• 1965- L'affaire Valensole...

    valensole1

     

    Une rencontre très rapprochée

     <o:p></o:p>

    En 1965, Maurice Masse, solide agriculteur de 41 ans, habitant de Valensole ( Alpes de Haute-Provence ) était bien énerver, en effet, depuis plusieurs jours, son père et lui avait remarquer que leur champ de lavande était « visité » par des vandales, des échantillons de plants étaient cassées, et emportées, mais on ne savait pas par qui. …Puis, le 1er Juillet 1965, il entend comme un sifflement et aperçoit, derrière une butte en pierre, une forme qui, de suite, lui fait rappeler celle d’une voiture, ressemblant à une dauphine pour l’'époque, qui était garée là, au beau milieu de son champ! Mais au  fur et à mesure qu'’il s’'approche, il en est tout autre, il découvre « un engin » de la forme d’'une poire, d’'un ballon de rugby, enfin quelque chose dans ce genre, le tout est posé sur six pieds, avec un support central et d'’un habitacle transparent visible sur le sommet de l’'engin. Et là, il vit deux petits êtres qui étaient accroupis et tenaient des pousses de lavandes, il faut signaler qu'’il ne les avait pas remarquer sur le moment, il a d'’ailleurs penser après qu'’il s'’agissait de deux enfants lui paraissant avoir environ 7 où 8 ans, pas plus, ils ne semblaient pas dérangés par sa présence et c'’est seulement au bout de quelques minutes, que l’'un des petits êtres sortit une espèce de tube où pistolet qu'’il oriente vers l’'agriculteur, immédiatement, ce dernier fut paralysé, par contre il ne ressentait rien et put continuer à les observer, la scène était surréaliste, il put les voir parler entre-eux, une espèce de bruit incompréhensible, mais leur attitude était amicale, aucun signe d'’hostilité, leurs têtes, assez grosses, étaient enfoncées dans leurs épaules et devait mesurer environ 1m. Puis les deux êtres remontèrent dans leur engin et une porte se referma de haut en bas, l'’agriculteur était toujours paralysé et put les distinguer dans leur habitacle transparent. Un bruit « sourd » se fit entendre et l’'engin commença à se lever, le pied central sortit de terre et les six pieds se mirent à tourner, aucune fumée, ni de poussière se souleva au décollage de l’'engin, je pus le voir pendant quelques temps et il disparut sur place en une fraction de seconde. C'’est seulement au bout de 15mn que je réussis à reprendre mes esprits et à bouger mes membres, il constata que des traces était visible, notamment celle laissé par le pied central, profond de 30cm, dans la soirée, l’'agriculteur confia que la terre était dure comme du ciment à l’'endroit où l’'engin avait stationné.

     

    valensole2

     

    Les journaux de l’'époque fit leurs unes de cet événement hors du commun, et Mr Masse devient une star malgré lui, des manoeœuvres militaires eurent lieu dans le secteur et on parla d'’un hélicoptère de type Alouette mais cette hypothèse devait être oublié, il s'’est passé ce jour là, une rencontre entre les hommes et des créatures venant d’un autre monde, c'’est un des cas les plus connus en France concernant l’'ufologie, il y a eu beaucoup de gens qui se sont déplacés à Valensole, journalistes, ingénieurs, chercheurs, etc. …même les américains sont venus et ont demandés à l’'agriculteur s'’il voulait les suivre chez eux afin de raconter son histoire surréaliste !

     

     
    L'enquêteur Guy Tarade et Maurice Masse.

     

    Suite à tout ça, Maurice Masse souffrait d’'hypersomnie et pouvait dormir jusqu'’à 18h par jour, il disait aussi qu’'il avait garder de cette rencontre rapprochée, un sentiment quasi-religieux, un respect envers ces êtres venus de l’'espace, et à confié à ses proches de n'’avoir pas « tout dit » de peur d’'être enfermer dans un asile de fou, il s’'est éteint le 14 Mai 2004.

     

    *

    Pin It

  • Commentaires

    1
    visiteur_OBERSONN
    Mercredi 1er Novembre 2006 à 23:11
    La t?pathie ?ctronique, ?vous int?sse..Allez un pneu plus loin sur ce m? site, cat?rie: LES ARTS DIVINATOIRES, mention RADIONIQUE, qu'en pensez-vous.. ?. A bient?m.o.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :