• Le Mothman observé plusieurs fois à Chicago depuis 2017

    Le Mothman observé plusieurs fois à Chicago depuis 2017

    En 2017, un Mothman, ou une créature semblable au Mothman, est apparue à Chicago, aux États-Unis. Depuis, elle paraît être constamment présente dans l’ensemble des États qui entourent le lac Michigan.

     

    Les témoignages contemporains du Mothman ont lentement et régulièrement fait leur apparition. Il n’y a pas eu de pic d’observations. En octobre 2019 (il s’agirait du mois idéal pour apercevoir cette insaisissable créature), un grand humanoïde ailé a été observé à deux reprises à Rosemont, dans l’Illinois, dans la banlieue de Chicago.

     

    La première observation s’est produite le 5 octobre 2019, près de l’aéroport international O’Hare de Chicago. Le témoin anonyme a rapporté son récit des événements à Lon Strickler, membre de Phantoms and Monsters. Le témoin avait initialement contacté le MUFON, mais il avait refusé de donner suite à l'enquêteur de cette organisation. En effet, il était inquiet que son anonymat ne soit pas respecté. Le témoin travaille probablement en tant que chauffer Uber ou pour une entreprise similaire. Il était stationné devant l’aéroport O’Hare lorsqu’il a vu la créature. Il a raconté :

     

    « La rencontre a été très brève, mais j'ai réussi à bien regarder la créature. J'étais garé près d’un lampadaire. Cela me permet de me garer un peu mieux sur le bas-côté. Je cherchais des câbles de charge menant à la banquette arrière de la voiture, que mes passagers pouvaient utiliser lorsqu'ils sont dans la voiture. J'avais les vitres côté passager baissées pour reposer mon climatiseur. C'est alors que j'ai vu un mouvement. J’ai levé les yeux et j’ai vu la créature émerger des arbres. Elle était grande et mesurait environ six à sept pieds de haut. Elle avait un aspect humain, mais était presque entièrement noir. [Il] n'y avait pas de vraies caractéristiques sur cette chose. Elle semblait être juste de couleur noir et d’aspect solide. Elle a tourné la tête, a regardé et a balayé du regards les alentours.C'est là que j’ai vu ses yeux rouges brillants. Le reste de son corps était mince. Je me souviens avoir remarqué qu’elle ressemblait à une personne maigre et qu’elle était en quelque sorte replié sur elle-même, car ses bras étaient au niveau de ses genoux. Ses ailes étaient à peu près aussi larges [que] grandes, soit six à sept pieds de large. Celles-ci ressemblaient à des ailes de chauve-souris. Quand elle marchait, elle semblait étrangement se dandiner, pas tellement comme un pingouin, mais comme le genre de foulée qu'un gros oiseau (comme un émeu) pourrait avoir. »

     

    Le témoin a continué à dire qu'il y avait d'autres chauffeurs dans le coin. De ce fait, quelqu'un d'autre aurait pu l'avoir également vu. Le témoin a dit que la créature s'était envolée vers le sud et avait laissé, derrière elle, une forte odeur d'ammoniac.

    Le deuxième rapport a gracieusement été publié par Manuel Navarette de l’organisation « UFO Clearinghouse ». Il avait reçu le témoignage d'un homme qui avait vu la créature alors qu'il assistait à un mariage à l'hôtel Edward de Rosemont, dans l'Illinois, le 19 octobre 2019. Cet hôtel est à environ trois miles au nord de l'aéroport O'Hare. L’homme dit qu’il était sorti pour aller fumer une cigarette. Il avait traversé le parking quand il a entendu un cri qui ressemblait à la voix d’une femme. Il a allumé la lampe de son téléphone et a commencé à regarder autour de lui. Puis, à cet instant, la créature, a-t-il indiqué, a volé directement au-dessus de sa tête. Il a raconté :

     

    « Cette chose mesurait au moins six pieds de haut et était noire et solide avec de grandes ailes. On aurait dit une chauve-souris de taille gigantesque volant au-dessus de moi. Elle était toute noire et elle est passée devant les lumières du parking et les lumières des alentours, y compris celles de la station-service de l'autre côté de la rue. Trois autres personnes l'ont vu également, dont un couple qui traversait le parking alors que je les entendais s'exclamer à ce sujet. Elle s'est envolé vers l'autoroute et la station-service BP. Pendant tout ce temps, elle hurlait fort et battait des ailes comme si elle essayait de prendre de la hauteur. Quand je l'ai perdu de vue, elle était à peu près à la hauteur du panneau d'affichage dans la rue. Elle continuait à hurler encore alors qu’elle s’éloignait. Maintenant, je sais que j'avais bu pendant le mariage et que j'étais un peu sous l’effet de l’alcool quand je suis sortie. Toutefois, j'étais aussi sobre qu'un chameau après avoir vu cette chose. Ce n'était pas naturel et c'était à peu près la chose la plus effrayante que j'ai jamais vue, mais je sais pertinemment que je l'ai vue et que d'autres personnes l'ont vue. »

    Le témoin dit qu'il n'a pas remarqué les yeux rouges ou d'autres caractéristiques distinctives. Il souligne également que pendant qu'il buvait, il n'a pas été affecté d'aucune façon.

     

    Le deuxième témoignage semble indiquer qu’il pourrait s'agir d’une fausse identification d’un grand oiseau ou de quelque chose d’autre de ce genre, mais dans le contexte du premier rapport et des nombreuses observations du Mothman survenues dans cette région depuis 2017, cela devient un peu plus intéressant. À ce stade, qu’il soit réel ou non, le Mothman a suffisamment pénétré dans l’inconscient collectif pour que nous puissions nous intéresser à cette affaire pendant encore très longtemps.

    Le Mothman observé plusieurs fois à Chicago depuis 2017

    source de l'article

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :