• Le mystère des Cathares et du Mont-Aimé ont inspiré le Sparnacien (d'Epernay) Frédéric Marniquet, co-auteur de " la brigade de l'Etrange ". Lequel a choisi la Champagne et la Russie pour toiles de fond d'une série de meurtres mystérieux.

     

    BD01

    Après Ploumanach, la Baie de Morlaix puis Rocamadour, le tome 4 de la brigade le l'Etrange, bande dessinée dont Frédéric Marniquet co-signe les scénarios avec Philippe Chanoinat, a pour théâtre la Champagne mais aussi Saint-Petersbourg. Dans " Le tombeau des Cathares ", les inquisiteurs sont de retour au Mont-Aimé. Polar et surnaturel s'entrecroisent comme dans les précédents albums " agathachristiens " de cette série policière version française. Mais les auteurs ont réalisé un album à part. Les inspecteurs Carette et Guilbert sont mis en retrait et c'est le professeur Lartigues, sous les traits de Peter Cushing (Sherlock Holmes, Docteur Frankeinstein...) qui mène l'enquête. L'intrigue se base sur des faits historiques, mais le scénarios est peuplé de cadavres, qu'on se rassure. Un médecin est mystérieusement égorgé à Paris, on croise un tueur en série d'enfants, des meurtres dans l'Orient-Express, des archéologues brûlés vifs dans la région Champenoise, des fantômes ressurgis du moyen âge et un Tsar disparu... "On avait envie de sortir du schéma systématique et répétitif du polar et de rendre hommage aux Cathares et au Mont-Aimé." Un lieu objet de légendes, où se dressait en 1210 le château fort des puissants comtes de Champagne. C'est sur la place du château fréquenté aujourd'hui par les promeneurs que furent jugés pour hérésie le 13 mai 1239, 183 Cathares, avant d'être brûlés vifs sur une colline de la plaine Champenoise près de Vertus. " J'y suis allé il y a une dizaine d'années. J'y ai ressenti des présences partout, d'âmes qui n'ont pus se libérer." Frédéric Marniquet, fasciné par le paranormal, s'est plongé, pour cette bande dessinée à la trame historique, dans les ouvrages d'Alexandra Schreyer " La champagne mystérieuse " ou encore " les mystères de Saint-Petersbourg " de Vladimir Federovski. Six siècles après le drame, en 1815, à la fin de l'épopée napoléonnienne, le Tsar de toutes les Russies décida de rassembler ses troupes en une fête : en Champagne et sur le Mont-Aimé. 350.000 hommes dit-on. Comment le Tsar pouvait-il connaître cet endroit situé à plusieurs milliers de kilomètres de la Russie ? Autre mystère qui fait gamberger F. Marniquet, la présence d'une cité Cathare souterraine dans la partie Sud du Mont, la légendaire cité de Moymer. Ou quand l'Histoire rejoint la fiction... Pour les habitués de la série : le fil rouge qui relie les albums, c'est le meurtre des parents de l'inspecteur Carette qui lui, a pu échapper aux agresseurs en se cachant. Avis : le meurtrier apparaîtra dans le tome 5.

     

    Les 3 tomes précédents de la brigade de l'étrange

    BD00
     
    " Le tombeau des Cathares " éditions Albin Michel

    article du 23 avril 2007 pour le quotidien "L'Union" par Fabienne Nouira-Huet


    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique