• L'astronaute John Glenn est mort...

     

    L'astronaute et sénateur John Glenn avant qu'il ne monte dans la navette spatiale américaine Discovery. Photo prise le 9 octobre 1998. HO. AFP

     

    Le premier Américain à avoir effectué un vol orbital autour de la Terre en 1962, est mort jeudi à l’âge de 95 ans.

     

    En février 1962, John Glenn est devenu le premier astronaute américain à effectuer un vol en orbite autour de la Terre, à bord de la minuscule capsule Friendship 7, rejoignant ainsi le Soviétique Youri Gagarine qui avait réussi l’exploit l’année précédente. Il a récidivé en 1998 à l’âge de 77 ans, devenant cette fois le plus vieil astronaute dans l’espace. «John Glenn, icône américaine dont la croyance dans le devoir civique et le service public l’a conduit à servir son pays comme pilote de combat, comme pionnier dans le voyage spatial et comme sénateur de l’Ohio, est décédé jeudi à Columbus. Il avait 95 ans», a indiqué la faculté.

    L'astronaute John Glenn est mort...

    Après sa carrière d’astronaute, l’ancien pilote de chasse était en effet devenu sénateur démocrate de l’Ohio de 1974 à 1999. «Nous sommes attristés par la perte du sénateur John Glenn, le premier Américain à orbiter la Terre. Un vrai héros américain», a réagi l’Agence spatiale américaine sur Twitter. Barack Obama l’a décoré en 2012 de la médaille présidentielle de la Liberté, plus haute récompense civile aux Etats-Unis, décrivant John Glenn comme un «héros dans tous les sens du terme». John Glenn était hospitalisé depuis quelques jours. Sa santé avait décliné ces dernières années après une opération en 2014, liée à une valve cardiaque, puis un accident vasculaire cérébral.

    L'astronaute John Glenn est mort...

     

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Facts-About-Mars

    Famine et asphyxie attendraient les astronautes prêts à s'embarquer en aller simple pour Mars, selon une étude publiée mardi 14 octobre 2014.

     
     
    Voilà de quoi démotiver quiconque rêvait de vivre un jour sur la planète rouge. Selon une étude scientifique publiée mardi 14 octobre, les pionniers qui embarqueront en aller simple sur Mars avec le concours de la société néerlandaise Mars One commenceront à mourir au bout de 68 jours. Cinq étudiants en aéronautique du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont analysé, à l’aide de graphiques et de formules mathématiques les ressources en oxygène, nourriture et technologies disponibles pour cette mission censée être auto-suffisante qui doit donner lieu à une émission de télé-réalité.
     
    Tout d'abord, les astronautes risquent de mourir de faim. En effet, les estimations du stock d’alimentation nécessaire pour la mission ne correspondraient pas aux apports caloriques nécessaires des participants. L’eau potable pourrait aussi poser problème. Par ailleurs, Mars One prévoit de permettre à ses volontaires de cultiver des plantes une fois sur Mars. Mais celles-ci dégagent de l’oxygène, qui, en trop grande quantité dans un espace clos pourrait rendre l’environnement inflammable. Enfin, les pièces de rechange seront difficiles et extrêmement couteuse à obtenir. "Dans le scénario le plus optimiste", la mission devrait couter quelques 4,5 milliards de dollars. Toutefois, selon les scientifiques, les colons dépendront de plus en plus de l’envoi de pièces détachées. Or, ces envois supplémentaires alourdiront énormément la facture.
     
    Mars One est un projet lancé par le Néerlandais Bas Lansdorp. Il a pour but d’envoyer une première équipe de quatre volontaires pour coloniser Mars en 2024. Bas Lansdorp a réfuté les chiffres de l’étude, clamant qu’elle utilisait des données incomplète. Il a toutefois admis que la question des pièces détachées posait en effet problème. "Ils ont raison, le plus grand défi de Mars One est de garder tout en état de marche", a-t-il concédé. Plus de 200 000 personnes se sont portées volontaires pour faire partie de l’aventure. En juin dernier, Mars One a signé un accord avec la société Endémol pour que cette dernière film le processus de sélection et d'entrainement des participants. Pas sûr qu'ils se bousculent encore aux portillon après la publication de cette étude... 
     
    mars2005a
     
    Pin It

    votre commentaire
  •  
    Par La Voix de la Russie | Selon les astronomes sibériens, en 2014 les habitants de la Terre pourront observer deux éclipses lunaires et deux éclipses solaires. En plus, 1 astéroïde et 7 comètes passeront près de la Terre.
     
     La première éclipse sera lunaire. Elle aura lieu le 15 avril et sera visible en Amérique du Sud et du Nord, ainsi qu'en Antarctique. La seconde éclipse lunaire se produira le 8 octobre.
    Les éclipses solaires auront lieu le 29 avril et le 22 octobre. La première pourra être observée depuis l'Indonésie, la Sibérie orientale et l'Australie.
    En outre les Terriens pourront voir distinctement Mars. Le 9 avril la planète rouge s'approchera de notre planète. Au premier semestre, Saturne, Vénus et Jupiter se rapprocheront également de la Terre. En automne, ce sont Neptune et Uranus qui seront le mieux observées depuis la Terre.
     
    *
     
    Pin It

    votre commentaire
  • tsunami solaire (snowden)
     
    Les théories les plus folles circulent sur internet, avons-nous touché le pompom avec cette dernière: Snowden aurait prédit une série d'éruptions solaires cataclysmiques en septembre 2013. Théorie du complot ridicule ? Ou réalité ? 
     
     Les documents recueillis par Edward Snowden offre la preuve que la Central Intelligence Agency (CIA) a appris une menace gravissime concernant le soleil il y a 14 ans. Depuis les gouvernements du monde entier ont travaillé secrètement pour bien se préparer à une "Apocalypse solaire". Parlant de sa chambre à l'hôtel de l'aéroport Sheremetyevo, Snowden a déclaré que le gouvernement a travaillé dur pour être bien préparé face à la menace d’éruptions solaires catastrophiques devant avoir effet en septembre 2013, qui pourrait conduire à la mort de centaines de millions de personnes.
     
    La Central Intelligence Agency a appris la menace existante en 1999, mais la décision du gouvernement a été de mettre immédiatement au secret cette terrible information. Les documents recueillis par l'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) a depuis confirmé que les éruptions solaires pourrait effectivement détruire toute trace d’humanité.
     
    Snowden a déclaré que la FEMA et le Centre national de prévention des catastrophes Chinois ont pris ensemble des mesures, ce, depuis 14 ans, à la lumière des conclusions du projet Stargate. Les documents internes à la FEMA, fournis par Snowden, exposent comment l'organisation prévoit de rassembler des dizaines de millions d'Américains les plus pauvres dans des endroits sécurisés "afin de faciliter l'alimentation et la fourniture de biens de consommation." Etrangement, la FEMA vient de passer une commande plutôt « étrange »
     
    « Les impulsions électromagnétiques massives des éruptions solaires, ou« Killshot », annihileront les systèmes électriques de la planète », a ainsi déclaré Snowden.
     
    « Les Américains dont les vies sont plus à risque sont les personnes âgées et les infirmes, ceux qui dépendent de la technologie pour leur permettre de recevoir des soins à domicile ou qui reçoivent un acharnement thérapeutique. », a-t-il rajouté.
     
    L'humanité est sur le point de payer un prix désastreux pour sa dépendance technologique. Ce prix, dit Snowden, s'est avéré un facteur important dans sa décision de se présenter à la presse. L'humanité a le droit de savoir ce qui l’attend dans un avenir proche, et peu importe qu’il soit terrible.
     
    Info sur Edward Snowden --> http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Snowden
     
    *
    Source- Wikistrike
    Pin It

    1 commentaire
  • Le champ magnétique du soleil s'effondre, les savants craignent une nouvelle ère glaciaire
     
    terra-era-glaciale
     
    Alors que le champ magnétique terrestre est devenu une vraie passoire laissant passer des UV dangereux pour la santé pouvant aller jusqu'à menacer la vie sur sur Terre, il est intéressant de constater que ce phénomène concerne également le soleil.
     
    Le graphique ci-dessous montre que l'intensité du champ magnétique à ses pôles Nord et Sud subi une baisse depuis un demi siècle et qu'il s'est fortement dégradé depuis l'an 2000.
     
    Pin It

    3 commentaires
  • Attention, 2012 DA14 arrive. Le géocroiseur de la taille d'un terrain de foot passera à seulement 27 000 kilomètres de notre planète. Il sera au plus proche de la Terre à 20h24, heure de Paris, estime la Nasa.

     

     

    2012-DA14 entrera dans le système Terre/Lune le 15 février à 4 heures, heure de Paris et en sortira le 16 février à 13 heures.

    45 mètres de diamètre pour 135 000 tonnes, il pourra être observé sur Internet, au télescope ou même à l'aide de simple jumelles.

    "Si vous savez où regarder et que vous avez une paire de jumelles, elle sera visible", assure Don Yeomans, expert de la Nasa. Mais ce ne sera tout de même pas évident. Car même s'il brillera autant qu'une étoile de magnitude 8 au moment où il sera le plus près de la Terre - ce qui en fait "une cible facile pour les petits télescopes", un élément rendra son observation difficile : la vitesse. "Il sera difficile à suivre. Seuls les astronomes amateurs les plus expérimentés sont susceptibles de réussir à le voir".

    "Mais si vous savez où regarder et que vous avez une paire de jumelles, elle sera visible", assure Don Yeomans, expert de la Nasa. Mais ce ne sera tout de même pas évident. Car même s'il brillera autant qu'une étoile de magnitude 8 au moment où il sera le plus près de la Terre - ce qui en fait "une cible facile pour les petits télescopes", un élément viendra compliquer la donne : la vitesse. "Il sera difficile à suivre. Seuls les astronomes amateurs les plus expérimentés sont susceptibles de réussir à le voir".

    Depuis que l'on sait observer le ciel de façon précise, aucun astéroïde d'une telle taille ne s'était tant approché de notre planète, à 27 700 kilomètres de nous - soit un dixième de la distance Terre-Lune. Merci à fanfankiki (voir commentaire) pour l'observer, suivant le temps il sera visible en france dans le Sud-Est sur Paris vers 21h15 !

     

    Autre vidéo d'une pluie de météorites au-dessus de l'Oural ce matin regardez :

     

    http://www.jeanmarcmorandini.com/article-300309-pluie-de-meteorites-ce-matin-en-russie-des-dizaines-de-blesses-et-de-gros-degats-regardez.html


    Source-  http://www.atlantico.fr/atlantico-light/asteroide-2012-da14-frolera-terre-vendredi-15-fevrier-639567.html#d3yXMfbw5L4fGGPk.99 

    Pin It

    4 commentaires
  • Une puissante éruption frappe la Terre. Elle bombarde notre planète de particules magnétiques qui pourraient perturber les communications par satellite.

     

     
     
     
    Une éruption solaire de très haute intensité a commencé à frapper la Terre. Elle s'est déclenchée dimanche près du centre du soleil et devrait projeter des particules de protons en direction de la planète jusqu'à mercredi, a averti l'Administration nationale des océans et de l'atmosphère (Noaa).
     
    «L'éruption elle-même n'avait rien de spectaculaire mais elle a projeté dans l'espace une masse coronale (nuage de plasma au champ magnétique intense, ndlr) à la vitesse phénoménale de 6,4 millions de kmh», a déclaré Doug Biesecker, physicien au Centre de prévision météorologique spatiale de la Noaa.
     
    La tempête géomagnétique provoquée par le soleil est la plus forte depuis 2005 mais elle ne se classe qu'en catégorie 3 sur une échelle qui en compte 5, a-t-il précisé. Elle est donc considérée comme «forte» mais pas «sévère».
     
    Selon le site internet de la Noaa, un événement de catégorie 3 peut provoquer des perturbations dans les systèmes informatiques embarqués à bord de satellites ainsi que dans les communications radio au niveau des pôles. La navigation aérienne, les plateformes pétrolières et les explorateurs pourraient ainsi rencontrer une gêne dans ces régions.
     
    «Nous n'attendons pas d'impact majeur d'un événement de ce type», a souligné Doug Biesecker. Les habitants d'Europe et d'Asie pourraient aussi en profiter mardi soir pour admirer des aurores boréales, a-t-il expliqué.
     
    *
     
    (afp/Newsnet)
    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique