• Une dame blanche photographiée dans le Tarn

     

    Le lundi 15 mai 2017, vers 13 heures 30, un automobiliste se promenait tranquillement à bord de son véhicule quand il a photographié, sur le bord de la route, la fameuse et légendaire dame blanche.

     

    A ce moment-là, Antoine se trouvait à Cadalen, une commune française située dans le département du Tarn, dans le sud de la France. Il raconte ce qui s'est passé :

    « C'est à la sortie du village, sur la D4, que j'ai décidé de prendre en photo le panneau de la commune pour l'envoyer à un copain, simplement pour lui dire -tiens je suis là-. »

    C'est à cet instant qu'il a sorti son smartphone :

    « J'avoue que je n'ai rien vu sur le moment. Aucun mouvement, aucune forme. C'est plus tard que je me suis aperçu de ce phénomène étrange. »

    Lorsque son ami l'a reçu, il lui a immédiatement renvoyé un message afin de lui demander à quoi correspondait cette forme blanche sur la route et non loin de lui.

    Après être rentré à Albi, il a réalisé qu'il avait photographié un véritable phénomène paranormal :

     

    « Vous imaginez bien que cette forme blanche qui flotte dans l'air m'interpelle. »

    Bien qu'il soit de nature sceptique, il est certain que cette forme humanoïde n'était ni de la buée, ni un quelconque jeu de lumière. L'homme a alors débuté ses investigations sur Internet et est rapidement tombé sur divers témoignages concernant de mystérieuses dames blanches observées sur les bords de route.

    « Ce qui est sûr, c'est qu'il n'y a pas de feu à proximité, que le temps était clair et sec. Surtout, quand on regarde minutieusement la photo, on s'aperçoit que cette forme ne part pas du sol, elle est en lévitation. »

    Antoine a ensuite décidé d'envoyer la photo à Yves Lignon, un scientifique de l'Université du Mirail, dont il avait entendu parler alors qu'il était étudiant à Toulouse et qui étudie les phénomènes paranormaux.

    « J'ai trouvé son mail universitaire, mais je ne savais pas s'il travaillait encore. »

     

    La photo intéresse aussi Stéphanie Del Regno, auteure et éditrice, qui vient justement de publier un livre sur les dames blanches.

    « Tous les deux m'ont clairement signifié que ce cliché était très intéressant. Que c'est rarissime de voir une telle forme en plein jour. Le plus souvent, leur apparition se déroule la nuit. »

    « On peut se poser des questions, réfléchir à autre chose que du rationnel, sans être pris pour un fou. »

    Le cliché de notre témoin est fantastique et très claire. On distingue bien une forme humaine. Il conclut :

    « Là, il est possible que ce soit un effet de lumière. Je ne suis pas superstitieux mais bon… »

    D'après de nombreuses légendes, la dame blanche est une auto-stoppeuse fantôme qui attend désespéramment qu'un automobiliste la prenne. Une fois dans la voiture, elle prévient le conducteur d'un danger immédiat, souvent à la suite d'un virage. Immédiatement elle s'évapore, persuadée d'avoir éviter la mort au conducteur. Beaucoup pensent que les dames blanches sont les fantômes de femmes décédées à la suite d'un accident de voiture.

    Une dame blanche photographiée dans le Tarn

    source de l'article

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • K. Kardashian prévenue par un fantôme de son attaque à Paris

    La mère de Kim Kardashian prétend que son défunt ex-mari a alerté sa propre fille peu avant qu'elle ne se fasse violemment attaquer alors qu'elle se trouvait à Paris.

     

    Le 3 octobre 2016, elle séjournait à l'hôtel de Pourtalès dans la capitale française quand elle a été agressée et volée par cinq individus qui s'étaient déguisés en policiers. Peu avant ce drame qui a traumatisé la jeune femme, elle aurait été alertée par une mystérieuse alarme provenant de son Blackberry.

    C'est Kris Jenner, sa propre mère et aussi sa manager, qui a fait cette incroyable révélation lors de l'émission de télévision « Keeping Up With The Kardashians ». Selon elle, c'est le fantôme du père décédé de Kim qui aurait décidé de la prévenir de cette épouvantable attaque.

    Dorénavant, elle pense que le Blackberry de Kim était hanté par l'esprit de Robert Kardashian quelques heures avant que ce drame ne se produise.

    Elle raconte :

     

    « Kim, qui possède ce Blackberry depuis une décennie, a dit qu'à 11 heures du matin à l'heure de Paris son alarme s'est déclenchée. »

    « Elle n'a jamais mis son alarme sur son Blackberry, jamais. »

    Kris poursuit :

    « Le jour durant laquelle Kim a été agressée à Paris correspondait aussi à l'anniversaire des funérailles de son père Robert. C'est fou parce que nous croyons tous que quand nous perdons quelqu'un qui est vraiment proche de nous, il existe encore un moyen de communiquer avec lui si vous y faites vraiment attention. »

    « Juste avant qu'elle ne soit attaquée, l'alarme du Blackberry de Kim s'est déclenchée, et elle ne s'est pas arrêtée. C'était peut-être un avertissement pour Kim. »

    Depuis ces événements, Kim a déclaré qu'elle ne pouvait pas dormir sans qu'il y ait au moins quatre gardiens de sécurité à l'extérieur de sa maison.

    *

    source de l'article

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Elle pense avoir photographié le fantôme de sa fille !

    Une mère de six enfants a récemment publié une étrange photo sur Internet. Celle-ci nous montrerait le fantôme du frère jumeau de l'une de ses filles.

     

    Deb Larcombe a perdu son fils Jeremy à la naissance. Lors de son accouchement, Taylah, la sœur jumelle de ce dernier, était couchée en-dessous de lui dans l'utérus et les médecins craignaient qu'elle la perde également. Elle pense que Jeremy s'est accroché à la vie afin de pouvoir sauver la vie de sa sœur.

    Aujourd'hui, Deb est persuadée que les deux jumeaux ont un puissant lien qui les unit. Comme preuve de ce lien inébranlable, elle a révélé un cliché de famille sur lequel apparaît Taylah avec, au-dessus d'elle, une mystérieuse forme incandescente. Elle croit que cela pourrait être l'esprit de Jeremy qui est resté à ses côtés.

    Deb vit à Queensland, en Australie. Elle explique :

    « Nous étions chez mes parents. Wayne [Larcombe, 45 ans] et moi devions nous marier cette semaine, mais c'était une surprise - personne ne le savait. »

    « Nous avons donc demandé à ma fille Shanelle [King-Massey, 21 ans] de prendre quelques photos de la famille puisque la date serait très importante pour nous. Je voulais de belles photos de mes enfants et de mes petits-enfants. »

    « Mais elle ne savait pas que j'allais utiliser la nôtre comme photo de mariage. »

    « Après avoir vu cette image où se trouvait ce visage rougeoyant à côté de Taylah, les gens ont commencé à me dire que Jeremy voulait être sur la photo. »

    « C'est très spécial pour moi. Nous n'avons qu'une petite version de celui-ci, mais je souhaite en obtenir une plus grande pour l'encadreret la mettre sur le mur. »

    « Toutes les photos de ce jour semblent avoir quelque chose de spéciale. C'est comme s'il y avait une lumière autour de Taylah - et je pense que ce pourrait être Jeremy. »

    « S'il est là, c'est comme un ami et il est agréable de savoir qu'il est à proximité, en train de veiller sur sa sœur. »

    « Shanelle a dit qu'elle n'avait rien vu en eux quand elle a pris ses photos et même maintenant quand je lui ai dit [ce que nous avons vu] elle a pensé que c'était un peu bizarre. Mais elle a affirmé n'avoir fait aucun montage. »

    « Elle a pu voir ces choses sur les photos, mais elle ne veut pas vraiment y croire car elle trouve ça assez effrayant. Elle avait seulement 14 ans quand nous avons perdu Jeremy, donc elle a du mal à l'accepter. »

    « Mais je me réconforte en pensant que c'est lui. Depuis que Taylah est née, nous lui avons parlé de Jeremy. »

    « Malheureusement, nous n'avons jamais eu de photos d'eux ensemble. Je l'ai tenu dans mes bras jusqu'à ce qu'il soit décédé et je n'ai reçu qu'une photo de lui vivant. »

    « Ça signifierait beaucoup pour moi de penser que c'est une photo de lui et de Taylah toujours ensembles. »

    Deb a eu une hémorragie cérébrale en 2005 quand elle tombée enceinte en novembre 2007. Les médecins étaient préoccupés par les conséquences provoquées par la naissance de ses jumeaux.

     

    Après 14 semaines de sa grossesse, on lui a dit que Jeremy souffrait de trisomie 18, également connu sous le nom de syndrome d'Edwards, une maladie génétique grave dans laquelle il y a un chromosome supplémentaire dans certaines ou toutes les cellules du corps.

    Jeremy avait une partie de son cerveau en moins et un problème cardiaque majeur.

    « Cette nouvelle a été pour moi dévastatrice. La pensée de perdre l'un ou l'autre de mes bébés était déchirante. »

    « À chaque visite hebdomadaire à l'hôpital pour les échographies, je ne savais pas si Jeremy allait être vivant ou s'il était décédé. Regarder ce signe de la vie à chaque fois était une expérience difficile. »

     

    « Une fois que j'ai atteint la vingtième semaine de ma grossesse la pensée de perdre Jeremy avant la naissance est devenueencore beaucoup plus effrayante. Nous savions qu'il était positionné au-dessus de Taylah dans mon ventre et que s'il n'était pas allé jusqu'à son son terme, il y avait de très grande chance qu'il entraîne Taylah avec lui. »

    « C'est alors que j'ai commencé à avoir très peur. Je voulais vraiment qu'il vive et m'assurer qu'il puisse aider sa sœur à naître en toute sécurité. »

    « C'était une si petite personne - je désirais désespérémentle rencontrer et pas qu'il meure en moi. »

    « J'étais tellement reconnaissante que j'ai eu l'occasion de le rencontrer et de passer une heure et 20 minutes avec lui. Son père et moi l'avons bercé. »

    « Puis Taylah est née en bonne santé, elle pesait 5lb et 10oz alors que Jeremy ne faisait que 2lb et 7oz. Je crois qu'il a pu retenir Taylah pour la protéger. »

    « Les médecins étaient très inquiets pour moi. Par la suite, une fois que Taylah est née, les médecins ont admis qu'ils ne pensaient pas que je quitterais l'hôpital avec un bébé. »

     

    « C'est un miracle que j'ai pu partir avec elle et je crois que Jeremy a joué un rôle dans tout cela. »

    Elle pense avoir photographié le fantôme de sa fille !

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Emmanuel Petit raconte avoir appel à une sorcière

    Emmanuel Petit est un célèbre footballeur français qui a notamment remporté la Coupe du Monde en 1998. Il y a peu, il a déclaré qu'il avait fait appel à une sorcière afin qu'il soit préservé des blessures …

     

    Le sportif a raconté qu'il avait été consulter une sorcière alors que sa brillante carrière touchait à sa fin. Cette dernière lui aurait affirmé qu'un chaman africain lui avait jeté un mauvais esprit parce que « les gens sont jaloux de vous et des blessures graves mettront fin à votre carrière. »

    La guérisseuse lui aurait dit que la seule solution de mettre un terme à cette malédiction était de tuer une vache. Bien entendu, Emmanuel Petit fut choqué :

    « A l'époque je pensais qu'elle mentait. »

    « Seulement, six mois plus tard, je souffrais d'une blessure grave. Je n'ai pas tué de vache et j'ai souffert d'une double déchirure au ligament à la jambe droite. »

     

    Emmanuel Petit raconte avoir appel à une sorcière

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Une maman dont le fils de 4 ans est décédé d'une tumeur au cerveau inopérable en 2014 se trouvait à côté de la tombe de son enfant, quand un rouge-gorge a fait son apparition. Un récit totalement bouleversant.

    Cette vidéo extraordinaire a été déjà vue 11 millions de fois sur Facebook.

    On y voit Marie Robinson se rendre sur la tombe de son fils, Jack, décédé à l'âge de 4 ans d'une tumeur inopérable au cerveau. Samedi dernier, le jour du troisième anniversaire de la mort de son enfant, cette Britannique de 45 ans est allée au travail, en suppliant son fils de lui envoyer un signe, quand elle se rendrait au cimetière où il repose, dans l'après-midi.

    «Jack, montre un signe à maman»

    Elle demande à son fils de se manifester et soudain...

    Quelques heures plus tard, accompagnée par le frère jumeau de Jack et de ses trois soeurs, Marie s'est assise près de la sépulture de l'enfant. C'est alors qu'un petit rouge-gorge est apparu. Le volatile a commencé à virevolter autour d'elle...

    La maman, bouleversée, a tendu la main en direction de l'oiseau... qui s'est immédiatement posé sur ses doigts: «Je sentais qu’il me regardait droit dans les yeux. À un moment, il s’est mis sur mon épaule et m’a mordillé à plusieurs reprises. Cela m’a ému aux larmes. J’ai pris ça comme un signe de mon petit», explique Marie au Mirror.

    Elle demande à son fils de se manifester et soudain...    Elle demande à son fils de se manifester et soudain...    Elle demande à son fils de se manifester et soudain...

    Le rouge-gorge est demeuré auprès de Marie durant tout le temps où cette dernière est restée au cimetière, se posant également sur les pieds de la jeune femme. «Je ne peux pas croire à ce qui vient de se passer!», a-t-elle écrit sur Facebook.

    *

    source de l'article

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique