• Histoires animalières (19)

    Rubrique dédiée au monde de nos animaux domestiques--> histoires étranges, émouvantes, découvertes, infos...

    Histoires animalières (9)

  • Un trèfle gravé sur un œuf de poule !

    Un habitant de la ville de Saint-Caradec, en Bretagne, a fait une découverte déconcertante. En ramassant les œufs de ses poules, il a trouvé un trèfle parfait gravé sur l'un d'eux …

     

    Jean-Luc Guyadec, qui vit dans sa propriété de Keropert, non loin de Loudéac, élève une quinzaine de poules « qui meurent toutes de vieillesse car je ne veux pas les tuer ». Il y a quelques jours, il a repéré un œuf inhabituel qui était plus petit que les autres.

    En l'examinant plus attentivement, il a remarqué qu'un trèfle était miraculeusement gravé sur la coquille !

    « Il est trop curieux, je ne le mangerai certainement pas, celui-là. »

    Que pensez-vous de cette histoire ?

    Un trèfle gravé sur un œuf de poule !

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Bonnes fêtes à eux !

    Joyeux Noël aux Z'animaux !

    Pin It

    votre commentaire
  • Quand des chats veillent sur une tombe...

    Dans une ville de Colombie, isolée de tout au milieu du fleuve Magdalena mais citée par l'écrivain Gabriel Garcia Marquez, des dizaines de chats veillent sur les tombes d'une famille accusée, du coup, d'avoir souscrit un pacte avec le diable.

    Loin de s'en indigner, les Serrano, installés depuis plusieurs générations à Santa Cruz de Mompox, bâtie sur l'une des plus grandes îles fluviales d'Amérique latine, s'enorgueillissent de la célébrité locale que leur vaut la présence des félins auprès de leurs êtres chers.

    "Cela ne nous gêne pas du tout que les gens disent que nous avons un pacte avec le diable. Au contraire, cela nous semble fantastique, c'est une reconnaissance", raconte à l'AFP Victor Serrano, confortablement installé chez lui dans son fauteuil à bascule.

    Quand des chats veillent sur une tombe...

    Don Victor, un chirurgien qui a aussi fait carrière dans l'armée, a vécu la majorité de ses 80 ans sans attirer l'attention. Jusqu'à la mort en 2001 de son plus jeune fils, Alfredo.

    Alfredo, surnommé "el gato" (le chat), a succombé à une maladie cardiaque à l'âge de 33 ans. Il a été enterré près de ses grands-parents paternels dans le cimetière de Mompox, ville à l'architecture coloniale remarquablement épargnée, bien que marquée par le passage du temps, et classée au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco en 1995.

    "Nous allions sur sa tombe, au cimetière, presque tous les après-midi", raconte don Victor avec un accent marqué des Caraïbes, en se remémorant ces moments de recueillement devant les tombes blanches des Serrano.

    Quand des chats veillent sur une tombe...

    Le surnom d'Alfredo, hérité de son grand-père paternel et qui s'harmonisait avec ses yeux verts, a pris encore plus de sens lorsque les visiteurs du cimetière ont commencé à voir une chatte noire s'alanguir sur sa pierre tombale.

    La famille l'alimentait, puis les chatons qui naissaient. Le nombre de félins noirs, blancs, tigrés, etc. ne cessant de croître, les rumeurs de "sorcellerie" et de "pacte avec le diable" ont commencé à circuler, les gens laissant libre cours à "l'imagination populaire", selon le patriarche de la famille.

    Quand des chats veillent sur une tombe...

    "Avec l'histoire des chats, de nombreuses personnes de Mompox ont bâti une légende, ont voulu donner une touche mystérieuse" à cette histoire, explique Luis Dominguez, informaticien de 41 ans qui fait aussi office de guide touristique.

    L'air sérieux, don Victor n'y voit que superstitions de la part des habitants d'une ville "dont nous rêvons parfois, mais qui n'existe pas" a écrit Garcia Marquez, maître du réalisme magique et prix Nobel de littérature colombien.

    Quand des chats veillent sur une tombe...

    source de l'article

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Des chiens errants viennent assister sans prévenir aux funérailles d’une amie des animaux

    Des chiens errants ont rendu hommage aux funérailles d’une femme de grand cœur, qui avait dédié sa vie à s’occuper des animaux. Ce n’était même pas ceux dont elle s’était occupée, ce qui a rendu l’évènement à la fois étrange et magique. En effet, on reçoit ce que l’on donne !

     

    C’était une vision incroyable et touchante et des funérailles qui ne seront jamais oubliées. En 2015, un groupe de chien errants s’est réuni 24 h avant la crémation de Margarita Suarez, 71 ans, de Cuernavaca Morelos au Mexique. Ils semblaient dire adieu à cette amie des animaux.

    « Je jure que c’était beau, merveilleux », a indiqué sa fille Patricia Urrutia à ABC News.

     

    Et c’était la première fois que les employés du funérarium voyaient quelque chose de semblable.

    Des chiens errants viennent assister sans prévenir aux funérailles d’une amie des animaux

    Ces chiens ont assisté aux funérailles et se sont assis sur le sol du funérarium avec une expression désolée.

    « Ils sont restés avec ma mère toute la journée et la nuit – mais au matin tous les chiens étaient partis sauf un », rapporte-t-elle.

    Des chiens errants viennent assister sans prévenir aux funérailles d’une amie des animaux

    Sa mère a dédié sa vie à prendre soin des animaux. « Ma mère a toujours été bonne avec tous les animaux et les gens », exprime la fille. « Elle nourrissait toujours les chiens dans son quartier et les 20 chats errants vivants ici. »

    Étonnamment, ces gardes d’honneur canins qui s’étaient tenus loyalement durant les funérailles de sa mère n’étaient pas ceux dont elle s’est occupée. Qu’est-ce qui avait bien pu les amener à cet endroit, à ce moment précis ?

    Des chiens errants viennent assister sans prévenir aux funérailles d’une amie des animaux

    Ces chiens n’étaient pas les seuls à avoir rendu hommage à Margarita. Urrutia a également aperçu un oiseau volant à travers la fenêtre, regardant le cercueil de sa mère, puis s’envolant en chantant.

    « C’était à 3h30 du matin lorsqu’un petit oiseau est entré et j’ai pu l’enregistrer en vidéo. C’est rare de voir un oiseau à cet endroit à ce moment là. »

    Des chiens errants viennent assister sans prévenir aux funérailles d’une amie des animaux

    La famille était interloquée, mais en même temps agréablement surprise de voir l’apparition de ces animaux alors qu’ils essayaient de soulager la douleur qu’ils ressentaient.

    « Lorsque j’étais dans ce moment si douloureux, ces chiens sont venus, ils m’ont montré que tout allait bien », exprime Urrutia.

    « Grâce à eux nous sommes devenus heureux. Ils ont rendu incroyable, une situation triste », ajoute-t-elle.

    Les photos de ces apparitions touchantes ont été partagées par Urrutia sur Facebook, qui a généré plus de 200 000 J’aime et commentaires touchants.

    « Quel bel au revoir ! », a commenté John Felidi.

    « Aww ils sont si loyaux et aimants », écrit Victoria Perez.

    « Comment ont-ils su l’adresse ? », a demandé Muhammad Malik.

    Des chiens errants viennent assister sans prévenir aux funérailles d’une amie des animaux

    Urrutia et sa mère Margarita

    Les funérailles extraordinaires de cette femme au grand cœur prouvent bien ce dicton populaire : « La vie est un écho. Ce que tu envoies, revient. Ce que tu sèmes, tu le récoltes. Ce que tu donnes, tu l’obtiens. »

     

    Des chiens errants viennent assister sans prévenir aux funérailles d’une amie des animaux

     

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Italie- un défunt gâté par son chat

    Certains animaux se laissent mourir de faim lorsqu’ils perdent leurs patrons. D’autres, comme le fameux chien japonais «Hatchi», attendent tous les jours patiemment qu’ils reviennent. Mais tout cela n’a rien à voir avec ce que fait le chat «Toldo». Depuis maintenant un an, il dépose tous les jours des offrandes sur la tombe de son maître.

     

    Lorsqu’il a été adopté par un vieux monsieur il y a trois ans, ce chat de gouttière n’avait que 3 mois. Des gens l’avaient trouvé au bord d’une route. Pendant ces trois années, le vieil homme et son petit compagnon ne se sont jamais quittés d’une semelle. Et puis, l’an dernier, Renzo Iozzelli est mort. Le jour de l’enterrement, l’animal a marché aux côtés de la famille du défunt, sa femme, Ada, sa fille et son beau-fils. Ils ont traversé le village de Montagnana (nord) et sont allés au cimetière.

    Le lendemain, Ada et sa fille ont trouvé un petit rameau d’acacia sur la tombe. «J’ai tout de suite dit à ma fille que c’était le chat qui l’avait apporté. Elle m’a répondu que la douleur m’avait fait perdre la tête», se souvient Ada. Le soir même, son gendre trouvait le chat en train de monter la garde devant la tombe de Renzo.

    Des tas de feuilles

    Tandis qu’ Ada dépose chaque jour des fleurs, le chat apporte des petits cadeaux. Un jour, c’est un mouchoir en papier qu’il a dû ramasser au coin d’un bar. Un autre, un gobelet en plastique. Parfois, il fait des tas de feuilles ou de brindilles. «Mon mari aimait beaucoup les animaux et il s’entendait très bien avec «Toldo». J’ai comme l’impression que ces cadeaux, c’est une façon pour le chat de remercier Renzo», estime Ada. Dans le village, tout le monde ne parle que de cela. Le matin, quelques habitants lui disent même bonjour en le voyant passer pour se rendre au cimetière. (Le Matin)

    Italie- un défunt gâté par son chat

     

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique