deux généraux du Pentagone et le conseiller présidentiel américain sont arrivés sur place.

    La Grande Galerie

    Au-delà de la barrière d'énergie formidable, qui a causé la mort de trois personnes, il y avait aussi la porte de roche solide. Sur le mur du tunnel, juste en face de la porte, il y avait une superficie de 20 cm carrés, sur laquelle il a été précisément dessiné un triangle équilatéral pointant vers le haut. L'endroit a été situé entre l'énorme porte en pierre broyée et la barrière d'énergie invisible.

    Cezar a estimé qu'il y avait une sorte de compatibilité entre la barrière énergétique et lui-même, quelque chose comme une «sympathie» mutuelle. Sa main effleura la surface de la barrière énergétique et il sentit un picotement sur la peau. Le bouclier était totalement inoffensif pour lui, alors il s'avança, en passant au travers. Les responsables américains ont été absolument stupéfaits.

    Cezar a estimé que a barrière ne faisait pas plus d'un pouce d'épaisseur (2.54 cm).

    Il a touché le dessin du triangle situé au centre de la place, et la porte de pierre gigantesque a silencieusement glissé vers la gauche, dans le mur. Cette commande a également annulé la barrière énergétique, en leur donnant accès à une salle immense, qui fut plus tard nommé " La Grande Galerie ".

    Même s'il n'y avait aucune source de lumière visible, la Grande Galerie est parfaitement éclairée.

    Après avoir éteint la première barrière énergétique, l'énorme bouclier hémisphérique à l'autre bout de la salle, s'est soudainement accordé sur une vibration plus haute et a commencé à émettre des radiations plus élevées.

    Lors d'une analyse de plus près, le mur intérieur de la Grande Galerie semblait synthétique mais aussi ressenti comme si quelque chose d'organique en faisait partie. Il avait la couleur de l'huile, mais ses reflets étaient verts et bleus.

    Des essais plus tard ont révélé que le matériau du mur était un peu rude au toucher, mais qu'il ne pouvait pas être rayé ou tordu. Il a résisté à toute tentative de brisure, perçage ou coupage. Plus tard, les scientifiques ont essayé de brûler le matériel, mais d'une manière mystérieuse, les flammes étaient en quelque sorte absorbées par elle, la laissant intacte.

    Les scientifiques américains ont convenu que le matériau était une combinaison mystérieuse de matière organique et inorganique. Après 280 mètres, la galerie tourna brusquement vers la droite à angle aigu. Plus loin, une lumière bleue, scintillante, pouvait être vue. La lumière bleue à l'extrémité de la galerie était le reflet de l'écran de protection d'énergie.

    Une base similaire en Irak

    Le conseiller américain sur les questions de sécurité nationale a reçu un appel et il a été informé que le bouclier énergique de Bagdad, en Irak, s'était soudainement activé, et il était aussi raisonnant à une fréquence plus élevée. En face de l'écran de Bagdad, un hologramme de notre planète est apparu, qui a séquentiellement et progressivement représenté le continent européen, puis s'est déplacé vers le sud-est, puis il a montré les monts Bucegi de Roumanie et, finalement, il leur a montré l'emplacement du couloir à l'intérieur de la structure. Il était évident que les deux boucliers d'énergie hémisphériques étaient en connexion directe.

    Fondamentalement, la base irakienne avait été informée de la présence de personnes à l'intérieur de la base roumaine.

    Les mauvaises nouvelles, c'est que la présidence américaine a été avertie et a contacté la diplomatie roumaine. En quelques minutes, toute l'opération avait été divulguée, et le plan de Monsieur Massini tombé à l'eau.

    La présidence américaine a exigé de prendre le contrôle de la base secrète et de toute l'opération. Les politiciens roumains, qui ne savaient rien de l'opération secrète ont paniqué.

    Les généraux du Pentagone présents sur les lieux avaient été informés que Washington avait exigé une réunion d'urgence.

    CSAT (Conseil suprême de la Défense) Réunion d'urgence

    Une session d'urgence du Conseil suprême de la Défense (CSAT) a créé une énorme vague de sympathie pour le Département Zéro. La plupart avaient été secoués par les nouvelles qu'ils avaient reçues. La décision du CSAT a été de poursuivre les recherches, mais sous le contrôle complet du Département Zéro. Ils avaient également exigé un inventaire de tout ce qu'on trouve dans la grande salle.

    De Bucarest (la capitale de la Roumanie), les ordres venaient par vagues, s'annulant mutuellement. Certains étaient très véhéments et stricts, tandis que d'autres étaient insaisissables - dénotant l'énorme tension.

    Les membres du CSAT étaient en session permanente, restant en contact avec l'équipe du mont Bucegi. Après avoir discuté de tout pendant des heures, ils avaient décidé de rendre publique la découverte. Le gouvernement roumain était pour faire une déclaration officielle dans le monde entier. Certains membres du CSAT se sont opposés avec véhémence à la décision.

    Déclaration officielle de la Roumanie

     Quand la diplomatie américaine a été informée que la Roumanie allait révéler les découvertes, tout est tombé dans le chaos. Le président a été appelé à une conversation téléphonique directe avec la Maison Blanche. En quelques heures, l'américain a bloqué toutes les transactions financières avec la Roumanie et l'accès à toutes les autres institutions financières. La Roumanie était sur le point de déclarer « l'état d'urgence " dans les monts Bucegi et la capitale.

    Les pourparlers d'urgence entre les responsables américains et le ministère roumain se sont produits à Bucarest sans un traducteur. Les responsables américains ont été verbalement violents, sans cesse criant et proférant des menaces à la Roumanie et à ses fonctionnaires.

    La divulgation officielle de la Roumanie au monde aurait fourni des preuves photographiques mais rien d'autre d'essentiel pour une clarification complète. D'éminents scientifiques et chercheurs de tous les coins de la planète devaient être invités pour des études approfondies. Mais plus important encore, cela aurait révélé la vérité sur le passé lointain de l'humanité et de l'histoire réelle - qui, selon ce témoin Cezar à l'intérieur de la Grande Galerie, est presque entièrement faux.

    La réaction du gouvernement américain a été très brutale parce que la divulgation aurait brisé leur influence dans le monde et son pouvoir, en un instant.

    La raison officielle invoquée par les Etats-Unis, était de ne pas créer la panique dans le monde, mais ils avaient omis de reconnaître que l'état actuel de l'angoisse mondiale était une conséquence directe des tromperies délibérées et manipulations menées par la franc-maçonnerie et autres sociétés secrètes, depuis des millénaires.

    Il y avait aussi une intervention du Vatican (si vous vous demandez comment le Vatican a découvert cette découverte, alors vous devriez savoir qu'ils sont au sommet de la pyramide de contrôle du monde, et leur piété religieuse est simplement une façade - lire : Les sombres Secrets du Vatican), dans laquelle le Pape a appelé à la modération avant ce grand fondamental pas pour l'humanité !

    Le Pape a promis de rendre certains documents à la disposition de l'Etat roumain d'anciennes archives secrètes papales, qui étaient d'une grande importance pour la Roumanie. Les documents étaient derrière les découvertes (oui, telle est la puissance d'un Pape).

    Après 24 heures de négociations, un accord définitif a eu lieu entre la Roumanie et les Etats-Unis. L'État roumain allait reporter la divulgation, et peu à peu tout présenter au peuple.

    03
     
    La salle de projection

    La Grande Galerie prend fin abruptement avec un auditorium géant, de 30 mètres de hauteur (98,5 pieds) et d'une longueur de 100 mètres (328 pieds). La salle de projection était de plus petite taille et elle a été protégée par un bouclier énergique. S'avançant vers le bouclier, une partie de celui-ci a disparu, sous la forme d'une porte permettant l'accès à l'intérieur. Le bouclier protège la chambre des influences extérieures. Une fois à l'intérieur de la chambre, le bouclier est devenu compact et ressemblait à un mur blanc - doré.

    Fondamentalement, le bouclier formait cette salle en forme de dôme, avec des murs courbes et le plafond. Au fond de la salle, à une hauteur de environ 10-12 mètres (33-39,5 pieds), le bouclier finissait où il touchait le mur en pierre de la salle. Dans ce mur, il y avait trois énormes trous de tunnels : l'un situé en ligne droite, et les deux autres étaient symétriques des deux côtés. Ils étaient éclairés par une lumière diffuse d'une teinte verdâtre. Les deux parties ont décidé d'interdire l'accès à ces tunnels et un protocole a été signé entre eux.

    Des Tables pour des géants

    Une série de tables énormes de pierre étaient disposées le long des parois à droite et gauche (cinq de chaque côté), suivant leur courbure. Les tables avaient environ 2 mètres de haut (6,6 pieds).

    Les plateaux avaient une précision de découpe en reliefs, différents signes d'une écriture et des caractères qui ressemblaient à l'ancien cunéiforme.

    L'écriture contenait également des symboles plus généraux, tels que des triangles et des cercles. Bien que les signes n'étaient pas peints, ils avaient une lumière fluorescente rayonnant dans différentes couleurs, différentes pour chaque table.

    Sur certaines tables, il y avait différents objets qui semblaient être des outils techniques. Au nombre de ces outils, des fils translucides blancs descendant au plancher, et entrant à l'intérieur, des boîtes rectangulaires brillantes, comme argentées. Ces boîtes ont été installées directement sur le sol.

    Lors d'une inspection plus minutieuse, les câbles étaient extrêmement souple et léger, et des impulsions de lumière pouvaient être vus circulant sur toute leur longueur.

    Chaque fois que quelqu'un s'est approché des tables, une projection holographique s'est automatiquement activée, présentant les aspects d'un domaine scientifique particulier. Les images en trois dimensions étaient parfaites et a eu hauteur de près de deux mètres et demi (8,2 pi).

    Les projections ont été automatisées et lancées d'elles-mêmes, mais en même temps, elles étaient interactives et modifiables en fonction des signes touchés à la surface de la table.

    Une belle découverte : Les Regroupements d'ADN holographiques entre les espèces extraterrestres

    En raison de la grande hauteur des tables, les scientifiques ont utilisé des trépieds spéciaux pour grimper à une hauteur confortable. Lors d'une enquête plus approfondie, ils ont observé un matériau vitreux sombre couvrant les plateaux de table. Le matériau était divisé en plusieurs grands carrés, délimités par des lignes droites, qui formaient une sorte de grille.

    L'un des tableaux contenaient des informations du domaine de la biologie, et il projetait des images de plantes et d'animaux, dont certains étaient complètement inconnus des scientifiques. Après avoir touché l'un des carrés, un hologramme présentant la structure du corps humain a été activé. L'hologramme a été constamment en rotation, mettant en évidence diverses parties du corps humain.

    En touchant d'autres endroits activait les projections holographiques d'êtres extraterrestres, d'autres systèmes planétaires. En touchant simultanément deux places différentes, une analyse scientifique complexe a été projetée, montrant l'ADN des deux espèces, et les possibilités de compatibilité entre les elles.

    Sur les côtés, dans des lignes verticales, il y avait des explications écrites dans le même alphabet extraterrestre. A la fin de la simulation, un croisement entre les deux espèces a été affiché.

    04
    Babele

    De véritables géants

    A en juger par la taille de tous les objets dans la salle de projection, les créateurs de l'édifice étaient probablement des êtres très grands.

    Une confirmation de squelettes de géants humanoïdes trouvés en Roumanie se trouve dans un journal appelé " The Newspaper ".

    « L'équipe du journal est accompagnée par le chercheur Vasile Rudan, qui a noté que les gens du village de Bozioru ont des preuves concrètes : un cimetière avec des squelettes de géants. Il a été découvert par hasard il y a 20 ans, lorsque les autorités ont décidé de planter des pommiers dans le village de Scaieni. En creusant sur une colline, les villageois ont découvert d'énormes squelettes, mesurant plus de 2,40 m (7 pi 10 po).

    Dragoi Ilie, l'un de ceux qui ont travaillé dans le verger, nous emmène à l'endroit. Monsieur Ilie nous montre les alentours du verger : « Partout se trouvent les tombes des géants. Nous faisions des trous pour des plantations de plantes quand nous avons découvert une tête humaine grosse comme une citrouille. Aucun de nous n'avait jamais rien vu de pareil. Nous étions tous surpris. En creusant plus loin, nous avons trouvé quelques os des pieds, gros comme des piquets de vigne. L'un des morts a dû être très grand. "

    La Bibliothèque de l'Univers

    La salle de projection contient des informations détaillées sur des domaines tels que : la physique, la cosmologie, l'astronomie, l'architecture, la technologie, la biologie, la génétique, et même la religion. Parce qu'elle contenait tellement d'informations, la salle a été comparée à une bibliothèque.

    Au milieu de la salle, il y avait une zone comme un podium qui contenait un appareil intéressant. Les scientifiques ont émis l'hypothèse que cela aurait pu être un dispositif pour améliorer diverses fonctions cérébrales.

    Le panneau de contrôle de la Roumanie

    A côté de cela il y avait un panneau de contrôle, recouvert de plusieurs symboles géométriques, dans des couleurs différentes. Il y avait aussi deux leviers coulissant et un bouton rouge, au centre de l'écran, au-dessus de toutes les autres commandes. Une simulation holographique a expliqué le but du bouton. Elle a montré une image de la chaîne des Carpates vue de 25 km (15,5 miles) au dessus d'eux et ensuite, une énorme quantité d'eau a inondé les basses terres et les plaines.

    Ensuite, à partir des territoires de la Roumanie, de la Hongrie et de l'Ukraine, plus de flux d'eau apparaissent, se dirigeant vers le plateau de Transylvanie, sous la forme d'énormes rivières. L'image s'est focalisée sur le territoire de la Roumanie et a montré toute sa surface couverte par les eaux d'une grande mer. Quelques-uns des plus hauts sommets des montagnes pouvaient maintenant être considérés comme de petites îles flottantes.

    Ensuite, les eaux ont commencé à se retirer, dès que les vidanges se trouvant sur le panneau ont été activées, laissant engloutie seulement une petite zone près de la montagne Retezat Godeanu. Un véritable manuel.

    Une Mystérieuse Amphore

    Derrière le panneau de contrôle il y avait un socle carré, d'environ trois mètres (9 feet 10 inchs) de chaque côté, sur lequel une amphore mystérieuse reposait. Monsieur Massini a eu connaissance de son existence et, pour lui et son élite maçonnique, ce fut la découverte la plus importante.

    L'amphore contenait une poudre blanche très fine. Les chercheurs ont été consternés de constater que la poudre était une formule monoatomique de haute pureté de l'or, avec une structure cristalline inconnue.

    La poudre d'or dans sa forme pure stimule grandement certaines ondes et d'échanges d'énergies au niveau cellulaire et nerveux. Cela provoque une accélération du processus de rajeunissement. Théoriquement, un homme peut vivre dans le même corps physique pendant plusieurs milliers d'années, à condition qu'il consomme de temps en temps, une quantité bien définie de poudre d'or monoatomique. C'est ce qui explique de nombreux aspects déroutants sur la longévité incroyable de certains personnages importants et découvre une partie des intentions cachées de l'élite mondiale.

    La vraie histoire de notre planète

    Derrière l'amphore, au milieu de la place, il y avait une immense coupole qui projette des hologrammes. Elle présentait les principaux aspects du passé le plus lointain de l'humanité, depuis ses débuts. Cezar a expliqué que selon les images projetées par l'hologramme, environ 90% de l'histoire officielle de l'humanité est fausse et contrefaite. La théorie évolutionniste de Darwin est également incorrecte. La véritable origine de l'homme est représentée sous une forme condensée holographique. Incroyable, mais ce qui est maintenant considéré comme s'étant réellement passé dans notre histoire, n'a jamais existé, alors que les soi-disant «mythes» et «légendes» sont presque entièrement vraies.

    En outre, la plupart des théories archéologiques sont fausses. Par exemple, les dinosaures ne se sont pas éteints il y a 65 millions d'années, et les vieux continents de la Lémurie et de l'Atlantide ont existé.

    Cette étrange inversion a causé beaucoup de problèmes et de conflits entre les gens de notre passé.

    Pour une datation exacte des événements présentés, une carte du ciel correspondant à cette période a été projetée sur le fond.

    Bien que la période de temps couverte par les projections était très grande (plusieurs centaines de milliers d'années), le cycle de la procession de la Terre est de 25920 années, en observant le nombre des "années platoniciennes " (le cycle de 25,920 ans), la datation exacte de l'événement était possible. Les monts Bucegi ont 50-55000 ans.

    Surprenantes révélations

    Cezar a vu ce qu'il s'est passé pendant la dite grande inondation et d'où la civilisation humaine est originaire, mais il a décidé de ne pas révéler cela, que les révélations sont trop choquantes pour la mentalité, les idées et les connaissances de l'homme contemporain.

    Personnellement, je pense que les gens comme lui sont également responsables de l'état actuel de la méconnaissance et de la latence de l'espèce humaine. Nous avons menti et manipulé pendant des millénaires, et dès que nous sommes proches de la vérité, quelqu'un décide que nous ne sommes pas encore prêts à l'entendre. Il s'agit d'une approche arrogante et égoïste ! Les gens sont aussi prêts aujourd'hui qu'ils ne le seront jamais, et plus tôt les vérités seront libérées, mieux c'est. Avoir plus de pièces du puzzle à faire accepter rendra la vérité plus facile et, plus important encore, pourront les convaincre de prendre des mesures contre les manipulateurs et les esclavagistes.

    Dans un affichage troublant d'images, l'existence de Jésus et sa crucifixion a également été présenté. Les projections ont révélé que beaucoup de ceux qui ont été témoins de la crucifixion sont venus d'autres périodes historiques.

     Ils portaient le même genre de vêtements que le reste de la population, mais leurs caractéristiques faciales étaient différentes, aussi ils couvraient constamment leurs visages.

    L'hologramme a également présenté des fragments de la vie spirituelle des autres personnages exceptionnels du passé lointain de l'humanité, y compris des personnes que nous ne connaissons pas.

    En ces temps, la répartition sociale de la population était complètement différente de ce qui est connu aujourd'hui, de sorte que les archéologues et les anthropologues devraient revoir leurs théories à partir de zéro.

    Les trois tunnels mystérieux

    Les tunnels découverts ont des milliers de miles de longueur et conduisent à trois domaines différents de la planète. Celui de gauche relie la base roumaine à une base souterraine encore à découvrir quelque part en Egypte (qui a certainement été découverte et explorée maintenant).

    Le tunnel de droite conduit à une structure similaire mais plus petite, dans le " plateau tibétain ". Ce tunnel avait trois ramifications secondaires. Un conduit à une zone souterraine près de la ville roumaine de Buzaru (près de la " Carpates Bend »). Un autre a conduit à la base irakienne déjà mentionnée, alors que la ramification fini a une base souterraine dans le « désert de Gobi », en Mongolie.

    Le troisième tunnel - un monde secret

    Le tunnel du milieu était le plus important à la fois pour Monsieur Massini et le gouvernement américain, qui a fortement demandé qu'il soit tenu secret du public. Ce tunnel descendant à des profondeurs extrêmes vers un monde souterrain véritable, situé près du centre de notre planète.

    Ceux d'entre vous qui ne connaissent pas la théorie de la terre creuse, veuillez noter qu'il y a des personnages importants qui soutiennent la théorie que toutes les planètes sont probablement creuses à l'intérieur, et apportent des arguments scientifiques intéressants pour appuyer leurs revendications.

    Aussi, il y a des histoires très belles et intéressantes sur des gens qui se seraient rendus en ce monde. Le royaume est communément appelé Agartha, et le troisième tunnel conduit probablement directement à lui. Il est logique que l'élite de l'ombre n'était pas intéressée de faire connaître la découverte au peuple.

    D'intenses préparatifs ont commencé pour les expéditions à l'intérieur des 3 tunnels, comme suit : le premier en Egypte, le second au Tibet, et le troisième vers le centre de la Terre.

    (Résumé des événements tirés du livre : " Viitor cu cap de mort", par " Radu Cinamar " - le nom de plume d'un écrivain caché, qui, à mon avis, n'est autre que l'ex-général Emil Strainu. Je fonde ma déclaration sur le style d'écriture très similaire et le fait que l'auteur a eu un accès direct à cette base secrète alien ci-dessus - quelque chose qui ne pouvait pas se passer si la personne était un initié.) Ces géants hybrides seraient la descendance de Satan qui peuplèrent la terre est qui furent chassés après le déluge a l'intérieur de la terre mais pour la grande majorité moururent, la récupération de cette histoire en être extra terrestre et un bon moyen de vous tromper sur leurs origines maléfiques il suffit de lire la bible la thora le coran on fait mention de ces géants démoniaques et cruels sourate 5 VERSET 22. Ils dirent: ‹Ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n'y entrerons jusqu'à ce qu'ils en sortent. S'ils en sortent, alors nous y entrerons›.

    Dans le livre des Nombres 13:33  (version bible louis second)

    et nous y avons vu les géants, enfants d'Anak, de la race des géants : nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. [...]

    Deutéronome 9:2 (version bible semeur)

    Ce sont des peuples puissants, des géants de la race des Anaqim. Tu les connais et tu as entendu dire : “Qui peut résister aux descendants d'Anaq ?”[...]

    1 Chronique 20:4 (version bible semeur)

    Plus tard, lorsqu'eut lieu une nouvelle bataille avec les Philistins, à Guézer, Sibbekaï le Houchatite tua Sippaï, l'un des géants descendant de Rapha, et les Philistins furent humiliés. [...]

    2 Samuel 23:13 (version bible Ostervald)

    Trois des trente chefs descendirent et vinrent, au temps de la moisson, vers David, dans la caverne d'Adullam, lorsqu'une troupe de Philistins était campée dans la vallée des Réphaïm (des géants). [...]

    *

    05
     
    Liens

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/roumanie-les-mysteres-des-montagnes-bucegi.html

    https://www.youtube.com/watch?v=NtpHKvEWG3k


     

    <script charset="utf-8" type="text/javascript" src="http://ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?rt=tf_cw&ServiceVersion=20070822&MarketPlace=FR&ID=V20070822%2FFR%2Famawid0b-21%2F8010%2F5d7759e7-f6a2-4d8e-b824-581a4788e909&Operation=GetScriptTemplate"> </script>
     
    Pin It

    votre commentaire
  • Près de la ville de Flers il y a une forêt dans laquelle se trouve un petit lac. Au Moyen-Âge, un monastère se trouvait à cet endroit. Il avait la réputation d'être un lieu saint, c'est pourquoi beaucoup de pélerins s'y arrêtaient pour se recueillir. Or, la légende raconte que plus le monastère devenait riche des dons des fidèles, moins les moines priaient. Au bout de quelques années, les habitants des lieux avaient fini par transformer ce qui avait été un lieu de prière en véritable bordel. L'église y était déserte, les cloches n'appelaient plus les fidèles. Seul le réfectoire était habité par les moines déchus qui s'y adonnaient à des orgies avec des femmes et du vin. Un soir de Noël, un peu avant minuit, les cloches se sont mises mystérieusement à sonner, tandis que le frère sonneur était à table. Après un silence horrifié, un des frères a crié : "Buvons à la santé du Christ qui vient de naître". Et la légende dit qu'alors que les frères répétaient en choeur cette phrase, un éclair a déchiré le ciel et le monastère s'est mis à sombrer dans la terre avant d'être englouti par un lac. Des siècles plus tard, les habitants de la région racontent que, tous les ans, le soir de Noël, ils entendent les cloches sonner du fond du lac !

     
    *
    Pin It

    votre commentaire
  • lac natron1
     
    Le lac Natron a les mêmes capacités que Méduse, l’une des trois Gorgones. Les animaux sont transformés en pierre.
     
    Vous avez sans doute découvert le film le Choc de Titans dans lequel Méduse est présentée. C’est l’une des trois Gorgones et possède une chevelure de serpent. Lorsqu’une personne regarde ses yeux, elle est immédiatement changée en pierre. Le concept est presque similaire en Afrique puisque le lac Natron a la possibilité de transformer en pierre les animaux qui s’y baignent. C’est un fait assez surprenant mémorisé par le photographe Nick Brandt en 2011. Ce dernier était en voyage en Afrique et il a découvert dans ce lac très calme, mais mortel des animaux pétrifiés. Il a donc décidé de les mettre dans des positions naturelles pour leur redonner une vie artistique.
     
    60 degrés et un pH de 10.5
     
    Le résultat est saisissant et ce lac Natron a donc attiré la curiosité des scientifiques. Il est situé au nord de la Tanzanie et il se démarque des autres lacs du pays puisqu’il est salé. C’est un détail intéressant puisqu’en présence de sel, l’eau ne peut pas s’échapper, elle peut simplement s’évaporer. Ce n’est toutefois pas le seul lac salé dans le monde et certains sont très connus comme le Grand Lac Salé d’Amérique, il y a également la Mer Caspienne et la Mer Morte. Les scientifiques ont constaté que la température était de 60 degrés et le pH avoisinait 10.5 et cela à cause de la présence du natron qui est un mélange de soude et de bicarbonate de sodium.
     
    Des animaux transformés en pierre
     
    Nick Brandt a révélé dans une interview accordée à LiveScience qu’un contact (humain ou animal) avec ce lac entraînait « une douleur incroyable à la moindre petite coupure ». Les chercheurs savent donc que le contact avec cette eau extrêmement salée entraîne le changement en pierre de l’animal, mais ils ont toutefois des difficultés à savoir de quoi ils meurent. Ils estiment que le lac reflète le ciel comme un miroir. Lorsque les oiseaux s’en approchent, ils pensent qu’il s’agit du ciel et s’écrasent à pleine vitesse. Ils décèdent donc dans ce lac Natron d’Afrique et lorsque l’eau s’évapore, la concentration de soude et de sel augmente. Il est ainsi possible d’y découvrir des animaux changés en pierre. Les photos disponibles sur le site du photographe sont impressionnantes.
     
    *
     
    Image du Blog nounoutiti.centerblog.net
    Source : Nick Brandt 
    Via : Maxisciences
    Pin It

    3 commentaires
  • Panneau zone du silence
     
    La "zone du silence", au carrefour de trois Etats mexicains, est le siège de phénomènes paranormaux qu'aucun scientifique ne parvient à ce jour à expliquer.
     
     
    Au Mexique, il existe un lieu où d'étranges aberrations se produisent: les ondes radio cessent de circuler, les enregistrements au magnétophone s'altèrent, les pluies de météorites sont incessantes, la flore et la faune croissent de façon peu commune suivant des mutations uniques en leur genre, les boussoles s'affolent et perdent le nord, les vaches viennent y agoniser comme dans un cimetière d'éléphants et, pour finir, plusieurs témoins affirment y avoir vu des soucoupes volantes et même rencontré des extra-terrestres. Entre mythe et réalité, voici ce qu'il en est des particularités reconnues - et inexpliquées - de cet endroit riche en phénomènes paranormaux.
     
    Elle a été remarquée la première fois dans les années 1930 par Francisco Sarabia, un pilote mexicain qui a prétendu que sa radio avait mystérieusement cessé de fonctionner lorsqu'il l'avait survolée. Par la suite, d'autres personnes auraient signalé une disparition des signaux radios et des « pannes de boussole » lors de la visite du secteur, qui attirerait de plus les météorites et susciterait divers problèmes mentaux chez les visiteurs. Aucune preuve n'a jamais été présentée à l'appui de ces prétentions.
     
    Si la zone est capable d'attirer plus de météorites qu'aucune autre sur la Terre, incluant les corps célestes les plus énormes comme la fameuse météorite d'Allende, prétendue intelligente pour avoir changer de trajectoire afin d'éviter une collision imminente avec la sonde spatiale soviétique Venus-5, elle attire aussi les bolides en tout genre, jusqu'aux navettes spatiales américaines. C'est ainsi que les habitants du ranch Chupadero, en 1938, furent témoins de la chute d'un énorme bolide qui fut localisé tardivement et estimé d'un poids de 14 tonnes.
     
    En 1975 s'écrasa un météore d'un poids de dix tonnes aux environs du même ranch. Dans l'hacienda de Morito, près du village d'Allende, on en trouva un de sept tonnes. Le 11 juillet 1970, un an après la chute du météore d'Allende, partait le missile d'investigation Atena de la base aérospatiale de Green Rive dans l'Utah, dont les parachutes ne fonctionnèrent pas, et qui se dévia de plus de 1000 km de sa course originale pour venir s'écraser dans la "zone du silence", comme attiré par un aimant.
     
    Cette zone se situe sur la même parallèle que le Triangles Des Bermudes et que les grandes pyramides de Gizeh.
     
    *
    Aura2
    Pin It

    votre commentaire
  • stonehenge-409933
     
    SEULS DES ASTRONOMES DE GENIE ONT PU CONSTRUIRE STONEHENGE  VOILA 4000 ANS

     

    Le 23 Septembre de chaque année sera la fin de l’été. A cette date la durée du jour sera exactement égale à celle de la nuit, ce qu’en terme scientifique on appelle l’équinoxe d’automne, et qui marque l’une des quatre étapes importantes du calendrier astronomique.

     

    Lorsque nous regardons le Soleil, nous sommes victimes d’une illusion d’optique nous faisant croire qu’il tourne autour de notre globe, alors que c’est la Terre qui décrit un cercle autour de lui en plus de sa rotation journalière sur elle-même. Si l’on dessine sur une sphère ce mouvement apparent du Soleil, on obtient un cercle, appelé écliptique qui est légèrement penché sur l’équateur et le coupe donc en deux points. L’un, le point vernal, marque l’équinoxe de printemps du 21 mars, l’autre correspond à l’équinoxe d’automne.

     

    Le jour de l’équinoxe de printemps, le Soleil de l’hémisphère sud à l’hémisphère nord, coupant l’équateur. C’est ce qui explique l’inversion des saisons aux antipodes et le fait qu’on y célèbre Noël sous un soleil de plomb. Comme lors de l’équinoxe d’automne, jours et nuits sont d’égale durée. Puis les jours gagnent en longueur. Le 21 juin a lieu le solstice d’été et la durée des jours atteint sa valeur maximum, le Soleil semblant de s’arrêter. Le mot solstice vient d’ailleurs du latin « sol stat » le soleil s’arrête. Les jours diminuent ensuite et le Soleil recoupe l’écliptique au moment de l’équinoxe d’automne. Continuant à décroître, les jours atteignent leur durée minimum au solstice d’hiver du 21 décembre. Un cycle s’achève, un autre commence.

    Il existe un moyen très simple de connaître la date des solstices, c’est de planter un bâton verticalement dans le sol. Quand son ombre est la plus courte, au moment où le Soleil est au zénith, nous sommes au solstice d’été ; quand l’ombre est la plus longue nous sommes au solstice d’hiver. Nous n’avons pas la preuve que nos lointains ancêtres ont connu ce moyen, mais tout porte à le croire. Les hommes du néolithique n’avaient pas besoin d’autres connaissances pour édifier des sanctuaires solaires orientés selon les solstices et les équinoxes. Car, il n’y a maintenant plus de doute, le culte solaire était pratiqué dans presque toutes les régions avant la période historique et les nombreux monuments mégalithiques qui subsistent en sont la preuve (on en compte quelque 50000 en Europe).

     

    L’un des plus célèbres de ces monuments mégalithiques est celui de STONEHENGE. Situé entre la Cornouaille et le Pays de Galles, près de Salisbury, Stonehenge à la forme générale d’un cromlech, c'est-à-dire de pierres levées disposées en cercle. Il est formé de deux cercles concentriques, l’un constitué de groupes de trois pierres disposées en portiques, l’autre d’une double rangée de menhirs. A l’entrée du monument se dresse la « pierre du sacrifice », au centre la « dalle d’autel » et à l’extérieur, mais dans l’axe du chemin d’accès, la « heel stone ». Le rôle de cette dernière est très important car c’est elle qui donne la clé de Stonehenge. En effet, lorsqu’en se tenant devant la pierre d’autel on voit le Soleil se lever à la vertical de la « heel stone », c’est le jour du solstice d’été. A partir de ce point, à droite et à gauche, des menhirs permettent de connaître le jour des deux équinoxes.

     

    Un ouvrage scientifique qui vient d’être publié en Grande-Bretagne remet en cause tout ce que l’on croyait au sujet de la société contemporaine de Stonehenge, la civilisation mégalithique, comme on l’appelle généralement. Son auteur, le docteur Euan Mackie, conservateur de l’Hunterian Museum de Glasgow, soutient qu’il y a quatre mille ans les îles britanniques connaissaient une civilisation plus brillante qu’on ne le croyait, avec une structure théocratique, le pouvoir étant détenu par des collègues de prêtres astronomes et mathématiciens, constituant une véritable aristocratie spirituelle et temporelle. Le point de départ de la théorie de Mackie vient d’une hypothèse soulevée il y a bien des années par le professeur Alexander Thom, de l’Université d’Oxford. Ce savant, mathématicien de formation, mais s’intéressant aussi à l’astronomie, a étudié sur des bases statistiques plusieurs centaines de mégalithes, y compris Stonehenge, bien entendu. Selon ses conclusions, ces monuments auraient été des sanctuaires solaires, comme on le présumait, mais ils auraient été beaucoup plus des témoignages de la science des prêtres régnant que des assemblages de pierres destinés à prévoir solstices, équinoxes et éclipses. En somme, ce serait des monuments d’orgueil, les prêtres affirmant en les érigeant : « voici ce que nous savons faire », comparables, toutes proportions gardées, aux chefs-d’œuvre que devaient réaliser les compagnons pour être admis à la maîtrise.

    En étudiant les vestiges trouvés au cours de fouilles archéologiques, aussi bien autour de Stonehenge qu’à Silbury Hill, dans le Vessex, à Durrington Walls ou dans la région d’Orkney et dans bien d’autres sites où l’on rencontre des mégalithes, le docteur Mackie a recensé une multitude de morceaux de vaisselle de terre  cuite richement ornée qui fait défaut dans la zones ordinaires de peuplement.

    Par ailleurs, en examinant les ossements d’animaux mis à jour dans ce que furent les « cuisines » et les « salles à manger » préhistoriques, il a constaté que les occupants des monuments mégalithiques avaient une nourriture plus recherchée que les peuplades des villages ordinaires. C’est ainsi que les ossements de cochons domestiques sont plus grand nombre à proximité des mégalithes que dans les hameaux. De là à conclure l’existence d’une caste aristocratique entretenue sur un grand pied par la caste inférieure de paysans éleveurs, il n’y avait qu’un pas, aisément franchi par Mackie, lequel s’appuie en outre sur une somme de présomptions qu’il serait fastidieux de passer en revue dans le cadre de cet article. Mackie n’hésite pas à comparer la structure sociale de cette époque à celle qui présidait  à la civilisation maya de l’Amérique précolombienne, elle aussi régie par une caste de prêtres possesseurs  dune science perdue.

    Cette civilisation mégalithique de l’Angleterre ancienne, basée sur le savoir et non pas sur une technologie en développement constant, fut balayée par l’intrusion soudaine d’une nouvelle race de guerriers, appelée par les archéologues la race du gobelet en raison du nombre élevé de cet ustensile découvert dans les fouilles pratiquées sur leurs campements. Jusqu’à présent, on avait cru que les grands mégalithes comme ceux de Stonehenge ou de la région d’Orkney dataient de deux à trois millénaires. Ils étaient donc postérieurs à l’époque où les Grecs archaïques de Mycènes construisaient leurs fameuses murailles en bloc rectangulaires sans pierres de remplissage, comme par exemple la porte des Lions un des plus vieux monuments connus. C’est de Grèce, pensait-on, que cette technique de construction s’était répandue à travers l’Europe du Nord et de l’Ouest.

    Or les rectifications apportées récemment à la méthode de datation par le carbone 14 ont prouvé que les mégalithes de Grande-Bretagne dataient au moins de quatre millénaires. Ils ne doivent donc rien à la civilisation qui a fleuri sur les rivages méditerranéens. Il s’agit bien, conclut Mackie, d’une civilisation typiquement européenne qui a disparu sous la poussée de l’histoire et dont on avait perdu la trace.

    Certains réussirent portant à survivre en prenant le maquis, si l’on peut dire. Ils vivaient cachés dans la forêt et transmettaient leurs connaissances à de rares disciples : les premiers druides.

    STONEHENGE DECODE

    Pendant longtemps, Stonehenge a constitué une énigme impénétrable. On a commencé à comprendre son rôle dans le sanctuaire solaire en 1901, lorsque l’astronome britannique Norman Lockyer mit en évidence les similitudes existant entre l’orientation des pierres et les grandes directions astronomiques. Cependant, un grand nombre de points demeurait obscur. Une bombe éclata dans le milieu de la science mégalithique en 1963, quand Gerald Hawkins se décida à publier le résultat de ses recherches.

    Cet astronome américain, professeur d’astronomie à l’Université de Boston, avait été détaché quelques temps en Grande-Bretagne à la base d’essais en vol des missiles de Larkill, non loin de Salisbury. Ne sachant comment occuper ses loisirs, il visita à plusieurs reprises le site de Stonehenge et, intriqué par ce qu’il croyait être de simples coïncidences, se mit à étudier sérieusement le problème. A l’aide d’un ordinateur de l’époque (IBM 7090) baptisé Oscar, il calcula les mouvements du Soleil et de la Lune à l’époque ou le mégalithe avait été construit, reporta les écarts angulaires obtenus sur un calque qu’il superposa sur un plan de Stonehenge. La concordance était évidente, chaque pierre avait une signification astronomique bien précise.

    D’autres recherches ont permis de découvrir le rôle de 56 trous mystérieusement creusées dans le périmètre du cromlech : si l’on plaçait des pierres dans certains trous et que l’on avance chaque année d’une pierre d’un trou dans le sens des aiguilles d’une montre, on pouvait être prévenu par un artifice très simple qu’une éclipse allait se produire. Cette constatation a incité un célèbre astronome, le professeur Hoyle, à comparer Stonehenge à un rapporteur céleste, concluant qu’un Einstein préhistorique avait existé deux millénaires avant l’ère chrétienne, alors que l’humanité sortait à peine de la période de la préhistoire.

     

    Peut-être un être venu d’un lointain univers ?


    Source- Claude Burkel pour la taverne de l'étrange- Avril 2007

    claude burkel avatar

    <script charset="utf-8" type="text/javascript" src="http://ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?rt=tf_ssw&ServiceVersion=20070822&MarketPlace=FR&ID=V20070822%2FFR%2Famawid0b-21%2F8003%2Fae07431d-ac01-42ad-9ef7-4a4553132451&Operation=GetScriptTemplate"> </script>
     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

    LES NAZCAS DE FRANCE

    LA ROUE D’ENSERUNE

     

    Bien connue des habitants de l’Hérault mais ignorée de la plupart des Français, la roue d’Enserune est, probablement, le seul géoglyphe de notre pays.

     

    Vu d’avion ou de l’oppidum situé sur une colline avoisinante, il se présente comme une immense et parfaite roue en forme de cuvette, dont les vingt rayons se rejoignent au centre. Notre ami Max Seguy, de Béziers, qui connait bien l’endroit, dit que le dessin ressemble à une tarte partagée géométriquement. En fait, les rayons de la roue, dont le diamètre doit avoisiner quatre à cinq kilomètres, sont des fossés de drainage séparant les vignes et les champs de divers propriétaires.

    L’ensemble, appelé roue d’Enserune ou Montady, s’étend à environ six kilomètres de Béziers entre les routes qui vont, d’une part à Capestan et d’autre part à Narbonne. Notre documentation, que nous tenons de M. Henri Nohet, secrétaire de la Mairie de Montady, établit le point sur l’historique du géoglyphe que la tradition faisait remonter aux Romains, et même plus loin encore. L’abbé Ginieis a découvert dans les archives de sa paroisse la charte constitutive donnée le 13 février 1247 par l’archevêque de Narbonne et sur ordre des Templiers, concédant à trois seigneurs des environs et à un notaire de Béziers.

    « Le seigneur pouvoir et les facilités de dessécher l’étang de Montady et d’en rejeter les eaux dans celui de Capestang qui appartenait au dit archevêque ».

    L’étang n’était alors qu’un lac infecte dont les eaux stagnantes étaient fort malsaines, et que le diable venait par le ciel y venir en lumière la nuit.

    L’acte mentionne les dispositions suivantes :

    « Je vous donne à vous et aux vôtres présents et à  venir la faculté de faire couler les eaux de l’étang par la terre de Monseigneur, par les terrains de Nissan et de Poihes appartenant à mon dit Seigneur. Je vous permets aussi de construire des beaumes ou tunnels, des chaussées, des fossés, des puits de les faire passer dans les terres, honneurs, possessions des hommes, chevaliers ou autres qui les tiennent à titre d’emphytéose (bail à long terme) du dit Monseigneur… »

    Le travail fut commencé vers l’an 1250 et terminé avant 1270.

    Suit une longue description du tunnel en aqueduc de 1364,33 m qui passe à 29,10 m au-dessous de la crête de la montagne et à 16  m dessous du lit du canal. Il y a des champs magnétiques importants dans la région, les boussoles sont très perturbées.

    *

     

    Source : Robert CHARROUX, et Archives du département

    Pin It

    2 commentaires
  • Peut-être une idée, comme une autre sur le déplacement de ces statues (Moaïs) par le peuple pascuans. Réalisé par le National Geographic.

     

    2 commentaires
  •  

     
    C'est sans aucun doute l'un des lieux les plus énigmatiques d'Europe.
     
    Le château de Houska est de style gothique; il est situé à 50 km au nord de Prague, la capitale de la superbe et fantastique République tchèque, sur une colline boisée, perchée sur le bord d'une falaise de calcaire, le château de Houska a acquis depuis des siècles une notoriété certaine.
    Moult questions se posent à son sujet, sans réponses convaincantes : pourquoi les locaux ont toujours évité le château et ses environs ? Pourquoi y a-t-il un si grand nombre d'oiseaux morts ? Pourquoi a-t-on construit ce château sur un site historiquement couvert de bois impénétrables, sans frontières à proximité, sans routes commerciales ? Même pas propices à la chasse ??
    Pourquoi le Château de Houska a-t-il été occupé par les SS et l'occulte influence nazie pendant la Seconde Guerre mondiale alors que son emplacement était absolument sans valeur stratégique ?
     
    Magnifique château gothique
     
    C'est sans aucun doute l'un des châteaux les mieux conservés de l'époque. Mais ce sont ses caractéristiques qui font que ce château sort vraiment de l'ordinaire.
     
    Un endroit mystérieux, un château caché, entouré de montagnes et de forêts, construit selon les canons de l'architecture gothique, entre 1253 et 1278 sous le règne d'Ottokar II de Bohême.
    Le château de Houska a été construit au-dessus d' un puits que l'on dit sans fond... et qui serait également l'une des portes principales de l'enfer. De nombreux chercheurs ont effectivement essayé de trouver le fond de ce puits, en vain !
     
    Un des spécificités du château de Houska réside dans sa structure : la plupart de ses défenses n'ont pas été tournées vers l'extérieur, mais ont été construites vers l'intérieur ! Le château n'aurait donc pas été construit pour garder un ennemi extérieur, mais plutôt pour se préserver de quelque chose à l'intérieur... Les murs qui entourent la chapelle sont couverts de peinture de dragons et sont toujours suintants, chauds,lugubres : il y a eu d'ailleurs des témoignages relatifs à des phénomènes démoniaques au sein même de la chapelle, des cris et des gémissements venant de l'abîme ont, par exemple, été perçus, ce qui explique pourquoi ce château est considéré comme étant une... porte vers l'enfer.
     
    Vers l'enfer ! ?
     
    Les légendes entourant le site du Château de Houska sont plus vieilles que le château lui-même.
    Il y a des preuves archéologiques d'habitation celtique dans ce domaine datant de l'antiquité: des tribus slaves s'y seraient installées très tôt. Et les légendes ont émergé très rapidement, en particulier l'histoire d'une fissure étrange dans le haut de la falaise de calcaire, un trou dans le sol incroyablement profond, que les villageois ont rapidement appelé " trou de l'enfer", d'où d'étranges créatures, mi-animal et mi-homme, sortiraient...
     
    Quand le château a été construit, la fissure dans la roche calcaire a été recouverte de plaques de pierre épaisses et la chapelle du château aurait été construite au-dessus de celui-ci afin de sceller le trou de l'enfer. Des fresques murales, qui remontent aux années 1400, décrivent l'archange Michael dans deux scènes : celle où il se bat contre un dragon, un symbole du mal, et dans l'autre, il une épée dans une main et une échelle dans l'autre... En 1836, au cours d'une visite, le poète tchèque Karel Hynek Mácha a passé des nuits troubles, hanté par des visions terribles : il voyait son âme descendre dans la fosse, puis être transportée dans un avenir infernal mécanisé, où il errait dans l'horreur et le désespoir. Parmi ses autres expériences troublantes, il a écrit sa rencontre avec une jeune femme qui lui aurait montré des images animées dans un cercueil,dans l'obscurité, il marchait au milieu de hautes falaises de grès criblées de trous par les bombes allemandes...
     
    Entre 1938 et 1944,les SS allemands ont occupé le château de Houska et ont détruit tous les dossiers et toutes les preuves de leurs activités lorsque les forces allemandes se sont retirées de la Bohême au moment de la progression des armées alliées. Le château n'a aucune importance stratégique et l'on soupçonne que les nazis aient considéré que Houska faisait partie des armes surnaturelles à utiliser contre les Alliés. Beaucoup d'autres personnes qui ont passé la nuit dans le château ont des histoires édifiantes à raconter. Houska est aujourd'hui un lieu de rencontre pour les experts de l'occulte, des ovnis, et des phénomènes paranormaux de toutes sortes et accueille de nombreuses conférences et événements.
     
    Il faut visiter ce lieu pour en ressentir les vibrations...
     
    *
     
     
    Pin It

    1 commentaire
  •   

    C'est par la "Porte du Soleil" que l'on pénètre de plain-pied dans le monde ignoré de Tiahuanaco, qui proclame son antique splendeur en Bolivie, à 4000 mètres d'altitude. L'origine de Tiahuanaco se perd dans les millénaires. Les Incas, lors de la conquête du Pérou par Fernand Pizarre, prétendaient qu'ils n'avaient jamais connu Tiahuanaco autrement qu'en ruine. Les Aymaras, le plus ancien peuple des Andes, disaient que la Cité était celle des premiers hommes de la Terre et qu'elle avait été créer par le Dieu Vira Cocha avant même la naissance du soleil et des étoiles. D'après la légende et ce qui est écrit sur le fronton de la Porte du Soleil, une Eve d'origine extraterrestre serait venue sur terre.

    Voici ce que l'on peut y lire :

    A l'ère tertiaire (il y a environ 5 millions d'années), alors que nul être humain n'existait encore sur notre planète peuplée seulement d'animaux fantastiques, un aéronef brillant comme l'or vint se poser sur l'Île du Soleil du lac Titicaca. De cet aéronef descendit une femme ressemblant aux femmes actuelles pour tout le corps des pieds jusqu'aux seins; mais elle avait la tête en forme de cône, de grandes oreilles (Orejones) et des mains palmées à quatre doigts. Son nom était "Orejona" et elle venait de la planète Vénus où l'atmosphère est à peu près analogue à celle de la Terre. Ses mains palmées indiquaient que l'eau existait en abondance sur sa planète originelle et jouait un rôle primordial dans la vie des Vénusiens. Orejona marchait verticalement comme nous, était douée d'intelligence et sans doute avait-elle l'intention de créer une humanité terrestre, car elle eut des relations avec un tapir, animal grognant, marchant à quatre pattes. Elle engendra plusieurs enfants. Cette progéniture née d'un croisement monstrueux naissait avec deux mamelles, une intelligence amoindrie, mais les organes reproducteurs restaient ceux du tapir-cochon. La race était fixée. Un jour, sa mission accomplie, ou peut-être lasse de la Terre, et désireuse de revenir sur Vénus où elle pouvait avoir un mari à son image, Orejona reprit son vol en astronef. Ses enfants, par la suite, procréèrent, se vouant surtout au destin de leur père-tapir, mais dans la région de Titicaca une tribu demeurée fidèle à la mémoire d'Orejona développa son intelligence, conserva ses rites religieux et fut le point de départ des civilisations pré-incaïque.

    La "Puerta del sol" est un bloc d'andésite qui pèse plus de 13 tonnes pour une hauteur de 2m75, sa longueur est de 3m84 pour une épaisseur de 50 cm.

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique