• LES OVNI ONT-ILS VRAIMENT ENLEVES DES HUMAINS ?

    A-image-ufos

    LES OVNIS ONT-ILS ENLEVE DES HUMAINS ?

     

    Le 28 août 1915, au cours de la campagne des Dardanelles, un régiment anglais (le 1-4 Norfolk) formé de quelques centaines d’hommes disparut mystérieusement à Gallipoli, en Turquie. Selon le livre de la campagne, le régiment fut soudain enveloppé par un épais brouillard sur lequel se reflétèrent les rayons du soleil.

     

    Le soldat Fred Reichard, qui appartenait à la 1ère compagnie du génie néo-zélandais, fut l’un des nombreux témoins de cette fantastique disparition et, à ce titre, il rapporta :

    « La troupe marcha vers la côte 60 et, parvenue au niveau du nuage, s’y engouffra pour ne plus en ressortir. Après une heure, quand il eut absorbé le régiment dans sa totalité, le nuage s’éleva et alla rejoindre les autres, parfaitement immobiles malgré un vent du sud de 6 à 7 km/h. La formation au complet fila vers le nord, en direction de la Bulgarie. »

    Les hommes du régiment étaient à jamais perdus… A l’époque, on ne parlait pas encore de soucoupes volantes, mais quelques savants, devant l’incompréhensible, émirent l’hypothèse d’un enlèvement par des forces mystérieuses venues du ciel. La Terre est un grand jardin où l’homme n’est qu’un animal pour un ou plusieurs peuples extraterrestres qui l’observent, l’étudient et, de temps à autre, prélèvent des échantillons. Voilà ce que de tels faits nous amènent à penser. Car, enfin, dans les Dardanelles, que sont devenus les soldats anglais ? Et dans les eaux troubles des Bermudes, que sont devenus les équipages des navires la Rosalie (1840), la Mary-Céleste (1872), la Freya(1902), l’Embiricos (1932), le Gloria Colite (1940), le Rubicon (1944), le City Belle (1946), le Conemara IX (1955) ?

    Les disparitions des Dardanelles et du triangle des Bermudes sont bien deux des grandes énigmes fantastiques de notre planète. Ce ne sont cependant pas les seules et, chaque année, des hommes continuent à disparaître comme par enchantement. Ainsi, depuis l’apparition massive des OVNI, de nombreuses voitures ont été retrouvées vides de tout occupant, en pleine campagne. Ce fut le cas le 2 août 1962, près de Miami, en Floride. Ce jour-là, Tom Brooke, ingénieur, sa femme et son fils revenaient de chez des amis où ils avaient dîné. Ils empruntèrent la route Miami-Palm Beach… Le lendemain, leur voiture fut retrouvée sur le bord de la route, tous phares allumés et les portières non fermées. Le couple Brooke et leur enfant avaient disparu. Il ne restait que leurs empreintes qui s’éloignaient d’une vingtaine de mètres du véhicule et qui aboutissaient dans un champ où furent découverts trois trous formant un triangle équilatéral parfait de 13 m de côté. Peut-on certifier que ce sont véritablement les extraterrestres qui sont responsables de ces rapts ? En tout cas, il faut bien avouer que tout pousse à le croire, et l’Amérique du Sud, qui est la grande cible des OVNI, appuie cette hypothèse. Des enlèvements échouent, les victimes s’échappent et racontent.

    Ainsi, au début de l’année 1965, plusieurs rapports ont paru dans la presse de Buenos Aires, selon lesquels des extraterrestres avaient tenté d’enlever des gens dans la région du Nord-Est de l’Argentine. Dans la première semaine de février, un appareil transparent atterrit et laissa sortir cinq humanoïdes d’environ deux mètres de haut qui pénétrèrent dans une ferme et tentèrent de se saisir d’un homme. Devant l’attitude déterminée des villageois, ils durent s’enfuir. Cependant, ils revinrent et tentèrent une nouvelle fois d’emmener un homme. Il leur échappa et donna l’alarme. Les villageois tirèrent alors sur les créatures… apparemment sans effet. En octobre de la même année, toujours en Argentine, mais cette fois-ci dans la région de Salta, trois écoliers étaient sur le chemin de l’école quand, à un endroit où la route traverse des collines boisées, ils tombèrent nez à nez avec plusieurs créatures à la peau verdâtre qui tentèrent de les attraper. Les enfants s’enfuirent, terrorisés, jusqu’à l’école où un instituteur précisa qu’il y avait eu un cas semblable deux années plus tôt.  

    Parfois, il y a de véritable affrontement : le 10 décembre 1954, deux jeunes gens, Jesus Gomez et Lorenzo Flores, qui chassaient le long de la route transandine entre Chico et Cerro de las Tres Torres, aperçurent un objet brillant à peu de distance de la route : la « chose » ressemblait à deux bois collés l’un sur l’autre et avait un diamètre d’environ trois mètres. Ils s’en approchèrent pour voir quatre petits hommes en sortir. Ils mesuraient environ 0, 90 m et avaient le corps couvert de poils. Dès qu’ils virent les deux jeunes gens, ils se précipitèrent sur eux et essayèrent d’entraîner Jesus Gomez dans leur appareil. Son fusil étant déchargé, Lorenzo Flores frappa les attaquants de toutes ses forces avec son arme qui, d’ailleurs, se brisa. Après une courte lutte, les nains lâchèrent leur prise et s’enfuirent dans leur engin qui ne tarda pas à décoller. Les deux jeunes gens étaient couverts de profondes écorchures et se trouvaient dans un état de nervosité extraordinaire. Une enquête officielle fut faite et, le lendemain, les policiers trouvèrent de nombreuses traces de lutte sur les lieux de la rencontre. D’autres personnes ont eu, malheureusement, moins de chance. Elles ne réussirent pas à s’échapper et leurs proches ne purent que constater leur disparition pure et simple. L’incident de Duos Pontes en est un exemple bien représentatif. Duos Pontes est un village du Brésil et c’est là que, le 20 août 1962, Rivalino Mafra de Silva fut averti par son jeune fils de la présence de deux petites boules posées devant leur maison. L’une des boules était noire, l’autre était noire et blanche. Pour savoir de quoi il s’agissait, l’homme sortit et s’approcha des étranges objets : c’est alors que les boules se rejoignirent et l’enveloppèrent dans un nuage de fumée jaune. Il y eut un violent tourbillon et, lorsque tout se dissipa, le jeune garçon ne put que constater la disparition de son père. Devant ses yeux, il avait été tout bonnement aspiré par quelque chose d’inconnu qui dépasse l’imagination.

    Il est heureux que dans l’ensemble des observations d’OVNI les cas de rapt soient relativement peu fréquents. Mais tout de même, que deviennent tous ces gens que l’on ne revoit jamais ? Sont-ils réduits à l’état de cobayes ou vivent-ils une vie formidable sur une autre planète, quelque part dans l’univers ? Pour l’instant, personne ne peut répondre. Mais il est certain qu’un jour viendra…

    *

    Aura2
     
    Source : recherches et données personnelles
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Wakonda
    Samedi 2 Juillet 2011 à 21:18
    Très intéressant comme article, concernant le cas de Brooke, il y eut le même soir un autre enlèvement à 11 km de là. C'était une serveuse du nom de Mabel Twin. Ce qui corrobore significativement la thèse des OVNI.

    http://activite-paranormale.blogspot.com/
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :