• Caucase- étrange cavité découverte

    Caucase- étrange cavité découverte

    La rivière Baksan près de Terskol - Kabardino-Balkarie . 

     

       Arthur Zhemukhov a découvert dans la gorge de la rivière, un trou d’homme rectangulaire taillé dans la roche. 

    Caucase- étrange cavité découverte Caucase- étrange cavité découverte

    En septembre 2012, l'association publique de recherche scientifique Kosmopoisk y a mené sa troisième expédition d’exploration de la cavité.

    Caucase- étrange cavité découverte

    Sans des compétences d'escalade, il est impossible d’y pénétrer. 

     

    D'abord, vous devez passer dans un trou de 40 sur 120 cm, puis descendre à l’aide une corde le long d'un axe vertical étroit, formé par deux dalles de pierre parallèles. 

    Après 9 mètres, le premier coude : le conduit va sur le côté puis se décompose.

        Déjà, le silence absolu : de l'extérieur ne pénètre aucun son. 

    Caucase- étrange cavité découverte

    Débouchée du conduit à 17 mètres - Vue de dessous 

     

    A 23 mètres de profondeur, un nouveau coude : le « col de la bouteille ».

    Puis à 42 mètres, vous débouchez dans une grande salle, que les chercheurs ont appelé « le flacon ».

    Caucase- étrange cavité découverte

    Débouchée et descente dans « le flacon ».

    Caucase- étrange cavité découverte Caucase- étrange cavité découverte

     Arrivée au fond du « le flacon ».

    Pour atteindre le fond de la cavité, vous devez descendre plus de 78 mètres et cela prend plus d'une heure. 

    Caucase- étrange cavité découverte

     « La première chose qui attire votre attention est que les murs de l’ensemble de la cavité sont à l’évidence d'origine artificielle », explique Vadim Chernobrov, coordinateur de l'association Kosmopoisk.

    « Ils sont composés de blocs en pierre lisse, soigneusement polis ».

    Caucase- étrange cavité découverte

    Les parois sont rectilignes, lisses et polies. 

    Caucase- étrange cavité découverte

    Les joints entre les blocs sont précis et sans mortier.

     

     « Il est facile d’en calculer la masse : chacun pèse environ 200 tonnes. Et comment les manœuvrer pour composer avec précision une telle structure est totalement incompréhensible. Et en ce sens que c'est fait par l'homme, j'ai peu de doute ».

    Le même avis est partagé par Viktor Kotlyarov, historien étudiant la région :

    Caucase- étrange cavité découverte

    Viktor Kotlyarov

    « Lorsque nous avons montré des photos de cette cavité aux géologues, y compris des  géologues étrangers, la plupart étaient inclinés penser à une origine artificielle. 

    En tout cas, tous étaient unis dans le fait qu'ils n'ont jamais vu quelque chose comme ça ailleurs. Il n'y a pas de structure souterraine analogue dans le monde ».

    « Dans la cavité, les chercheurs ont trouvé une colonne « flottante » : un mégalithe est attaché au mur par un seul bord, ce qui fait qu'il semble suspendu dans l'air. 

    Malheureusement, il n'y avait aucune trace de présence humaine ou de restes organiques ».

    « Le séjour d'une personne ou d'autres êtres vivants dans cette structure n'a pas été envisagé initialement.

    Cette construction souterraine n'a pas été conçue comme un habitat, mais avait d'autres fonctions » a déclaré Vadim Chernobrov.

    Caucase- étrange cavité découverte

     

    Vadim Chernobrov

    « Selon notre version, cette cavité est une structure technique, qui a servi de sorte de résonateur, un convertisseur d'ondes et de radiations de nature inconnue.

    Son âge est d'environ 5 mille ans. En termes de taille et de fonctionnalité, la cavité de la gorge de Baksan est comparable à la grande pyramide égyptienne ».

    « Les chercheurs pensent que cet objet n'était très probablement pas souterrain auparavant. 

    Il était situé à la surface, attaché à la colline. Ainsi, cela peut expliquer pourquoi un des murs de la chambre « le flacon » est inégal, cahoteux, c'est un fragment de roche naturelle, et l'autre est lisse, poli et a été érigé par des constructeurs inconnus ».

    « Pendant plusieurs millénaires, la structure géante a été couverte de terre, de sable et de débris de roche, les arbres ont poussé dessus. Et des blocs de pierre, autrefois situés en dehors de la colline, se sont retrouvés à l'intérieur.

    La cavité de la gorge de Baksan peut également être déterrée, bien qu'il soit difficile d’imaginer ce qu'il faudra mettre en œuvre ».

     

    Dès le moment où le public a appris l’existence de la mystérieuse cavité de la gorge de Baksan, il n'y a pas eu pénurie de versions sur son but. 

    Il a été supposé qu'il s'agissait d'un lieu d'inhumation pour des déversements d'animaux infectés, un bac de stockage de nourriture, une habitation aryenne, une structure de fortification, un repaire d'hommes des neiges...

    Certains des explorateurs qui sont descendus dans la cavité ont entendu des hurlements, des bruissements et même des chuchotements, ce qui, si on le souhaite, peut être confondu avec une langue ancienne inconnue.

    Mais il n’a été trouvé aucun reste ni trace d’une quelconque présence ou même occupation. Et cela réfute toutes les hypothèses farfelues ci-dessus.

    Les chercheurs sont enclins à la version que cette construction d'une forme inhabituelle, conservée à l'intérieur de la roche, pourrait faire partie d'une structure plus globale.

    Des légendes anciennes du Caucase du nord, qui se transmettaient de génération en génération, parlent de villes souterraines et de grottes.

    *

    source de l'article (forum taverne)

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Janvier à 13:43

    Merci a notre ami predator (administrateur adjoint du forum de la taverne de l'étrange) et visiteur du blog !

     

    2
    Jorge
    Dimanche 27 Janvier à 10:23

    Super intéressant. Et très énigmatique. Un peu comme une gigantesque pile électrique...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :