• La fin des temps est proche et la NASA le sait !

     

     

    L'éminent astrophysicien russe Alexey Demetriev affirme que ce qui se passe actuellement dans notre système solaire est pire que ce que la communauté scientifique avait envisagé.

     

    Selon Demetriev, La NASA (Administration américaine nationale de l'aéronautique et de l'espace) et l'ESA (Agence Spatial Européenne) détiendraient par ailleurs des informations qui confirmeraient sa thèse.

    Notre système solaire est entré dans un nuage interstellaire immense

    Alexey Demetriev estime pouvoir confirmer scientifiquement la théorie de fin des temps prévue par de nombreuses prédictions en Décembre 2012. Demetriev a révélé que les données récoltées par les sondes Voyager 1 et Voyager 2 indiquent que le système solaire tout entier est en danger de destruction, à cause d’un nuage énergétique interstellaire instable et turbulent.

    Le scientifique russe affirme que ce nuage interstellaire électro-magnétique a une influence sur la Terre...

    Dmitriev suggère qu' une catastrophe majeure solaire est proche !

    Ce nuage pourrait expliquer un certain nombre d'anomalies récentes et d’événements étranges qu’a connus la Terre ces dernières années : mortalité massive de groupes d’animaux, augmentation des éruptions solaires, fonte des glaces sur terre mais aussi sur Mars, augmentation du nombre de tempêtes dévastatrices, réchauffement climatique global.

    Et Dmitriev ne serait pas le seul à détenir ces éléments d’analyse : la NASA et l’ESA ont déjà exprimé leur inquiétude et prévenu les gouvernements que, durant la période 2011-2012 , la Terre serait susceptible de subir des tempêtes solaire sans précédent.

    Mais la NASA et le gouvernement fédéral américain gardent secret ces données, selon Demetriev, car ce nuage pourrait déstabiliser le système solaire et provoquer de gigantesques explosions solaires ainsi que des anomalies magnétiques détournant certains astéroïdes vers la Terre.

    Se préparer au pire scénario

    Demetriev estime qu’il faut de se préparer au pire dès maintenant ! Si ses prévisions sont justes, alors notre technologie sera détruite, nous serons exposés à l'augmentation de super tempêtes solaires et magnétiques, à des tremblements de terre plus fréquents et plus destructeurs, à une activité volcanique inédite, à des tsunamis plus dévastateurs que ceux qui ont touché récemment la Thaïlande et le Japon... .

    Si l’interprétation de Alexey Demetriev est correcte, 2012 pourrait bien être une année apocalyptique.

    (Alexey Demetriev est Professeur de Géologie et de minéralogie, Directeur du Département de Sibérie de l'Académie Russe des Sciences, expert en écologie).

    *

    http://www.besoindesavoir.com/article/article/id/792235


  • Commentaires

    1
    elynema
    Vendredi 17 Juin 2011 à 12:02
    Eh bien, si j'en crois cet article, on peut déjà faire notre prière !! j'espère en tout cas qu'ils se trompent et que ce scénario catastrophe ne se réalisera pas même s'il est vrai que l'on voit de plus en plus de graves perturbations au sein de notre planète.
    2
    NaDetRoMu
    Samedi 18 Juin 2011 à 00:32
    en lisant tout ca bé ca fait peur dit donc
    3
    origines
    Samedi 18 Juin 2011 à 15:20
    il est bon de voir une "Réalitée" nous ne controlons pas la vie n'y l'instant présent ou future ; nous ne sommes les maitres de rien quoi que certain le pense...l
    4
    Marge Simpson
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 16:07
    Il est étonnant de voir que malgré la dureté de l'existence, nous tenons quand même à la vie. Ce sont nos mauvaises actions et pensées qui créent des forces destructrices. Cet article est semble-t'il en train de se vérifier. Malgré tout, les politiques au pouvoir continuent à manger la laine sur le dos du peuple qui leur a fait confiance en les plaçant là où ils sont. Les autres rêvent d'accéder à ce pouvoir. Peut-être se croient-ils immortels ? Ignorent-ils qu'on aura tous des comptes à rendre en Haut Lieu ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :