• L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    L'abbé Saunière devant l'entrée de l'église en 1905

     

    Alors que Rennes-le-Château (Aude) tiens sa popularité des mystères qui l’entoure, le dimanche 23 avril 2017, le petit village subit une « attaque » dans la célèbre église transformée de Bérenger Saunière et plus particulièrement sur l’impressionnant bénitier du diable Asmodée.

     

    En effet ce dimanche-là, une femme d’une vingtaine d’années, habillée en noir, qui par les témoins semblait tout à fait « normale » se présenta un peu partout dans le village pour demander des infos, notamment sur les horaires d’ouverture de l’église.

    L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme  L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    Asmodée avant puis après

    Un peu moins d’une heure précédente midi, elle fit à nouveau son apparition avec une nouvelle tenue dotée d’une cape blanche, d’un masque dit de vénitien et un voile. Elle ne mit que très peu de temps pour se faire remarquer par les villageois et elle décida de se rendre rapidement dans la grotte se trouvant près de l’église. Selon les témoins, elle aurait passé plusieurs minutes au téléphone ou elle aurait parlé en arabe. Dans la foulée, cette jeune femme rentra dans l’église, et immédiatement commença à détériorer son intérieur…

    L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    C’est la statue d’Asmodée présente à proximité de l’entrée qui va être le plus touché ainsi que le discret bas-relief de l’autel de Marie-Madeleine (bourré de symbolisme). La femme a en effet attaqué à la hache ses deux œuvres brutalement, assez pour que le célèbre diable se retrouve sans tête et bras.

    Dans cette histoire, la femme avait clairement un message à faire passer, et aussi choquant que ce soi pour le choix du lieu, cela n’a « visiblement » rien à voir avec les mystères de Rennes-le-Château, puisqu’elle dit ;

    «Aujourd’hui, ici, c’est un jour d’élection présidentielle (1er tour), pendant qu’en Syrie l’Occident bombarde et tue des enfants. Vous êtes tous des mécréants! Mon mari est là-bas» Juste après avoir dit cela, elle se fit emmener par les gendarmes qui avaient été alertés quelques minutes plus tôt par les témoins de la scène…

    L’église de Rennes-le-Château attaqué par une étrange femme

    Que dirait l’abbé Saunière aujourd’hui, et pourquoi avoir choisi ce lieu précis ?…

    *

    source de l'article

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :