• L'énigme du triangle maudit résolu ?

    Le Triangle des Bermudes résolu ?

    33170566

     

    La zone maritime située aux alentours des Bermudes a depuis toujours nourri l'imaginaire des marins- bien avant que ne survienne la disparition du vol 19 en 1945. Au XIX° siècle, la région était réputée pour ses épaves mystérieuses et ses navires abandonnés- bien que le plus connu, le Marie-Céleste, fut retrouvé bien plus au nord-est, entre le Portugal et les Açores. En novembre 1909, Joshua Slocum, le premier homme à avoir navigué en solitaire autour du globe, dispaut alors que son voilier se dirigeait vers l'Amérique du Sud. Autre disparition, celle de l'USS Cyclops, alors qu'il revenait de la Barbade en mars 1918. Tout au long des années 1920, 1930 et 1940, de nombreuses disparitions dans l'Atlantique nord et dans le golfe du Mexique furent attribuées au funeste triangle des Bermudes, donnant ainsi corps à la légende qui a perduré et s'est amplifiée jusqu'à nos jours...

     avenger01

    Le fameux triangle des bermudes serait une poudrière… C'’est ce qu'’affirme un géologue anglais ( B. Clennell ) qui pense en avoir perçé le secret. Des poches de gaz, prisonnières par 10.000 mètres de fond, remontent parfois à la surface, une seule étincelle, et c’'est l’'explosion !!! En Septembre 1998, le géologue aurait découvert au fond de la mer, une mixture inconnue, la substance à base de mélange de cristaux de glace et de méthane serait à l’'origine du mystère. Quand ce gaz remonte en surface, il suffit d'’une étincelle et la… Le triangle maudit refait surface, il n'’avait pas fait parler de lui depuis 1976, date à laquelle un tanker de 15.000 tonnes disparu mystérieusement une nuit. Rappelons les faits de l'’escadrille du vol 19 qui disparu le 5 Décembre 1945. Floride, Fort Lauderdale :

    bermuda triangle mystery 1

    Le 5 Décembre 1945, en Floride, à la base aéronavale de Fort Lauderdale, au nord de Miami, il y fait un temps de saison: le vent est variable, le ciel est clair. L'hiver approche, Noël aussi; la seconde guerre mondiale est terminée depuis près de quatre mois, et tout le monde a conscience que, le 25 décembre, ce sera un Noël pas comme les autres. Et justement, ce 5 décembre, un vol d'entrainement est prévu au-dessus de la mer, entre Fort Lauderdale et les Bahamas. C'est un vol de routine, une petite croisière sans histoire pour ces hommes qui ont déjà derrière eux des heures d'angoisse dans des circonstance autrement dramatiques. Il s'agit avant tout de se familiariser avec ce type d'avion et faire en sorte de tirer le meilleur parti de ces appareils. Ce sont des Avengers, les plus puissants et les plus grands monomoteurs à hélices de cette époque. Ils mesurent un peu moins de 16 mètres et ont les ailes repliables, ce qui leur procure une mobilité extrême, et ils peuvent atteindre la vitesse de 480km/h, chargés d'une cargaison de bombes de 900kg.

    Ils se sont distingués surtout dans la guerre du Pacifique, notamment dans la destruction du plus gros cuirassé du monde, le navire japonais Yamato et de tous ses navires escorteurs, dont le croiseur Yahagi. Bref, les Avengers constituent un matériel fiable et qui a, depuis longtemps, obtenu ses lettres de noblesse. Le chef désigné pour ce vol de routine est le lieutenant de vaisseau Charles C. Taylor, originaire du Texas et il a servi 6 ans dans la marine. Chaque équipage était formé de 3 personnes par avion, mais sur l'escadrille composé de 5 Avengers, un seul ne comptait que 2 personnes. La raison en est simple, mais elle débouche sur des interrogations. En effet, le caporal A. Kosnar, était désigné pour accompagner le vol, mais plus tard, il dira : " Pour une raison que je ne m'explique pas, j'ai décidé de ne pas voler ce jour-là." Prémonition ? Cela n'a rien d'impossible. Mais, encore plus étonnant, un autre homme désigné pour le vol 19 a voulu, au dernier moment, également se faire exempter : le lieutenant Charles Taylor lui-même; mais son exemption lui fut refuser.

    bermuda-triangle-bottom

    Néanmoins, ce petit incident provoquera un retard de 25mn dans le décollage de la patrouille. Coincidences sans doute, mais on peut prétendre que les deux hommes ont eu une prémonition, un de ces sentiments vagues d'un danger imminent. Malheureusement, le lieutenant Taylor, disparu dans l'affaire, n'est plus là pour raconter ses états d'âmes. Donc les 5 bombardiers américains décollent vers 14h30 pour une mission de routine qui devait durer 2h environ, se passant sur l’océan Atlantique, la météo était favorable, beau temps, bonne visibilité, toutes les conditions étaient réunies, mais, vers 15h, au moment d'opérer les divers changements de cap, la situation se dégrada sur le chemin du retour dans la confusion la plus totale, aussi bien du côté de la patrouille que de la part des centres de surveillance à la côte. 

    Les instruments de bord commencèrent à s’affolés, boussole, compas... au sol, le radar qui les suivait perdu leurs traces, la dernière communication radio enregistrée, en entendit le chef d’escadrille dire ceci « Il semble que nous soyons éloignés de notre route...Nous ne sommes plus sûrs de notre cap...Nous n'arrivons pas à voir la terre, je répète, nous n'arrivons plus à voir la terre...Nous ne sommes pas certains de notre positions, impossible de préciser où nous sommes...mon avis est que nous sommes perdus !...Nous ne savons pas où est l'ouest...Tout est bizarre, anormal...la mer n’a pas son aspect habituel, on dirait que…» puis plus rien, silence radio total !!! A 16h30, un avion Martin Mariner décolle et se rend sur la dernière position du vol 19 et signale qui ni a rien d'anormal, mais ce sera son dernier message car il ne reviendra jamais à sa base...L'avion de secours disparait aussi mystérieusement que les cinq appareils du vol 19. 

    Un porte-avions " Le Salomons " et ses 35 appareils s'ajoutent aus 242 avions et aux 18 navires engagés dans les opérations de repérage et de sauvetage. Six avions et 27 hommes ont disparus bel et bien le 5 décembre 1945 dans cette portion de l'Atlantique connue maintenant comme le Triangle des Bermudes. La commission d'enquête blanchira plus tard, le lieutenant Taylor, car elle jugea qu'il ne pouvait être tenu responsable de la catastrophe. Et puis, surtout, c'est l'absence totale d'épaves, de nappes d'huile, qui demeure la plus mystérieuse et la plus agaçante pour un esprit épris de logique ! L’opinion publique se passionna pour cette fameuse escadrille du vol 19, depuis des siècles, les marins racontaient des histoires de disparitions de navires à l’est de la Floride. Plus de 60 avions et bateaux ont disparus entre 1945 et 1976, même Christophe Colomb en 1492 y a perdu deux caravelles.

    Bref, l'’hypothèse de poches de gaz peuvent expliquer en partie certaines disparitions, concernant les avions, le doute subsiste pour ma part, erreurs de navigation certaines, intempérie, ok, du gaz dans l’'atmosphère à 5000 pied, je sais pas ? faut voir, pourquoi pas, ceci dit quand ces bulles de gaz, de la taille d’'une pomme, remontent à la surface, elles font tomber la densité de l'’eau de mer qui ne peux plus maintenir les navires à flot. Ce gaz une fois remonté des abîmes, s’'évaporerait dans l’'atmosphère et tout objet volant passant par la, serait immédiatement pulvérisé !!! Les pilotes de l’'escadrille 19 auraient-ils vus ces fameuses poches de gaz à la surface, et n’'auraient pus l’'expliquer ? où alors autre chose d'’étrange…

     

    bermude01

    *

    La taverne de l'étrange- 23 Janvier 2006

     (mise à jour 27/4/13)


     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Ailann
    Vendredi 27 Janvier 2006 à 19:23
    Ce triangle est mal?que, combien de bateaux et d'avions ont disparu (les 5 avions militaires de Fort Laugerdale en 1945 par exemple). Il reste un mistere pour tous!! Certains chercheurs pensent qu'il y aurait une force magn?que ou une faille qui d?aqueraient les bousoles, masi pourquoi ?ne viendrait pas du ciel, c'est ce que je crois, le triangle doit etre dans un axe particulier.
    2
    visiteur_OBERSONN
    Mercredi 1er Novembre 2006 à 22:53
    La t?pathie ?ctronique ?vous int?sse..Allez voir un pneu plus loin sur le m? site mention:LES ARTS DIVINATOIRES il y a un commentaire RADIONIQUE et dite ce que vous en pensez...A bient?M.O.
    3
    visiteur_claude burk
    Samedi 6 Octobre 2007 à 19:04
    pour le triangle de bermudes, des dizaines et dizaines de livres ont ? ?it , mais personne encore une fois n'a chercher quelque chose de simple. Voil?ne ?de personnel que j'ai r?iser il y a plusieurs ann?.
    CHAQUE DISPARITION DE NAVIRES OU D AVIONS DANS LE TRIANGLE CE SONT PRODUIT A UNE COEFFICIENT TOUJOURS LE MEME. POURQUOI ? ET PERSONNE EN PARLE EVIDEMMENT;
    claude burkel
    4
    visiteur_CLAUDE BURK
    Samedi 6 Octobre 2007 à 19:08
    UN PETIT COMPLEMENT AU SUJET DU COEFFICIENT IL S AGIT DE CELUI DES MAREES EVIDEMENT MERCI POUR CE RECTIFICATIF
    C.B.
    5
    mig
    Vendredi 29 Mai 2009 à 13:30
    j'irai dans ce triangle
    6
    Hidory
    Lundi 3 Août 2009 à 15:21
    C'est vraiment ?ange.. Et dire que je devais partir en Floride.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :