• Actualité culturelle (34)

    Actualité culturelle

     

    Rubrique concernant l'actualité culturelle telle les sorties de livres, Bd, revues, des créateurs divers aussi tels (Liu Xue, Giambologna, Sergio Odeith, Rob Gonsalves, Rob Ferrel, Léon Fouche, Johannes Stotter, Yvan Hoo), films cultes, les doublures des films, les génies sont-ils des mutants..., Jules Vernes et le symbolisme...

  • Un "Goldorak" de 7m de haut au milieu d'un rond-point

    La statue insolite de 7 mètres de haut a été installée en Auvergne, au milieu d'un rond-point.

     

    Didier Berujon et Matthieu Sincero ont décidé de rendre hommage à l'un des "héros" de leur enfance en construisant, dans la petite commune auvergnate de Thiers, une statue à l'effigie de "Goldorak", relatent La Montagne et Le Parisien. 

     

    Trésor de brocante

    Tout est parti d'un modèle "collector" trouvé dans une brocante du coin. Didier tombe sur ce vieux jouet et les souvenirs remontent à la surface: "Il m'a dit: 'un jour, on le fera en grand'", explique son associé. Convaincu, ce dernier l'accompagne dans cette aventure. 

     

    Un mois de travail

    Résultat? Un mois de travail, 14 heures par jour, du lundi au dimanche, à deux, pour concevoir une réplique de 7 mètres, composée de deux tonnes d'acier. 

     

    Bonus: ses yeux s'illuminent la nuit. 

    Un "Goldorak" de 7m de haut au milieu d'un rond-point

     

    "Héros des années 1980"

    "Mon associé et moi voulions marquer le coup pour Noël et faire plaisir aux gens. C'est un héros des années 1980...". 

    La mairie a accueilli l'initiative les bras ouverts: "Goldorak" pourra surveiller le rond-point pendant deux mois, en espérant trouver un acquéreur pour prolonger son existence ailleurs... 

     

    Un "Goldorak" de 7m de haut au milieu d'un rond-point

     

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Une sauterelle morte découverte sur un Van Gogh

    Un musée du Missouri, dans le centre des Etats-Unis, a fait une drôle de découverte en étudiant au microscope un tableau de Vincent Van Gogh: une sauterelle, cachée près du coin inférieur gauche de l'oeuvre depuis 128 ans.

    Mary Schafer, directrice du musée d'art Nelson-Atkins de Kansas City, a aperçu le petit insecte marron en étudiant le tableau " Les Oliviers" peint par le maître néerlandais en 1889.

     

    "J'essayais de comprendre la construction de l'oeuvre en étudiant ses différentes couches, et c'est comme ça que j'ai trouvé le corps de cette petite sauterelle", a-t-elle expliqué à l'AFP. "C'est une manière marrante de porter un nouveau regard à ce Van Gogh", a-t-elle ajouté.

    Cette découverte peut s'expliquer par l'habitude qu'avait l'artiste de peindre en extérieur, où le vent faisait souvent voler insectes, poussières et brins d'herbe.

    Une sauterelle morte découverte sur un Van Gogh

    "J'ai dû ramasser une centaine de mouches sur les quatre canevas que tu vas recevoir, sans parler de la poussière et du sable", avait par exemple écrit Vincent Van Gogh dans une lettre adressée à son frère Théo en 1885.

    Le peintre néerlandais n'est cependant pas responsable de la mort de l'insecte, à qui il manque l'abdomen et le thorax. Selon le paléontologue de l'Université du Kansas Michael Engel, aucun signe de mouvement n'a été retrouvé autour de l'insecte sur la toile, signe qu'il était déjà mort quand il y est arrivé.

    Les conservateurs et les directeurs du musée d'art Nelson-Atkins se sont lancés dans de nouvelles analyses - à l'aide notamment d'ultraviolets, de rayons X et de microscopes - de leurs 104 oeuvres françaises pour les voir sous un nouveau jour.

    "Les Oliviers" fait partie d'une série de 18 tableaux consacrée à ces arbres et peints par Van Gogh à Saint-Rémy-de-Provence en 1889, dans l'asile où il était interné. Il est mort l'année suivante.

    Une sauterelle morte découverte sur un Van Gogh

    source de l'article

    Pin It

    1 commentaire
  • Stargate- 1er film à avoir son site officiel !

    De nos jours, chaque film qui sort au cinéma a son propre site web qui contient des informations pour la promotion du film. Évidemment, ce n’était pas toujours le cas. Avant, créer des sites dédiés aux films était inutile vu le nombre très limité d’internautes à cette époque-là.

    Le premier film à avoir fait le pas vers internet était « Stargate ». Sorti en octobre 1994, ce thriller de science-fiction a fait un énorme succès avec ses vedettes Kurt Russell et James Spader.

    Stargate- 1er film à avoir son site officiel !

    source de l'article

    Pin It

    6 commentaires
  • Ce pâtissier confectionne des éclairs en s’inspirant… de la voie lactée

    L’effet visuel est saisissant et ce boulanger-pâtissier ukrainien l’a bien compris ! Sur Instagram, il fait un carton avec sa dernière création : les éclairs voie lactée.

     

    Il peut sembler difficile d’innover dans le secteur de la pâtisserie. Les gourmandises proposées sont toujours les mêmes dans toutes les vitrines et souvent la clientèle peut avoir peur de tester des saveurs et des créations inconnues. Mais ce n’est pas vraiment le crédo du boulanger-pâtissier ukrainien Musse Confectionery qui a fait parler de lui dernièrement avec des éclairs visuellement extras.

    Directement inspirés de la voie lactée, chaque pièce présente un givrage galaxique et esthétique qui donne l’illusion de faire apparaître des milliers d’étoiles. Les ingrédients utilisés sont pourtant simples : principalement du sucre et des colorants alimentaires. Quand aux saveurs, on reste dans le classique : chocolat, vanille, pistache, framboise, caramel salé. Et pour les plus gourmands, vous pouvez évidemment allez faire un tour sur le compte Instagram de Musse Confectionery.

    Ce pâtissier confectionne des éclairs en s’inspirant… de la voie lactée

    Ce pâtissier confectionne des éclairs en s’inspirant… de la voie lactée    Ce pâtissier confectionne des éclairs en s’inspirant… de la voie lactée

     

    Ce pâtissier confectionne des éclairs en s’inspirant… de la voie lactée

    *

    source de l'article

    Pin It

    1 commentaire
  • Yvan Hoo l'artiste de la planche de bois

    Trompe l’oeil : ces objets ne sont en fait que des dessins hyperréalistes.

    Ivan Hoo est un artiste talentueux qui créé des œuvres d’art incroyablement réalistes dessinées sur de simples planches de bois. Cet artiste en provenance de Singapour donne vie à des dessins illustrant des objets de la vie de tous les jours, des animaux ou des inconnus. Tous ses dessins donnent l’impression d’être de vrais objets, comme si le jeune homme les avait photographié. Pourtant, il n’en est rien : ce sont de véritables trompes l’œil !

    Yvan Hoo l'artiste de la planche de bois  Yvan Hoo l'artiste de la planche de bois

    Yvan Hoo l'artiste de la planche de bois  Yvan Hoo l'artiste de la planche de bois

    Ivan Hoo explique qu’il aime dessiner sur les planches de bois car cela lui “donne énormément de dimension et d’idées pour créer quelque chose proche de la réalité, et ça fonctionne très bien avec les pastels notamment.” Il continue en disant qu’il a “toujours adoré dessiner des œuvres réalistes qui se jouent des yeux et du cerveau.”

    Yvan Hoo l'artiste de la planche de bois  Yvan Hoo l'artiste de la planche de bois

    Vous pouvez retrouver quelques-unes de ses oeuvres ci-dessous ou sur sa page Facebook, Tumblr ou Instagram.

    *

    source de l'article

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique