• Abécédaire des divinités, dieux & démons

    ABC des DIEUX, DIVINITES & DEMONS

     

    namaste

    Ici vous trouverez une liste non-exhaustive mais détaillée des dieux, divinités et démons. Par exemple, une divinité, une déité ou un dieu est un être supranaturel, objet de déférence dans différentes religions. Dieu et la Divinité peuvent aussi être des noms propres qui désignent le Dieu unique dans le monothéisme. Le mot divinité est également utilisé pour désigner l'essence de ces mêmes entités, ou la qualité de quelque chose de suprême ou de divin. Concernant les démons ceux-ci sont des créatures présentes dans un grand nombre de cultures, tels les démons dans le christianisme.

    Dernière mise à jour le 15/12/2014 --> EDJO

    *

    -A-

    ABADDON- un des fils de Lucifer et Barbelo, chef des démons de la septième hiérarchie, c’est le nom de l’ange exterminateur dans l’Apocalypse. Il est nommé dans l’Ancien Testament et personnifie la mort, l’abandon.

    ABALAMprince des Enfers, il dépend cependant de Paymon et de Belial. Il est toujours accompagné d’un autre démon, Bébal et, à deux, ils n’ont d’autres fonctions que de servir Paymon. Abalam, au visage de femme et au front ceint d’un diadème éblouissant, dirige deux cents légions d’anges rebelles et de puissances infernales.

    ABIGORdémon supérieur mentionné dans la liste des principaux démons établie par l’Eglise lors du concile de Braga. Il connait l’avenir ainsi que tous les secrets de la guerre, il donne aux chefs les moyens de se faire aimer de leurs soldats. Sous-secrétaire d’Etat de Méphistophélès, il dirige soixante légions infernales et il est l’un des grands-ducs des Enfers.

    ABRAHELdémon succube, connu par une aventure (en 1581) que raconte Nicolas Remy dans son livre « Démonolâtrie.

    ADAM- dans la Genèse, premier homme créé par Dieu à son image. Il fut chassé du paradis terrestre en compagnie d’Eve pour avoir mangé le fruit défendu de l’Arbre de la connaissance du Bien et du Mal.

    ADONISdivinité gréco-romaine de la beauté. Dans la mythologie grecque, Adonis est un dieu symbolisant la mort et le renouveau de la nature. Fils de Cinyras, roi de Chypre, et de la fille de ce dernier, Myrrha, il jaillit de sa mère transformée en arbre à myrrhe en punition de son inceste. D’une grande beauté, Adonis fut aimé d’Aphrodite.

    ADRAMELECHdémon de la Bible, grand chancelier des Enfers, président du Haut Conseil des diables. Il est aussi intendant particulier de Bélial et titulaire de la grand-croix de l’ordre de la Mouche fondé par Belzébuth. Adramelech revêt tantôt la forme d’un mulet, tantôt celle d’un paon. Il apparaît parfois aussi comme un centaure qui aime séduire les femmes.

    AGATHODEMONdans la mythologie égyptienne, démon descendant de Thot, adoré par les Egyptiens sous la figure d’un serpent à tête humaine. Les dragons ou les serpents ailés que les Anciens vénéraient s’appelaient agathodemones ou « bons génies ».

    AGNANdémon qui tourmente les deux Amériques par des apparitions et des méchancetés. Il se montre surtout au Brésil et se matérialise sous des formes différentes.

    AGUARESdémon de la Bible, grand-duc de la partie orientale des Enfers, il se présente sous les traits d’un noble vieillard ou d’un seigneur chevauchant un crocodile, épervier au poing. Il enseigne toutes les langues, fait danser les esprits de la terre et produit les secousses telluriques. Ce chef des démons est de l’ordre des vertus. Il dirige trente et une légions.

    news

    AH PUCHDieu maya de la Mort, qui régnait sur la neuvième partie du monde inférieur, la plus profonde, un terrible lieu de supplice. Dans les rares écrits mayas parvenus jusqu’à nous, Ah Puch est décrit comme un squelette ou un cadavre en état de putréfaction. De nos jours, son influence est loin d’avoir disparu. Sous le nom de Yum Cimil (seigneur de la Mort), il est toujours redouté par les Indiens du Guatemala et du Yucatan.

    AKERdieu d’outre-tombe. Cette divinité égyptienne est liée à la croyance selon laquelle le Soleil s’enfonçait à l’ouest, provoquant ainsi la nuit, et réapparaissait à l’est, pour faire naître le jour. Aker est le dieu des profondeurs, divinité active dans l’au-delà. Il est celui qui accueille le pharaon décédé en ouvrant la porte du monde des morts.

    ALASTORdans la mythologie grecque, Alastor est un démon vengeur, associé aux vendettas sanglantes. En grec, son nom signifie d’ailleurs « puissance vengeresse ». Il était à l’origine un mortel, fils de Neleus, le roi de Pylos. Il devint un démon (mineur) lorsqu’il fut tué, ainsi que ses frères, par Hercule.

    ALOCERpuissant démon, grand-duc aux Enfers. Vêtu en chevalier, il monte un cheval gigantesque et les traits de son visage sont ceux d’un lion, il a un teint vermeil et un regard perçant. Il parle avec gravité. Il enseigne l’astronomie et les arts libéraux et dirige trente-six légions.

    ALOUQUEdémon femelle d’origine sémitique à la fois succube et vampire. Elle ôte toute force aux hommes et les conduits au suicide.

    ALRICAUSdémon aussi appelé Aalrihaus, que l’on conjure le samedi. Fauteur de trouble à la cour infernale, c’est un puissant chef de guerre qui commande vingt-deux légions. Il enseigne la logique et la psychologie à ceux qui le servent.

    ALRINACHdémon de l’Occident, président des tempêtes, des tremblements de terre, des pluies ; il prend la forme d’une femme.

    ALRUNEdémon succube d’où serait issue la nation des Huns ; elle prend toutes sortes de formes, mais ne peut changer de sexe. Elle s’invoque exclusivement au moyen des runes.

    ÂLUl’un des sept démons mauvais babylonien, son nom est d’origine sumérienne ; il n’a pas de bouche, pas de membres, pas d’oreilles et pas de visage. Il tombe sur l’humain comme un mur, de préférence la nuit, et lui lie bras, jambes, langue et âme. Il est à l’origine de la maladie dite « main du démon Âlu », caractérisée par une somnolence avec des bourdonnements d’oreilles.

    AMDUSCIASdémon de la Bible. Grand-duc des Enfers, il a la forme d’une licorne, mais lorsqu’il est invoqué il se montre sous une figure humaine. Les arbres s’inclinent à sa voix. Spécialiste de la musique bruyante, il dirige vingt-neuf légions.

    AMON- un des principaux dieux de l’Egypte. Amon signifie « celui qui est caché ». On représente Amon comme un être humain debout ou assis sur un trône, tenant le sceptre et l’ankh, attributs du pouvoir et de la vie. Il est coiffé d’une couronne d’où émergent deux hautes plumes symétriques de faucons. Ces plumes symbolisent le caractère solaire du dieu.

    AMOYMONroi et grand prince de la partie septentrionale des Enfers. Il est l’un des quatre rois des Enfers gouvernant la partie orientale. On l’évoque le matin, de neuf heures à midi, et le soir, de trois à six heures ; Asmodée est son lieutenant et le premier prince de ses Etats.

    ANAMELECHdémon obscur, porteur de mauvaises nouvelles. Il était adoré à Sepharvaïm, ville des Assyriens, et prenait l’apparence d’une caille. Son nom signifierait « bon roi » et des doctes assurent que ce démon est la Lune, tandis qu’Adramelech serait le Soleil.

    ANARAZELl’un des démons chargés de garder les trésors souterrains. Il les transporte d’un lieu à un autre pour les soustraire aux hommes. C’est lui qui, avec ses compagnons Gaziel et Fecor, ébranle les fondements des maisons, provoque les tempêtes, fait sonner les cloches au milieu de la nuit, paraître les spectres et inspire les terreurs nocturnes les plus insupportables.

    ANDRASdémon de la Bible. Grand marquis aux Enfers, on le représente avec le corps d’un ange, la tête d’un chat-huant, chevauchant un loup noir et armé d’un sabre effilé. Il pousse ceux qui l’adorent à tuer leurs ennemis, maîtres et serviteurs. Il provoque les discordes et les querelles. Il règne sur trente légions.

    ANDROALPHUS- marquis de l’Empire infernal. Il a l’aspect d’un paon à la voix grave. Quand il paraît sous une forme humaine, on peut le contraindre à donner des leçons de géométrie. Il est également astronome. Il permet à ceux qui commercent avec lui d’éviter la sentence des juges. Trente légions sont sous ses ordres.

    ANNEBERG- démon des mines qui se montre surtout en Allemagne. Anneberg tua un jour douze ouvriers qui travaillaient dans la mine d’argent qu’il gardait. Il est rancunier et terrible. Il aurait l’aspect d’un cheval au cou immense et aux yeux terrifiants.

    ANUBIS- ce dieu, appelé Inpou ou Anepou par les Egyptiens, est représenté soit sous la forme d’un homme de couleur rouge avec une tête de chien sauvage ou de chacal, soit sous la forme d’un grand chien noir assis ou couché sur un socle en forme de mastaba symbolisant le tombeau sur lequel il veille.

    APHRODITE- déesse grecque de la beauté et de l’amour, de la mer et de la navigation, et de la vie. Sur son origine, on connait deux versions. Selon celle d’Homère, dans l’Iliade, elle est la fille de Zeus et de Dioné ; d’après la tradition populaire et la Théogonie d’Hésiode, elle est née du sang qui tomba dans la mer quand Cronos eut mutilé Ouranos.

    APOLLON- dieu grec de la lumière, il conduit le char du Soleil. C’est aussi un dieu agricole à Amyclées (Apollon Carneios) et en Arcadie (Apollon Nomios). C’est le dieu des purifications, le dieu vengeur qui déchaîne les épidémies, le dieu protecteur, le dieu médecin avant son fils Asclépios, le dieu des arts, surtout de la poésie et de la musique, le dieu de la divination. Il est l’une des douze grandes divinités de l’Olympe.

    ARIMANE- prince des Enfers chez les anciens Perses, source du mal, démon noir engendré par les ténèbres.

    ARIOCH- démon de la vengeance. Il se montre sous les traits d’une hideuse vieille femme aux seins flasques, à la nudité repoussante et aux ailes de chauve-souris, tenant une torche enflammée et une hache.

    ARTEMIS- déesse grecque correspondant à la Diane romaine. Elle est la fille de Zeus et de Léto, sœur jumelle du dieu Apollon. Elle est la déesse de la chasse et des animaux sauvages, notamment des ours. Artémis est aussi la déesse de l’accouchement, de la nature et des moissons et de la Lune. Comme Apollon, Artémis est armée d’un arc et de flèches avec lesquels elle punit les mortels qui l’ont irritée.

    ASCLEPIOS- dieu grec de la santé et de la médecine. La tradition la plus courante fait de lui un fils d’Apollon. Chez Homère, il est considéré comme un héros initié à l’art de la guérison par le centaure Chiron. Plus tard, il fut vénéré comme un dieu à part entière, surtout dans le grand sanctuaire d’Epidaure, où il guérissait les malades qu’il venait visiter en songes pendant leur sommeil. Il fut adopté par les Romains sous le nom d’Esculape.

    ASMODEE- dans la Bible, démon destructeur à l’origine des plaisirs impurs qui incarne la luxure féminine. Ses domaines sont l’erreur, le mensonge et la dissipation. Egalement connu sous les noms de Chammadaï et Sydonaï, il est le surintendant de la maison des jeux. Il ressemble à un serpent possédant trois têtes, dont une d’homme et une de bélier. Il connait aussi des emplacements et des lieux de trésors qu’on peut le forcer à découvrir.

    ASTAROTH- un des sept Satans. Le duc de la Terreur. Il a l’aspect d’un ange très laid. Chevauchant un dragon infernal, il tient une vipère dans la main droite. Avant sa chute, Astaroth faisait parti de l’ordre des Trônes. Il avait une sœur jumelle : Astartée. Il est totalement obsédé par l’idée de la mort, et aime voir couler le sang.

    ATHENA- après avoir avalé la déesse Métis enceinte d’Athéna, Zeus, son amant, ressentit un violent mal de tête. Héphaïstos lui ayant fendu le crâne d’un coup de hache, Athéna en sortit armée et casquée, en poussant un cri de guerre. Douée de raison et de sagesse, elle aida les dieux de l’Olympe à vaincre les Géants.

    ATLAS- géant de la mythologie grecque, l’un des quatre fils du Titan Japet et de l’Océanide Clymène. Il prit part au combat entre les dieux et les géants. Pour le punir, Zeus le condamna à porter la voûte du ciel sur ses épaules. On disait qu’il vivait dans l’extrême Occident, au pays des Hespérides, près du mont Atlas.

    ATON- dieu éphémère de la mythologie égyptienne du Nouvel Empire, vénéré surtout à Thèbes, Héliopolis, et Akhenaton. Autrefois représenté sous les traits d’un homme à tête de faucon, Aton sera représenté sous la forme d’un disque solaire, dont les rayons terminés par des mains tendent la clef de vie, « ankh », et transmettent la vie sur terre.

    ATTUKU- démon qui, suivant une antique tradition babylonienne, a le pouvoir de déchaîner les tempêtes et les ouragans à la demande des magiciens et des mages.

    AZAEL- dans la Bible, c’est l’un des anges rebelles qui se révoltèrent contre Dieu. Les rabbins disent qu’il est enchaîné sur des pierres pointues, dans un endroit obscur du désert, en attendant le Jugement dernier.

    AZAZEL- dans l’Ancien Testament, ange déchu, démon. A la fête de l’Expiation, que les juifs célébraient le dixième jour du septième mois, on amenait au grand-prêtre deux boucs qu’il tirait au sort : l’un pour le Seigneur, l’autre pour Azazel. Celui sur qui tombait le sort du Seigneur était immolé, et son sang servait pour l’expiation. Il est le premier porte-enseigne des armées infernales.

    AZRAËL- dans les traditions bibliques et coraniques, ange de la mort. Nul ne peut se dérober à son pouvoir, ni échapper au destin qui lui est réservé.

    -B-

    BAALBERITH- démon secondaire, maître des alliances, secrétaire général et archiviste des Enfers. Les Phéniciens, qui l’adoraient, le prenaient à témoin lors de leurs serments.

    BAALZEPHON- capitaine des gardes ou sentinelles des Enfers. Les Egyptiens l’adoraient et lui reconnaissaient le pouvoir d’empêcher leurs esclaves de s’enfuir.

    BALAN- démon de la Bible, souverain infernal. Il est représenté nu et chevauchant un ours, épervier au poing, parfois avec trois têtes (taureau, homme aux yeux de braise, bélier).

    BALI- prince des démons et roi de l’enfer, selon les croyances indiennes.

    BANEBDJEDET- dieu égyptiens de la fécondité. Bélier, seigneur et grand protecteur de la ville de Mendès.

    BAPHOMET- divinité mystérieuse à tête barbue, possédant de grandes oreilles, des cornes et des ailes. Elle est surtout connue pour l’association qui en a été faite avec les Templiers. En effet, ceux-ci furent accusés d’adorer Baphomet, et de se livrer à des pratiques diaboliques. Jacques de Molay, Grand Maître des Templiers, avec tous ses frères maçons, subit la mort pour ce fait. Dans cette perspective, certains assurent que le Baphomet serait la formule alchimique du grand œuvre dissimulée dans les symboles métaphoriques du Temple. Le Baphomet serait alors celui qui possède la formule de la transmutation de l’argent en or pur. Autrement dit, il personnifierait la pierre philosophale.

    BARBATOS- grand et puissant démon, grand-duc aux Enfers, il se montre sous la figure d’un archer ou d’un chasseur. On le rencontre dans les forêts. Quatre rois sonnent du cor devant lui, il enseigne le « langage » des oiseaux, des taureaux, des chiens. Il connaît les trésors enfouis par les magiciens et réconcilie les amis brouillés. Il commande trente légions infernales et connaît le passé et le futur.

    BARON- démon créé sur mesure par les invocations du baron Gilles de Rais, qui lui sacrifiait les mains et le cœur des enfants pour obtenir la recette de la pierre philosophale et le moyen de faire de l’or.

    BARON SAMEDI- dieu le la mort et gardien des tombes, assimilé à Satan, dans le vaudou haïtien.

    BATSCUM-BASSA- démon turc que l’on invoque en Orient pour avoir du beau temps ou de la pluie.

    BECHARD- démon désigné dans les Clavicules de Salomon (manuel de magie) comme ayant puissance sur les vents et les tempêtes. Il fait grêler, tonner et pleuvoir, au moyen d’un maléfice qu’il compose avec des crapauds et des drogues.

    BEHEMOTH- animal biblique mystérieux. Démon lourd et stupide, malgré ses dignités. Sa force est dans ses reins, ses domaines sont la gourmandise et les plaisirs du ventre. Quelques démonomanes disent qu’il est aux Enfers sommelier et grand échanson.

    BELIAL- démon de la Bible adoré des Sidoniens ou Phéniciens. L’enfer n’a pas reçu d’esprit plus dissolu, plus crapuleux, plus épris du vice pour le vice même. Si son âme est hideuse et vile, son extérieur est séduisant. Il a le maintient plein de grâce et de dignité. Il eut un culte à Sodome et dans d’autres villes, mais jamais on n’osa lui ériger des autels.

    BELPHEGOR- démon des découvertes et des inventions ingénieuses. En général représenté sous les traits d’un démon barbu et pourvu de cornes, il se présente parfois dans un corps de jeune femme. C’était un dieu adoré par les anciens peuples moabites sur le mont Phégor, où devait s’élever un sanctuaire qui lui était dédié.

    BELZEBUTH- prince des démons, selon les Ecritures, le premier en pouvoir et en crime après Satan. Il est le chef des armées infernales, prince régent et grand-croix de l’ordre de la Mouche. Le monarque des Enfers est d’une taille prodigieuse, assis sur un trône immense, le front ceint d’un bandeau de feu, la poitrine gonflée, le visage bouffi, les yeux étincelants, l’air menaçant. Il a les narines larges, deux grandes cornes sur la tête, deux larges pattes de canard, une queue de lion et deux ailes de chauve-souris sont attachées à ses épaules.

    BERITH- démon de la Bible, duc aux Enfers, grand et terrible. Il est connu sous trois noms : Béal, Bérith, Bolfri. Il se montre sous les traits d’un jeune soldat habillé de rouge, monté sur un cheval de même couleur, portant une couronne au front ; il répond sur le passé, le présent et l’avenir. Il a le talent de changer tous les métaux en or, il est le démon des alchimistes ; vingt-six légions sont sous ses ordres.

    BEYREVRA- démon indien, chef des âmes qui errent dans l’espace, changées en démons aériens. Sa particularité est d’avoir des ongles très crochus.

    BUER- démon qui préside aux Enfers. Il a la forme d’une étoile ou d’une roue à cinq branches, et s’avance en roulant sur lui-même. Il enseigne la philosophie, la logique et les vertus des herbes médicinales, il rend la santé aux malades, et commande cinquante légions.

    BUNE- démon puissant, grand-duc aux Enfers. Il a l’aspect d’un dragon à trois têtes, dont la troisième seulement est celle d’un homme. Il parle par signes uniquement ; il déplace les cadavres, hante les cimetières et rassemble les démons sur les sépulcres. Il enrichit et enseigne l’éloquence à ceux qui le servent. Il dirige trente légions.

    BYLETH- démon fort et terrible, l’un des rois de l’enfer. On le représente assis sur un cheval blanc, précédé de trompettes et de musiciens variés. L’exorciste qui l’évoque doit faire preuve de beaucoup de prudence, car il n’obéit qu’avec fureur. Il était autrefois de l’ordre des puissances ; il espère un jour remonter dans le ciel sur le septième trône. Il régit quatre-vingts légions.

    -C-

    CASCRINOLAS- grand président aux Enfers, il a l’aspect d’un chien et des ailes de griffon. Il enseigne les arts libéraux et inspire les homicides. Il rend l’homme invisible et commande trente-six légions.

    CARABIA- démon qui possède un grand pouvoir en enfer. Il en est d’ailleurs le roi, du moins pour une partie, et comte d’une province considérable. Il se présente sous la figure d’une étoile à cinq rayons, connait les vertus des plantes et des pierres précieuses ; il peut se changer en n’importe quel oiseau, voler et chanter comme lui. Il gouverne trente légions.

    CAYM- démon de la Bible de classe supérieure, grand président aux Enfers. Il peut prendre la forme d’un merle ou bien celle d’un homme, répandant alors du brasier ardent et portant à la main un sabre effilé. Il peut par astuce désespérer le logicien le plus aguerri. Il connaît l’avenir et règne sur trente légions.

    CERBERE- démon prenant la forme d’un corbeau à la voix rauque. Il donne l’éloquence, l’amabilité et enseigne les beaux-arts. Dans la mythologie grecque, c’est aussi le chien qui garde les Enfers. Il régit dix-neuf légions.

    CHIRIDIRELLE- démon qui secourt les voyageurs et qui les renseigne sur le bon chemin à prendre lorsqu’ils sont égarés. Il se montre à ceux qui l’invoquent sous la forme d’un passant à cheval.

    CIMERIESgrand et puissant démon, marquis de l’Empire infernal. Il enseigne la grammaire, la logique et la rhétorique. Il donne à l’homme sa légèreté quand il court, et aux bourgeois la tournure fringanté des militaires. Le marquis Cimeriès est capitaine de vingt-six légions.

    -D-

    DAGON- dieu des populations sémitiques du Nord-Ouest. Démon de second ordre, boulanger et grand panetier de la cour infernale. Les Philistins l’adoraient sous la forme d’un homme à queue de poisson ; ils lui attribuaient l’invention de l’agriculture.

    DIABLE (le)- équivalent de Satan. Le plus puissant des anges déchus, le principal adversaire de Dieu et de l’homme, l’accusateur des croyants. Il est le tentateur qui pousse les hommes à pécher. C’est l’accusateur, celui qui s’oppose à Dieu ; appelé aussi le malin, Bélial, le dieu de ce siècle, le prince de ce monde, le serpent, le chef des puissances spirituelles de méchancetés actuellement dans les lieux célestes, mais dont la fin est l’« étang de feu et de soufre » (Apocalypse XX, 10).

    -E-

    EDJO-  déesse cobra, protégeant les pharaons, représentée par le diadème royal.

    -F-

    FLAUROS- grand général aux Enfers, il a l’aspect d’un léopard, mais lorsqu’il prend forme humaine, il a un visage affreux avec des yeux de feu rouges. Il connaît le passé et l’avenir et soulève tous les démons ou esprits contre ses ennemis les exorcistes.

    FOCADOR- démon ayant un grade de général aux Enfers. Il se montre sous les traits d’un homme ayant des ailes de griffon. Sous cette forme, il tue les bourgeois et les jette dans les flots, il commande à la mer, aux vents, et renverse les vaisseaux de guerre. Trente légions sont sous ses ordres.

    FORCAS- chevalier, grand président des Enfers, il apparaît sous la forme d’un homme vigoureux, avec une longue barbe et des cheveux très blancs. Il est monté sur un grand cheval et tient un dard aigu. Il enseigne la logique, l’esthétique, la chiromancie, la pyromancie et la rhétorique. Il rend l’homme invisible, ingénieux et beau parleur. Il a sous ses ordres vingt-neuf légions de démons.

    FURFUR- démon qui possède le rang de comte aux Enfers. Il a l’aspect d’un cerf avec une queue enflammée. C’est un menteur invétéré. Il lui arrive de prendre la forme d’un ange. Il parle d’une voix rauque et entretient l’union et les bonnes relations entre les maris et les femmes. Il fait tomber la foudre, luire les éclairs et gronder le tonnerre. Il gouverne vingt-six légions.

    -G-

    GAMYCYN- grand marquis des Enfers, puissant démon qui a l’aspect d’un petit cheval. Sous sa forme humaine, il possède une voix rauque et parle sans s’arrêter sur les arts libéraux. Il fait aussi paraître devant l’exorciste les âmes qui ont péri dans la mer. Il répond clairement à toutes les questions qu’on lui pose. Il dirige trente légions.

    GAZIEL- démon responsable des trésors souterrains, qu’il transporte habilement d’un lieu à un autre pour les soustraire aux hommes. Il ébranle les maisons et fait souffler des vents accompagnés de flammes. Il inspire la terreur par un grand bruit de cloches et de clochettes. Il ranime les cadavres, mais pour un moment seulement.

    GEB- dieu égyptien héliopolitain de la Terre, frère et époux de Nout, fils de Chou et de Tefnout. Il règne sur les mondes souterrains, accueille et protège les défunts. Premier pharaon mythique de l’Egypte, il symbolise la sagesse et l’hérédité du pouvoir royal.

    -H-

    HAAGENTI- grand président aux Enfers, il a l’aspect d’un taureau avec des ailes de griffon. Il rend l’homme habile à toutes choses, et enseigne la perfection et l’art de transmuer tous les métaux en or. Il dirige trente-trois légions.

    HABORYM- démon des incendies, appelé aussi Aym, et portant aux Enfers le titre de duc. Il a l’aspect d’un cheval sur une vipère, avec trois têtes, l’une de serpent, l’autre d’homme, la troisième de chat. Il règne sur vingt-six légions.

    HADES- dieu grec des morts, fils de Cronos et de Rhéa. Roi des Enfers.

    HALLULAYA- démon de Babylone qui cherche à tourmenter les hommes quand ils sont sur les routes. Son nom peut être traduit par la « courtilière » (petit insecte qui vit dans des terriers et qui peut être nuisible dans les potagers).

    HALPHAS- grand comte des Enfers, qui a l’aspect d’une cigogne, avec une voix bruyante. Il bâtit les villes, ordonne les guerres et a sous ses ordres vingt-six légions.

    HAPI- dieu égyptien représenté sur les canopes comme un homme momifié avec une tête de babouin.

    HAPY- dieu du Nil, décrit comme un homme corpulent avec une couronne de lys ou de tiges de papyrus.

    HARMAKHIS- dans la mythologie égyptienne, dieu qui personnifiait le soleil levant. Il a été, à ce titre, souvent associé à Khépri comme un symbole de la résurrection ou de la vie éternelle. Sa représentation la plus célèbre demeure celle du sphinx de Gizeh, un lion à tête humaine portant la coiffe royale et l’uraeus, qui fut entièrement sculpté dans la roche.

    HATHOR- déesse égyptienne, fille de Rê et de Nout, elle est l’œil de Rê et déesse de la joie protectrice de l’amour, de la maternité et de la musique. Vénérée à Dendérah, Hathor était étroitement liée à la sexualité, à la fécondité, à la grossesse et à la naissance. A l’origine, c’est elle qui a enfanté le monde : elle nourrit les vivants et les morts.

    HECATE- dans la mythologie grecque, déesse de la Lune. Originaire de Thrace, fille d’Astéria et du Titan Persès, elle apparaît comme une déesse tricéphale, une tête de lion, une de chien et une de jument (symbole des trois phases de la lune).

    HEH- dieu égyptien de l’infini et de l’éternité. Il est chargé de comptabiliser les années de règne d’un pharaon. Il a l’aspect d’un homme à genoux tendant les bras vers le ciel.

    HERA- dans la mythologie grecque, déesse du mariage, épouse de Zeus ; identifiée à Junon par les Romains.

    HERMES- dieu de la mythologie grecque, fils de Zeus et de la nymphe Maia. Hermès est considéré comme le créateur de l’alchimie. Selon les ésotéristes, ses travaux datent de la plus haute Antiquité (XXe siècle avant notre ère).

    HORUS- dieu égyptien du ciel, représenté sous la forme d’un faucon portant une couronne avec un cobra ou la double couronne d’Egypte, ou d’un homme à tête de faucon. Le faucon fut vénéré depuis les temps les plus anciens en tant que divinité cosmique. Son corps représentait le ciel, et ses yeux le soleil et la lune.

    HUMTABA- démon de Babylone qui a la réputation de ne rien pardonner. Sa voix est l’ouragan, sa bouche le feu, son haleine la mort.

    -I-

    IDUN- dans la mythologie nordique, déesse de la fertilité, de la jeunesse, du printemps et de la mort, mariée à Bragi, dieu de la poésie. Elle est surtout la gardienne des pommes éternelles qu’elle donne aux dieux pour qu’ils ne vieillissent jamais.

    IGAY- dieu égyptien, protecteur du désert occidental. Il veillait à ce que l’eau ne manque pas dans les oasis. Les voyageurs lui déposaient des cadeaux et offrandes de toutes sortes. Son lieu de culte était Dakhla, qui fut le siège d’un gouvernement provincial sous l’Ancien Empire. Cette ville fut découverte en 1947 lors d’une forte tempête de sable.

    IPES- prince et comte de l’enfer, il a l’aspect d’un ange mais peut aussi prendre la forme d’un lion, avec la tête et les pattes d’une oie et une queue de lièvre. Il connaît le passé et l’avenir, donne du génie et de l’audace aux hommes. Il dirige trente-six légions.

    ISIS- déesse égyptienne. Fille de Geb et de Nout, sœur et épouse d’Osiris. Isis est l’une des déesses les plus populaires du panthéon égyptien. Son image est représentée dans les temples et dans les sanctuaires, mais elle participe aussi à la vie religieuse de tout Egyptien. Son emblème est le nœud magique, amulette hautement protectrice. On la trouve parfois représentée avec des ailes déployées.

    -K-

    KEKOU- en Egypte, dieu crapaud de la nuit, dieu des ténèbres et du monde obscur.

    KELEN- démon présidant les débauches et les orgies.

    KEMOUR- en Egypte, dieu taureau souvent assimilé à une manifestation du dieu Osiris. Il est le dieu des inondations, de la fertilité et de la vie. Il veillait plus particulièrement sur la région du Delta.

    KHENSIT- déesse solaire de Basse-Egypte, elle se manifeste sous la forme de l’uraeus (motif ornemental placé sur le front du pharaon).

    KHEPRI- dieu solaire(Egypte), incarnation du soleil levant, il est représenté sous l’aspect d’un scarabée ou d’un homme avec une tête de scarabée. Dieu solaire du matin, Rê celui du midi, Atoum celui du couchant.

    KHERTY- dieu égyptien berger et passeur, représentant du soleil nocturne. Il apparaît sous la forme d’un bélier couché.

    KHNOUM- dieu égyptien ces cataractes, gardien des sources du Nil, il contrôlait la crue du fleuve nourricier. Vénéré durant l’Ancien et le Moyen Empire (3000 à 1800 av. J.-C.), il est généralement représenté sous forme humaine à tête de bélier coiffée de cornes horizontales.

    KHONSOU- dieu lunaire égyptien, fils d’Amon et de Mout, représenté sous la forme d’un enfant ou d’un homme hiéracocéphale. Il porte un symbole de lune au-dessus de la tête. Il est également le dieu de la magie. Les fidèles et les malades se pressaient pour le prier.

    -L-

    LAMASTU- démone, l’un des sept démons de Babylonie. Nue, stérile et vierge insatiable, elle s’en prend aux femmes enceintes et aux nouveau-nés. Elle intervient sous sept formes différentes.

    LEONARD-  démon du premier ordre, grand maître des sabbats, chef des démons subalternes, inspecteur général de la sorcellerie, de la magie noire et des sorciers. On l’appelle souvent le grand nègre. Il préside aux sabbats en prenant la forme d’un bouc de haute taille, dressé sur ses pattes postérieures, terminées soit par des sabots fendus, soit par des pieds d’oie. Il est taciturne et mélancolique.

    LEVIATHAN- dans la mythologie phénicienne, puissant démon, grand amiral des Enfers. C’est une baleine (ou un poisson) de taille démesurée. A invoquer avec prudence, car il est rebelle, menteur et agressif. Tout ce qui concerne mensonge, duperie, tromperie, fausseté et trahison est son apanage. Il est aussi spécialisé dans la possession démoniaque.

    LILITH- dans la tradition rabbinique, puissante démone, princesse suprême des Enfers et reine des succubes. C’est l’épouse de Samaël, et certaines traditions en font la première femme d’Adam, qu’elle aurait abandonné. Elle déteste les nouveau-nés et s’en prend tout spécialement à eux, ainsi qu’aux femmes enceintes qu’elle fait avorter ou mourir en couches.

    LUCIFER- un des plus puissants démons, roi de l’Orient, grand légiste des Enfers et justicier suprême. Il se montre comme un bel enfant nu, avec de petites cornes frontales.

    -M-

    MAÏTEF- dieu égyptien protecteur des défunts et du huitième jour de chaque mois. Ce dieu symbolise le défunt ressuscité dans l’au-delà.

    MAKE MAKE-  dieu oiseau, principal dieu de l’île de Pâques. Le village d’Orongo (dit le « Village des hommes-oiseaux ») est un haut lieu mystique de l’île.

    MAMMON- démon de l’avarice ; c’est lui qui apprit aux hommes à déchirer le sein de la terre pour en découvrir les trésors. Dans le Talmud, ainsi que dans le Nouveau Testament, Mammon signifie « possession » (matérielle). Il a l’apparence d’un grand oiseau maigre, un rapace au long bec.

    MARADA- démon rebelle, audacieux et insolent, qui, aux dires du Coran, répand la corruption.

    MARBAS- grand président aux Enfers, il se montre sous la forme d’un lion furieux. Il envoie les maladies, donne la connaissance des arts mécaniques, change l’homme en différentes formes. Il commande trente-six légions.

    MARTHYM- duc aux Enfers, grand et fort. Il a l’apparence d’un homme robuste, qui porte au derrière une queue de serpent. Il monte un cheval d’une blancheur livide et connaît les vertus des plantes et des pierres précieuses. Il dirige trente légions.

    MEPHISTOPHELES- démon de la littérature médiévale. On le reconnaît à sa froide méchanceté, à ce rire amer qui insulte aux larmes, à la joie féroce que lui cause l’aspect des douleurs. Il est, après Satan, le plus redoutable meneur des Enfers. Par la raillerie, il est celui qui hait la lumière, attaque les vertus, abreuve de mépris les talents, brise les réussites et les gloires. Il est un personnage de la légende du docteur Faust et de toutes les œuvres littéraires européennes qui se sont inspirées du mythe.

    MERET- divinité égyptienne apparue sous transe. Déesse des terres de Haute-Egypte, des Deux Terres, des musiciens, elle est la protectrice du pharaon. Elle est souvent représentée dans les bas-reliefs des temples sous l’aspect d’une femme tendant les bras vers l’horizon.

    MINOSON- démon qui fait gagner à toutes sortes de jeux.

    MITHRA- divinité solaire dont le culte, issu de Perse, se répandit dans le monde gréco-romain (600 avant J.-C.). Avec une initiation comprenant sept degrés, des banquets sacrés et des sacrifices d’animaux, ce culte rivalisa un temps avec le christianisme.

    MONTOU- dieu égyptien de l’antique ville d’Hermonthis, près de Thèbes. Guerrier à tête de taureau armé d’un arc, de flèches, d’un gourdin et d’un poignard. On le voit aussi représenté avec une tête de faucon surmonté d’un disque solaire et de deux hautes plumes, et pourvu de deux cobras royaux.

    MORAX- capitaine, comte et président de plusieurs bandes infernales. Il se fait voir sous la forme d’un taureau. Lorsqu’il prend figure humaine, il instruit l’homme à l’astronomie et dans les arts libéraux. Il est le prince des esprits familiers qui sont doux et sages. Trente-six légions lui obéissent.

    MULLIN- démon d’un ordre inférieur, connu pour être le premier valet de chambre de Belzébuth.

    MUTU- démon babylonien de la maladie et de la mort. On le combat avec des simulacres de cire ou de faïences.

    -N-

    NAIMBROTH- démon que l’on conjure le mardi.

    NAMTAR- vizir des Enfers. L’un des sept démons mauvais de Babylone. Messager de la mort, il tient dans sa main droite une épée et, dans sa main gauche, il brandit sa victime par les cheveux.

    NEFERTOUM- dieu égyptien, fils du dieu Ptah et de la déesse Sekhmet. Dieu du lotus bleu primordial, il est représenté sous l’aspect d’un homme coiffé d’un lotus.

    NEKHEB-KAOU- divinité égyptienne. Serpent divin régnant dans l’océan primordial. Son rôle est d’unifier et de régénérer les énergies créatrices (ka) originelles.

    NEPHTYS- déesse égyptienne du foyer, maîtresse de l’habitat, elle est également la déesse gardienne des morts. La plupart du temps, elle apparaît dans les représentations funéraires veillant sur le corps du défunt.

    NERGAL- démon du second ordre, chef de la police du Ténébreux Empire, premier espion de Belzébuth, sous la surveillance du grand Lucifer.

    NIRUDY- roi des démons malfaisants chez les Indiens. On le représente porté sur les épaules d’un géants et tenant un sabre à la main.

    NITOES- démons ou génies que les habitants des îles Moluques consultent lorsqu’il s’agit de prendre de grandes décisions pour traiter des affaires importantes.

    NYBBAS- démon d’un ordre inférieur. Prince des médias, il a également l’intendance des visions et des songes. Perçu comme un bateleur et un charlatan, on le traite avec peu d’égards.

    NYSROCK- démon du second ordre, chef de la cuisine de Belzébuth, seigneur de la délicate tentation et des plaisirs de la table.

    -O-

    OLIVIER- démon invoqué comme prince des archanges dans les litanies du sabbat.

    ONOURIS- dieu égyptien de la chasse et du désert. Il est représenté sous la forme d’un homme portant quatre plumes ou une perruque ronde sur la tête.

    OPHIONEE- chef des démons et des mauvais génies qui se révoltèrent contre Jupiter.

    ORIAS- démon des astrologues et des devins, grand marquis de l’Empire infernal. Il a l’aspect d’un lion furieux, assis sur un cheval qui a la queue d’un serpent. Il porte dans chaque main une vipère. Il connaît l’astronomie et l’astrologie. Il dirige trente légions.

    OROBAS- grand prince du Sombre Empire, il a l’aspect d’un beau cheval. Il donne des réponses sur le passé, le présent, et l’avenir. Il découvre le mensonge, réconcilie les ennemis et dirige vingt légions.

    OSIRIS- le plus connu des dieux égyptiens. Fils aîné de Geb et de Nout, frère et époux d’Isis, frère de Seth et de Nephtys, père d’Horus et d’Anubis. Osiris naquit à Memphis. Dieu anthropomorphe le plus souvent représenté vêtu d’une tunique étroite et coiffé d’une couronne qu’ornent deux hautes plumes, il tient en main les symboles de la royauté : le fouet et le sceptre. Il gouverne le royaume souterrain de l‘au-delà et règne sur les morts.

    OTIS- dans la démonologie chrétienne, grand président des Enfers. Il a l’aspect d’une vipère ; il a de grandes dents, deux cornes sur la tête et un glaive à la main. Il répond effrontément sur le présent et l’avenir. Il commande soixante légions.

    OUADJET- déesse tutélaire de la Basse-Egypte représentée sous la forme d’un cobra.

    OZE- grand président des Enfers, qui a l’aspect d’un léopard, ou parfois d’un homme. Il rend ses adeptes habiles dans les arts libéraux et possède de grandes connaissances sur les choses abstraites et divines. Oze porte une couronne ; son règne ne dure qu’une heure par jour.

    -P-

    PAN- prince des incubes et prince démon de la corruption, de la tentation… Dieu des pâturages, des moutons et des chèvres. Il est le fils d’Hermès. Il avait les membres inférieurs de la chèvre et de petites cornes dressées sur la tête.

    PAYMON- l’un des rois de l’enfer. Il se montre aux exorcistes sous la forme d’un homme à cheval couronné d’un diadème. Il dirige deux cents légions.

    PICOLLUS- démon vénéré par les anciens habitants de la Prusse, qui lui consacraient la tête d’un homme mort et brûlaient du suif en son honneur. Ce démon se faisait voir aux derniers jours des personnages importants. Si on ne l’apaisait pas, il se présentait une seconde fois ; et lorsqu’on lui donnait la peine de paraître une troisième, on ne pouvait que l’adoucir par une profusion de sang frais humain.

    PROSPERINE- prince démon des esprits du mal.

    PTAH- dieu égyptien, grand artisan de l’univers, protecteur des pharaons, il prit Memphis pour ville sacrée. Dans la cosmogonie memphite, Ptah apparaît comme le dieu créateur des autres divinités. Il se situe au-dessus de la matière et de la chair, il incarne la toute puissance de l’esprit.

    -R-

    RAKSHASA- démon nocturne qui attaque les humains dans les lieux isolés en Inde.

    RAUM- démon de la destruction. Grand comte du sombre empire, il a l’aspect d’un corbeau lorsqu’il est conjuré. Il détruit les villes, donne des dignités, il est de l’ordre des trônes et dirige trente légions.

    RIMMON- démon syrien d’un ordre inférieur. Premier médecin de l’empereur infernal. Il était adoré à Damas, sous le nom de Remmon ou Remnon. On lui attribuait le pouvoir de guérir la lèpre.

     RONWE- démon, marquis et comte de l’enfer, qui apparaît sous la forme d’un monstre. Il donne à ses adeptes la connaissance des langues. Dix-neuf cohortes infernales sont sous ses ordres.

    -S-

    SAMAËL- prince des démons. Son nom signifie « Venin de Dieu ». Dans la tradition rabbinique, Samaël est l’ange de la mort. Vêtu de feu, lui-même composé de feu, il est représenté sous diverses formes, comme celle d’un chameau avec six paires d’ailes, ou d’un serpent, celui qui séduisit Eve, et tient un glaive dont le bout est enduit d’un poison mortel. On le trouve aussi sous la forme d’un ange, armé d’un arc et d’une épée, avec un visage de squelette.

    SAMANUM- démon rouge qui attaque les hommes, les plantes et les minéraux. En Babylonie, on lui attribue des pouvoirs sexuels sur l’homme et la femme. Il provoque les pluies rouges.

    SATAN- la démonologie en fait le prince des Ténèbres, le maître suprême des démons. Il apparaît sous la forme d’un homme de haute stature à la peau noire, avec des ailes de chauve-souris, des cornes de bouc et une longue queue de serpent. Ses pieds sont ceux d’un bouc ou d’une oie. Sa voix est terrible ; il peut même cracher du feu. Ses yeux lancent des éclairs et son odeur est d’une puanteur sans nom.

    SATURNE- dieu italique et romain identifié au Cronos grec. Le culte de Saturne est attesté à Rome depuis la plus haute antiquité et s’est maintenu jusqu’aux derniers instants de l’Empire. Un temple lui était dédié sur le forum. On célébrait en son honneur les Saturnales.

    SETH- dieu maléfique de la mythologie égyptienne. Il fut considéré dans l’ancienne Egypte comme la personnification du mal, le dieu des Ténèbres. Consumé par la jalousie, il fait périr son frère Osiris pour s’emparer de la moitié de royaume qui lui revient. Il le découpe en quatorze morceaux qu’il dispersa dans toute l’Egypte.

    SHAYTAN- démon d’une laideur terrifiante qui recouvre plusieurs démons. Il est parvenu à se faire adorer par l’homme comme un dieu, en qui le Coran reconnaît le démon.

    SIDRAGASUM- démon qui a le pouvoir de faire danser les femmes mondaines.

    SITTIM- démon indien qui habite les bois et est représenté sous une forme humaine.

    STOLAS- grand prince des Enfers qui a l’aspect d’un hibou, il enseigne l’astronomie et connaît les propriétés des plantes et la valeur des pierres précieuses. Il dirige vingt-six légions.

    SUCCOR-BENOTH- démon de la jalousie. Chef des démons eunuques de Belzébuth.

    SUCCUBE- démon prenant la figure d’une femme. Hector de Boëce, dans son histoire d’Ecosse, parle d’un très beau jeune homme qui, pendant plusieurs mois, reçut dans sa chambre, portes et fenêtres pourtant hermétiquement fermées, les visites d’une diablesse succube, de la plus grande beauté. Cependant, elle n’obtint rien de ce vertueux jeune homme.

    SUSTRUGIEL- démon qui, selon les Clavicules de Salomon, enseigne l’art magique et donne des esprits familiers.

    SYTRY- grand prince aux Enfers. Il a l’aspect d’un léopard avec des ailes de griffon, mais lorsqu’il prend forme humaine, il est d’une grande beauté. C’est lui qui enflamme les passions. Il découvre, quand on les lui demande, les secrets des femmes qu’il tourne volontiers en ridicule. Il dirige soixante-dix légions.

    -T-

    TAP- grand président et grand prince aux Enfers. Il se montre à midi lorsqu’il prend une forme humaine. Il commande à quatre des principaux rois de l’Empire infernal. Il a l’empire sur les démons soumis à la puissance d’Amaynon, et transporte très rapidement les hommes dans les différentes contrées qu’ils veulent parcourir. Il commande soixante-dix légions.

    -U-

    UKOBACH- démon d’un ordre inférieur, il prend la forme d’un corps enflammé. On le dit inventeur des fritures et des feux d’artifice. Il est chargé par Belzébuth d’entretenir l’huile dans les chaudières infernales.

    UPHIR- démon chimiste, responsable de la santé de Belzébuth et des grands de sa cour, qui personnifie l’œil de Rê.

    -V-

    VALAFAR- grand et puissant duc de l’Empire infernal, il a l’aspect d’un ange ou d’un lion, avec la tête et les pattes d’une oie et une queue de lièvre. Il connaît le passé et l’avenir, donne du génie et de l’audace aux hommes, et dirige trente-six légions.

    VAPULA- grand et puissant duc de l’Empire infernal, il a l’aspect d’un lion avec des ailes de griffon. Il est très adroit en mécanique et en philosophie et donne du génie aux savants. Il est à la tête de trente-six légions.

    VEPAR- redoutable duc des Enfers, il se montre sous la forme d’une sirène, conduit les vaisseaux marchands et afflige les hommes de blessures venimeuses, qu’on ne guérit que par exorcisme. Il commande vingt-neuf légions.

    VERDELET- démon du second ordre, maître des cérémonies de la cour infernale. Il est chargé du transport des sorcières au sabbat.

    VOLAC- grand président aux Enfers. Il apparaît sous la forme d’un enfant avec des ailes d’anges, monté sur un dragon à deux têtes. Il connaît les demeures des planètes et la retraite des serpents. Trente légions lui obéissent.

    -W-

    WALL- grand et puissant duc du Sombre Empire, il a la forme d’un dromadaire haut et terrible. S’il prend figure humaine, il parle égyptien. Trente-six légions sont sous ses ordres.

    -X-

    XAPHAN- démon du second ordre. Quand Satan et ses anges se révoltèrent contre Dieu, Xaphan se joignit aux mécontents, et il fut bien reçu, car il avait l’esprit inventif. Il proposa aux rebelles de mettre le feu dans le ciel, mais il fut précipité avec les autres au fond de l’abîme, où il est continuellement occupé  à entretenir la braise des fourneaux avec sa bouche et ses mains.

    XEZBETH- démon des prodiges imaginaires, des contes merveilleux et du mensonge ; il est impossible de compter ses disciples.

    -Y-

    YAN-GANT-YAN- dans les croyances et superstitions des habitants du Finistère (29), espèce de démon qui, la nuit, porte cinq chandelles sur les cinq doigts, et les tourne avec la rapidité d’un dévidoir.

    -Z-

    ZABULON- démon qui possédait une sœur laie de Loudun.

    ZAEBOS- grand comte des Enfers. Il a la figure d’un beau soldat monté sur un crocodile ; sa tête est ornée d’une couronne ducale.

    ZAGAM- grand roi et président de l’Enfer. Il a l’apparence d’un taureau aux ailes de griffon. Il change l’eau en vin, le sang en huile, le plomb en argent et le cuivre en or. Trente légions sont sous ses ordres.

    *

    Aura2

     

    Source- DICTIONNAIRE DE L’ETRANGE par J. Mazeau & A. Le Blé, éditions le pré aux clercs, 2007

    *

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :