• LES VAISSEAUX GEANTS

     

     En février 1968, le Dr Ziegel, de l’institut aéronautique de Moscou, révéla officiellement que des astronomes de l’observatoire de Kazan avaient observé en juillet 1967 un immense objet volant en forme de croissant. Son diamètre était évalué à près de 500 m et sa vitesse à 18000 km/h. D’autres O.V.N.I. géants avaient été vus dans les mois suivant par d’autres astronomes en Russie su Sud.  Cette communication eut un retentissement particulier parce qu’elle faisait état d’observations effectuées par des professionnels.

    Mais des gigantesques vaisseaux, on en avait déjà signalés ailleurs.

    En février 1965, le radar et l’équipage d’un avion de ligne américain repérèrent  à 8000 mètres trois O.V.N.I. géant qui naviguèrent parallèlement à lui. Leur diamètre aurait été de 250 à 700 mètres.

    En 1952, l’équipage d’un bombardier américain déclara avoir été suivi par une formation de « petits » O.V.N.I. qui tout à coup remontèrent vers un vaisseau long de 400 mètres, soudainement apparu sur l’écran radar, et se confondirent avec lui. Aussitôt le « transporteur » prit une vitesse de 15000 km/h et disparut de l’écran.

    Selon le major Keyhoe qui fut de 1957 à 1972, directeur du N.I.C.A.P. (Comité national d’enquête sur les phénomènes aériens), les forces aériennes furent plusieurs fois en alerte au cours de l’année 1954, à la suite de la détection d’énormes objets tournant ou stationnant au-dessus du territoire des Etats-Unis et notamment de Washington. La défense aurait gardé le silence pour ne pas susciter de panique. Depuis 1953, écrit Keyhoe, l’état-major savait que des vaisseaux spatiaux géants opéraient au voisinage de notre planète. Neuf fois au moins, ils avaient été vus ou repérés en orbite. Ils étaient parfois descendus plus près de la terre pour de brefs moments. Chacune de ces descentes avaient été une épreuve pour les censeurs, contraint « d’expliquer » les rapports qu’ils ne pouvaient escamoter.

    Inutile de dire que ceux des Ufologues pour lesquels le lien O.V.N.I. – Extra-terrestres est une certitude voient dans ces O.V.N.I. géants une confirmation de leur croyance. Ce sont, affirment, des vaisseaux mères servant de base pour les O.V.N.I. exploratoires et de relais permanent pour les voyages interstellaires. Peut-être, gravitant autour de quelques planètes de notre système solaire, y a-t-il même des O.V.N.I. de plusieurs kilomètres de diamètre, porteurs de véritables colonies d’étrangers de l’espace. Certains, tel Raymond H. Wilson, haut fonctionnaire de la N.A.S.A. n’allèrent-ils pas jusqu’à suggérer en 1963 que Phobos, le satellite de Mars, pouvait être une énorme base spatiale, recouverte de plusieurs centaines de mètres de roches, pour passer inaperçu ?

    Nous avons découvert dans les années 2000 un objet de 20 kilomètres de long dans les anneaux de Saturne alors, a vous de juger.

     

    Claude Burkel - août 2010

     

     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :