• Histoires animalières (23)

    Rubrique dédiée au monde de nos animaux domestiques--> histoires étranges, émouvantes, découvertes, infos...

    Histoires animalières (9)

  • Harley, le chien qui soulage le stress des médecins

    Avec ses bottines, lunettes et costume protecteur, Harley "le Borgne", un Carlin entraîné comme thérapeute, commence une nouvelle journée pour soulager le stress du personnel soignant d'un hôpital de Mexico, qui lutte contre le nouveau coronavirus .

     

    Harley se fraye un chemin dans les couloirs du centre médical aux côtés de sa propriétaire, la neuropsycholoque clinicienne Lucía Ledesma, qui lui enfile une paire de chaussures jaunes en caoutchouc et un imperméable fluorescent à fermeture éclair.

    Elle lui couvre également les yeux de lunettes de plongée, laissant son museau découvert.

    Docilement, l'animal de couleur beige est prêt à jouer pendant deux heures avec les médecins et infirmières qui luttent contre la pandémie, retrouvant le sourire en plein milieu de journées éreintantes.

     

    La docteur Ledesma, qui appelle Harley son "cothérapeute", souligne que la présence du chien l'aide à "réduire le stress psychologique, affectif et psychique" du personnel soignant qui fait face à l'urgence. Harley "le Borgne", âgé de trois ans et surnommé ainsi en raison de sa déficience visuelle, fait partie du service de psychiatrie et neuropsychologie du Centre médical national du 20 novembre.

    Harley, le chien qui soulage le stress des médecins

    En son sein, il participe a des thérapies pour des patients souffrant de "maladies psychiatriques, psychologiques ou neuropsychologiques", explique sa maîtresse. "Depuis tout petit, nous l'avons formé pour cela", précise-t-elle. Le rôle de Harley dans ces interventions a été renforcé par sa docilité et sa constante disposition à intéragir avec les gens, suscitant de l'empathie, souligne Ledesma. Certains "collègues veulent tout de suite jouer avec Harley (...) Il faut prendre en compte le temps de privation de contact physique que nous avons, surtout parmi le personnel en première ligne, qui s'est même isolé de sa propre famille par peur de contagion", raconte la spécialiste.

    Ledesma explique que depuis février, elle et son équipe ont envisagé d'incorporer le chien dans un projet de soutien émotionnel, prévoyant la tension que provoquerait l'épidémie et, particulièrement, un éventuel engorgement des hôpitaux. Dans ce groupe figurent des spécialistes en biosécurité, médecine vétérinaire et soins infirmiers.

    La ville de Mexico et les environs de l'Etat de Mexico sont la région la plus touchée par le Covid-19 dans tout le pays. En date de mercredi, la capitale comptait 10.946 des 40.186 cas confirmés et 1.057 des 4.220 morts au niveau national, selon des chiffres officiels.

     

    Harley, le chien qui soulage le stress des médecins

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Son chien meurt un quart d'heure après lui!

    C'est une histoire bouleversante qui s'est passée en Ecosse il y a quelques jours que raconte le Daily Mail, celle de Stuart Hutchinson, un jeune homme de 25 ans, qui est décédé des suites d'un cancer.

    A peine 15 minutes plus tard, c'est Nero, son bouledogue français, qui est est mort à son tour. "Les vétérinaires nous ont dit que sa colonne vertébrale était fracturée. Mais avant cela, il allait parfaitement bien", confie la maman de Stuart à nos confrères. Elle précise que si Stuart avait trois chiens, Nero était sans aucun doute pour elle celui avec qui il était le plus fusionnel. 

    Au domicile, l'animal ne semblait pas au mieux de sa forme. Un proche l'a donc emmené en urgence chez le vétérinaire: « Là-bas, on lui a dit que le chien s’était fracturé la colonne vertébrale. Pourtant, il allait très bien quelques heures plus tôt », explique-t-on...

    *

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • L'homme et le vieux chien

    Au mois de mai 2016, Doug Delony faisait son jogging dans un parc quand une scène a attiré son attention. Un peu plus loin, un homme est agenouillé devant un vieux chien. A leurs côtés, une poussette vide. L’homme n’avait alors pas la moindre idée qu’il était photographié.

     

    Doug Delony poste alors la photo de cet homme sur sa page Facebook, accompagné par cette légende : « En faisant mon jogging, j’ai croisé cet homme avec une poussette sans bébé. Il emmenait un magnifique chien visiblement handicapé au parc. Une fois déposé dans l’herbe, le chien pouvait se détendre, tout en buvant un peu d’eau dans sa gamelle. »

    Rapidement, la photo devient virale et tout le monde veut en savoir plus sur ce chien et son maître. Doug Delony décide alors de mener sa petite enquête et découvre que le chien en question s’appelle Maximilian (on le surnomme Max) et était alors âgé de 16 ans.

     

    Aveugle d’un œil et souffrant d’arthrite, Max n’était pas en grande forme, mais cela n’empêchait pas sa famille de l’aimer de tout son cœur. Chaque jour, Max avait droit à sa promenade au parc grâce à sa poussette.

    « Je ne crois pas qu’il faille se détourner de quelqu’un juste parce qu’il est vieux, » témoigne la maîtresse de Max. « Au contraire, les animaux âgés méritent toute notre attention et notre amour. On peut faire tant de choses pour eux. »

    L'homme et le vieux chien

     

    Max est décédé au mois de juin 2017 mais jusqu’au bout il a été entouré d’amour.

    *

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Un chat est capable de reconnaître son propre nom

    Si votre chat vous ignore, c'est sans doute qu'il le fait exprès.

     

    Au Japon, une étude scientifique révèle que les chats sont capables de reconnaître leur propre nom, tout comme leurs homologues canins. Des chercheurs ont étudié la capacité des félins à faire la différence entre les différents mots prononcés par les humains. 

     

    L'expérience consistait à leur soumettre des mots aléatoires au milieu desquels figuraient leur nom. Un autre test a ensuite été effectué en utilisant les mêmes mots, mais prononcés par un étranger, plutôt que par les propriétaires des chats. 

    Les scientifiques ont remarqué que les chats présentaient des signes qui prouvaient qu'ils reconnaissaient les noms, comme le fait de se lever, de tendre une oreille ou de bouger la tête. Les experts en ont conclu qu'il était "raisonnable" de croire que les chats réagiraient à leur propre nom, en particulier s'il était associé à des récompenses, telles que de la nourriture ou des jeux, ou à des "punitions", comme prendre un bain ou aller chez le vétérinaire.

    Améliorer le bien-être des chats

    En plus d'analyser la communication avec les chats, l'étude avait pour objectif d'améliorer la qualité de vie des chats. "Nous pourrions, par exemple, signaler aux chats que des objets ou des lieux sont dangereux", explique Atsuko Saito, de l'Université Sophia à Tokyo.

    Un chat est capable de reconnaître son propre nom

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Un trèfle gravé sur un œuf de poule !

    Un habitant de la ville de Saint-Caradec, en Bretagne, a fait une découverte déconcertante. En ramassant les œufs de ses poules, il a trouvé un trèfle parfait gravé sur l'un d'eux …

     

    Jean-Luc Guyadec, qui vit dans sa propriété de Keropert, non loin de Loudéac, élève une quinzaine de poules « qui meurent toutes de vieillesse car je ne veux pas les tuer ». Il y a quelques jours, il a repéré un œuf inhabituel qui était plus petit que les autres.

    En l'examinant plus attentivement, il a remarqué qu'un trèfle était miraculeusement gravé sur la coquille !

    « Il est trop curieux, je ne le mangerai certainement pas, celui-là. »

    Que pensez-vous de cette histoire ?

    Un trèfle gravé sur un œuf de poule !

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique