• Gilles Job a écrit un livre sur le mystère des constructions des pyramides- l'énigme résolue, l'astuce inattendue. Depuis près de 20 ans il y a travaillé et j'ai tenu absolument a en savoir plus... ici l'article lui étant dédié ! Voici son interview :

     

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • toutankhamon1

    La momie de Toutankhamon exposée pour la première fois au public

     

    LOUXOR, Egypte - Le visage de Toutankhamon révélé pour être mieux protégé: la momie du jeune pharaon a été sortie dimanche (4/11/07) de son sarcophage pour être exposée au public pour la première fois sous une vitrine transparente, à l'abri de la chaleur et de l'humidité. Quatre-vingt-cinq ans jour pour jour après la découverte de son tombeau dans la Vallée des rois, à Louxor, Egypte, des archéologues ont extrait la momie du jeune pharaon du sarcophage doré dans lequel il reposait depuis 3.000 ans pour l'étendre dans une vitrine transparente, sarcophage de plexiglass, où les touristes pourront le découvrir à partir de lundi. Seul le visage noirci et tanné comme du cuir et les pieds de Toutankhamon dépassent du drap de lin blanc recouvrant son corps.

     

    Le secrétaire général du Conseil supérieur des antiquités égyptiennes Zahi Hawass, qui a présenté dimanche la momie à la presse sous l'ardent soleil de Louxor, a évoqué "la magie et le mystère" du jeune homme décédé à 19 ans, dont la vie et la mort captivent le monde depuis près d'un siècle. "Je peux dire pour la première fois que la momie est en sécurité et bien préservée, et en même temps, tous les touristes qui entreront dans ce tombeau pourront voir le visage de Toutankhamon pour la première fois".

    Zahi Hawass a expliqué que des scientifiques avaient commencé à restaurer la momie, gravement endommagée, il y a plus de deux ans. Elle avait alors été brièvement sortie de son sarcophage et placée pour la première fois dans un scanner. Une grande partie du corps du jeune roi est brisée en 18 morceaux. Il semble qu'une partie ait été abîmée quand l'archéologue britannique Howard Carter a découvert la momie, l'a sortie de son tombeau et voulu retirer son fameux masque d'or. Mais Zahi Hawass a ajouté qu'un phénomène plus récent, le tourisme de masse, contribue à la détérioration de la momie alors que des milliers de touristes visitent chaque année la chambre mortuaire souterraine.

    "L'humidité et la chaleur provoquée (...) par les personnes qui entrent dans le tombeau et leur respiration va réduire la momie en poudre", a-t-il expliqué. "La seule bonne chose (qui reste) de cette momie, c'est son visage. Nous devons préserver son visage". La momie sera maintenue à température et niveau d'humidité constant dans sa vitrine. Le mystère de Toutankhamon, considéré comme le 12e pharaon de la XVIIIe dynastie d'Egypte, monté sur le trône à l'âge de huit ans, fascine les passionnés de l'Egypte ancienne depuis la découverte du tombeau caché et de ses fabuleux trésors d'or et de pierre précieuses, le 4 novembre 1922. Ces dernières années, les experts ont tenté de résoudre les questions persistantes sur la cause exacte du décès du jeune pharaon et sur sa lignée. En 2005, les scientifiques ont fait subir à la momie un scanner de 15 minutes qui a permis l'obtention d'une image numérique en trois dimensions.

    Les résultats ont permis d'exclure que Toutankhamon ait été assassiné, mais n'ont pas pu établir de façon certaine la cause de sa mort, aux environs de 1.323 avant Jésus-Christ. Les experts pensent toutefois que quelques jours avant de mourir, le jeune homme s'était fracturé la hanche, apparemment accidentellement, et qu'il aurait pu succomber à une infection provoquée par cette blessure. Le scanner a apporté également un éclairage inédit sur la vie du plus célèbre pharaon de l'Egypte ancienne, qui s'est révélé être un jeune homme bien nourri, en bonne santé mais gracile, qui mesurait 1,70cm au moment de sa mort, avec la mâchoire supérieure en avant caractéristique de sa famille, incisives proéminentes et dents du bas mal alignées.

    L'Egypte, qui a reçu 9 millions de touristes cette année, espère en attirer encore plus avec cette nouveauté, la momie du jeune pharaon: on estime que le nombre de visiteurs du tombeau devrait doubler, passant à 700 par jour, maintenant qu'on peut y voir Toutankhamon de manière permanente, selon Mostafa Wazery, responsable du site de la Vallée des Rois pour le Conseil des Antiquités égyptiennes.

    *

    sphinx01
    Partager via Gmail Pin It

    3 commentaires
  • 132844-cinq-fragments-rendus-egypte

     

    Un fragment pharaonique restitué à l'Égypte pour sauver l'âme de son voleur !

    Agence France-Presse- Le Caire

     

    Un Allemand a remis à l'Égypte des fragments présumés d'un bas-relief pharaonique pour rendre la paix à l'âme de son beau-père, victime d'après lui de la «malédiction des Pharaons», a annoncé mercredi le service égyptien des Antiquités.Cet homme, qui n'a pas révélé son identité de crainte de poursuites judiciaires, a remis la semaine dernière à l'ambassade d'Égypte à Berlin, après le décès du pillard, un paquet contenant ces fragments qui auraient été arrachés en 2004 dans une tombe de la Vallée des Rois.

     

    Selon le Conseil supérieur des antiquités (CSAE), la note qui accompagnait ce paquet affirmait que le coupable du vol, dont le nom est inconnu, avait été frappé par «la malédiction des Pharaons» dès son retour en Allemagne. Il aurait ainsi commencé à souffrir de fièvres et de coups de fatigue inexpliqués, puis s'est retrouvé paralysé avant d'être victime d'un cancer et de décéder la semaine dernière. C'est pour que l'âme de son beau-père puisse reposer en paix que cet Allemand affirme, dans cette note, avoir ressenti le devoir de restituer les fragments dérobés à l'Égypte. Le patron du service des antiquités, Zahi Hawass, a créé un comité pour s'assurer de l'authenticité de ces pièces et de leur provenance, afin de les remettre en place et calmer l'ire du Pharaon à la tombe profanée.

    *

    toute l'info ici !

     

    sphinx01
    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • empreinte pied

     

    20 août 07- Peut être la plus ancienne empreinte humaine découverte en Egypte !

     

    Le CAIRE (Reuters) - Des archéologues égyptiens ont trouvé ce qu'ils pourraient être l'empreinte de pas humaine la plus ancienne de l'histoire. C'est ce qu'a dit le chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass. « Celle-ci daterait d'environ deux millions d'années », a t-il déclaré. « C'est peut être la découverte la plus importante en Egypte, » a t-il confié à l'agence Reuters. Les archéologues ont trouvé l'empreinte de pas, l'ont protégé sur place, dans la boue puis l'ont durci dans la roche, tout en découvrant un site préhistorique vers Siwa, une oasis de désert à l'ouest à 560 km du Caire. Les scientifiques lui font des tests de carbone 14 pour déterminer son âge exact. Khaled Saad, directeur du département préhistoire au conseil a dit que l'ancienneté de l'empreinte est basée sur l'âge de la roche où celle-ci a été trouvée." Précédemment, la plus ancienne découverte archéologique humaine en Egypte  remonte a 200.000 ans ", a déclaré K. Saad.

    *

    la source de l'info ici en anglais...

     

    sphinx01

     Reuters 2007. Tous droits réservés.

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Kheops-apotheme-description

      Sept 2004- Selon deux égyptologues amateurs, la Grande Pyramide pourrait cacher une quatrième chambre renfermant, peut-être, la sépulture du pharaon Khéops. Reste à vérifier cette hypothèse sur le terrain, ce que refusent pour l’instant les autorités égyptiennes.     Au congrès d'égyptologie...

    Grenoble accueillait, du 6 au 12 septembre dernier, le IX° congrès international des égyptologues. L’occasion pour des centaines de chercheurs venant du monde entier d’échanger leurs idées, de présenter leurs derniers travaux… C’est pourtant une conférence réalisée par des « non-professionnels » qui fit le plus de bruit. Au troisième jour de la manifestation, l’architecte Gilles Dormion et son compagnon de terrain Jean-Yves Verd’hurt présentaient en effet le résultat de plusieurs années de travail sur la Grande Pyramide de Gizeh. Or, l’une des conclusions à laquelle les deux hommes sont parvenus, est qu’il pourrait exister dans l’édifice, une chambre inviolée renfermant peut-être la dépouille du roi Khéops ! Cette thèse, objet d’un livre de 300 pages – La chambre de Chéops –, agite actuellement le monde de l’égyptologie. La suite ici...

    *

    sphinx01
    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique