• Le monstre de whitechapel...

     

    JACK THE RIPPER

    jack

     

     

    " Un jour, les hommes me rendront hommage car je serai

    celui par qui le 20ème siècle est né " 

     

    Jack l’Eventreur

     

     

    sang

     

     

    Whitechapel, dans les quartiers industriels de Londres, le 9 Novembre 1888 à 10h45 du matin, John Bowyer, employé d’une agence immobilière, se rend à Miller’s Court afin de récupérer quelques loyers en retard. Arrivant au N° 13, il frappe à la porte de Mary Jane Kelly, une jeune prostituée. Son appel restant sans réponse, il décide d’interpeller la jeune femme par le petit carreau cassé donnant sur la cour. Après avoir poussé la veste faisant office de rideau, Bowyer s’approche puis observe l’intérieur de la pièce ; soudain, celui-ci reste paralysé face à son effroyable découverte. Devant lui, gisant sur son lit, Mary Kelly baigne dans le sang, le corps atrocement mutilé…Jack l’éventreur alias Jack The Ripper- venait à nouveau de frapper, et ce, pour la cinquième et dernière fois. Depuis ce meurtre, la police, la presse et de nombreux « ripperologues » n’ont pu définir l’identité exacte du tueur. Du coup, l’affaire du « boucher » de Whitechapel va bon train.

     

    jack02jack03

    Le film avec Johnny Depp incarnant l'inspecteur Abberline dans le film "From Hell".

     

    De rebondissement en rebondissement, elle abreuve depuis plus d’un siècle le mythe de l’Eventreur sans jamais pour autant l’avoir élucidé. Tout commence le 31 Août 1888, avec le meurtre de Polly Nichols qui mit en émoi la population londonienne. Puis, suivront Annie Chapman le 8 Septembre, ainsi qu’ Elizabeth Stride et Catherine Eddowes le 30 Septembre et enfin Mary Kelly le 9 Novembre.

     

    jack07

     

    jack16

     

    jack17 
     
    Le rapport entre ces cinq victimes tient uniquement en deux points : elles étaient toutes prostituées et vivaient à Whitechapel. Toutes les cinq ont également subi d’horribles mutilations, voire l’ablation et la disparition de certaines parties de leur corps. Une chose était donc sure : il s’agissait d’un seul et même homme…mais qui ? Depuis cette époque, l’affaire de l’Eventreur sut s’entretenir de délires. Ainsi, de nombreux essais et fictions ont suspecté le monstre d’être un druide, un magicien noir, un homme invisible, un voyageur temporel, un orang-outan (singe ), et même, un gorille ! La police, pour sa part, fit arrêter et interroger sur le vif différents suspects, suite à ces arrestations, d’éventuelles solutions furent invoquées. C’est ainsi que des médecins, internes, vétérinaires, avorteurs, et infirmières furent confondus en « docteur jack » et que des policiers, militaires, marins, fous, syphilitiques, mendiants et autres riches furent pressentis comme « l’assassin éventreur ».
     
    Sir Melville Macnaghten, directeur adjoint du Criminal Investigation Department de Scotland Yard en 1890 explique qu’en 1888, Scotland Yard soupçonnait trois inconnus : un jeune avocat raté du nom de Montague John Druitt retrouvé noyé dans la Tamise juste après le dernier meurtre, Aaron Kosminski (le coupable supposé, voir dernier article du 8/09/2014), coiffeur juif polonais interné dans un asile à cause d’hallucinations qui le poussaient à d’extrêmes comportements et à des violences sexuelles, et Michael Ostrog un repris de justice russe, dangereux mais dont Scotland Yard ignorait les faits et gestes lors de cette vague de crimes.

     

    jack13

     

    Bref, faute de preuves, la police décréta un non-lieu, mais ces trois hommes restent les éventuels coupables. Une récente affaire racontait la découverte, en 1991, des carnets de l’inspecteur dirigeant l’enquête à Whitechapel, le détective inspecteur Frederick George Abberline écrits en 1896. Ce mémoire, un faux avéré, mentionnait un complot mené par Albert Victor, duc de Clarence, petit-fils de la reine Victoria, par lord Randolph Churchill- le père de Winston- et Sir William Gull, le propre chirurgien de la reine Victoria. La même année, en 1991, Melvyn Fairclough publiait « The Ripper and the Royals ». Hypothèse reprise dans «  Jack l’Eventreur  », téléfilm anglais de D. Wickes avec l’acteur Michael Caine.

     

    jack-the-ripper-caine-top
    Michael Caine dans le film "Jack The Ripper" en 1989

     

     

    gull1 
    Sir William Gull médecin personnel de la reine
     
    Ce document accuse- de nouveau- Sir William Gull avec l’aide de son cocher d’être le célèbre meurtrier. Malheureusement, en plus des 72 ans de Gull et de ces nombreuses crises de paralysie, le carosse dans lequel les victimes auraient été éventrées, était bien plus large que les rues étroites de Whitechapel. Cette solution fût donc considérée comme fausse, repoussant ainsi la découverte de l’identité du monstre. Une autre accusation salit à nouveau la famille royale, celle d'Albert Victor, duc de Clarence, petit-fils de la reine Victoria qui passa également pour être l’éventreur. Rumeur vite étouffée puisque Victor se trouvait très éloigné de Londres pendant certains crimes, et de plus, au vu et au su de nombreux témoins. Une autre solution concernait la confession écrite d’un certain « docteur Stanley » dont le fils serait mort d’une syphilis contractée chez une prostituée à Whitechapel. Retrouvant la trace de la coupable, il décida de la tuer ainsi que toute personne pouvant la prévenir. S’ensuivent tous ces massacres, jusqu’au crime de la fautive : Mary Jane Kelly.

     

    Cette conclusion fût déclarée incohérente ; la période d’incubation de la syphilis étant de 10 à 20 ans, Mary Kelly étant morte à 25, celle-ci aurait dû fauter avec le fils du docteur entre l’âge de 5 et 15 ans… Cela dit, l’assassin ignorait peut-être la durée d’incubation… Face aux séries de meurtres de l’Eventreur, aux pressions de la foule et à l’inefficacité de Scotland Yard, la presse improvisa la protection du citoyen en s’appuyant sur quelques idées extravagantes : « le quartier servant de terrain de chasse à l’Eventreur devra être divisé en districts qui seront sous couvert d’une patrouille de nuit composée de volontaires. Les infortunées, qui sont l’objet des attaques de l’assassin devront être suivies à distance par un ou deux détectives amateurs. Des sifflets et des systèmes de signaux devront être également fournis… ». L’idée de permettre aux prostituées d’exercer leur profession sous la protection bienveillante de vigiles peut faire sourire, mais étant donné la psychose ambiante, on était prêt à tout pour combattre le monstre. D’autres idées encore plus folles suivront : on proposera de déguiser les policiers en prostituées, ou encore de remplacer les chaussures trop bruyantes des agents par des semelles caoutchoutées.

     

    jack08

     

    Un journaliste menant son enquête déguisé en femme finira même au poste de police, tandis que d’autres de ses confrères seront arrêtés par erreur… La Jack-mania se transformera en paranoïa ! Bref, plus d’un siècle vient de s’écouler, de nombreuses histoires et d’éventuelles solutions ont proliféré, mais l’identité de Jack L’Eventreur demeure toujours inconnue. Et pourtant, cette affaire que l’on croyait sans issue, rebondit à nouveau en 1993, avec la découverte d’une pièce à conviction plutôt étonnante :

     

    jack05

     

    jack14 
    le journal du bon vieux Jack en personne, ou plutôt celui d’un certain Maybrick James… Marchand de coton et membre de la bonne société de Liverpool, Maybrick semble pourtant avoir été traumatisé par quelques évènements de sa vie. En effet, d’une part, il se droguait d’un mélange d’arsenic et de strychnine censé soigner sa malaria, et d’autre part, il endurait l’adultère actif de sa jeune épouse. Ce serait donc uniquement par vengeance et sous l’influence de sa drogue que Maybrick s’en serait pris aux prostituées de Whitechapel. Délirant donc sur une soixantaine de pages, notre bon James confesse, d’une écriture névrosée, ses crimes au détail près ; du dépeçage de ses victimes à la jouissance de son acte…

     

    jack18
     
     

    Menant intuitivement l’enquête, l’instigatrice de cette trouvaille, Shirley Harrison, reste tout de même sur ces gardes, en rappellant au passage l’affaire des faux « carnets d’Hitler » où le journal allemand Stern soucieux d’une exclusivité avait été victime d’un énorme canular. Après de brêves recherches, il apparaît que le journal présumé de l’Eventreur provient d’un brave ouvrier de Liverpool, Mickael Barrett, qui en échange du journal n’a demandé qu’une somme dérisoire. De plus, l’objet semble, après expertise, provenir effectivement de l’époque victorienne, ainsi que l’encre recouvrant les pages- quoique des experts américains affirment que celle-ci est postérieure à 1921 ! Le contenu, pour sa part, fait allusion à différentes situations connues seulement de l’assassin, dont Scotland Yard ne dévoila le secret qu’aux alentours de 1987… De ce fait, de nombreuse attaques allèrent à l’encontre de ce pauvre Barrett. Cherchant à se défendre, il déclara : « cette découverte m’a stressé plutôt qu’autre chose, voilà maintenant qu’on m’accuse d’être un menteur et un faussaire ». Alors, journal authentique ou faussaire patenté ?

     

     

    web_Bourgoin--469x239
     
    A ces propos, Stéphane Bourgoin « ripperologue » confirmé et auteur d’un livre sur l’énigmatique monstre, le plus complet à ce jour affirme que ce journal est un faux. Selon lui, d’une part, une erreur intervient dans une indication de Maybrick expliquant qu’il déposa les parties mutilées de Mary Kelly sur la table de nuit ; selon un rapport d’autopsie retrouvé en 1993, certaines parties de son corps, en l’occurrence les seins, furent disposés sous la nuque et les jambes de la victime. Cet oubli prouve qu’il n’a pas été écrit par Jack l’Eventreur. D’autre part, il manque les vingt premières pages du journal ; il est vrai qu’il suffirait à un faussaire de trouver un journal de l’époque victorienne, d’y ajouter les « confessions » du monstre et d’arracher les pages « usagées » de l’ancien propriétaire, subtil et facile…Le fameux journal a été soi-disant retrouvé dans la maison de Maybrick lors de travaux d’électricité, pourtant, ni les ouvriers, ni les nouveaux propriétaires ne peuvent confirmer l’information…Alors, s’agit-il ici d’un véritable document du boucher de Whitechapel confessant ses crimes, des aveux d’un fou se prenant pour le monstre, ou bien d’un plaisantin cherchant à mettre un terme au plus obscur fait divers jamais élucidé ? A ce jour cela reste un mystère entier.

     

    ripper

     

    info du 21/11/2006

     

    la photo du monstre reconstituée par des profilers anglais

     

    -Mise à jour de l'article le 8 septembre 2014-

     


     

    jack03

     

    Film à voir : From Hell des frères Hugues, 2002 avec Johnny Depp et H. Graham

     

    Jack L Eventreur Mysteres Tf1 par Hybride54

     


     

    La taverne de l’étrange- 13 Janvier 2006

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    visiteur_GREG
    Mardi 11 Décembre 2007 à 22:52
    2
    visiteur_fredleouf
    Samedi 9 Février 2008 à 03:22
    desole mais l incubation de la syphilis est connue et est constante : elle est de 3 semaines (de 10 a 90 jours ds les cas extremes) et non de 10 a 20 ans... donc le medecin "Stanley" peut tout a fait etre le tueur
    3
    visiteur_spiderfromm
    Dimanche 26 Octobre 2008 à 14:04
    Cette histoire me fascine, je me demande si on trouvera un jour l'assassin, en tout cas ce jour l?a l?nde s'effondrera comme un ch?u de cartes...
    4
    Gabrielle
    Vendredi 21 Août 2009 à 19:29
    je suis passionn?par l'histoire de jack l'eventreur, merci de nous relater aussi bien les faits sur ce site, bonne continuation pr le reste...
    5
    leatherface
    Mardi 31 Mai 2011 à 00:16
    tuer des femmes et les charcuter comme ed gein
    il faut rien avoir dans la tête pour commettre des meurtres pareils
    je m'appui sur ta phrase visiteur spiderfrommats dont tu te pose la question
    la police va t'elle retrouver l'assassin et je suis sur que si on le retrouve mort ou vif bien des années plus tard sa pierre tombale sera volé comme celle d'ed gein
    qui sait un jack l'eventreur junior ou edward junior gein connaîtras peut-être le jour???
    6
    storm9 MYSTèREs SUR
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 13:23
    C'est juste deg de faire ça! Les pauvres femmes qui se faisait surprendre! Elle ont p't être frolées la crise cardiaque..............???
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :