• Il se réveille et parle 3 langues !

    Marne- Un agriculteur en retraite a vécu une expérience pour le moins étrange.

    Cette personne ayant pas fait d'études secondaires, par conséquent, n'a jamais appris à parler de langues étrangères. Un matin de juin 1999, en se réveillant, aux côtés de son épouse, il lui lance :"Bonjorno cara mia, come va ?" ("Bonjour ma chérie, comment vas-tu?" en italien).

    "J'ai d'abord cru que mon cerveau débloquait complètement explique-t-il. Je me rendais compte que je n'arrivais plus à parler le français. Je pensais des choses, j'essayais de les dire, mais des sons étranges sortaient de ma bouche. Ma femme m'a donc conduit à l'hôpital. C'est là qu'un docteur m'a annoncé que j'étais en train de lui parler en anglais et en italien. Après quelques heures, je suis de nouveau arrivé à parler le français. Mais il suffisait que je le veuille pour parler un anglais ou un italien parfait. Après quelques semaines, tout est rentré dans l'ordre et je n'ai plus su parler ces deux langues étrangères. C'est presque dommage, mais bon! Je ne saurai jamais pourquoi, pendant quelque temps, j'ai maîtrisé deux langues sans les avoir apprises..."

    Il se réveille et parle 3 langues !

    Pin It

    votre commentaire
  • Mexique- une base à Miramar ?

    Selon une croyance populaire, il y aurait, à une profondeur d’environ 800 mètres sous la plage de Miramar (située à Ciudad Madero, au Mexique), une base extraterrestre qui protégerait la région de tout phénomène naturel susceptible de lui nuire.

     

    En 1955, l'ouragan Hilda a détruit tout sur son passage, provoquant une grande tragédie à Tampico, dans l’État de Tamaulipas. Mais depuis cette année-là, cet endroit semble être à l'abri de ce type de catastrophes naturelles. Ses habitants prétendent être protégés par des extraterrestres ou des êtres venus d’ailleurs. Les habitants de la région célèbrent, depuis des décennies, « el día del marciano» tous les derniers mardis de chaque mois, en l’honneur de ces aliens.

     

    D’après certains habitants, à une profondeur d’environ 800 mètres sous la plage de Miramar, des extraterrestres auraient creusés une base dans le but de protéger la côte de toutes catastrophes naturelles.

    Selon divers témoignages, les habitants de Tampico auraient eu des contacts étroits et réguliers avec des extraterrestres. Comme s’il s’agissait d’esprits d’outre-tombe ; certains ont même « invoqué » leur présence, obtenant parfois des réponses « magiques ».

    Selon le site Internet vice.com, un homme du nom de Raúl, résidant à Tampico, fêtait son anniversaire lorsqu'il aurait observé des OVNIS.

     

    Le soir de son anniversaire, après avoir festoyé avec des amis, Raul a traversé le pont de Tampico quand il se souvint de la légende qui dit qu’à chaque extrémité du pont se trouve un OVNI qui les surveille.

    Raul s'est arrêté : « Ensuite, je me souviens que j'ai dit : ‘Frères supérieurs, s'il est vrai que vous existez vraiment, prouvez-le-moi’ ». Alors qu’il n’avait pas terminé sa phrase, deux stèles lumineuses sont apparues dans la direction de Río Tamesí. Ces OVNI ont traversé le pont avant de disparaître. Raul dit qu'il était « extatique » face à ces apparitions « d'une intensité onirique ».

    Le dévouement et la gratitude sont grands envers ces êtres venus d’autre planète pour prendre soin de Tampico. Au fil du temps, les habitants ont commencé à croire dur comme fer à ces histoires. C'est pourquoi les habitants de cet État ont décidé de célébrer le « Jour des martiens ».

     

    Cette fête a lieu le dernier mardi de chaque mois à Tampico, Ciudad Madero et Altamira. En fait, la coutume est devenue si populaire qu'elle a même été soutenue par les autorités locales et a attiré l'attention des passionnés d’OVNI de tout le pays.

    En 2013, un monument baptisé « Monumento al Extraterrestre » a été inauguré pour montrer la dévotion des habitants aux « amis des autres planètes » qui protègent les habitants de la région. Il est situé à Playa Miramar et est devenu une attraction touristique.

     

    Mexique- une base à Miramar ?

     

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Les six fantômes de célébrités les plus effrayants

    Le présentateur de télévision Paul O'Grady a récemment révélé qu'il était effrayé et tourmenté par le fantôme de Cilla Black, une chanteuse et actrice britannique décédée le 1er août 2015.

     

    La star, qui a animé les NHS Heroes Awards la nuit du 21 mai 2018, s'est même inscrite à un cours d'exorcisme pour l'aider à se débarrasser de cet esprit. Mais Cilla n'est pas la seule célébrité à être revenue d'outre-tombe. Nadine Linge, journaliste au Daily Star, a découvert que six célébrités étaient revenues de l'au-delà pour hanter les vivants…

     

    John Lennon

    Le chanteur d'Oasis, Liam Gallagher, affirme avoir été visité par le fantôme de son idole.

    La star insiste sur le fait que le défunt membre des Beatles, s'est montré à lui sous la forme d'une apparition alors qu'il séjournait chez des amis il y a des années dans sa ville natale de Manchester.

    Il a raconté : « Je me souviens m'être levé et de me sentir vraiment bizarre. »

    « Je me suis retourné et j'étais allongé sur le lit, et j'avais l'impression de revenir dans mon corps. Il y avait une présence là-bas et c'était lui, Lennon. »

    Sir Paul McCartney et le fils de Lennon, Julian, ont également affirmé avoir vu le fantôme de John.

     

    Amy Winehouse

    La chanteuse est devenue membre du club des 27 lorsqu'elle est décédée d'un empoisonnement à l'alcool en 2011.

    Son ami proche, la star de Libertines, Pete Doherty, était persuadé qu'Amy hantait son appartement, si bien qu'il est parti à Paris pour s'échapper.

    Le père d'Amy, Mitch, prétend aussi que son fantôme lui rend visite régulièrement.

    Il a raconté : « Je ne peux pas commencer à vous dire à quel point elle est présente, il y a beaucoup d'événements étranges qui se produisent. »

    « Son esprit vient et s'assoit au bout de mon lit. »

    « Elle est juste assise là et son esprit lui ressemble. Avec son beau visage, elle me regarde. »

     

    Elvis Presley

    Les observations fantomatiques les plus fréquentes du King, qui est décédé d'une crise cardiaque en 1977, ont été à son domicile de Graceland situé à Memphis, dans le Tennessee.

    L'actrice Paz de la Huerta raconte même que le fantôme d'Elvis lui a provoqué un orgasme par contact ectoplasmique quand elle a visité le studio d'enregistrement qui s'y trouve.

    Mais son fantôme a également surgi au Las Vegas Hilton, où il a joué pour la dernière fois, au studio de Nashville où il a enregistré Heartbreak Hotel et un hôtel à Hollywood.

     

    Marilyn Monroe

    L'esprit de l'actrice hollywoodienne a été repéré dans son ancien domicile à Los Angeles, dans une maison appartenant à son ancien mari Joe DiMaggio et parmi les tombes du cimetière où elle est enterrée.

    Marilyn, qui est morte d'une overdose de drogue en 1962, est également apparue à l'hôtel Hollywood Roosevelt où elle était fréquemment invitée.

    On dit également qu'elle hante le grand miroir situé dans le hall de l'hôtel et a même été vue en train de danser dans la salle de bal de l'hôtel.

     

    Harry Houdini

    Le célèbre illusionniste a publiquement dénoncé les spirites au cours de sa vie. Il a même attaqué un médium en justice.

    Mais peu de temps avant sa mort le jour d'Halloween de 1926, à l'âge de 52 ans, il a dit à sa femme Bess qu'il essaierait de la contacter d'outre-tombe.

    Le premier anniversaire de sa mort, elle a tenu une séance de spiritisme pour tenter de discuter avec lui - et de violents éclairs et un puissant orage ont soudainement explosé au-dessus de la pièce. Coïncidence ?

     

    Rudolph Valentino

    La star du cinéma muet serait toujours un visiteur régulier du département des costumes des Studios Paramount d'Hollywood.

    La star, décédée en 1926 à l'âge de 31 ans, a été aperçue en train de flotter à travers les costumes qu'il portait de son vivant à l'écran.

    Son chien, Kabar, a également été vu dans un cimetière d'animaux de compagnie de Los Angeles où il ferait peur aux gens avec ses coups de langue fantomatiques…

    Les six fantômes de célébrités les plus effrayants

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire
  • Quizz 104

    Pin It

    votre commentaire
  • Wally le monstre qui hante le lac Wallowa

    Le monstre du lac Wallowa, également appelé Wally, est un monstre du lac censé habiter le lac Wallowa, en Oregon. Il est décrit comme mesurant approximativement entre 8 et 20 pieds de long et comme étant bosselé.

     

    Une légende locale de la tribu des Nez Perce affirme que, lorsque les Nez Perce et les Blackfeet étaient en guerre, la fille du chef Nez Perce était tombée amoureuse du fils du chef Blackfoot. Une nuit, le couple a pris un canot du camp de Nez Perce et a ramé sur le lac. Finalement, les tribus rivales ont compris ce qui se passait et se sont mises à les suivre. Le monstre est alors sorti du lac et les a attaqués, les tuant tous. À ce jour, les Nez Percés ne s'aventurent plus sur le lac.

     

    Il y a eu plusieurs témoignages véritablement intrigants en provenance du lac Wallowa suggérant que quelque chose vit dans ses profondeurs. Le fait que les premiers rapports remontent au 19ème siècle suggère fortement qu’il n’y aurait pas qu’une seule créature. Le 5 novembre 1885, le journal Wallowa Chieftain publia un article sur ce monstre, qui porte le nom de « Big Wally ». On dit qu'il habite à Wallowa Lake, dans l'Oregon, un plan d'eau d'une superficie d'environ 33 km2 et d'une profondeur d'environ 300 pieds. L'article dit :

    Wally le monstre qui hante le lac Wallowa

    « Un chercheur d’or, qui refuse de donner publiquement son nom, descendait de l'extrémité sud du lac vendredi soir dans un skiff [un bateau étroit, NDLR] peu de temps après le crépuscule, quand il a aperçu un animal à environ cinquante mètres de là, à droite du bateau. La tête et le cou sortaient de l’eau à 10 ou 12 pieds de long. Mais lorsque la créature l’a vu, elle a immédiatement plongé. Il a cessé de ramer et a contemplé avec étonnement cette apparition étrange qu'il venait de voir. Soudainement, elle s’est levée à peu près à la même distance à gauche. Elle a alorsémis un beuglement grave qui ressemblait à celui d'une vache. Son corps a fait surface, et le prospecteur dit qu’il devait mesurer une longueur de cent pieds. Le monstre a glissé pendant plusieurs centaines de mètres. Il faisait trop sombre pour voir l’animal distinctement, mais il semblait avoir une tête large et plate, semblable à celle d’un hippopotame, et son cou, qui était environ trois mètres de long, était aussi large que le corps d’un homme. »

     

    « Maintenant, cette histoire a peut-être été inventée par le narrateur, mais il était très sérieux dans son récit. Cependant, il est de notoriété publique que les Indiens parlent traditionnellement d’une grande vache marine qui vivrait dans ce lac. Une fois, elle est montée à la surface un soir et a avalé un jeune guerrier et sa mariée alors qu’ils naviguaient dans un canot. Et à ce jour, les Indiens des différentes tribus qui fréquentaient autrefois ses côtes ne retournent plus sur ses eaux. Le lac a été sondé à une profondeur de 270 pieds, et il est peu probable qu'un monstre habite dans ses profondeurs inexplorées. »

     

    Il est peu probable que ce soit un canular comme le rapportent d’autres témoignages. En 1978, un couple, les Bryant, a vu Big Wally non pas une fois mais deux fois ! La première fois, ils ont vu trois saillies ressemblant à des bosses émerger de la surface du lac, bien que brièvement. Quelques mois plus tard, les Bryant ont observé pendant plusieurs minutes un animal ressemblant à un serpent, long d’une vingtaine de mètres dans le lac. Trois ans plus tard, Bert Repplinger et Joe Babic ont été émerveillés par la vue brève d'une tête et d'un cou de trois pieds de long qui sont sortis de la surface du lac Wallowa. Bien que le nombre d'observations de Big Wally soit à peine comparable à celui de certains de ses cousins bien plus célèbres, le fait que des rapports occasionnels continuent de faire surface indique assez bien que le lac abrite indubitablement quelque chose d'inhabituel.

    *

    source de l'article

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires