• La machine à voyager dans le temps

     

    Malgré la position majoritaire affirmant que le voyage dans le temps est impossible, certains physiciens  (de plus en plus nombreux), dont le fameux Stephen Hawking, affirment le contraire.
     
    Vadim Alexandrovitch Chernobrov est de ceux-là.
     
    Il prétend même avoir construit une machine à voyager dans le temps !
     
    Qui est Chernobrov ?
     
    Passionné d'ufologie et  de mystères, Vadim Alexandrovitch, né en 1965, à Volgograd, est le fondateur et dirigeant de Kosmopoisk, une organisation à caractère scientifique, mouvement international depuis 2001, dont les recherches se focalisent dans les domaines suivants : l'ufologie, la cryptozoologie, et les grandes énigmes scientifiques.
     
    L'organisation compte plus de 2500 membres actifs ; plus de 100 groupes sont répartis dans 25 pays. Les principaux objectifs de l'organisation  sont : recueillir des informations sur les événements ufologiques et paranormaux en URSS et  développer la technologie  temporelle via l’élaboration de dispositifs expérimentaux (machines à voyager dans le temps).
     
    Chernobrov et le voyage temporel
     
    Vadim Alexandrovitch Chernobrov prétend avoir réalisé le rêve de moult scientifiques (certains prétendent que De Vinci avait ce projet en tête) : créer une machine à voyager dans le temps.
     
    Son  véhicule spatio-temporel est une sphère métallique qui ressemble beaucoup aux vaisseaux spatiaux  et aux satellites soviétiques et américains du début de la conquête spatiale. D’un diamètre de deux mètres , elle pourrait accueillir un « chrononaute ». D’après l’ingénieur russe, le voyage dans le temps nécessiterait de puissants champs magnétiques qui résonnent sur et dans la capsule et affectent le cours naturel du temps.
     
    Pendant ses expériences, Chernobrov a montré que les chronomètres les plus précis, synchronisés avant que le champ soit mis sous tension, avaient enregistré une déformation significative du temps.
     
    Chernobrov est convaincu que son modèle expérimental est presque au point  et envisage de tenter l’expérience avec un cobaye humain ( sans doute lui-même ) ... dans quelques temps.
     
    Il ajoute que voyager dans le temps peut être dangereux et avertit les apprentis voyageur temporel : voyager dans le passé peut affecter le cours de l’histoire !
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :