• Histoires animalières (11)

    Rubrique dédiée au monde de nos animaux domestiques--> histoires étranges, émouvantes, découvertes, infos...

    Histoires animalières (9)

  • Les chiens comprennent ce que vous dites...

    Les chiens ont la capacité de distinguer les mots et les intonations grâce aux mêmes régions du cerveau que les humains, révèle une étude sur la manière dont le meilleur ami de l'homme interprète notre langage.

     

    Publiée lundi dans la revue américaine Science, elle montre que le cerveau canin prête attention à la fois à ce que nous disons et à la manière dont nous le disons, expliquent des chercheurs de l'université Eötvös Loránd de Budapest.

    L'intonation juste

    Les chiens comme les humains utilisent l'hémisphère gauche du cerveau pour interpréter les mots et des régions de l'hémisphère droit pour analyser l'intonation. Le centre du plaisir dans leur cerveau est activé seulement quand des paroles de gentillesse et de louanges sont accompagnées de l'intonation juste, ont déterminé ces chercheurs. 

    Selon eux, ces observations suggèrent que les mécanismes neuronaux permettant de traiter les mots ont évolué beaucoup plus tôt qu'estimé jusqu'alors et qu'ils ne sont pas spécifiques au cerveau humain. 

    L'étude montre que si un environnement est riche en paroles comme c'est le cas dans une famille où vit un chien, les représentations du sens des mots peuvent se développer même dans le cerveau d'animaux incapables de parler.

    Des similitudes de fonctionnement entre cerveaux humains et canins

    «Le cerveau humain non seulement analyse séparément les mots que nous entendons mais aussi la manière dont ils sont dits, intégrant les deux types d'informations pour parvenir à un sens», explique Attila Andics du département d'éthologie de l'université Eötvös Loránd. «Nos conclusions suggèrent que le cerveau des chiens fonctionne de manière très similaire», une découverte qui pourrait aussi aider à faciliter la communication et la coopération entre chiens et humains, poursuit-il. 

    Pour cette étude, ces scientifiques ont dressé treize chiens pour qu'ils restent couchés totalement immobiles pendant un scanner du cerveau afin de mesurer leur activité cérébrale alors qu'ils écoutaient parler leur maître. Ils ont constaté que les chiens activaient une zone de l'hémisphère droit du cerveau pour distinguer une intonation signalant la gentillesse et une ne l'indiquant pas. Ce même centre cérébral traite des sons qui suscitent des émotions mais qui ne sont pas des paroles, avaient déjà identifié ces chercheurs.

    La même zone du cerveau humain joue un rôle similaire, suggérant que les mécanismes d'interprétation des intonations ne sont pas spécifiques à la parole. Selon ces scientifiques, ce qui «rend les mots uniquement humains ce n'est pas une capacité neuronale particulière mais notre créativité pour leur utilisation».

     

    Les chiens comprennent ce que vous dites...

    source de l'article

    Pin It

    1 commentaire
  • Mourant, un chien veut à tout prix assister au mariage de ses maîtres  Mourant, un chien veut à tout prix assister au mariage de ses maîtres

     

    Agé de 15 ans et atteint d'une tumeur au cerveau, Charlie n'avait plus que quelques heures à vivre. Mais le chien a absolument voulu assister au mariage de sa maîtresse, Kelly O'Connell. Son courage a ému tous les invités.

    Très affaibli par la maladie, le chien a honoré les invités de sa présence en parvenant à tenir son rôle jusqu'au bout. Il a suscité beaucoup d'émotions dans le chef des invités, touchés par sa volonté de participer au plus beau jour de la vie de celle qui compte le plus à ses yeux.

    Au moment de descendre l'allée pour rejoindre la mariée, c'est la demoiselle d'honneur qui a porté le chien, incapable de se mouvoir par lui-même. 

    Présente ce jour-là pour la cérémonie, c'est la photographe Jen Dziuvenis qui a partagé les clichés sur les réseaux sociaux. "La quantité d'amour qu'ont ces gens pour leur animal est suffisante pour croire de nouveau en l'humanité", écrit-elle. "Après la cérémonie, la mariée n'arrêtait pas de dire: 'Charlie, tu es là. Tu l'as fait'".

    Mourant, un chien veut à tout prix assister au mariage de ses maîtres

    Charlie est décédé une semaine plus tard. Mais il a pu partir l'âme apaisée.

    Mourant, un chien veut à tout prix assister au mariage de ses maîtres

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Il a enregistré des grillons puis a ralenti l’enregistrement...

    Il a enregistré des grillons puis a ralenti l’enregistrement, et cela ressemble à des chants d’êtres humains

    Un compositeur, Jim Wilson, a fait des prises de son de chant des grillons et ensuite , il a ralenti l’enregistrement, révélant quelque chose de phénoménal. Les grillons ont l’air de chanter en chœur en parfaite harmonie et d’une manière presque angélique. On dirait des voix d’hommes, cependant tout ce que vous écouterez dans l’enregistrement vient uniquement des grillons .

     

    Il a enregistré des grillons puis a ralenti l’enregistrement :

     

    « J’ai découvert que lorsque je ralentissais cet enregistrement à différents tempos, cette sonorité simple et familière a commencé à se transformer en quelque chose de très mystique et complexe…….presque humain. »

    Invraisemblable…

    *

    source de l'article

    autre lien sur cette histoire

    Pin It

    1 commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Au lendemain des 40 ans de l’émission 30 Millions d’Amis, la direction de France 3 vient d’annoncer sa suppression définitive en juin 2016. 
     
    La Fondation 30 Millions d’Amis regrette que la protection animale n’ait plus sa place sur France 3 et appelle à la mobilisation de tous les amis des animaux !
     
    Après avoir sabordé l’émission en la déprogrammant du dimanche 13h, où elle réalisait de belles audiences, à la case confidentielle du mercredi matin, l’estocade fatale vient d’être assénée au lendemain même de son 40ème anniversaire et ce, sans aucune justification par une décision arbitraire.
    Redonnons à la cause animale toute la place qu'elle mérite sur le service public, battez-vous contre la disparition de l'émission 30 Millions d'Amis. Si 30 Millions d'Amis retrouve sa place, ce ne peut être que grâce à votre exceptionnelle mobilisation !

    Afficher l'image d'origine

    Signez la pétition dessous merci infiniment !

    lien
     
    Pin It

    votre commentaire
  • chien-genetiquement-modifie-500x330
     
    Des chercheurs chinois ont modifié génétiquement un chien de la race Beagle pour augmenter sa masse musculaire. Est-ce que nous venons de franchir le seuil de la personnalisation de l'ADN de nos animaux domestiques ?
     
     
    Des scientifiques en Chine ont déclaré qu’ils ont réussi une modificationgénétique pour créer des chiens personnalisés. Ils ont créé des chiens Beagle qui possèdent le double de leur masse musculaire en supprimant un gène appelé myostatine. Ces chiens seront plus musclés et ils seront capables de courir plus vite. Ces chiens auront des applications directes dans la chasse et le domaine militaire selon Liangxue Lai, un chercheur au Key Laboratory of Regenerative Biology au Guangzhou Institutes of Biomedicine and Health. Lai et ses collègues ont rapporté leurs résultats la semaine dernière dans la revue Journal of Molecular Cell Biology (http://dx.doi.org/10.1093/jmcb/mjv061) et ils veulent créer des chiens avec des mutations génétiques incluant celles qui permettent de répliquer des maladies humaines tels que le Parkinson ou la dystrophie musculaire.L’objectif de la recherche est de créer une nouvelle génération de chiens pour l’avancée dans la médecine selon Lai. Les chiens sont proches des humains en termes de métabolisme, de physiologie et de caractéristiques anatomiques.
     
    Lai a déclaré que son groupe n’envisage pas de croiser ces chiens supermusclés entre eux pour créer une nouvelle génération. Mais d’autres équipes pourraient rapidement avancer dans ce domaine en commercialisant des chiens génétiquement modifiés. Par exemple, des chiens génétiquement modifiés pour être plus intelligents, pour avoir une forme différente ou pour supprimer certaines de leurs maladies. Un autre institut chinois, le BGI, a déclaré en septembre qu’il commençait à commercialiser des cochons miniatures pour 1 600 dollars. Ces cochons ont subi une modification génétique considérable pour réduire leur taille.
     
    La modification génétique des chiens a été menée par Lai et Gao Xiang, un spécialiste en ingénierie génétique de souris à l’université de Nanjing. Les chiens sont gardés au Guangzhou General Pharmaceutical Research Institute. Sur le site de cet institut, on peut lire qu’il élève plus de 2 000 Beagles par an pour la recherche. Les Beagles sont fréquemment utilisés dans la recherche biomédicale en Chine et aux États-Unis.
     
    La modification des gènes se réfère à de nouvelles techniques qui permettent aux scientifiques de désactiver des gènes ou d’arranger facilement leurs lettres ADN. La méthode utilisée pour modifier les Beagles, connue comme la CRISPR-Cas9, est particulièrement efficace et abordable. Le mois dernier, Duanqing Pei, un représentant de la Chinese Academy of Sciences, a mis en avant les travaux de Lai dans l’effort de la Chine pour modifier les animaux en utilisant le CRISPR. La Chine a déjà modifié génétiquement des moutons, des lapins, des rats et des singes. Pei a déclaré que cette recherche permettrait à la Chine de devenir l’une des meilleures dans ce domaine.
     
    Et quand on peut doubler la masse musculaire d’un chien, alors on peut penser que les humains sont la prochaine étape. La modification génétique a toujours suscité des craintes sur le bébé parfait où des parents pourraient programmer chaque caractéristique de leurs enfants. Des craintes qui sont partiellement fondées puisqu’en début d’année, on apprenait qu’une équipe de scientifiques chinois avait tenté de modifier des embryons humains en laboratoire pour tenter de supprimer une erreur génétique qui provoque la bêta-thalassémie. L’équipe a été très critiquée par la communauté scientifique, mais il y a quelques semaines, les pays occidentaux ont changé d’avis en disant que la modification génétique d’embryons humains n’est pas une mauvaise chose après tout.
     
    Les chercheurs, sur les chiens génétiquement modifiés, ont utilisé la même approche. Ils ont introduit une enzyme, la Cas9, et une molécule de guide qui vise un brin particulier de l’ADN dans 60 embryons de chien. Leur objectif était d’endommager les 2 copies du gène myostatine pour que l’organisme des chiens ne puisse pas produire la protéine qui empêche le développement musculaire. C’est ce gène myostatine qui produit cette protéine.
     
    Tiangou et Hercules, les 2 premiers chiens OGM
     
    Sur les 65 embryons de chiens génétiquement modifiés, 27 chiots sont nés, mais seuls 2, un mâle et une femelle avait des dommages dans les 2 copies du gène myostatine. La femme a été nommée Tiangou en l’honneur du chien du Paradis dans la mythologie chinoise tandis que le mâle s’appelleHercules. Lai et ses collègues ont rapporté que la modification génétique n’était pas complète dans Hercules et qu’un pourcentage de ses cellules musculaires produit toujours de la myostatine. Mais dans Tiangou, la désactivation du gène était totale et le Beage a affiché des phénotypes musculaires évidents. Par exemple, les muscles de ses cuisses étaient plus bien gros que ceux de ses semblables.
     
    On connait les effets de la perte du gène myostatine. Une espèce de bovin appelé Belgian Blues peut avoir une masse musculaire monstrueuse parce qu’il n’a pas ce gène. Parmi les chiens, cette mutation se produit seulement chez les Whippets selon Eva Engvall, une scientifique à la retraite et une éleveuse de Whippets qui a identifié cette mutation dans cette espèce en 2007.
     
    Un dopage légal via la modification génétique
     
    Dans des cas rares, une personne peut naitre sans le gène myostatine. En 2004, des médecins rapportaient le cas d’un nouveau-né qui semblait extraordinairement musclé, notamment sur ses bras et ses cuisses. À l’âge de 4 ans et demi, cet enfant pouvait tenir des poids de 3 kilos en ayant les bras étendus. La désactivation du gène myostatine est très bien étudié et le doublement de la masse musculaire ne possède pas d’effets secondaires. C’est pourquoi on cite souvent cette augmentation musculaire dans les débats concernant un dopage légal pour les athlètes. Aux États-Unis, des médecins tentent déjà de bloquer la myostatine dans des thérapies géniques chez des garçons qui souffrent d’une dystrophie musculaireDuchenne. Cette maladie provoque des pertes considérables sur la masse musculaire.
     
    Engvall a déclaré qu’elle est impressionnée par les travaux des Chinois, car ils permettent de modifier des gènes pour corriger des maladies chez les chiens. Elle ajoute qu’il ne s’agit pas de supprimer le gène myostatine, car le plus important est qu’on a réussi à utiliser la technologie CRISPR dans des chiens. Et les chercheurs ont surmonté de nombreux obstacles, car la modification d’embryons est toujours très délicate.
     
    Cependant, Eliane Ostrander, une scientifique du NIH, qui a étudié la myostatine dans les chiens, a déclaré qu’on ignore l’augmentation exacte de la masse musculaire. Est-ce que c’est la même que chez les Whippets ? De plus, le nombre de chiens génétiquement modifiés est encore réduit et il faudra étudier les variations lorsqu’on implique plus de chiens dans le processus.
     
    Quand on introduit des modifications de l’ADN dans l’embryon, alors les changements affectent chaque cellule dans l’organisme de l’animal incluant le sperme et les ovules. L’équipe de Lai a analysé le sperme d’Hercules et elle a découvert que s’il est croisé, alors il passera la mutation myostatine à sa portée. Cela signifie que la modification génétique peut passer d’une génération à l’autre. On peut ainsi créer une nouvelle génération de chiens modifiés génétiquement qu’on peut commercialiser.
     
    Et on ne doit pas paniquer face à ce type d’avancée, car les humains ont modifié génétiquement les chiens depuis des millénaires. Il y a 36 000 ans, les humains croisaient les chiens avec les loups et cela a permis d’avoir les chiens que nous connaissons aujourd’hui. Charles Darwin a souvent démontré dans l’Origine des espèces que l’évolution se produit par un processus de sélection. Dans le cas de la modification génétique par le CRISPR, l’évolution n’est plus laissée dans le domaine de la chance, car elle est immédiate et sous le contrôle humain.
     
    Le pouvoir de la Nature dans les mains des hommes
     
    Et c’est précisément cet immense pouvoir d’évolution immédiate et contrôlée qui provoque tellement de débats sur le CRISPR. Les chercheurs estiment que si on modifie des chiens alors cela permettrait de sensibiliser positivement la technologie auprès du public. Dans une interview, George Church, un professeur de Harvard, qui veut promouvoir la modification génétique par le CRISPR, a déclaré qu’il est possible d’améliorer génétiquement les chiens pour qu’ils vivent plus longtemps ou qu’ils soient plus intelligents.
    La modification génétique sur les animaux est nécessaire, car elle permet d’ouvrir la voie à une modification génétique éventuelle sur les humains. Les gens verront ces animaux OGM et ils se diront : Pourquoi on ne ferait pas la même chose sur les humains ?
    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique