• Comment les chats voient des choses invisibles

    Marina- pour la postérité !
    Le chat de la taverne : Marina, gardienne des lieux !
     
    Le chat est l’un des animaux de compagnie préféré de l’homme. Il est apprécié pour son physique, son caractère, sa propreté, son indépendance…
     
    Toutefois, les chats ont des capacités bien plus développées que celles des hommes. En effet, il existe des choses que nous autres, humains, ne pouvons voir mais que les chats voient sans difficultés.
     
    Une étude récente a démontré que les chats seraient capables de percevoir la lumière ultraviolette tandis que les humains en sont incapables. Selon Ronald Douglas, professeur de biologie à l’Université de Londres : « Il existe beaucoup de choses reflétées par les rayons ultraviolets que certains animaux peuvent apercevoir mais pas les êtres humains.
     
    Par exemple, grâce aux rayons UV, les chats peuvent voir les rayures sur les fleurs et qui indiquent l’emplacement du nectar, ils peuvent également voir les traces d’urine d’un animal. D’autre part, les rennes sont capables de voir les ours polaires dans le noir malgré leur fourrure blanche ».
     
    Les chats ne sont pas les seuls à posséder cette capacité, les chiens, les hérissons, les rongeurs, les chauves-souris, les belettes et les okapis sont également capables de détecter les rayons UV. Selon les scientifiques, la plupart des mammifères ne peuvent pas voir les UV car ils ne possèdent pas le pigment qui les rend sensibles à ces rayons. Toutefois, ils possèdent des lentilles qui, tout comme les êtres humains, empêchent les rayons de pénétrer dans la rétine.
     
    Selon le professeur Douglas, les pigments visuels absorbent la lumière qu’ils transforment en une activité électrique qui se déplace à travers les cellules nerveuses. D’autre part, chez certains animaux, les parties transparentes de l’œil comme la cornée et le cristallin émettent des ondes d’une longueur égale à celle des rayons ultraviolets.
     
    Ceci explique pourquoi les chats sont attirés par les choses qui nous paraissent inutiles ou sans importance. Parfois, des substances chimiques sont ajoutées au papier, au textile, aux vêtements, aux détergents, aux shampoings ou aux produits cosmétiques pour les rendre plus brillants. Seuls les chats peuvent les détecter, car lorsque leurs yeux absorbent les rayons UV ces éléments ont une apparence qui diffère totalement de ce que l’on voit.
     
    19
    Pin It

    votre commentaire
  • Thyroide détection
     
    Ce chien a une capacité hors norme : il est capable de déceler un cancer de la thyroïde en reniflant de l’urine
     
    Depuis plusieurs millénaires, le chien accompagne l’Homme et l’aide pour diverses tâches, que ce soit pour protéger les troupeaux, aider les aveugles à se déplacer ou secourir des personnes après des catastrophes naturelles. Mais saviez-vous que le chien avait aussi une grande utilité dans le domaine médical ? En effet, un chien du nom de Frankie est capable de déceler le cancer de la thyroïde simplement en flairant de l’urine. SooCurious vous en dit plus sur cet exploit canin tout particulier.
     
    Frankie est l’un de ces chiens particuliers. Il est en mesure d’identifier la présence ou l’absence de cancer de la thyroïde dans les échantillons d’urine humaine avec un résultat probant à 88,2 %. L’étude fut menée par l’université de l’Arkansas qui a rassemblé des échantillons d’urine de 34 patients présentant des problèmes thyroïdiens cliniques avant de subir une biopsie pour suspicion de cancer de la thyroïde. Quinze de ces biopsies ont révélé un cancer de la thyroïde, tandis que les 19 autres ont diagnostiqué une maladie thyroïdienne bénigne.
     
    C’est là qu’intervient le chien Frankie : « Frankie est le premier chien dressé pour différencier la maladie de la thyroïde bénigne du cancer de la thyroïde en sentant l’urine d’une personne», a déclaré le spécialiste Arny Ferrando dans un communiqué. L’enquêteur principal de l’étude, Donald Bodenner explique que Frankie n’est que légèrement moins précis qu’une biopsie de la thyroïde standard avec une aiguille. Les résultats avec le chien offrent la possibilité d’une approche moins coûteuse et moins invasive pour le diagnostic de la maladie. Ainsi beaucoup de chiens peuvent avoir cette capacité.
     
    « Les procédures de diagnostic actuelles pour le cancer de la thyroïde donnent souvent des résultats incertains, menant à des procédures médicales récurrentes et à un grand nombre de chirurgies de la thyroïde effectuées inutilement », a expliqué Bodenner. « Des chiens pourraient être utilisés par les médecins pour détecter la présence de cancer de la thyroïde à un stade précoce et éviter la chirurgie. » Pour cette raison, le centre vétérinaire prévoit de former deux de ses chiens renifleurs pour apprendre à renifler le cancer de la thyroïde.Les chiens n’ont pas fini de nous étonner. A la rédaction, on savait déjà que les animaux étaient très réceptifs à notre état de santé. D’ailleurs, les chiens peuvent savoir si nous sommes heureux ou tristes en regardant simplement notre visage. Mais nous étions loin de penser que certains d’entre eux pouvaient détecter un cancer en flairant simplement de l’urine. Pensez-vous que les animaux peuvent encore apporter beaucoup dans le domaine médical ?
    Pin It

    1 commentaire
  •  

    DSCF1629
    ici ED'J and SHIVER les malinois d'une amie  (photo non contractuelle).
     
    Les scientifiques du monde entier sont au moins d'accord sur un point, le chien dispose de capacités formidables lorsqu'il utilise son odorat 200 000 fois plus développé que celui de l'être humain. Aspirant, un berger malinois qui a subi un entrainement spécifique depuis 4 ans, parvient à détecter les marqueurs du cancer de la prostate dans les urines des patients. 
     
    Le chien mérite bien son surnom de "meilleur ami de l'homme", ne serait-ce parce qu'il est capable de lui venir en aide dans de nombreux cas. Il est ainsi capable de détecter des explosifs dans les bagages des terroristes, de la drogue dans les véhicules des narcotrafiquants ou bien encore le danger quand il le ressent. Rien de paranormal ou d'extraordinaire dans tout cela si ce n'est que le chien dispose de sens bien plus développés que les nôtres. Aspirant est cependant doté d'un talent bien plus surprenant qui a nécessité 4 ans d'entrainement. A 6 ans, ce malinois est capable sans faire aucune erreur, de détecter les marqueurs spécifiques du cancer de la prostate dans l'urine seulement en reniflant les pots contenant les échantillons. 
     
    L'entrainement du chien renifleur de cancer a débuté en 2007, sous l'impulsion du professeur Cussenot, urologue à l’hôpital Tenon, à Paris. Ce dernier, alors spécialiste du cancer de la prostate avait la conviction que l'odorat du chien pourrait être exploité à des fins médicales. Le professeur Cussenot est alors convaincu que l'urine de patient atteint du cancer de la prostate a une odeur spécifique et que seul l'odorat du chien était à même de la détecter. C'est ainsi que la mission est confiée à l’équipe cynophile de la base aérienne d’Orléans-Bricy, dans le Loiret et que Aspirant est alors choisi pour ses capacités très développées. L'animal a donc été entrainé par l'armée avec les méthodes traditionnelles appliquées aux chiens "renifleurs". L'entrainement a été tellement efficace que Aspirant ne s'est jamais trompé.
     
    L'objectif du professeur Cussenot est de mettre au point, d'ici 2 ans, un nez artificiel capable de détecter un cancer de la prostate dans les urines des patients dépistés. Les molécules de l'urine qui se mélangent dans l'air sont spécifiques au cancer de la prostate et pourraient, une fois identifiées, permettre de les détecter avec un appareil spécifiquement conçu à cet effet. 
     
    Chaque années ce sont environ 40 000 nouveaux cas de cancers de la prostate qui sont décelés en France. Le dépistage systématique reste la meilleure des préventions dès 50 ans et s'effectue par prise de sang. Il s'agit de mesurer le taux de PSA, marqueur biologique connu du cancer de la prostate dans le sang du patient. Toutefois, il semblerait que ce dépistage ne soit fiable qu'à 30% tandis qu'un chien entrainé comme Aspirant connait un taux de réussite de 100%. Cela réduirait considérablement les coûts des examens et ce serait également beaucoup moins lourd car bien souvent, le patient subit une biopsie. 
     
    D'autres recherches sont en cours pour détecter d'autres types de cancers tels que celui des poumons.
     
    *
     
    Aura2    
     
    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique