• Histoires animalières (21)

    Rubrique dédiée au monde de nos animaux domestiques--> histoires étranges, émouvantes, découvertes, infos...

    Histoires animalières (9)

  • L'homme et le vieux chien

    Au mois de mai 2016, Doug Delony faisait son jogging dans un parc quand une scène a attiré son attention. Un peu plus loin, un homme est agenouillé devant un vieux chien. A leurs côtés, une poussette vide. L’homme n’avait alors pas la moindre idée qu’il était photographié.

     

    Doug Delony poste alors la photo de cet homme sur sa page Facebook, accompagné par cette légende : « En faisant mon jogging, j’ai croisé cet homme avec une poussette sans bébé. Il emmenait un magnifique chien visiblement handicapé au parc. Une fois déposé dans l’herbe, le chien pouvait se détendre, tout en buvant un peu d’eau dans sa gamelle. »

    Rapidement, la photo devient virale et tout le monde veut en savoir plus sur ce chien et son maître. Doug Delony décide alors de mener sa petite enquête et découvre que le chien en question s’appelle Maximilian (on le surnomme Max) et était alors âgé de 16 ans.

     

    Aveugle d’un œil et souffrant d’arthrite, Max n’était pas en grande forme, mais cela n’empêchait pas sa famille de l’aimer de tout son cœur. Chaque jour, Max avait droit à sa promenade au parc grâce à sa poussette.

    « Je ne crois pas qu’il faille se détourner de quelqu’un juste parce qu’il est vieux, » témoigne la maîtresse de Max. « Au contraire, les animaux âgés méritent toute notre attention et notre amour. On peut faire tant de choses pour eux. »

    L'homme et le vieux chien

     

    Max est décédé au mois de juin 2017 mais jusqu’au bout il a été entouré d’amour.

    *

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Un chat est capable de reconnaître son propre nom

    Si votre chat vous ignore, c'est sans doute qu'il le fait exprès.

     

    Au Japon, une étude scientifique révèle que les chats sont capables de reconnaître leur propre nom, tout comme leurs homologues canins. Des chercheurs ont étudié la capacité des félins à faire la différence entre les différents mots prononcés par les humains. 

     

    L'expérience consistait à leur soumettre des mots aléatoires au milieu desquels figuraient leur nom. Un autre test a ensuite été effectué en utilisant les mêmes mots, mais prononcés par un étranger, plutôt que par les propriétaires des chats. 

    Les scientifiques ont remarqué que les chats présentaient des signes qui prouvaient qu'ils reconnaissaient les noms, comme le fait de se lever, de tendre une oreille ou de bouger la tête. Les experts en ont conclu qu'il était "raisonnable" de croire que les chats réagiraient à leur propre nom, en particulier s'il était associé à des récompenses, telles que de la nourriture ou des jeux, ou à des "punitions", comme prendre un bain ou aller chez le vétérinaire.

    Améliorer le bien-être des chats

    En plus d'analyser la communication avec les chats, l'étude avait pour objectif d'améliorer la qualité de vie des chats. "Nous pourrions, par exemple, signaler aux chats que des objets ou des lieux sont dangereux", explique Atsuko Saito, de l'Université Sophia à Tokyo.

    Un chat est capable de reconnaître son propre nom

    source de l'article

    Pin It

    1 commentaire
  • Un trèfle gravé sur un œuf de poule !

    Un habitant de la ville de Saint-Caradec, en Bretagne, a fait une découverte déconcertante. En ramassant les œufs de ses poules, il a trouvé un trèfle parfait gravé sur l'un d'eux …

     

    Jean-Luc Guyadec, qui vit dans sa propriété de Keropert, non loin de Loudéac, élève une quinzaine de poules « qui meurent toutes de vieillesse car je ne veux pas les tuer ». Il y a quelques jours, il a repéré un œuf inhabituel qui était plus petit que les autres.

    En l'examinant plus attentivement, il a remarqué qu'un trèfle était miraculeusement gravé sur la coquille !

    « Il est trop curieux, je ne le mangerai certainement pas, celui-là. »

    Que pensez-vous de cette histoire ?

    Un trèfle gravé sur un œuf de poule !

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Bonnes fêtes à eux !

    Joyeux Noël aux Z'animaux !

    Pin It

    votre commentaire
  • Quand des chats veillent sur une tombe...

    Dans une ville de Colombie, isolée de tout au milieu du fleuve Magdalena mais citée par l'écrivain Gabriel Garcia Marquez, des dizaines de chats veillent sur les tombes d'une famille accusée, du coup, d'avoir souscrit un pacte avec le diable.

    Loin de s'en indigner, les Serrano, installés depuis plusieurs générations à Santa Cruz de Mompox, bâtie sur l'une des plus grandes îles fluviales d'Amérique latine, s'enorgueillissent de la célébrité locale que leur vaut la présence des félins auprès de leurs êtres chers.

    "Cela ne nous gêne pas du tout que les gens disent que nous avons un pacte avec le diable. Au contraire, cela nous semble fantastique, c'est une reconnaissance", raconte à l'AFP Victor Serrano, confortablement installé chez lui dans son fauteuil à bascule.

    Quand des chats veillent sur une tombe...

    Don Victor, un chirurgien qui a aussi fait carrière dans l'armée, a vécu la majorité de ses 80 ans sans attirer l'attention. Jusqu'à la mort en 2001 de son plus jeune fils, Alfredo.

    Alfredo, surnommé "el gato" (le chat), a succombé à une maladie cardiaque à l'âge de 33 ans. Il a été enterré près de ses grands-parents paternels dans le cimetière de Mompox, ville à l'architecture coloniale remarquablement épargnée, bien que marquée par le passage du temps, et classée au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco en 1995.

    "Nous allions sur sa tombe, au cimetière, presque tous les après-midi", raconte don Victor avec un accent marqué des Caraïbes, en se remémorant ces moments de recueillement devant les tombes blanches des Serrano.

    Quand des chats veillent sur une tombe...

    Le surnom d'Alfredo, hérité de son grand-père paternel et qui s'harmonisait avec ses yeux verts, a pris encore plus de sens lorsque les visiteurs du cimetière ont commencé à voir une chatte noire s'alanguir sur sa pierre tombale.

    La famille l'alimentait, puis les chatons qui naissaient. Le nombre de félins noirs, blancs, tigrés, etc. ne cessant de croître, les rumeurs de "sorcellerie" et de "pacte avec le diable" ont commencé à circuler, les gens laissant libre cours à "l'imagination populaire", selon le patriarche de la famille.

    Quand des chats veillent sur une tombe...

    "Avec l'histoire des chats, de nombreuses personnes de Mompox ont bâti une légende, ont voulu donner une touche mystérieuse" à cette histoire, explique Luis Dominguez, informaticien de 41 ans qui fait aussi office de guide touristique.

    L'air sérieux, don Victor n'y voit que superstitions de la part des habitants d'une ville "dont nous rêvons parfois, mais qui n'existe pas" a écrit Garcia Marquez, maître du réalisme magique et prix Nobel de littérature colombien.

    Quand des chats veillent sur une tombe...

    source de l'article

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique